Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

28 octobre 2007

Le Venin

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 10:51

france-arrestation-clandestin-8.jpgOn s’habitue, finalement, pas vrai?
On se laisse mithridatiser.
Mithridatisation: « Immunité à l’égard des poisons (…), acquise par accoutumance progressive ».

On laisse le régime nous inoculer jour après jour son venin dégueulasse, à doses plus ou moins homéopathiques, une monstruosité par-ci, une abomination par-là, noyées dans le flot des nouvelles, dans le grand fleuve de l’information, qui ne dort jamais, coco.
De telle sorte que nous sommes déjà moins sensibles, donc, au venin, au poison, à la peste innommable qui lentement nous infecte – nous ronge – de l’intérieur.
De telle sorte que nous restons sans vraiment réagir, quand l’ignominie se banalise.

Voyez si nous sommes tolérants.

Rappelez-vous ce que « Libé » a relevé le 20 octobre (✩): « Le plus jeune prisonnier de France a trois semaines.
Arrêté avec ses parents sans-papiers, il a passé une nuit en garde à vue et est détenu depuis le 18 octobre au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes.
Autres exemples: le 4 octobre, un bébé de 15 mois est enfermé au CRA de Toulouse avec sa mère enceinte.
Celle-ci fait une fausse couche et perd des jumeaux.
Le même jour, une autre femme enceinte est enfermée au CRA de Cayenne en Guyane.
Transférée à l’hôpital, elle accouche d’un foetus mort.
Ce même 4 octobre, une fillette de 3 ans et sa mère sont placées au centre de rétention administrative de Lyon.
Le 10, un enfant handicapé et ses parents sont enfermés au CRA de Toulouse ».
Chronique, au jour le jour, d’une abjection devenue ordinaire.

Mais on s’habitue, finalement – pas vrai?

On reste sans vraiment réagir, à faire, comme ici, des billets à la con sur des blogs à la con.
On reste confits en précautions langagières à deux balles, pendant que pour la première fois depuis soixante et quelques années, le régime rafle des enfants – au motif qu’ils ne sont pas nés blancs aux pays des petits blancs.

On a de ces pudeurs, encore – que le régime n’a pas.

Le régime lance des OPA sur le « compagnon » Guy Môquet.
Le régime récrit l’Histoire.
Le régime ranime très opportunément le souvenir d’un Résistant rouge – mais le régime rafle des enfants de trois semaines, dans l’ombre de ces glauques cérémonies.
(Jean Daniel, dans son éditorial de la semaine: « J’ai beau me pincer, je n’arrive pas à trouver ni arbitraire ni suspect le fait de souhaiter la lecture dans les écoles de la lettre (de) Guy Môquet ».
Pince-toi encore, camarade – et tu finiras par percuter.)

Et on se retient encore d’écrire ce que parfois ça nous inspire – parce que malgré tout on se rappelle que tout ne se vaut pas, qu’on ne peut pas comparer ce qui n’est pas comparable.

On garde nos retenues – quand le régime se donne à fond à sa décomplexion.

On hésite encore à dire à qu’un pays qui place des nouveaux-nés en garde à vue est un pays qui oublie déjà trop ce que sont la brume et le crépuscule…

(✩) L’info n’a donc pas été « révélée » hier par France Info, comme l’a prétendu « Le Figaro » – mais il est significatif qu’elle ait mis tant de temps à se faire un chemin jusqu’à la radio, où l’on est certes plus rapide à commenter le divorce du chef de l’Etat…

(Merci, Pescade.)

Sébastien Fontenelle pour « vive le feu »

On parle d’enfants ? Voici un chef d’oeuvre de la musique Rock qui en parle. l’incontournable « Child in time » de Deep Purple… Avec histoire du groupe et paroles.. A l’attention des musiciens débutants : la virtuosité des musiciens (instrument et vocal) peut donner envie de se lancer dans la belote (coinchée)…
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/4yBDRQ6sN17uP5z84]
Deep Purple est un groupe de rock britannique, créé en 1968, une grande année, pas seulement pour le Rock, pas vrai Nicolas…
Cette formation a été l’une des figures de proue du mouvement hard rock, à l’instar de Led Zeppelin et de Black Sabbath. En effet, ces trois groupes passent pour être des véritables « pères fondateurs » du Hard rock.
Malgré l’association populaire avec le sous-genre, Deep Purple n’a jamais vraiment été un groupe heavy métal, même si plusieurs groupes des années suivantes les citent comme principale influence.
Le groupe a fréquemment changé de style au cours des années, mais a toujours été constitué de musiciens virtuoses. Certaines incarnations de Deep Purple ont amené des aspects du jazz et du classique (par l’intermédiaire de Jon Lord avec son Concerto for Group and Orchestra) dans un contexte rock dû à la fréquente utilisation de leurs chansons comme modèles de solos longs et sophistiqués.

Sweet child in time,you’ll see the line
the line that’s drawn between the good and the bad
see the blind man,he’s shooting at the world
the bullets flying,they’re taking toll.
If you’ve been bad,Lord i bet you have
and you’ve not been hit by flying lead
you’d better close your eyes
you’d better bow your head
wait for the ricochet
oooh I’m crying for you day and night oooh
aaah I wanna hear you say aaah
Sweet child in time,you’ll see the line
the line that’s drawn between the good of us and the bad of us
see the blind man,he’s shooting at the world
the bullets flying,they’re killing everyone
If you’ve been bad,Lord i bet you have
and you’ve not been hit by flying lead
you’d better close your eyes
you’d better bow your head
wait for the ricochet
oooh I wanna be inside you oooh
aaah I gotta hear you sing aaah

12 réponses à “Le Venin”

  1. Thierry dit :

    On traite le gouvernement français de raciste alors qu’il a fait rentrer 1 million d’immigrés réguliers depuis 2007 principalement du Sud dont 80 % à titre de regroupement sans compter tous les clandestins qui sont soutenus par des irresponsables comme Rodolphe Nettier . Il veut le grand remplacement de population ou quoi ?

  2. doux dit :

    rodolphe nettier n’est pas digne d’etre président des sans papiers sachant que lui il a fait mettre sa maman en garde à vue ,,car a sa maman il manquait ,,et n a pas trouve mieux que de la faire mettre en garde a vu,,,ceci est l encontre de ce qu il fait!!! Il faut dire qu il n parle plus à sa famille mais surtout a sa mamn qui a tant fait pour lui ,qui pleure de ne pas le voire ,un honte,,sa maman est gravement malade myasthénie et djj ds le rein

  3. rodolphe nettier dit :

    Lettre ouverte à la Ligue des Droit de l’Homme

    Objet : la Ligue des Droits de l’Homme, Emmaüs, Médecins du monde et les institutionnels contrent l’ouverture des frontières.

    SôS Soutien ô Sans-papiers déplore des prises de positions irresponsables à la veille d’un rassemblement majeur à Calais en faveur de l’ouverture des frontières.

    Alors qu’une campagne de peur et de criminalisation d’un mouvement pacifique est lancée par le pouvoir contre un mouvement « qu’il ne connait pas  » (dixit BOUSQUET), la LDH et les siens décident de s’exprimer pour alimenter la psychose.

    Belle initiative courageuse que de hurler avec les loups ! Gageons que cela n’a rien à voir avec les subventions allouées par le ministère du racisme d’état à la Ligue qui de toute facon representent largement moins de la moitié de son budget.

    Les revendications de fermeture des camps pour étrangers, d’ouverture des frontières et de régularisation des sans papiers ne sont pas des revendication radicales mais de raison élémentaires au regard des droits de l’homme.

    SôS Soutien ô Sans-papiers dénonce ceux qui gouvernent par la peur et tous les va-t-en-guerre .

    Nous réaffirmons notre soutien à l’installation du camp No Border !

    SôS : 06 37 60 80 27

  4. rodolphe nettier dit :

    COMMUNIQUE DE SOS SOUTIEN Ô SANS PAPIERS :
    HORTEFEUX DELATEUR

    Dans un communiqué de presse du 4 août 2008, Brice HORTEFEUX, à l’époque des faits ministre des expulsions et du racisme d’état, a attaqué Rodolphe NETTIER en lui prêtant l’intention d’appeler à la destruction par le feu d’un camp d’internement pour étrangers.

    Le même jour, il a saisi la ministre de la Justice d’une plainte pour « provocation à la destruction, dégradation, et détérioration volontaire dangereuse pour les personnes ». Ce faisant il a commis l’infraction de dénonciation calomnieuse prévue et réprimée par l’article 226-10 du Code pénal.

    Ayant constaté que le parquet n’a pas entendu donner suite à la plainte ministérielle, Rodolphe NETTIER a décidé de saisir la Cour de justice de la République aux fins de condamnation de Brice HORTEFEUX et la juridiction administrative aux fins de réparation du préjudice subi.

    Un ministre a-t-il le droit d’utiliser ses fonctions ministérielles pour criminaliser ceux qui désapprouvent et combattent une politique dont chacun s’accorde à reconnaître le caractère inhumain ?

    Contact :

    Rodolphe NETTIER 06 98 70 33 49

  5. rodolphe nettier dit :

    tres bon article .merci alors voila

    CHASSE A L’HOMME DANS LE PAS DE CALAIS YA BASTA !
    En décembre 2002, Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, fit fermer (avec le consentement du député PS de la 6e circonscription du Pas-de-Calais …Jack Lang) le camp de réfugiés de Sangatte. Il fut ouvert en 1999 par des Calaisiens qui ne supportaient plus de voir des être humains dans un total dénuement.
    Il fut par la suite géré par la Croix Rouge jusqu’à sa fermeture. Il hébergeait plusieurs centaines de sans papiers, dont un bon nombre souhaitait se rendre en Grande Bretagne. Décision funeste, qui encore une fois n’avait d’autre finalité que de  »faire un coup médiatique » ! Les problèmes se sont aggravés : les sans papiers sont toujours là bien sûr, mais ils n’ont plus aucun endroit où se réfugier.
    Si nous savons que le camp de réfugiés de Sangatte n’était pas une solution, force est de constater que les conditions de vie des sans papiers se sont gravement dégradées. On rencontre beaucoup d’hommes, de femmes et d’enfants en errance, n’ayant pour seul abris que des toiles de tente, ou les blockhaus du Mur de l’Atlantique. Près de mille personnes survivraient dans ces conditions sur la côte, dont 5 à 600 dans les environs de Calais. La plupart viennent d’Afghanistan. Elles fuient les bombardements causés par la « guerre
    antiterrosite » menée par les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne…
    Le cynisme n’a pas de limite ! Comment refuser l’asile et un accueil digne à des gens fuyant cette guerre dont les responsabilités occidentales ne sont plus à démontrer ?
    Non contente de laisser volontairement des êtres humains dans le plus grand dénuement, la préfecture du Pas de Calais organise de véritables chasses à l’homme. Chaque jour, les CRS et autres corps de l’ordre sécuritaire harcellent ces personnes en détruisant leurs moyens de campement, gazant les blockhaus dans lesquels ils survivent, brûlant leurs duvets, couvertures et même leurs chaussures. Les sans papiers se plaignent chaque jour de violences policières.
    D’un côté, tout le monde s’offusque que des SDF meurent à Paris (Boutin allant jusqu’à proposer l’hébergement de force de ces derniers) et de l’autre, l’Etat, dans le Pas de Calais, met sciemment en danger la vie de personnes, sous prétexte qu’elles n’ont pas de papiers !
    Les associations et collectifs calaisiens soutenant les sans papiers sont aussi dans le collimateur de la préfecture. Plusieurs de leurs adhérents ont été poursuivis, voire placés en garde à vue et condamnés parce qu’ils soutiennent concrètement les sans papiers ; autrement dit, ils sont poursuivis pour  »assistance à personnes en danger » !
    LA SOLIDARITE N’EST PAS UN DELIT.
    La répression ne nous empêchera pas de nous opposer concrètement à la politique inhumaine et xénophobe du gouvernement Sarkofeux.
    LE 31 DÉCEMBRE 2008, DE FRANCE ET D’AILLEURS TOUS ET TOUTES, RASSEMBLONS NOUS A CALAIS POUR EXPRIMER NOTRE SOLIDARITE AVEC LES SANS PAPIERS, LES ASSOCIATIONS ET LES COLLECTIFS
    Apportons des couvertures, des duvets, des vêtements, des chaussures…, et de quoi partager une nuit conviviale

    EXIGEONS :
    LE DEPART DE TOUTES LES FORCES DE POLICE CHARGEES DE REPRIMER LES SANS PAPIERS ET LEURS SOUTIENS
    L’ARRET DES EXACTIONS DE LA PREFECTURE DU PAS DE CALAIS
    A L’ENCONTRE DES SANS PAPIERS ET DE LEURS SOUTIENS.
    LA FERMETURE ET LA DISPARITION DES CAMPS DE RETENTION LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS
    LA LIBERTE DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION
    L’OUVERTURE DES FRONTIERES

    (contacts pour les détails des convois)
    SôS Soutien ô Sans papiers
    06 98 70 33 49
    soutiensanspapier@gmail.com

    Collectif de Soutien aux Demandeurs d’Asile et aux Sans Papiers
    adresse du site : http://csdasp37.free.fr/
    06 34 19 64 98
    csdasp37@no-log.org

  6. dominique dit :

    si c’est le cas, tous les partis y concourrent un peu malheureusement…et s’il faut radicaliser un peu ..oui…pas dans le hors la loi..mais..pousser..oui…sinon…on attend 4 ans que tout passe …

  7. Ben oui Dominique. Ca continue et la lutte risque de se radicaliser devant les provocations policières.
    N’est ce pas d’ailleurs le but recherché ?

    En tous cas, merci pour les compliments…

  8. dominique dit :

    Bonjour Alain…après avoir oté réactionnellement tous les blogs socialistes de chez moi…revenir lire chez toi est plus important que ton parti..merci pour cela donc ……

    voici dans la continuité de ton article quelques actus.. …

    L’Humanité – Société – Article paru le 28 juillet 2008

    société

    Intimidation policière contre des défenseurs de sans-papiers
    Répression . Une manifestation samedi devant le centre de rétention du Mesnil-Amelot n’a pas eu lieu : 18 militants, dont les organisateurs, ont été interpellés avant même de pouvoir s’y rendre.

    Samedi, porte de La Chapelle (Paris 18e). Dix-huit militants sont interpellés vers 15 h 30 pour « contrôle d’identité » alors qu’ils attendaient à ce point de rendez-vous, avant de se rendre à une manifestation devant le centre de rétention administratif (CRA) du Mesnil-Amelot. Emmenés au commissariat de Clignancourt, ils seront libérés à 18 h 30. La manifestation au CRA était autorisée par la préfecture de Seine-et-Marne de 16 heures à… 19 heures. Elle n’a donc pas eu lieu.

    Dix fourgons

    de police et un bus

    Pour faciliter le transport vers le CRA du Mesnil-Amelot, très isolé, l’association SôS-Soutien aux sans-papiers, organisatrice de la manifestation, avait donné rendez-vous à la porte de La Chapelle une demi-heure avant l’heure de départ. À ce moment, une vingtaine de militants sont présents, « accompagnés » de policiers en civil. Soudain, une dizaine de fourgons de police, suivis d’un bus, arrivent de tous les côtés, encerclant les militants qui patientaient auprès de leurs véhicules. Dix personnes sont immédiatement interpellées. D’autres s’éloignent un peu sur le trottoir. Les voitures sont perquisitionnées de fond en comble. Les militants fouillés au corps, avant d’être embarqués dans le bus. À commencer par Rodolphe Nettier, président de SôS-Soutien aux sans-papiers. Seule explication donnée sur place : « opération de police ».

    Vient le tour des militants qui observaient la scène d’un peu plus loin : huit nouveaux interpellés. Parmi eux, Henri Braun, avocat de l’association et membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (LDH). « C’était parfaitement illégal », nous confie-t-il, en précisant : « Soit il y a un trouble à l’ordre public caractérisé, ce qui n’était évidemment pas le cas. Soit c’est un contrôle d’identité, mais, ici, tout le monde avait ses papiers, sauf Rodolphe. Nous n’aurions donc pas dû être arrêtés. » La police en profite d’ailleurs pour contrôler et fouiller trois jeunes Noirs assis près de la bouche de métro. Les fouilles corporelles sont, elles aussi, jugées illégales par Henri Braun. « Ils ont fouillé nos poches, ce qui s’assimile à une perquisition. Sans autorisation. » Au commissariat, la pression continue : « On nous a fait retirer nos lacets comme si on allait être mis en garde à vue, raconte Rodolphe Nettier. Mais nous ne nous sommes pas laissé impressionner. » Devant le commissariat, une trentaine de personnes réclamaient la libération de leurs camarades. Une libération qui aura lieu une demi-heure avant l’expiration de l’autorisation de manifester.

    atteinte à la liberté d’expression

    Comme l’explique Henri Braun, le motif de vérification d’identité est évidemment aberrant dans ces conditions. « C’est une façon d’interdire la manifestation sans le dire. Il y a une atteinte évidente à la liberté d’expression. » Pour l’avocat, ce durcissement de la répression est tout à fait lié avec celui qui s’exerce contre les sans-papiers. Il n’hésite pas à lâcher le mot de « politique raciste » : « On traque les sans-papiers car on ne veut pas de leurs traces dans le visage de la France de demain. Du coup, tous ceux qui sont en contact avec des sans-papiers voient leurs libertés restreintes. »

    Le bilan pour SôS-Soutien aux sans-papiers n’est finalement pas si négatif : « En voulant nous empêcher d’accéder aux centres de rétention, ils nous offrent un objectif », déclare Rodolphe Nettier.

    Samedi prochain, ils appellent donc de nouveau à manifester au Mesnil-Amelot. « On ne se laissera pas intimider », conclut-il.

    Christophe Payet

  9. La main gauche dit :

    @ Charly127

    Nous ne sommes pas à la télé où l’on vous sert l’image en tant qu’information, ici l’image ne vise à donner aucune information, c’est dans le texte qu’il faut la puiser pour ceux qui veulent prendre la peine de lire un peu. La photo, à mon avis, caractérise pourtant assez bien notre environnement actuel.

    « ..ronger des os plus sérieux ».. certes sur un bébé de 3 semaines il y a peu d’os à ronger, pourtant notre gouvernement semble prendre au sérieux tout les moyens qui sont bons à utiliser pour s’en délester aveuglément pendant que les médias regardent ailleurs!!!…

  10. Charly127 dit :

    Croyez-vous qu’en temps que socialistes vous puissiez sortir des titres aussi dégueulasses? C’est une photo, et mis à part le nombre de CRS voyez-vous là quelque agressivité de leur part…? Il vous manque vraiment un leader chez vous, pour vous empêcher de sortir de pareilles imbécilités, et ronger des os plus sérieux.
    Cette photo peut être choquante, mais je ne pense pas qu’elle laisse aucun Français indifférent (Et heureusement!) tels ces Italiens se prélassant sur une plage, près des cadavres de deux petites gosses fussent-elles Roms. Mais là aussi, méfions-nous des photos….
    Ne faites pas croire que les Français restent impassibles devant ces CRS autour du petit gosse, innocent,… noir! On ne s’habitue pas à pareille scène. On aurait aimé en savoir plus plutôt que votre interprétation.

  11. bonjour, je suis très heureuse de votre article, enfin….Comme beaucoup d’autres je vais aux manifestations dans mon departement 17, je fais suivre les courriels que je reçois de la Ligue des Droits de l’Homme, j’ai écrit à Segolène Royale, et à François Bayrou, sur leur site silence radio….que faire de plus? En ALLEMAGNE, en 1932, cela a commencé doucement, alors non je ne pense pas que ces gens aillent jusqu’à l’abomination des nazis, mais il me semble qu’il est plus qu’urgent de rester vigilant car il y a de toute façon beaucoup trop d’horreurs qui n’affolent pas ces gens là. Si vous parlez avec eux « ces gens » ils vous diront en toute bonne foi que « on ne pas recevoir tout le monde, et que de toute façon, ils sont responsables de tous nos problèmes ». Je sais, le l’ai entendu trop souvent. La honte me poursuit. Nous qui étions faire d’être appelé le PAYS DES DROITS DE L HOMME;;;;;;;;;;;Chantal

  12. La main gauche dit :

    La Mithridatisation est peut-être aprés tout un réflexe naturel de défense face à une certaine accélération de la multiplicité des visions d’horreurs. Ce qui l’est moins, c’est lorsque le cerveau, au lieu de cohabiter avec ses propres paradoxes (émotion /inaction), préfère transformer sa vision du réel et fini par choisir de voir de l’eau pure à la place du poison.
    Certains agissent peu mais au minimum, une fois de temps en temps, ils votent, et c’est là qu’ils doivent avoir conservé en mémoire le poison comme un véritable poison et agir alors en cohérence avec leurs convictions.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons