Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

7 septembre 2007

Eric Besson, la docilité servile du nouveau converti…

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 12:52

bessonsarko.jpgEric Besson, le secrétaire d’etat chargé de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques (titre ronflant pour un strapontin à utilité tout aussi discutable que sa participation au Gouvernement) serait-il plus royaliste que le roi ?
Alors que l’hyper-président Nicolas Sarkozy et le transparent premier ministre François Fillon prennent des pincettes à l’allure de tenailles géantes pour parler de l’instauration de la TVA sociale, le transfuge de la Gauche devenu le nouvel obligé du néo-conservatisme à la française n’a aucun état d’âme.
Oubliant les charges contre le candidat Nicolas Sarkozy et son programme ultra-libéral, Eric Besson est aujourd’hui partisan de l’instauration de la TVA sociale. « Je suis rentré dans cette question de façon neutre, je n’avais pas d’idée préconçue. A titre personnel, j’en ressors plutôt favorable », affirme-t-il.
Pour lui, le succès de la mise en place d’une telle mesure dépend de trois conditions : que les entreprises « jouent le jeu » en répercutant dans leurs prix la baisse des cotisations sociales, que « les perspectives économiques internationales soient bonnes » et que l’accord ait fait l’objet d’un dialogue approfondi avec les partenaires sociaux.
« J’ai eu le sentiment, après avoir regardé les expériences étrangères – l’Allemagne, le Danemark -, que ce serait plutôt bon pour la compétitivité et plutôt bon pour l’emploi », dit-il.
Mais peut-on sérieusement comparer la fiscalité ou la tradition de dialogue social de la République Fédérale d’Allemagne ou du Royaume du Danemark avec l’organisation française de l’impôt et des taxes ? Une transposition de modèle nécessiterait un profond bouleversement des rapports sociaux tels que nous les connaissons en France et une vraie révolution fiscale que l’Etat UMP n’impulsera sûrement pas.
L’ancien député socialiste de la Drôme qui a rallié la droite dit tout haut ce que le gouvernement s’efforce de taire, quitte à se faire contredire ensuite par l’entourage de N. Sarkozy qui entretient cyniquement cette cacophonie pour déterminer jusqu’où elle peut aller, un peu comme quand la ministre de l’Economie et des Finances Christine Lagarde a parlé de « plan de rigueur » et s’est faite recadrée dans l’heure par le secrétaire général de l’Elysée dont les attributions sont plus que floues.
Mais revenons à la TVA dite sociale et à ses conséquences. Baisser les cotisations patronales et répercuter le coup de cette mesure clientéliste par une hausse des taxes qui pèsent proportionnellement plus lourd pour les ménages modestes et moyens, est un choix politique particulièrement injuste.
Les risques inflationnistes seraient tels qu’ils pourraient gripper la consommation des ménages, dernier moteur de la croissance encore allumé. Mais Nicolas Sarkozy et ses mignons néo-conservateurs s’en fichent : avec leurs lunettes magiques, ils voient la vie en rose et une croissance entre 2,25 et 2,5% alors que l’OCDE mise au mieux sur 1,8% pour la France.
Dans un éclair de lucidité, Eric Besson a annoncé que la mesure, si jamais elle était mise en place, ne porterait pas le nom de « TVA sociale » afin de ne pas braquer l’opinion, car les français y sont massivement opposés. « C’est un mauvais mot », a-t-il reconnu avant de se perdre dans une explication des plus scabreuses : ce ne serait pas « un impôt nouveau. Ce serait un transfert pour l’emploi, pour alléger le coût du travail, pour assurer le financement de la protection sociale (…) donc ça n’a rien à voir avec un nouvel impôt », ben voyons !
Quoi qu’il en soit, le secrétaire d’Etat à la Prospective et à l’Evaluation des politiques publiques rendra son rapport au Président Sarkozy la semaine prochaine. De quoi préparer un automne très très chaud, au moins la chaleur des mouvements sociaux nous changera de cet été froid et pluvieux !

Karim Aou pour “Socialiste eNGagé”

Sur la TVA vous lirez avec profit :
La TVA, l’impôt le plus injuste
TVA sociale, nous y voilà
Deux articles de votre serviteur, Alain Renaldini, sur le Blog de la section PS de l’île de Ré

Bon, une petite musique , tiens, il me vient à l’esprit qu’on ne peu reprocher au nouveau converti Eric Besson de traîner les pieds pour rendre service à son saigneur eaître Sarkozy. Alos écoutons « Traîner les pieds » d’Olivia Ruiz
[youtube=http://www.youtube.com/v/Z3sHO1IGBUU]
Olivia Ruiz est une chanteuse française née le 1er janvier 1980 à Carcassonne dans l’Aude.
Elle participe à la première Star Academy en 2001. Elle profite ensuite de ce tremplin pour entrer dans une maison de disque, mais tente de se détacher de l’image de la Star Academy. Elle est nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie « révélation scène » pour son premier album.
En 2006, elle est nommée dans la catégorie Album chanson/variété de l’année, aux côtés d’artistes à succès comme Bénabar, Raphaël et Alain Souchon.
Lors des Victoires de la musique 2007, elle remporte la victoire du Groupe ou artiste(s) interprète(s) féminine(s) de l’année et la victoire du Spectacle musical de l’année.

2 réponses à “Eric Besson, la docilité servile du nouveau converti…”

  1. kinemac dit :

    Bon en fait je n’ecris pas en vrai.
    Tout ceci est un mauvais rève hein?
    je vais me reveiller et Sarko n’auras pas été élu.
    Dites moi que c’est un cauchemard.

  2. La main gauche dit :

    « trois conditions : que les entreprises “jouent le jeu” en répercutant dans leurs prix la baisse des cotisations sociales, que “les perspectives économiques internationales soient bonnes” et que l’accord ait fait l’objet d’un dialogue approfondi avec les partenaires sociaux. » :

    S’il faut impérativement ces 3 conditions, on est tranquille pour un bon moment !!

    « Dans un éclair de lucidité, Eric Besson a annoncé que la mesure, si jamais elle était mise en place, ne porterait pas le nom de “TVA sociale” afin de ne pas braquer l’opinion, car les français y sont massivement opposés. “C’est un mauvais mot”, a-t-il reconnu…. »

    Il va nous lancer un concours peut-être??
    Pourquoi pas  » onvapaspiquerdupognonaupetitpeuplemaisquandunpeutoutdemêmepourcréerdesemploisqu’onnevapastropcréerquandmêmefautpasexagérernonplus »

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons