Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 juillet 2007

Le mythe du « trou de la sécu »

Filed under: 01 - Etudes et analyses,08 - Santé-Services publics — iledere @ 10:00

152_mdicaments_drembourss.jpgDans l’excellente collection Raisons d’agir, fondée naguère par Pierre Bourdieu, et dont il conviendrait d’acheter tous les titres, un petit livre décapant sur le trou de la sécu », sa dimension mythique et la construction du discours médiatique sur ces questions.

Nous publions ci-dessous, avec l’autorisation de l’auteur et de l’éditeur, des extraits du Mythe du « trou de la Sécu », par Julien Duval, Raisons d’Agir, avril 2006, 6 euros.

[…] Depuis une vingtaine d’années, quelques idées très répandues structurent le débat public en matière de protection sociale : les difficultés financières de la Sécurité sociale, ses sombres perspectives d’avenir, les effets négatifs sur l’économie d’un trop haut niveau des prélèvements… Si ces idées, qui reposent en partie sur des faits avérés, peuvent présenter une certaine cohérence logique, on ne saurait les comparer à des propositions scientifiquement validées. Ce sont d’abord des lieux communs, nés des rapports de force au sein d’un « jeu politique » dont le fonctionnement a été analysé en sciences sociales [1]. Leur qualité première est de faire consensus parmi les groupes qui prennent le plus activement part au « débat public » : le pouvoir politique, les experts reconnus par celui-ci, les « partis de gouvernement », les journalistes des grands médias, les instituts de sondage. Les raisons qui incitent ces différents agents à promouvoir certaines « vérités » ne relèvent pas de la science pure. Les responsables politiques, par exemple, ne cherchent pas tant, dans leur discours, à livrer des descriptions rigoureuses de l’état du monde qu’à en donner des représentations qui justifient leur action. De plus, leurs conditions de travail sont marquées par l’urgence. Comme les journalistes, ils doivent régulièrement s’exprimer sur des « dossiers » qu’ils connaissent mal. Dans ces conditions, il est logique qu’ils soient tentés de s’en remettre aux idées reçues, celles qu’ils peuvent défendre sans risque, puisque tout le monde les a déjà admises.

(more…)

28 juillet 2007

Un plat de saison

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 22:47

clearstream.jpgS’il est vrai que la vengeance est un plat qui se mange froid, Nicolas Sarkozy doit particulièrement le savourer en ce moment. D’abord parce que la période estivale se prête à manger froid. Ensuite, parce lorsqu’on le consomme à l’Elysée, dans une assiette présidentielle, avec les couverts présidentiels, sur une nappe présidentielle, le mets a encore plus de saveur.

Le poisson que Nicolas Sarkozy s’apprête à manger froid s’appelle Dominique de Villepin, ex-Premier ministre, ex-rival en politique, ex-chouchou du président Jacques Chirac, et surtout grand perdant de l’élection présidentielle. Depuis hier, celui qui n’aime rien tant que taquiner la Muse, imaginer des attaques éclair à la Napoléon, et conduire des complots à la Fouché, vient d’être ferré par la justice et mis en examen.

(more…)

La fin du référendum ?

Filed under: 01 - Etudes et analyses — iledere @ 22:11

file_247461_46818.jpgNicolas Sarkozy va-t-il profiter de la réforme constitutionnelle qu’il projette pour rayer d’un trait de plume l’innovation la plus contestable de son prédécesseur, le référendum obligatoire en cas d’élargissement de l’Union européenne ? Lors de l’installation du « comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Vème République », le 18 juillet, le chef de l’Etat n’a pas abordé explicitement ce sujet, mais ce n’est pas révéler un secret d’Etat que de dire que toute la classe politique française –enfin sa partie la plus responsable- souhaite qu’il en soit ainsi. Sarkozy lui-même, selon un de ses ministres, aimerait bien que le Comité en fasse la proposition. Car il s’agit d’une véritable bombe à retardement qu’a laissé Jacques Chirac à ses successeurs.

(more…)

Sarkozy au Sénégal: le flop

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 21:02

20070727sarkosenegalinside.jpgLa presse sénégalaise n’a que très modérément apprécié le discours prononcé par Nicolas Sarkozy à Dakar le 26 juillet. Récit d’un flop.
Par Zineb Dryef (Rue89)

Des pisse-copies pris en charge par les services de l’Elysée

L’arrivée même de Nicolas Sarkozy à Dakar a soulevé des critiques. L’As, quotidien sénégalais, est perplexe: le vol spécial affrété pour les journalistes français serait-il destiné à assurer au Président français « une couverture médiatique qui restera gravée pour longtemps dans sa mémoire »: « Nos confrères, qui foulent le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor aujourd’hui vers midi, seront logés à l’hôtel Méridien. Chose bizarre, c’est la France qui prend en charge tous les frais liés au déplacement des dizaines de journalistes devant accompagner le chef de l’Etat français. Tout comme c’est l’Elysée qui assure les frais d’hôtel et de restauration des pisse-copies devant couvrir la visite du successeur de Jacques Chirac. » Puis le quotidien se fait moralisateur: « En tout cas, l’acceptation par la presse française de se faire prendre en charge par son Président n’aurait pas enchanté la presse sénégalaise. Car, lors de la dernière présidentielle, une manne financière que le candidat de la coalition « Sopi 2007″ avait voulu offrir aux pisse-copies qui l’accompagnaient avait suscité de vives condamnations. »
[Précision: les voyages de la presse présidentielle sont à la charge des organes de presse. …]

(more…)

27 juillet 2007

Réforme de l’Université : « révolution culturelle » ou « régression féodale » ?

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 7:55

technoforum.jpgL’Assemblée nationale a adopté mercredi soir le texte de loi approuvant l’autonomie budgétaire en matière de gestion des ressources humaines à l’Université. Tandis que la majorité est satisfaite d’avoir posé la première pierre d’un grand chantier de réformes, des syndicats d’enseignants chercheurs crient au danger pour la démocratie et à la libre constitution des savoirs.

« La révolution culturelle » de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche est en marche. Enfin, à tout le moins elle a été adoptée hier en début de soirée à l’Assemblée nationale. Pour Jean Fabbri, secrétaire général du SNESUP, le syndicat des enseignants du supérieur, il s’agit davantage d’une « régression féodale » : « Ce texte de loi entérine l’omnipotence des présidents d’université et la mise en danger de la libre constitution des savoirs. Les présidents pourront déterminer les thématiques scientifiques, attribuer des primes, et peser sur la constitution des équipes. » Toutefois, Jean Fabbri se réjouit du « camouflet » infligé au gouvernement sur la question de la qualité du président d’université qui sera obligatoirement élu par la communauté universitaire parmi des enseignants-chercheurs, des professeurs ou des maître de conférences, associés ou invités. « C’est une évolution notable puisque le projet de loi initial prévoyait la nomination potentielle d’un non universitaire », ajoute-t-il. Amendement d’ailleurs soutenu par Claude Goasguen, député Ump.

(more…)

26 juillet 2007

Le coût du « paquet fiscal » donne mauvaise conscience à la majorité sénatoriale

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 19:10

money_tree5.jpgEchanges feutrés au Palais du Luxembourg. Pour présenter aux sénateurs son projet de loi sur le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat (TEPA), mercredi 25 juillet, la ministre de l’économie, Christine Lagarde, avait mis de l’eau dans son vin. Remisées, les formules et les citations dont elle avait largement usé, quinze jours plus tôt, à l’Assemblée nationale. Se défendant de tout « idéologisme », la ministre s’est retranchée derrière le « pragmatisme » d’une politique qui, a-t-elle cependant reconnu, « repose sur un pari ».
Comme quoi, le double langage est devenu une habitude puisque les arguments servis aux députés ne sont pas les mêmes que pour les sénateurs. malgré que les deux assemblée soient majoritairement UMP…

Mme lagarde a du, en effet, répondre aux rappels formulés par la commission des finances quant aux « engagements en matière de retour à l’équilibre » dans son rapport sur le débat d’orientation budgétaire.
(more…)

CHIFFRES DU CHOMAGE : SORTIR DE L’IMPASSE

Filed under: 01 - Etudes et analyses,03 - Economie — iledere @ 17:19

medium_lutte_chomage.jpgMalgré l’insistance des statisticiens de l’Insee et de la Dares, de leurs syndicats et des associations de chômeurs, les pouvoirs publics viennent à nouveau de publier pour le mois de mai 2007 des statistiques du chômage dénuées de signification. Le taux de chômage officiel de 8,1% sous-estime la réalité, qui se situe au moins un point au dessus : c’est ce qu’indique notre estimation réalisée selon la méthodologie habituellement employée par l’Insee.
En tout état de cause, le débat sur le chômage et la précarité ne peut plus continuer à se focaliser sur un seul indicateur, fût-il calculé correctement : comme le demandent les « Etats généraux des chiffres du chômage et de la précarité », la diversification croissante des formes d’insécurité sur le marché du travail oblige à compléter la mesure du chômage par d’autres indicateurs.
Rappelons qu’en 2005, selon ACDC, en plus des 9% de chômeurs au sens du BIT, notre pays comptait 41% d’emplois inadéquats au sens du BIT, soit 11,4 millions de personnes avec un bas salaire, un contrat précaire, une situation de sous-emploi ou un travail dangereux pour leur santé2.

(more…)

Sarkozy a dit, Sarkozy a menti : le troc nucléaire

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 10:52

champignon.jpgSur France Info ce matin, entre deux scoops de folie, dont un sur les faux cils de pénéloppe Cruz (vas-y Coco, ça c’est de l’info !!), la nouvelle est tombée…
Tous ceux qui ne croient plus au père Noël (47 % des français) se demandaient ce qu’allait nous coûter la parade de Cécilia Sarkozy qui a aidé son mari à tirer la couverture dans l’affaire des infirmières Bulgares. Je pensais benoîtement que la France allait payer la plus grosse part des indemnités versées aux familles. Et bien ce sera plus cher : un réacteur nucléaire !
Sarkozy tout à sa volonté maladive d’occuper le devant de la scène vient de se livrer à un « troc nucléaire » injustifiable en proposant au dictateur libyen Kadhafi de la technologie nucléaire en échange des infirmières bulgares.
On peut commenter sans fin le fait que le Président français s’attribue le mérite des efforts de l’Union européenne pour faire libérer les infirmières bulgares, on peut également se dire que, la fin justifiant les moyens, l’issue heureuse de cette sinistre affaire était plus importante que la gloire qu’en tire indûment Sarkozy.
Pour autant on ne peut que dénoncer avec la plus grande vigueur la « monnaie d’échange » utilisée par les Sarkozy – l’épouse du chef d’Etat étant son « pion avancé » en Libye – pour arriver à leurs fins.
(more…)

25 juillet 2007

Sarkozy chef de la majorité : le CSA interpellé

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 18:05

point_presse_mini.jpgSelon un député PS, le fait que le président de la République se revendique comme chef de la majorité change « les règles du jeu ».

Didier Mathus, spécialiste des questions audiovisuelles au PS, a demandé vendredi au directeur du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), Michel Boyon, que les « règles du jeu » en matière de temps de parole des responsables politiques soient « adaptées » à ce qu’il qualifie d’« omniprésence médiatique » du président de la République.

Dans une lettre à l’institution, gardienne de l’audiovisuel, le député PS de Saône-et-Loire explique : « Le temps de parole du président de la République n’est jusqu’à ce jour pas pris en compte. C’était l’héritage d’une pratique où le président, incarnation de la nation, avait à cœur d’apparaître plus comme un arbitre garant de l’unité nationale que comme un chef politique. »

(more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons