Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

11 novembre 2011

Avis de décès

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:52

Chers lecteurs, chères lectrices,

Ce blog arrive au bout de son chemin.

Créé en 2007 pour accompagner et soutenir la candidate socialiste à l’élection présidentielle, il s’est ensuite transformé en une mini revue de presse avec deux articles publiés par jour. Des articles choisis pour leur pertinence, avec le parti-pris assumé de promouvoir les idées socialistes.

Ainsi, plus de 3.700 articles ont été publiés, et 9.900 commentaires ont été retenus.

Vous avez été nombreux à lire quotidiennement ce blog puisque nous avons enregistré une moyenne de 700 lecteurs/ jour. Enfin l’influence de ce blog a été reconnue puisque qu’il est classé dans le TOP 50 des blogs politiques su classement Wikio depuis plusieurs années.

Tout cela, vous le savez, représente du travail. Beaucoup de travail. Cette activité est une forme de militantisme et le temps sacrifié à cette activité ne peut l’être que lorsque l’on croit profondément à ce que l’on fait.

Hélas, les manoeuvres politiques d’un autre temps que nous avons observées en Charente Maritime; parachutages, arrangements entre notables, trahisons, mépris des règles démocratiques de notre Parti, mensonges, insultes, pressions, volonté de déposséder les militants de leur droit de choisir leur représentants… tout cela a considérablement ébranlé mes convictions.

Au point que l’envie de continuer a disparu.

C’est pourquoi aujourd’hui ce blog s’arrête. Bien sûr si un militant de la section socialiste de l’île de Ré souhaitait reprendre le flambeau, les clés du blog sont à sa disposition. Hélas la réunion de section d’hier soir a montré que mes questionnements, mes inquiétudes et mon écœurement sont largement partagés.

Il ne me reste plus qu’à remercier tous ceux qui ont soutenu ce blog, en le lisant, en le commentant ou en le recommandant. Tous ceux-la gardent une place dans mon cœur et nous nous retrouverons dans d’autres combats.

 

Alain Renaldini

7 novembre 2011

« On a touché le fond »

Filed under: 13 - PS,16 - Ile de Ré — iledere @ 8:22

 Samedi, le Stade Rochelais a réuni les socialistes, de Jean-François Fountaine à Olivier Falorni (à gauche) à Maryline Simoné (à droite), en passant par Maxime Bono… durant 80 minutes.  photo d. j.  Vendredi soir, la réunion de la section La Rochelle-Ville était plus que tendue. Une centaine de militants sont sortis dans la rue en signe de protestation.

Les habitants de la rue de la Pépinière, à La Genette, ont dû se poser des questions vendredi soir, quand une centaine de personnes sont brusquement sorties de la salle Émile-Combes, avant d’y retourner un peu plus tard.

À l’origine de cet attroupement, non pas une pause cigarette, mais une petite phrase, lâchée au cours d’une réunion de la section rochelaise du Parti socialiste. Maryline Simoné, conseillère municipale et vice-présidente du Conseil régional, favorable à la candidature de Ségolène Royal dans la première circonscription, a comparé des propos tenus par Olivier Falorni dans la presse, mettant en avant ses origines rochelaises, « aux thèses du FN ». Scandale dans l’assistance, les trois-quarts des militants présents ont quitté la salle. Ils ne sont revenus que lorsque Maryline Simoné s’est éclipsée.

« Ras-le-bol de ce duel d’ego »
« Je n’en ai pas dormi de la nuit, cela traduit l’état d’exaspération des militants », confiait Maxime Bono, au lendemain de la réunion houleuse, dans la tribune du stade Marcel-Deflandre, assis entre Olivier Falorni et Maryline Simoné. À la fin du match de rugby, le maire s’est entretenu avec le premier, concluant la conversation par une tape amicale sur l’épaule. « Il faut calmer le jeu, je suis en train de le faire. Je vais rencontrer tout le monde, un par un », nous annonçait-il. (more…)

6 novembre 2011

Législatives : Royal porte plainte contre « Le Point » pour diffamation

Filed under: 13 - PS,16 - Ile de Ré — iledere @ 6:30

Ségolène Royal, à Paris le 9 octobre 2011 lors du premier tour de la primaire PS.Ségolène Royal, candidate socialiste aux élections législatives à La Rochelle*, a déposé une plainte en diffamation contre Le Point pour un article faisant le lien entre sa candidature et une subvention régionale accordée à la ville en 2011, a-t-on appris samedi 5 novembre auprès de son entourage.

Dans un communiqué, la présidente de la région Poitou-Charentes explique que, dans son dernier numéro, l’hebdomadaire a publié « sous le titre ‘Le gros cadeau de Royal à La Rochelle’, des allégations à caractère diffamatoire, mettant en cause » sa gestion de présidente de région, « fondées sur des inexactitudes flagrantes et portant gravement atteinte à l’exercice de ses fonctions ».

UNE SUBVENTION « RONDELETTE » COMME « FAVEUR »
L’hebdomadaire évoque une subvention de 12 millions d’euros accordée en mai par la région Poitou-Charentes à la ville de La Rochelle pour l’agrandissement de son port, somme jugée « rondelette » et « qui avait intrigué ». « A l’assemblée régionale, plusieurs élus, de la majorité comme de l’opposition, y voient une faveur faite à Maxime Bono en échange de sa circonscription », peut-on lire dans l’article. (more…)

5 novembre 2011

Ségolène Royal candidate à La Rochelle : « un parachutage de confort »

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 14:11

Ségolène Royal avec Olivier Falorni (à droite), en 2007. Une autre campagne... (AFP)Mis sur la touche, le patron des socialistes du département, Olivier Falorni, sonne la charge contre la présidente de région.

La parité hommes-femmes est parfois bien commode. Surtout quand elle permet d’éliminer un concurrent gênant. C’est ce qui s’est produit dans la soirée du jeudi 3 novembre au Parti socialiste. La commission électorale a décidé de réserver « à une femme » la première circonscription de Charente-Maritime, justement celle où compte se présenter Ségolène Royal lors des législatives de juin 2012. Et tant pis pour Olivier Falorni, le patron de la fédération PS du département, candidat à l’investiture dans la même circonscription.

La réaction de l’élu local ne s’est pas fait attendre. Dès jeudi soir, il dénonce « une tentative de parachutage pathétique par une décision venue d’en haut sans se soumettre au vote des militants ». Des propos sans nuance qu’il confirme vendredi auprès du « Nouvel Observateur ». La colère n’est pas retombée. « J’assume le mot parachutage. Demandez leur sentiment aux Rochelais et aux militants socialistes et vous verrez que c’est ressenti comme cela. » Un « parachutage de confort », qui plus est, dans une circonscription détenue sans interruption par la gauche.

« La ficelle est grosse »
Un parachutage, vraiment ? « Absurde », répond-on dans l’entourage de Ségolène Royal, où l’on souligne que la présidente de région, qui passe beaucoup de temps dans la ville, est bien connue des Rochelais. Qu’importe si le conseil régional siège à Poitiers. Et qu’importe si celle qui vise désormais la présidence de l’Assemblée nationale est implantée dans les Deux-Sèvres depuis 1988.

« La ficelle est grosse, voire énorme. Elle ne trompe personne », poursuit Olivier Falorni. Sa colère inclut le maire de la ville, Maxime Bono – dont il est pourtant l’adjoint aux finances – qui renonce à son siège de député et qui appuie l’arrivée de Ségolène Royal. « Nous ne sommes plus sous l’Ancien régime, quand on se transmettait un fief entre féodaux. Ou alors il faut cesser de parler de rénovation politique ! » (more…)

4 novembre 2011

Investiture PS à La Rochelle : Ségolène Royal sacrée par Paris

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 8:18

 Ségolène Royal et Olivier Falorni, ici réunis à l'université d'été du PS en 2007, se livrent aujourd'hui une bataille féroce pour l'investiture PS à La Rochelle.  Archives « SO  La commission électorale du Parti socialiste a décidé hier que la circonscription de La Rochelle serait « réservée à une femme». Localement, à huit mois des législatives, « c’est la guerre ».

En politique, les sentiments peuvent varier du tout au tout en l’espace de quelques heures. À la peine et la colère peut succéder la plus belle des joies… et vice-versa. La preuve en a été fournie chez les socialistes de Charente-Maritime entre lundi soir et hier midi.

Lundi soir, donc, les partisans de Ségolène Royal avaient la mine triste et renfrognée à l’issue du conseil fédéral du PS réuni à Saintes. Il y avait de quoi : bien que possédant la majorité absolue dans cette instance, ils venaient, au terme d’un vote à bulletin secret, de voir leur pire ennemi, Olivier Falorni, premier secrétaire, « hollandiste » de choc, faire adopter par cette assemblée une résolution voulant que la circonscription de La Rochelle ne soit pas réservée à une femme.

Cela signifiait que Mme Royal se voyait contrainte à une primaire contre le même Falorni. Primaire ne laissant guère de doute quant à son issue : à La Rochelle et dans l’île de Ré, la grande majorité des militants sont des pro-Falorni. Rassurés par ce vote obtenu à l’arraché (cinq voix d’écart sur 44 votants), Falorni et ses amis clamaient haut et fort que la commission électorale prévue hier à Paris n’oserait jamais aller à l’encontre de la volonté souveraine d’une fédération. Erreur…

Omertà à Solférino
Dès la fin de la matinée, les supporteurs de Ségolène Royal, qui pleuraient la veille au soir, exultaient : la circonscription de La Rochelle venait d’être « réservée femme ». Une information longtemps impossible à vérifier : rue de Solférino, Christophe Borgel, secrétaire national chargé de ces questions, pas plus que Bruno Leroux, son prédécesseur qui vient de reprendre du service à la demande de François Hollande, n’étaient joignables. (more…)

3 novembre 2011

Loi sur le cumul des mandats : de qui se moque Christian Estrosi ?

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Christian Estrosi l’un des champions du cumul de mandats a déposé très récemment une proposition de loi visant limiter le cumul des mandats. Humour ou provocation de la part de l’un des champions de ce « sport » ?

Détesté par une grande partie des parlementaires, mais de plus en plus réclamée par les citoyens électeurs, le débat sur le cumul de mandats électifs revient sur le devant de la scène. Il était temps diront certain, d’autant que comme le précise l’Internaute : « (…) En France, 87 % des parlementaires occupent au moins un mandat ou une fonction supplémentaire en dehors de l’Assemblée ou du Sénat (…) »

Le débat est officiellement relancé sous la forme d’un projet de loi : « visant à accélérer le renouvellement de la classe politique en limitant le nombre de mandats consécutifs, n° 3882, déposée le 28 octobre 2011 et renvoyée à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la république » Heureuse initiative qui perd tout son sérieux, lorsqu’on apprend que le député porteur de cette proposition de loi organique est l’un des champion du cumul : Christian Estrosi !

En effet, L’Internaute avait, l’année dernière, révélé dans un de ses dossiers : « Qui sont les champions du cumul des mandats ? » le nom de ceux qui se distinguaient dans le domaine.

Et le vainqueur était ? :

1er ex-aequo : Christian Estrosi : « (…) champion du cumul des mandats en France. (…) »

Au delà du fait que Christian Estrosi aurait pu de lui même abandonner un ou plusieurs de ses mandats actuels pour crédibiliser sa proposition de loi, il est intéressant de lire, comment il conçoit la fin du cumul.

Eh bien : Il commence par justifier … le cumul de mandats ! (more…)

La santé est devenue un luxe pour un tiers des Français

Filed under: 08 - Santé-Services publics — iledere @ 6:30

La santé est devenue un luxe pour un tiers des Français. Nicolas Sarkozy est en déplacement aujourd’hui à Carcassonne pour parler aux Français de santé et de l’hôpital. Les politiques de santé publique devront en effet être placées au coeur de la prochaine campagne présidentielle. Mais le bilan de la majorité présidentielle dans ce domaine est peu reluisant. Le Président n’a pas de quoi se glorifier, et devrait plutôt écouter les attentes des Français, et prêter enfin attention au tiers de nos concitoyens pour qui la santé est devenue un luxe.

Les dernières études publiées sont en effet très alarmantes : les Français sont de plus en plus nombreux à rencontrer des difficultés pour se soigner, pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste, à renoncer à des soins pour raisons financières… La part de la population déclarant avoir dû renoncer à se soigner ou reporter des soins faute de moyens au cours de l’année 2011 s’élève à 29%. C’est presque trois fois plus qu’en 2009.

La France est aujourd’hui placée à l’avant-dernier rang au niveau européen, devant la Pologne. Plus d’un Français sur deux estime que notre système de santé ne garantit plus l’égalité d’accès aux soins médicaux pour tous les citoyens. Or, la justice sociale exige que chaque citoyen ait accès à des soins abordables et de qualité. Il s’agit d’abord de garantir les conditions financières de l’accès aux soins pour tous.

De fait, une grande partie de la population fait face à un reste à charge important, qui retarde la consultation de médecins et entraîne des surcoûts importants à moyen terme. Il est donc essentiel de redéfinir des objectifs clairs de prise en charge intégrale des soins, fondée sur une évaluation micro-économique des exonérations ciblées existantes. Cela suppose aussi de redonner à la médecine de proximité et de premier recours toute sa place dans le système de prise en charge des maladies.

Il est également nécessaire de donner aux régimes complémentaires toute la place qui leur revient dans notre système de soin. Contrairement aux convictions de la majorité présidentielle, ils ne sauraient pallier le désengagement de l’assurance maladie sans que soit remis en cause l’ensemble du socle de solidarité nationale. La question se pose plutôt de les rendre aujourd’hui généralisés, comme ce fut le cas pour les retraites il y a près de 40 ans. (more…)

2 novembre 2011

Le refus des USA de voir la Palestine à l’UNESCO : honte à Obama !

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

En décidant d’arrêter de subventionner l’UNESCO, les Etats-Unis vont à l’encontre de la réconciliation des peuples entamée grâce à l’adhésion du pays comme Etat Membre de cette agence de l’ONU. Une attitude indigne du pays dirigé par Barack Obama, prix Nobel de la paix, selon le philosophe Daniel Salvatore Schiffer.

S’il est, sur cette terre, une institution qui fait aujourd’hui honneur à l’humanité tout entière, c’est bien l’UNESCO, que l’ONU créa, au lendemain de cette immense tragédie que fut la Seconde Guerre mondiale, en 1946. Et, qui plus est, à Paris, capitale d’une France dont la glorieuse devise nationale – liberté, égalité, fraternité -, elle-même issue de la Révolution de 1789, donna naissance au socle moral de la très démocratique charte de ces mêmes Nations-Unies.

Ce sigle, UNESCO, constitue, du reste, l’un des plus beaux symboles, en même temps que l’une des plus nobles initiatives, de l’histoire moderne : « United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization« . En français, dans le texte : Organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture.
Ainsi cette vénérable et prestigieuse institution se consacre-t-elle, en premier lieu, à l’alphabétisation des populations les plus défavorisées sur le plan socio-économique, à la diffusion de l’enseignement partout ou celui-ci fait défaut, à la lutte contre le racisme partout où ce dernier sévit, à la défense des droits de l’homme et de la femme partout où ils sont niés, à la recherche scientifique et à la préservation du patrimoine culturel mondial. Bref, rien que des causes d’une rare élévation morale, sinon spirituelle.
C’est dire qu’accueillir en son sein, en tant que membre à part entière et non plus seulement à titre d’ »observateur », une entité telle que Palestine, comme elle vient de le faire en cette historique date du 31 octobre 2011, représente, comme pour tout autre pays, un énorme sentiment de satisfaction tout autant que de fierté, sinon de joie. (more…)

Le referendum, un coup de poker de Papandreou ?

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 6:20

(Georges Papandréou - Wikimedia - Robert D. Ward - cc)Avec son projet de référendum, le premier ministre socialiste grec cherche autant à relégitimer un gouvernement qui ne parvient pas à imposer ses réformes à la population et qu’à vaincre une opposition de droite sans idées de rechange.
>
Comme tous les peuples du pourtour de la Méditerranée, les Grecs adorent jouer aux dominos. Mais, le Premier ministre George Papandreou, qui a passé une bonne partie de sa jeunesse aux Etats-Unis, préfère lui, le poker. La manœuvre politique qu’il a commencé d’appliquer hier en annonçant un référendum sur le plan de sauvetage européen à la Grèce en a toutes les caractéristiques.
On sait qu’au jeu de carte, il faut dissimuler. Georges Papandreou l’a fait dans la nuit du 26 au 27 octobre, lors de la négociation de Bruxelles. Jamais il n’a averti Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, ou encore Christine Lagarde qui discutaient durement avec les représentants des banques de la division par deux de la dette publique grecque, qu’il pourrait consulter le peuple.

On comprend la « stupeur » qui a saisi hier le président de la République à l’annonce du referendum.

Après la dissimulation des cartes, il y a le bluff. En évoquant le referendum, Papandreou met au défi l’opposition de droite, la Nouvelle Démocratie dirigée par Antonis Samaras de présenter une solution alternative, ce que ce parti, qui a dilapidé l’argent européen dans des proportions inimaginables, est bien incapable de faire.

Un des proches amis de George Papandreou confie à Marianne2.fr : « j’ai cru hier que tout était fichu : le gouvernement, confronté à la contestation populaire, et aux violences des groupes d’extrême gauche, est incapable de mettre en place les lois décidées par le Parlement, et à chaque vote, la majorité PASOK se réduit. Elle ne compte plus que 153 députés lorsque qu’il faut 150 voix pour faire passer un texte. Alors ce référendum me semblait voué à l’échec. Mais si la question posée c’est : ou le plan européen ou la sortie de l’euro et de l’Europe, alors le référendum est gagnable ». (more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons