Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 mars 2007

La germanophobie haineuse de Monsieur Sarkozy

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 16:56

verdun84.jpgNicolas Sarkozy semble se faire une spécialité de l’agression envers l’Allemagne au nom de son passé. Après avoir déclaré, il y a trois semaines, à Caen :

« Nous avons tout lieu d’être fiers de notre pays, de son histoire, de ce qu’il a incarné, de ce qu’il incarne encore aux yeux du monde. Car la France n’a jamais cédé à la tentation totalitaire. Elle n’a jamais exterminé un peuple. Elle n’a pas inventé la solution finale, elle n’a pas commis de crime contre l’humanité, ni de génocide. », il a réitéré hier soir ses agressions en déclarant à nouveau : « La France n’a pas commis de génocide. Elle n’a pas inventé la solution finale. »

A quelques semaines du premier tour de l’élection présidentielle, cette répétition de l’agression verbale envers un partenaire fondamental de la France et de la construction européenne ne peut pas être accidentelle.

Nicolas Sarkozy a décidé, délibérément, de jouer sur un nationalisme français qu’il juge germanophobe.
Par ailleurs, fidèle à sa conception profonde : alliance avec les Etats-Unis et l’Angleterre plutôt que construction européenne, il se démarque ainsi de ses prédecesseurs qui avaient fait du couple franco-allemand le moteur de la construction européenne.
Nouvelle aventure institutionnelle, nouveau goût pour la provocation, nouvelle agression verbale. Nicolas Sarkozy continue sa campagne antagonisante.
Il reste en cela fidèle à ses habitudes, diviser pour rêgner. Basant sa dialectique sur la volonté d’opposer les français entre eux, il n’a eu de cesse d’opposer les composantes de la population : blancs contre beurs, salariés du privé contre fonctionnaires, travailleurs contre chômeurs….
Chaque jour montre un nouveau franchissement dans l’ignominie.
Aujourd’hui, monsieur Sarkosi montre du doigt le passé de l’allemagne qu’il compare au passé de la france tentant ainsi de faire porter la responsabilité des horreurs de l’histoire sur les épaules de nos voisins, dont l’action résolue pour que jamais ne se reproduisent les errances du passé les a mené, avec les français, à enclencher le mouvement européen.
Monsieur Sarkozy se trompe d’époque, et sous-estime les français en les insultant : nous ne sommes pas les crétins revanchards qu’il croit flatter.
Quelle image donne Monsieur Sarkozy de notre pays !!!
Depuis bien des années, la France a scruté son passé, revisité son histoire, exorcisé les démons anciens, détruit les fausses vérités.

Vos propos, Monsieur sarkozy, me donne envie de vomir mais je me soigne en regardant l’image forte de deux présidens, dont vous n’aurez jamais la stature, qui dans un geste symbolique ont fait faire, eux, un grand pas à l’humanité.

Voici le texte du communiqué de la Société des Journalistes de France 3 :

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 10:38

sarko-chasseur.jpgNicolas Sarkozy se verrait-il déjà à l’Elysée ?
Trépigne-t-il déjà en s’imaginant bientôt disposer des pleins pouvoirs ?
Sans doute grisé par les sondages qui le placent en tête du premier tour, le candidat UMP s’est récemment laissé aller à une petite crise d’autorité dans les locaux de France 3. Une sorte de caprice régalien que l’on croyait appartenir à d’autres temps, ceux de la vénérable ORTF.

M. Sarkozy a en effet menacé de « virer » notre direction. Comme ça, sur un coup de tête. Parce qu’elle n’a pas daigné lui dérouler le tapis rouge et accourir immédiatement à sa rencontre lorsqu’il est venu, le 18 Mars dernier, participer à l’émission France Europe Express, présentée par Christine Ockrent.

A peine arrivé, Monsieur le Ministre-candidat se laisse d’abord aller à quelques grossièretés, estimant que cette émission « l’emmerde » et qu’il n’a pas envie de la faire !

Ensuite, le voici vexé de devoir attendre dans les couloirs de France 3 pour être maquillé, d’autres invités occupant déjà les lieux (et oui, France 3 ne dispose que d’une salle de maquillage). Coupable de ce « crime de lèse-Sarkozy », voici notre direction sur la sellette. « Toute cette direction, il faut la virer », a lâché le candidat UMP, comme le rapporte le Canard Enchaîné du 21 Mars 2007. « Je ne peux pas le faire maintenant. Mais ils ne perdent rien pour attendre. Ca ne va pas tarder ».

Les Français sont désormais prévenus ! L’une des priorités de Nicolas Sarkozy s’il est élu président de la République sera de couper des têtes à France 3. A la trappe ces directeurs qui tardent à exécuter les courbettes.

Le Ministre-candidat avait déjà habitué notre rédaction à ses poses agacées, à ses humeurs dans nos locaux, face à une rédaction qui ne lui semble manifestement pas suffisamment docile. Comme cette récente provocation gratuite à l’adresse d’un journaliste du service politique « ça ne doit pas être facile de me suivre quand on est journaliste de gauche ! ». Désormais, c’est à la direction qu’il veut s’en prendre ?

La Société des Journalistes de la Rédaction Nationale de France 3 ne peut qu’être scandalisée par une telle attitude de la part d’un candidat à la plus haute magistrature de France. Nous nous inquiétons que M. Sarkozy puisse afficher sans aucune gêne un tel mépris pour l’indépendance des chaînes de service public.

Non, Monsieur Sarkozy, les journalistes de la Rédaction Nationale de France 3 ne sont pas et ne seront jamais vos valets. Ils résisteront à toute menace pesant sur leur indépendance. Si nous devons des comptes, ce n’est pas à un ministre-candidat, mais aux millions de téléspectateurs, qui regardent chaque jour nos journaux d’information.

Par respect pour eux, pour leur intelligence, nous n’accepterons jamais aucune forme de mise sous tutelle politique. Ni de votre part, ni de la part d’aucun autre candidat.

A bon entendeur.

La Société des Journalistes de France 3. Le 23 Mars 2007

Relayé par Andre le 31 Mars 2007

27 mars 2007

L’homme neuf de la politique oublie son passé… Pas nous !

Filed under: 18 - UDF-MoDem-Centre — iledere @ 18:12

bayrou-clown.jpgFrançois Bayrou se présente comme un homme neuf de la politique, « ni de gauche, ni de droite, bien au contraire ».Il se conforme ainsi à cette vieille formule qui dit que les Français ont la mémoire courte (Discours de Pétain 17 juin 1941)

Et bien rafraichissons leur la mémoire cela permettra de tordre le cou à l’idée que le sieur Bayrou ne serait pas de droite, qui plus est d’une droite mafieuse revancharde et ou l’ambition personnelle l’emporte largement sur l’idéal. Une droite ou la fin justifie, hélas, tous les moyens… :

Ainsi sur un site agiographe consacré à l’histoire du RPR il nous est rappelé l’histoire des rénovateurs UDF et néo-rénovateurs UMP. Comme l’a rappelé Maxime Bono, vendredi soir, Bayrou, était il y a quelques années membre des rénovateurs de l’UDF, un groupe dont voici la liste des membres :

Bernard Bosson, Charles Millon, François d’Aubert, Dominique Baudis, Philippe de Villiers, François Bayrou

Toujours dans le but généreux de faire devoir de mémoire, je vous rappelle que :

Bernard Bosson a été Secrétaire d’État du gouvernement Jacques Chirac (1986) Ministre délégué du gouvernement Jacques Chirac (1986-1988) Ministre de l’Équipement, des Transports et du Tourisme du gouvernement Édouard Balladur (1993 à 1995). Voici un parcours clairement marqué. Et pas vraiment à gauche.

Charles Millon, à l’issue du scrutin régional de 1998, ne disposait pas de la majorité absolue pour diriger l’exécutif. Il s’allia, encouragé par ses amis politiques qui l’ont ensuite trahi dans cette orientation, avec le Front National, ce qui a largement contribué à le mettre au ban de la vie politique française, tout comme ses collègues UDF Charles Baur en Picardie, Jacques Blanc en Languedoc-Roussillon, et Jean-Pierre Soisson en Bourgogne

François D’Aubert : Trois fois ministre de gouvernements de droite il est connu à l’assemblée pour son petit fait divers. En date du 02/02/1984 : Infraction : « Injures ou menace envers le président de la République française » Peine : « Censure simple » (privation pendant un mois de l’indemnité parlementaire). Contexte : François d’Aubert, Alain Madelin et Jacques Toubon avaient mis en cause l’honneur du président Mitterrand, Grand-Maître de l’ordre de la Légion d’honneur (cf. Chronique constitutionnelle française (revue Pouvoirs), n°30, p. 159). Un vrai gauchiste donc…

Dominique Baudis : peut-être le moins marqué à droite. Encore qu’en 1994, il conduit la liste UDF-RPR aux élections européennes. En outre, en mai 2000, il devient pour un an le président du comité éditorial du Le Figaro un quotidien assez peu connu pour son engagement à gauche…

Lorsqu’il est nommé président du CSA (poste pour lequel il abandonne tous ses mandats électifs, dont la mairie de Toulouse confiée à son ami,(aujourd’hui ennemi) Douste Blabla) c’est sur proposition de Jacques Chirac.

Enfin, mis en cause dans une affaire de proxénétisme, de viol, de meurtre et d’actes de barbarie impliquant le tueur en série Patrice Alègre, il sera innocenté par la Justice., mais néanmoins condamné pour diffamation, en première instance (9 août 2006)

Nous ne nous étendrons pas sur le cas de Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, plus connu sous le nom de Philippe de Villiers, que personne ne peut soupçonner d’un quelconque penchant pour la gauche. Ce personnage sulfureux collectionne les histoires sombres. Un florilège des affaires Villiéristes prendrait trop de temps, voici donc quelques fait marquants :

En octobre 1988, Philippe de Villiers est élu à la présidence du conseil général de la Vendée. Quelques semaines plus tard, le 31 décembre 1988, Jean-Franklin Yavchitz, directeur des services du département est licencié et se suicide dans le bureau de Philippe de Villiers.

Le 24 septembre 1997, Le Canard enchaîné soupçonne Philippe de Villiers d’avoir soudoyé Olivier Chiabodo, animateur du jeu télévisé Intervilles, afin d’assurer la victoire à l’équipe du Puy du Fou. L’affaire se soldera par un non-lieu mais Olivier Chiabodo sera licencié de TF1.

Plus récemment, en novembre 2006, la presse révèle que l’aîné des fils de Philippe de Villiers (Guillaume, âgé de 29 ans) a été mis en examen pour faits de viols qui auraient été commis une quinzaine d’années auparavant sur son frère cadet, Laurent, plus jeune de sept années…

Voici donc les amis de Mr Bayrou, le président de l’UDF, qui se dit au dessus des partis, quand il en dirige un et envisage la création d’un deuxième après les élections !!!

Tellement au dessus des partis, d’ailleurs, qu’à l’époque les rénovateurs de l’UDF frayaient avec les néo-rénovateurs du RPR : Michel Barnier, Alain Carignon, François Fillon, Philippe Séguin, Etienne Pinte, Michel Noir, eux aussi de belles pointures qui ont largement, pour certains, rempli les pages « faits divers » des journaux et les cellules de la république !!!

N’ayons pas, nous, la mémoire courte et souvenons-nous que les fréquentations de Bayrou, tiennent plus de l’association de malfaiteurs que d’un mouvement démocratique à fibre sociale.

26 mars 2007

Sarkozy : un bilan accablant.

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:34

sarko-chasseur.jpgSarkozy quitte le Ministere de l’interieur : quel bilan ?

Comme Borloo, Sarkozy est le type meme du politicien qui brasse beaucoup de vent, multiplie les declarations et les lois inutiles, et finalement ne fait rien d’efficace.

Sa culture des statistiques oblige les fonctionnaires de police a travailler sur les apparences, quitte a se detourner de la veritable lutte anti criminalite peu payante en terme de resultats statistiques.

La population est elle mieux protegee ? Même pas ! Les crimes les plus graves ont augmentés sous le regne de Sarkozy et de sa culture de l’esbrouffe !

Le site anti sarko fait un bilan : Video

Alors continuons a aligner les etrangers sans papiers, meme non expulsables, ou les fumeurs de cannabis, dont on bousille la vie pour une pecadille, pendant ce temps les barons de la drogue prospèrent et les criminels d’Europe de l’Est investissent dans notre economie !
Pas grave, les medias n’en parlent pas :)
Mais il y a pire : Sarkozy a outrageusement abusé de ses fonctions pour mener sa campagne personnelle. Utilisant les moyens de la police dans ses déplacements ou pour protéger son QG de campagne. Et conformement aux traditions anti-républicaines, faisant enquéter la police sur ses adversaires politiques …

Un bilan finalement accablant. Ce qu’il a fait en quelques années au ministere de l’interieur il se propose de la faire pendant 5 ans pour la France entiere !

Stoppons le !

Pour conclure un journaliste nous dit tout le bien qu’il pense du candidat Sarkozy :
Plenel

Et un coup de pub : Antisarko.net

25 mars 2007

LE LIVRE-ENTRETIEN DE SEGOLENE ROYAL

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 16:48

bandeau_campagne-copie_lightjpg1.jpg

maintenant.jpg

A moins d’un mois du premier tour, Ségolène Royal publie mardi prochain un livre intitulé « Maintenant », dont l’Associated Press a obtenu copie, samedi 24 mars. Elle s’y livre un peu, s’explique longuement sur son engagement à gauche et les valeurs qui la guident, et prépare déjà la « rénovation idéologique » du PS.

 

Pas tendre avec François Bayrou qu’elle accuse de « se moquer » des Français, elle fait de Nicolas Sarkozy sa principale cible et dénonce sans ménagement sa « boulimie » de pouvoir. Plusieurs fois repoussé, ce livre d’entretiens avec l’éditorialiste de « Elle » Marie-Françoise Colombani se présente sous la forme d’un abécédaire en 335 pages et 190 mots-clés, d’ »abandonner » à « zen ». Son titre, « Maintenant » (éd. Hachette Littératures-Flammarion), n’est pas sans rappeler l’ouvrage « Ici et Maintenant » que François Mitterrand avait rédigé en 1980, juste avant d’entrer à l’Elysée. La candidate du PS y surfe du domaine privé aux valeurs, du futile à l’avenir du pays.
(more…)

24 mars 2007

Le centre modéré en lutte contre l’extrémisme centriste

Filed under: 18 - UDF-MoDem-Centre — iledere @ 20:34

bayrou1.jpg

André l’avais demandé, le voici cet article du monde sous la plume de Antoine Veil, Président du club Vauban et ancien du Centre Démocrate.

Même les centriste historiques n’ont pas confiance en Bayrou…

« Mais heu !! Jusqu’où s’arrêteront-ils ? »

Cliquez sur le lien pour téléchager l’article : veil.pdf

22 mars 2007

L’homme qui parle à l’oreille des chevaux prend les français pour des bourrins

Filed under: 18 - UDF-MoDem-Centre — iledere @ 21:41

bay2.jpg

    François Bayrou construit sa candidature sur un prétendu « ni droite-ni gauche, bien au contraire ». Rien de plus ancien et de plus racoleur que ce discours.

C’est à la fois une supercherie politique et une illusion institutionnelle. La France et la démocratie ont besoin de choix clairs. Le centre que représente le candidat de l’UDF n’est pas neutre dans notre pays. Il est enraciné à droite, tant dans son assise que dans les actes.

« L’autre chemin » de François Bayrou mène à droite…

Téléchargement : cliquez sur le lien : kit-bayrou4.pdf

DUR POUR SARKO

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 16:24

Ségolène Royal a déclaré qu’une des premières mesures à entrer en application, après son élection, sera celle concernant le mandat unique, une mesure présente dans le projet socialiste ainsi que dans le pacte présidentiel. « Dire ce que l’on fait et faire ce que l’on dit » une bonne recette ignorée de J. Chirac…

Contacté par nos soins, Nicolas Sarkozi :

  • Ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur
  • Président du Conseil général des Hauts-de-Seine
  • Président de l’UMP
  • Conseiller général du Canton de Neuilly sur Seine Nord
  • Président du Conseil général des Hauts-de-Seine
  • se dit atterré par la volonté de Ségolène Royal d’empêcher les hommes politiques de travailler plus pour gagner plus…

    sarcoke.jpg

    21 mars 2007

    La photo qui tue

    Filed under: 20 - UMP — iledere @ 16:05

    france_d_apres.jpg

    Au moins Sarko annonce la couleur !

    Page suivante »

    Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
    Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons