Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

28 janvier 2008

Le MJS évalue Attali

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 1:16

Le livre d’AttaliCe matin, Jacques Attali a présenté son rapport de plus de 300 pages proposant à Nicolas Sarkozy de prendre 300 décisions qui, selon lui, libéreraient enfin la croissance française.

La leçon du professeur Attali est bien connue : Flexibilité pour les salariés, baisse d’impôts pour les entrepreneurs, casse des protections sociales, le tout teinté d’un soupçon de sentimentalisme écologique qui ne dupe personne.

Ce rapport transpire d’une vision naïve d’une mondialisation créatrice de richesse, qui fait reculer la pauvreté. Il occulte totalement les inégalités de développement mais aussi et surtout la qualité de cette croissance.

Il n’y a strictement aucune autre proposition à part une stricte application d’une simple politique de l’offre dans laquelle le problème du pouvoir d’achat se limiterait à un simple problème de prix élevés.

Quand ce Gouvernement se décidera-t-il enfin à prendre en compte le fait que les salaires n’augmentent pas suffisamment par rapport aux profits des actionnaires, des tenants du patrimoine ?

Jacques Attali est totalement en accord avec les néo-libéraux qui sont aveuglés par leurs fantasmes d’une prétendue rigidité du marché du travail, avec des salariés qui ne seraient pas mobile. Selon l’OCDE, les expériences d’assouplissement des codes du travail dans les autres pays n’ont jamais fait baisser le chômage. La France a un taux de mobilité de ses travailleurs particulièrement élevé, le vrai problème réside dans le fait que ce sont toujours les mêmes qui changent de travail : les précaires et les jeunes.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes met un zéro pointé à Jacques Attali et lui demande de revoir sa copie au plus vite.

« La lettre de jaurès » 

2 réponses à “Le MJS évalue Attali”

  1. La main gauche dit :

    Le rapport Attali a le mérite d’être là »

    Ségolène Royal a reçu mercredi des mains de Jacques Attali le rapport de la commission qu’il présidait, et jugé que le rapport avait le « mérite d’être là ». (((Quel beau vide déclarationnel !!!))))

    « Ce rapport a le mérite d’être là ((((aller, deux fois, c’est mieux qu’une !!)))), a-t-elle déclaré dans son QG du Bd Raspail. Il faut avoir l’honnêteté intellectuelle de regarder les propositions mises sur la table » (((sur la table d’opération des salariés et ex-nonfutur salariés de tout poil !!!)))). « Je pense que tout ce qui va dans le sens du déblocage de ce qui freine l’initiative doit être pris en considération » ((((débloquons, débloquons, pourquoi pas un semaine de 8 jours par exemple pour travailler encore plus!!!)))), a jugé la présidente du Conseil régional Poitou-Charentes. « La France a besoin de réformes. Ce rapport a été fait pour aider la France et moi, je veux aider la France ». Elle a salué notamment « le contrat d’évolution », une des mesures du rapport Attali qui permettra d’offrir une rémunération aux chercheurs d’emploi en formation. « Quand on commence son emploi, il faut avoir des perspectives » (((question perspectives, ça, travailler en apnée jusqu’à…jusqu’à combien déjà 42,43 ?!?!?)))) a-t-elle commenté.

    ((((la suite… de la brosse à reluire… encore du vide déclarationnel !!!…))))

    Elle a promis à son auteur de le regarder « attentivement », avant de saluer « l’expertise » et « le désintéressement » de Jacques Attali qui se trouvait à son côté.

    L’ancien conseiller de François Mitterrand, de son côté, a affirmé : « La gauche, c’est ma famille. Il est légitime de remettre de ce rapport à celle qui incarne l’opposition », a jugé l’économiste qui avait été un partisan de Ségolène Royal durant la campagne présidentielle.

    Après cette remise officielle devant les micros et caméras, Mme Royal et M.Attali se sont isolés durant un bref moment. Jacques Attali a proposé de remettre son rapport au groupe PS, à la direction du Parti et à Mme Royal qui a accepté la première, a-t-elle affirmé.

    … ((((peut-être que tout ça c’est hautement stratégique, mais alors là, j’veux bien l’mode d’emploi…))))

  2. Prof Dauphine dit :

    Ben je comprends pas.
    Attali, on lui a enlevé le cerveau et remplacé le tout par un vieux lot de « Capital » et des pages roses du Figaro.
    Qu’est ce qui a bien pu se passer?

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons