Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

8 septembre 2007

La jurisprudence Juppé s’appliquera-t-elle à Bernard Laporte ?

Filed under: 07 - Justice,20 - UMP — iledere @ 22:36

medium_070907_bleus_conf_272.jpgPas besoin d’être grand clerc pour deviner que Nicolas Sarkozy ambitionne de rééditer, avec la coupe du monde de rugby, le coup de Chirac, en 1998, avec le mondial de foot. Depuis le recrutement, en leasing, de Bernard Laporte dans le gouvernement, on a compris la manœuvre : récupérer un peu de la ferveur de la victoire annoncée . Genre « La France qui gagne est avec Sarko ! » ou, mieux, « Avec Sarko, la France gagne !». Du jogging cathodique à la pelouse du stade de France, il n’y avait qu’un pas – surtout lorsque celui-ci est sponsorisé par Nike

Las, depuis hier soir, ce scénario a du plomb dans l’aile. Pire, cette défaite prend des allures de dégelée pour le sarkozysme triomphant..

Regardons bien ce match. Il opposait quinze joueurs français à neuf autres joueurs évoluant en France. Autrement dit, par delà les hymnes nationaux et les couleurs des maillots, cette première rencontre était franco-française – et cela ne diminue en rien le mérite des six joueurs argentins ne jouant pas en France.

D’un côté donc des joueurs préparés par Laporte – stages d’oxygénation, entraînement commando, musculation à outrance, retraite à Marcoussy, toubibs, masseurs…

De l’autre des joueurs préparés à l’ancienne, sans Laporte. En gros, on se retrouve une ou deux semaines avant la compétition et on essaye de se coordonner. Comme le faisait le XV de France, il y a encore 20 ans.

Sur le papier, les premiers devaient s’imposer. Plus pros, mieux encadrés…

Tout faux. Ce sont les amateurs qui l’ont emporté. Jeu rustique, rugby de clocher. On a la balle et on la garde. On vendange. D’accord, ce n’était pas franchement spectaculaire. Mais, hier soir, les pumas argentins étaient paradoxalement plus proches du French spirit que l’équipe tricolore.

Peut-être parce que préparée par un ministre, celle-ci s’est montrée aussi chaotique que la communication gouvernementale de ces derniers jours. A certains moments, on croyait voir Christine Lagarde faisant une passe à François Fillon ou Rama Yade tenter un drop à Aubervilliers tandis que Kouchner, sur le banc de touche, se remettait de son plaquage à Bagdad.

Que ne nous avait-on promis pourtant ! Le vrai match, c’était contre les All blacks. Et encore n’en ferait-on qu’une bouchée. Quant aux autres équipes, les affronter relevait du parcours de santé. Ca rasait gratis. Un peu comme les discours de campagne sur l’insécurité, la croissance ou la fiscalité.

Les faits sont têtus. D’excellents joueurs, entraînés par Laporte, se sont fait battre par d’excellents joueurs qui n’étaient pas entraînés par Laporte. En fait d’élixir de la victoire, le sarkozysme aurait plutôt tendance à couper les jambes. Faut-il en conclure qu’il est nocif ? A force de jouer la confusion des genres, on s’expose à de cruels retours de boomerang.

Imaginons, ce que je ne souhaite pas, que la France ne gagne pas ses trois prochains matches. Adieu le titre. Laporte deviendra aussi populaire que François Hollande peut l’être aujourd’hui au sein du PS.

Au lieu de surfer sur une victoire tricolore, Nicolas Sarkozy se retrouvera avec un boulet. Désastreux pour son image et celle du gouvernement. A moins que le Président ne fasse jouer la jurisprudence Juppé. Tout ministre battu, fût-ce par des rugbymans, doit démissionner. Quand bien même n’est-il pas entré en fonction. Gageons que l’hôte de l’Elysée doit commencer à y songer…

Serge faubert pour Ca Grince
le blog mal pensant de Serge Faubert

Moi, je m’en fout, « je sais pas jouer » Pierpoljack
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/26ytZo1MrtJbp4oP1]
Pierpoljak, de son vrai nom Pierre Vilmet, est né le 7 septembre 1964 à Paris.
Dans les années 70, on le trouve au sein d’un groupe punk et skinhead : Samu 92. Adulant les grandes légendes anglaises, il finit par s’envoler pour Londres et finit dans un squat où il découvre… le reggae. Il passe par la case prison avant de se faire engager comme matelot sur un cargo marchand à destination des Antilles.

Il s’y pose dès lors pour écrire et composer sous le pseudo de Brada Peter, qui deviendra par la suite Peter Pan. C’est d’ailleurs sous ce nom qu’il se retrouve en 1994 au sein de la compilation «Earthquake», aux côtés de Tonton David. Le label Barclay le remarque et lui propose de produire son premier album : «En Jamaïca». Nous sommes en 95 : Pierre Villemet devient Pierpoljak.

Encouragé par l’accueil du public, notamment aux Transmusicales de Rennes 97, il part en Jamaïque enregistrer un second opus «Kingston Karma», appuyé par le producteur attitré de Jimmy Cliff et de feu Bob Marley : Clive Hunt. Pas moins d’un million d’exemplaires seront vendus, particulièrement grâce au single «Je sais pas jouer».
En 2000, il décide de fonder le collectif «+2coeurs=soleil» et donne leur chance aux jeunes espoirs du reggae français (Asher, Supa John, Daddy Mory). C’est également l’année de publication de son nouvel album : «Je fais c’que j’veux». Mais Pierpoljak tombe malade et décide de prendre une retraite spirituelle aux Caraïbes. Loin d’abandonner son art, il prépare en réalité l’album «Stim Turban» qui sortira durant l’été 2003.

Récemment, en 2006, il a sorti l’album Je blesserai personne, album pour lequel il a fait appel au toaster jamaïcain Elephant Man, sur le titre Scandal bag, mais aussi au chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly, sur le titre si,si. Je vous avais déjà passé du Tiken jah, si vous en voulez encore, Il n’y a qu’à demander…

5 réponses à “La jurisprudence Juppé s’appliquera-t-elle à Bernard Laporte ?”

  1. SERGE dit :

    Quand on pense que « le stressant Bernard Laporte dit l’homme sandwich » a ordonné à un de ses joueurs (en l’occurence Poitreneau) de lire la lettre de Guy Mocquet ( jeune résistant de la dernière guerre et fusillé à l’âge de 17 ans par les nazis), courrier adressé à sa mère la veille de son exécution, la concentration des joueurs a du être particulièrement perturbée.
    Comparer une rencontre sportive à un conflit militaire relève de la conn…

    Il est vrai que « ce Laporte » a certainement exécuté les consignes de « Sarko le maléfique ».

    Même si notre équipe est éliminée prématurément (ce que je ne souhaite pas), j’espère que Sarko le gardera comme Secrétaire d’Etat aux Sports et cela fera un duo de choc avec « notre Roselyne » fan pas du rugby mais de la musculature des joueurs !

  2. bonjour, il y a quelque chose de bon dans ce blog, c’est l’humour de Alain Renaldini, cela fait du bien, mais c’est vrai si l’équipe de rugby française perd, j’y verrais là un joli symbole contre le sarkosysme qui gagne tout. Chantal

  3. Quand même, avoir un futur ministre qui a sa tronche sur des paquets de jambon et qui vante les mérites d’un rasoir jetable. Ya que chez nous !!!
    Un futur ministre qui fait son beurre avec des campings pour lesquels il obtient si facilement de détruire les dunes qui gênent sa vue sur mer et des casinos pour lesquels il obtient en toute urgence toutes les autorisations pour y coller des machines à sous.
    Un futur ministre qui a des revenus 7 fois plus élevés que son salaire grâce à tous ses petits investissements entre amis.
    Il n’y a vraiment qu’en France où un SarkoLéon a tellement décomplexé la Droite que l’on peut tout se permettre et où la République, bonne fille, accepte de se faire lutiner dans le caniveau…
    Y a-il encore des citoyens lucides ?

  4. rivoallan dit :

    A la question cire pompe de Charles Villeneuve (TF1) demandant à Sarkozy : « à quelle place il aurait aimé jouer? »ce dernier à répondu : « vu mon gabarit , demi de mêlée ».
    Voilà le coaching donc que nous a préparé Laporte. C’est Sarko son joker !
    Depuis lors, je rêve de voir Sarko face aux Black.
    A l’idée qu’il se fasse écrabouiller, d’avance, je me marre.
    Je pense qu’il ferait moins le fier après 10 minutes de jeu, à supposer qu’il puisse les tenir. Car même s’il fait du jogging, il n’est quand même pas très gaillard le Sarko. Devoir manger avec une paille le rendrait peut être un peu plus humble, et Cécilia pourrait lui venir en aide puisqu’elle ne rechigne pas à donner dans l’humanitaire.

  5. philou dit :

    Pas de bol, en ce moment pour Sarko…
    Il met en tête de gondole Guy Roux pour faire la promo de « vieux » au travail et ce dernier lui « claque » entre les mains et là, Laporte, en passe de ne pouvoir remplir son contrat !!! Une croissance qui n’est pas au rendez-vous, une flambée des matières premières (agricoles)… Bref, Sarkoland a du plomb dans l’aile !!!
    Desproges disait : « cette année, mars ne passera pas l’hiver », ce n’est même pas certain qu’il passe l’automne, si ça continue !!!

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons