Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

27 février 2008

Avis de grand frais au Conseil Régional de Poitou-Charentes

Filed under: 09 - Evènement,13 - PS — iledere @ 15:51

27584_v3.jpgNous, picto-charentais, nous le savions : les relations entre Ségolène Royale, présidente de Région, et Jean-François Fountaine, 1er vice-président en charge des finances, ont toujours été tendues. Il s’agit, certes, de deux fortes personnalités.
D’un coté Ségolène Royal, qu’on ne présente plus, et dont ce n’est pas lui faire offense que de dire que la souplesse de caractère n’est pas la qualité première.
De l’autre, Jean-Fançois Fountaine, peu connu politiquement hors de la Région, en politique, mais d’une renommé internationale dans un autre domaine : le nautisme.
Cet ancien coureur, sélectionné pour les Jeux Olympiques en 470 est le PDG des chantiers Fountaine Pajot, 1er constructeur mondial de catamarans de plaisance. Il fut également Président de la Fédération des Industries nautiques. Autant dire une figure incontournable d’un milieu dont la capitale est La Rochelle, où tout le monde connaît et apprécie ce fin régatier, toujours accessible et attentif.
Au delà d’une vie professionnelle et sportive bien remplie, Jean François Fountaine s’est engagé en politique depuis de nombreuses années, d’abord sur La Rochelle et sa communauté d’agglomération, puis il a usé son ciré sur les bancs de l’opposition à J.P. Raffarin, ce qui forge le caractère.

Deux personnalités fortes donc, du même bord politique, mais de courants différents.
Lors de la campagne présidentielle, le magazine Marianne avait ainsi pu dressé, dans une « brève », un portrait de Jean-François Fountaine intitulé : « Fountaine, le meilleur ennemi de Ségolène ».
Pour autant, les divergences entre la Présidente de Région et ce proche de Lionel Jospin semblaient s’être estompées. Certains y voyaient un résultat positif de la volonté de « Démocratie participative », un fonctionnement cher à Ségolène Royal, basé sur un processus décisionnaire consécutif à une écoute élargie. Las, il semble que ce principe, mis en application dans la Région Poitou-Charentes, le soit beaucoup moins au sein du Conseil Régional…

Lundi dernier, lors d’une séance exceptionnelle du Conseil régional, un clash violent sur la forme comme sur le fond, s’est produit, faisant ressurgir l’image cassante et individualiste que Ségolène Royal s’attache pourtant à gommer dans sa course à la tête du PS.

Un désaccord de fond opposait les protagonistes depuis le mois de décembre. Jean-François Fountaine souhaitait augmenter les impôts pour « éviter d’endetter la collectivité ». Il avait, de son expérience d’opposant à J.P. Raffarin, le souvenir que celui-ci avait creusé un gouffre dans les finances régionales en recourant massivement à l’emprunt pour boucler des budgets mis à mal par des dépenses discutables.
Seulement Ségolène Royal s’y est opposée « pour ne pas aggraver les difficultés de nos concitoyens face au pouvoir d’achat ». De même qu’elle a refusé la levée de la TIPP afin de se donner des ressources nouvelles. Le regard des médias sur une Présidente de Région qui souhaite une destinée nationale, n’est sans doute pas étranger à des choix économiques moins impopulaires que l’augmentation d’une fiscalité par ailleurs très raisonnable en Poitou-Charentes…
Une différence d’appréciation que J-F. Fountaine pensait réglée, à partir du moment où il avait voté le budget…

Quelle ne fut pas sa surprise lors de la réunion extraordinaire du 27 Janvier de se voir privé de parole !
Alors qu’elle ouvre les débats par le vote du budget, Jean-François Fountaine, ainsi qu’un élu de l’opposition, demandent la parole. accordé au second, mais pas au premier ! Du moins différée à l’issue du vote, explique Ségolène Royal, la présidente. « Je demande la parole maintenant« , se récrie Fountaine. « C’est moi qui donne la parole« , rétorque-t-elle cassante, ajoutant: « Vous ne me déstabilisez-pas« .
Le ton monte, les huées aussi, à écouter le reportage de Vincent Hulin pourFrance Bleu Poitou.
« Si la privation de parole fait partie de vos prérogatives… Je ne peux pas rester. Je demande la parole« , insiste l’élu. Comme la Présidente ignore ses requêtes, le premier-vice président chargé du budget sort alors de l’enceinte, non sans avoir lâché auparavant: « C’est une parodie absolue du fonctionnement démocratique d’une assemblée« .
Une grande partie des élus, de plusieurs tendances politiques, a accompagné Jean-François Fountaine qui a quitté la séance et improvisé une conférence de presse devant le Conseil Régional. Jusqu’à présent Président délégué de la commission des finances, du plan et de la synthèse, Jean-François Fountaine a été déchargé du budget, au profit de l’ancien préfet de Région Bernard Grasset, maire et candidat à sa succession à Rochefort (17)…

Il était pourtant à prévoir que le 1er vice-Président du Conseil régional de Poitou-Charentes ne « se laisserait faire » sans mot dire. En bon marin, il ne redoute pas le gros temps…
Dans le journal Sud-Ouest, Ségolène Royal a justifié sa décision au nom «de la cohérence dans le pilotage de la région» et qualifié l’incident de tempête dans un verre d’eau.
Il n’en reste pas moins que la candidate à la direction du PS a sans doute intérêt à mettre justement de l’eau dans son vin et à recoller les morceaux. Ne pas écouter son 1er vice-président et, pire, ne pas lui donner la parole ne parait pas réellement en adéquation avec le discours maintes fois assené sur la « démocratie participative ».
De même, le Secrétariat National du PS nécessite d’autres compétences que le règlement autoritaire des conflits. il est important qu’elle apprenne à louvoyer plutôt que bout au vent. Parole de matelot….

Et c’est en temps que militant socialiste que j’engage notre camarade Ségolène a démontrer sa capacité à nous rassembler en faisant en sorte de déjà rassembler son Conseil Régional autour d’elle. En ne faisant pas l’erreur d’écarter ceux qui ont toujours oeuvré, tant dans l’opposition qu’au pouvoir, pour le développement de la Région, sans n’avoir jamais été guidés par une ambition nationale.
C’est suffisamment rare pour être précieux !

Même sur un bateau, si le capitaine est seul maître à bord, c’est quand même l’équipage qui manoeuvre…

Alain Renaldini
Secrétaire Fédéral 17 « emploi-formation professionnel »
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/x4kdbf_royal-fountaine_news&related=1]

48 réponses à “Avis de grand frais au Conseil Régional de Poitou-Charentes”

  1. @ Michel
    l’article que tu as commenté date de plus d’un an… J’entends la critique, mais elle ne me semble pas vraiment constructive… Pourquoi ne pas proposer ???

  2. michel dit :

    Vous voulez que je vous dise, les socialos ? Bien que de gauche, la vraie, vos histoires ne m’intéressent pas et n’intéressent pas non plus la majeure partie des français, y compris ceux, comme moi, votèrent Jospin en 2002, juste avant qu’il nous donne cette splendide leçon de courage en  » abandonnant définitivement la politique », et Royal en 2007, malgré son coup du drapeau aux fenêtres et de l’encadrement militaire des délinquants.

    Que vous continuiez à donner cette image déplorable finalement ne me dérange pas et me fait plutôt sourire. En revanche, que cette image déteigne sur tout le peuple de gauche que vous prétendez défendre, du haut de votre éducation bourgeoise ou de vos titres de PD-G, plonge toutes les victimes du Sarkozysme dans la démoralisation.

    Au deuxième tour de 2002 j’avais voté Chirac. Plus tard, j’ai juré que j’avais voté à droite pour la première et dernière fois.
    Désormais, il en sera de même avec le PS. Strauss Kahn, Besson, Kouchner, Lang, Allègre, Royal, Jospin…finalement, vous êtes de la même famille que la droite : pitoyables.

  3. La main gauche dit :

    … « idéologistes démagogues »… n’est-ce pas un peu trop général voir même circonstanciel donc relatif ?

  4. La main gauche dit :

    @lolopelu, bingo pour ta réconciliation.. et que « la classe politique en générale » ne nous empêche pas trop d’avoir un avis sur la question politique et peut-être que la meilleure façon est de pouvoir continuer à s’autoriser un peu de confiance, et parfois erreur sur les personnes (c’est le pendant fatal de la confiance), sans jamais de blanc-seing, d’aveuglement ni même de regret, en considérant toutefois avec grande circonspection, que les gens peuvent parfois évoluer … (dixit Kouchner, grosse popularité et ex-proche socialiste , pas de regret ni déception, à la trappe et passons à autre chose).
    En l’absence de réelles entités indépendantes de contrôle factuel sur nos élus, nous sommes bien obligés de nous contenter d’une approche empirique avec quelques règles simpes, qui ne mangent pas de pain, du type « ne jamais ré-élire, même localement, un de ces gloutons qui a encore de la chantilly à la commissure des lêvres ».

  5. lolopelu dit :

    Oh my god !!!

    Pas spécialement sympathisant socialiste car plutôt inquiet de la classe politique en générale et des idéologistes démagogues en particulier qu’ils soient de droite ou de gauche. J’avoue que l’attitude de ce grand monsieur que semble être M. Fountaine, me réconcilie avec la politique et ceux qui la fond, par sa dignité et son honnêteté intellectuelle.

    Bravo M. Fountaine, Royale ce n’est pas du « gros temps » mais juste une vaguelette qu’on aura bien assez tôt oublié …

  6. Eric Butruille dit :

    à Francette :
    « Non , Ségoléne Royal n’est pas ce tyran domestique par qui le scandale arrive. »

    Ah bon ? Qu’en svez-vous ? François vous a fait des confidences à ce sujet ?

    « Ne lui a-t-on pas déja reproché d’avoir élévé le ton face à Sarkozy… »
    On ne lui a pas reproché d’élever le ton, mais de jouer une comédie bien huilée –mais tellement mal jouée !–, comme elle l’avait fait en 1993 face au même Sarkozy, et comme elle l’a jouée en de nombreuses occasions durant la campagne (notamment le discours « moi, mère de la France !’, plus-Sarah-Bernardt-que-moi-tu-meurs). Mais les Français ne sont pas tous aussi aveugles et sourds que vous. Heureusement.

    « …face à Sarkozy tout mielleux ce soir-là et qui cachait bien son jeu ? »
    Mielleux parce que lui a su garder son calme et sa dignité face à l’hystérique ? Quel « jeu » a-t-il bien pu cacher ? Lui, que je sache, n’a jamais critiqué, au lendemain des élections, un programme qu’il a défendu pendant sa campagne.

    « Pourquoi pas bientôt une marâtre implacable et incompétente ? »
    Ben oui, OSONS dire les mots; Vous avez d’ailleurs fort bien résumé en 3 mots seuls toute l’idée que se font une croissante majorité de français de la Royal.

    Ayant voté à Gauche pendant les années Mitterrandiennes, j’ en suis revenu. Pourtant, il me semble qu’il y a au PS des personnalités autrement plus crédibles, honnêtes, compétentes, charismatiques, que Madame Royal (DSK, Delanoe…) Que les militants n’aient pas été foutus d’en nommer un à leur tête démontre bien le plus gros probleme du PS : l’aveuglement.
    Je ne connais pas ce Monsieur Fountaine, mais les quelques secondes de cette vidéo rendent l’homme eminemment sympathique. On sent tout de suite un homme authentique, à la fois ferme et respectueux –surtout face à l’irrespect flagrant de cette megere…–, bref, des qualités qu’on aimerait voir encouragées au PS.

  7. Eric Butruille dit :

    Qui, au PS ou ailleurs, osera enfin dire que cette femme est folle à lier, et que sa place n’est pas à la tête du PS, mais dans un asile d’aliénées ? Fallait-il encore cette video pour se convaincre que la Royal n’est pas la « démocrate » qu’elle fait croire, mais bien la dictateur que nous sommes ravis de n’avoir pas vu élue.

  8. Evidemment, si vous citez le « Grand Jacques »…

    Merci pour les encouragements et n’hésitez pas à laisser vos commentaires…

    Bonne lecture

  9. Modem dit :

    « L’humour est la forme la plus saine de la lucidité. »
    Jacques Brel
    😉
    En tout cas j’apprécie votre blog que je suis en train de parcourir.

  10. Je constate avec plaisir qu’au Modem on garde malgré tout le sens de l’humour….

  11. Modem dit :

    Bonjour à tous, vous savez, les adhérents du MODEM eux, ne souhaitent absolument pas avoir une « Ségolène » dans les pates. On vous laisse vous dépatouiller avec … (entendu qu’on a bien de quoi se prendre la tête de notre coté hein)

  12. Avoir voté Sarkozy et être encore capable de rire, voici qui montre une certaine simplicité d’esprit…
    Beati paupere spiritu…

  13. Droite dit :

    J’ai voté Sarkozy et ce débat me fait bien marrer. Sans prendre parti car je ne suis pas de gauche, cette vidéo est prise sur un fait. Y a t’il un contexte ? Que s’est il passé avant ? Je vois qu’elle avait un objectif mais avant de juger j’aurais bien voulu voir les coulisses.
    Sinon cessez de comparer quand un de vos élus ne vous plaît pas à Sarkozy ou un autre si ce n’était pas lui

  14. […] de la Région Poitou-Charento, surnommé “le meilleur ennemi de Ségolène Royal” au sein de sa propre fédération. Autant dire que ce n’est pas un signe de […]

  15. jdg17 dit :

    Bravo et merci à Anne Deniel pour son analyse dans le différent Royal/Fountaine.

    Je suis très déçue de votre non-élection aux cantonales du canton nord de notre belle Ile de Ré.

    Quillet !!! HORREUR !!

    Notre Ile est vraiment en perdition !

    Courage à vous Madame et ne vous laissez pas abattre. La lutte continue et vous avez ma confiance pleine et entière. Je vote dans le canton sud malheureusement.

    Salutations distinguées,

    jdg17

  16. Anne DENIEL dit :

    A Madame la présidente de la région Poitou-Charente
    Je pense que lorsqu’on est une présidente de région qui prépare avec son équipe le budget que cette équipe veut faire voter, on y réfléchit , on y travaille ensemble, on s’explique entre soi et on prend le temps de le faire. Les présidentielles c’est fini. Quel besoin de sillonner la France pour soutenir les candidats aux municipales etr aux cantonales si c’est pour les plomber ensuite par des façons de faire qui me font penser par moment à celles de Zarkozy !
    Pour les présidentielles, tu n’étais pas la canditate qur j’aurais choisie mais par discipline j’ai voté pour toi. 6 mois plus tard j’ai appris qu’avec toi présidente , j’aurai eu BAYROU comme 1ier ministre, quel choix pour un femme qui se dit de gauche !
    Moi qui suis femme vraiment de gauche et qui ne veut pas devenir à tout prix présidente de la république, je l’ai échappée belle.
    Maintenant, en pleine campagne électorale, tu vides et c’est le mot, un homme de gauche en pleine force de l’âge, dynamique patron charentais maritime qui discute tes options. Tu le remplaces par un maire plus tout jeune, candidat à sa succeéssion. Tu seras tranquille, accaparé par sa mairie, s’il est réélu, il te laissera les mains libres à la région.
    Ma conclusion :
    Cher Jean-François FOUTAINE, je t’apporte le soutient d’une militante de base
    Bernard GRASSET, qu’allez vous faire dans cette galère ?
    Ségolène ROYAL à la tête du PS, vas-tu nous passer en conseil de discipline pour insubordination si l’on ose discuter tes choix et nous vider les uns après les autres.
    Une suggestion: quand tu auras purgé le PS de tous ceux qui font sa richesse par leur différence qu’ils ont toujours pu exprimer à ce jour, adhère au MODEM.

  17. socialiste79 dit :

    Mon humble avis de militant de base me fait quand même dire que notre Ségolène a une fois de plus dépassé les bornes. On n’interdit pas la parole à quelqu’un qui veut discuter des choix ! C’est l’évidence même et surtout quand on se veut de gauche ! Je ne comprends même pas qu’on puisse lui donner raison sur ce scandale. C’est vraiment choquant.

  18. asse42 dit :

    La démocratie participative c’est aussi respecter le choix fait par la majorité. C’est ce qu’aurait du commencer par faire ce monsieur Fountaine. La majorité de gauche a choisi de ne pas augmenter l’imposition et fde recourir à l’emprunt sachant qu’il est en-dessous de la moyenne en Poitou-Charentes. C’est un choix réflechi et argumenté.

    Pourquoi Fountaine choisit de faire un esclandre? Quel est son intérêt à part contester la présidente?
    La démocratie marche dans les deux sens.

  19. louis dit :

    Jean François Foutaine a su faire preuve de loyauté durant toute la campagne présidentielle. Je l’ai vu , bien qu’il ait soutenu auparavant DSK dans la campagne interne, être un soutien actif à Ségolène Royal. Tout le monde n’a pas eu cette attitude, loin s’en faut. Il n’a pas fait cela pour être récompensé, mais parce que, s’il veut se regarder dans la glace tous les matins, il a besoin d’être cohérent dans son action. Etre socialiste signifie respecter le choix des militants et en tant qu’élu de ce parti , utiliser sa notoriété pour la mettre au service de ce candidat.
    La démocratie participative est une idée chère à Ségolène Royal. Elle se doit d’ être fidèle à cette idée en toute circonstances. A l’évidence, ce ne fut pas le cas l’autre jour au conseil régional.
    Les politiques s’honorent lorsqu’ils sont cohérents, sinon, c’est eux qui jouent contre leur camp.

  20. Chris dit :

    Tuas raison, ne tombons pas dans les querelles de personnes. Mais cela vaut pour tous, y compris pour Ségolène.
    Qu’elle élève le ton face à Sarkozy, cela me la rend tout à fait sympathique. Mais face à un socialiste compétent et loyal, cela m’ennuie plus.
    mettons cela sur le coup de la fatigue : elle embrasse Fountaine et appuie sur « reset ». basta…
    la lutte continue… Ensemble…

  21. francette dit :

    Consternant pour nous tous socialistes, mais ne tombons pas dans le pièges des querelles de personnes . Non , Ségoléne Royal n’est pas ce tyran domestique par qui le scandale arrive . Ne lui a-t-on pas déja reproché d’avoir élévé le ton face à
    Sarkozy tout mielleux ce soir-là et qui cachait bien son jeu ?
    Pourquoi pas bientôt une marâtre implacable et incompétente ? Certains commentaires que j’ai lus ou entendus au sujet de ce malheureux incident le donnent à penser .
    Qui veut sa place ?Nous sommes tous des démocrates , femmes et hommes de conviction , respectueux les uns des autres , les unes des autres . Sinon….

  22. Bonne question à laquelle je ne sais pas répondre… Quelqu’un a-t-il l’info ?
    Je sais que certains conseillers régionaux lisent ce blog. Peut-être peuvent-ils nous donner des info sur le traitement de l’information au Conseil Régional…

  23. lola dit :

    Bonjour. Une question: Les medias sont ils présent à chaque séances des Conseils régionaux?

  24. C’est une bonne question que de s’inquiéter de la médiatisation des séances des Conseils (régionaux ou autres…)
    Et effet, rien dans la loi n’interdit bien sûr la présence des média.
    Pour autant la médiatisation des débats me gène : on ne s’exprime pas de la même façon selon que les journalistes sont là ou non et en leur présence les élus passent vite à une posture de représentation, de valorisation de leur image.
    Cela est normal mais n’est pas générateur de travail ou de confrontations harmonieuses d’idées.
    Bien sûr, lorsqu’un conseil régional se tient, la presse est présente du fait même de la personnalité de la Présidente….
    A mon avis, sans regards extérieurs, sans média, l’incident n’aurait pas pris de telles proportions…

  25. cher alain,

    je pense que le contexte ne se prêtait pas à une augmentation de l’impôt.
    Ce n’est pas pour autant que je pense que le recours à l’emprunt ,solution de Raffarin, est une bonne solution et, que comme par enchantement,je serais devenue néo-libérale!;)

    En cela,je suis d’accord avec cette analyse mais encore faut-il des impôts EQUITABLES.

    Mais,il ya quelquechose de curieux dans cette affaire sur-médiatisée.
    et sur laquelle vous, quand je dis vous Alain, je m’adresse à l’ensemble des socialistes de ce blog,vous allez m’éclairer.

    Pour quelles raisons les médias étaient convoqués au conseil régional ?

    Avaient-ils vent du désaccord entre la Présidente de Région et les autres responsables du PS?

  26. iledere dit :

    @Blog des Utopiens.

    Il y a dans vos propos une erreur fondamentale : celle de croire que toute imposition fait baisser le pouvoir d’achat des citoyens. Il s’agit d’un vision pour le moins simpliste, voire démagogique de la problématique de l’impôt !
    C’est ainsi que le néo-libéraux peuvent faire croire que supprimer l’impôt relancera la consommation.
    Le service public, payée par l’impôt, est, dans l’immense majorité des cas, meilleur marché que le même service payé de sa poche via des opérateurs privé (en moyenne lissée sur l’ensemble de la population…). Je vous renvoie aux travaux de Christian Martin sur le sujet.
    La problématique n’est donc pas de fournir un service via l’impôt ou non, mais de maîtriser l’impôt pour que celui-ci soit juste, et non proportionnel mais progressif.
    Lorsqu’une collectivité, en l’occurrence le CR fait payer un service au citoyen (donc un service public stricto-sensu) via l’impôt, elle ne touche directement que la classe des propriétaires, ceux qui paient l’impôt foncier. ce ne sont pas, que je sache, les plus démunis.
    Avoir recours à l’emprunt revient, à terme, strictement au même, les intérêts de l’emprunt en plus.
    Sauf à croire, comme l’UMP aime à en rêver, qu’entre le moment ou l’on emprunte et le moment ou l’on rembourse, une miracle (c’est à la mode) ou un « choc de confiance » gonflera la croissance et compensera les intérêts dus…
    Mais si l’économie n’est pas une science exacte, la croyance en le Père Noël est une hérésie… (tiens, c’est aussi à la mode).
    L’utopie peut se définir comme une rêve non construit (Lacan) et un rêve d’aujourd’hui est sans doute une réalité de demain… Cela n’empêche pas de tenter de raisonner avec un minimum de pragmatisme pour effectivement construire à partir des utopies d’aujourd’hui les réalités en devenir.
    La volonté de vouloir à tout prix diminuer l’impôt en le compensant par l’emprunt ne me semble pas être une démarche progressiste. C’est mon opinion et je la partage.
    Quand à la volonté de vouloir transformer un concept macro économique (échelle mondiale) de type taxe Tobin en application micro-économique (échelle régionale), cela me semble vouloir aller encore plus loin dans le concept de décentralisation économique que ce qu’espéraient les zélateurs ultra-libéraux les plus excités.
    Si la décentralisation doit permettre une gouvernance au plus près des populations par la prise en compte de besoins spécifiques, la dérive Raffarinesque a monté comment profiter d’un projet pertinent voire généreux pour permettre à l’Etat de se défausser de ses obligations. Sans pour autant abandonner ses ressources…
    Il convient maintenant de créer une solidarité inter-régionnale afin d’éviter de créer des baronnies locales…
    L’exemple Allemand pourrait, à ce sujet, nous montrer les limites du système de régionalisation…

  27. Serge dit :

    Même si je déplore amèrement ce déballage publique, je suis convaincu que Jean-François Foutaine a fini par craquer face à la « suffisance » de Ségolène Royale.

    Oui, je rejoins Blandine Hulin lorsqu’elle dit qu Mme Royal se sarkozyse, il y a déjà quelques temps que je le pense.

    « Tant pis » pour elle se n’est pas en agissant ainsi qu’elle va rassembler le P.S. !

  28. GOALEXANDRE dit :

    bonsoir
    vous avez ecrit
    blandine hulin dit :

    27 février 2008 à 20:57
    . Ainsi madame la reine se ” sarkozyze”… est ce donc si compliqué de rester démocrate en ce mome est ce donc à ce point risqué de laisser la parole à autrui ? décidément ces gens qui veulent le pouvoir se sentent investis d’un pouvoir qui va bien au delà de celui que nous leur confions .

    Attention cette femme va vampiriser le ps et c’est sans doute ce que nous devons le plus redouter .Le débat sera t-il confisquer ? Va t-elle se” poutiniser”
    Au secours j’ai mal au PS

    ma réponse
    vous n’avez pas autre chose a faire en ce moment que de critiquer votre camp c’est pas possible vous etes incorrigibles bon sang quand est ce que vous allez penser d’abord a nos electeurs qui souffrent avec cette politique antisociale des umpistes

    merde arretez vos conneries y en a ras le bol

    vous vous prenez pour qui vous croyez que vous avez dja gagné avec vos querelles a la mord moi noeud vous allez encore nous faire perdre

    arretez le massacre et soyez solidaire arretez vos ambitions personnelles qu’avez vous a critiquer devant les cameras votre camp
    vous faites le jeu des umpistes et de bling bling c’est ce que vous voulez ou quoi si c’est le cas changer de camp et rejoignez les besson bockel et compagnie et foutez nous la paix nous voulons de la SOLIDARITEE DE LA FREATERNITEE RAS LE BOL DE VOS EGOS A LA CON

    IL FAUT VOUS LE DIRE COMMENT

    C’EST QUOI CE LANGAGE contre D’une camarade socialiste « vampiriser  » ou il est l’ideal socialiste commun
    pensez au mal que vous faites a tous ceux qui se defoncent et ne demandent rien arretez vos critiques ou vos combines pour destabiliser vos camarades faites le a huit clos ARRETEZ ARRETEZ SVP MERDE MERDE

    goalexandre
    gomealex@hotmail.fr

  29. superpado dit :

    J’ai jeté un œil sur le budget de la région, je ne crois pas que l’emprunt de cette année va vous classer parmi les mauvais élèves par contre dans un départemental rural ne pas tenir compte du poids des déplacements dans les budgets, c’est pas terrible et pas très solidaire.
    Mais bon, je vous sents bien en pleine préparation du futur congrès et cette spécialité toute socialiste du jeu de la vierge effarouchée me fait bien rire.
    Quand je penses à toutes les couleuvres que les plus anciens d’entres vous ont avalées, le petit doigt sur la couture du pantalon, lire aujourd’hui certains et certaines s’étranglant devant cette horrible femme qui ne respecte rien, ni la démocratie, ni les marins aux longs cours, j’avoue ça me fait rire.
    Tiens, au fait et ça vous en pensez quoi ?
    Rubrique coordonnée par Irène Inchauspé
    La commission de rénovation du Parti socialiste, qui s’est tenue le 19 février, a proposé trois grandes réformes. Primo, pour renforcer le pouvoir central, les fédérations locales ne pourraient plus passer outre les décisions nationales, celles-ci leur seraient imposées. Elle préconise également que le seuil à partir duquel un courant peut prétendre à des places au sein des instances dirigeantes soit relevé de 5 à 10 % des voix obtenues lors des congrès. Enfin, la commission souhaite que le candidat socialiste à la présidentielle de 2012 soit le premier secrétaire élu lors du congrès de 2011. Ces propositions seront soumises au vote du Conseil national, qui devrait se tenir le 25 mars.
    Allez, vous n’avez pas fini d’avoir « mal au PS » avec vos conneries.

  30. La main gauche dit :

    Pour ma part j’ai apprécié, chaque fois, toute la pertinence et la simplicité de JFF lors de ses interventions à la section de l’ile de Ré.

  31. blandine hulin dit :

    A fond derrière jff!!! , un homme loyal, juste, honnete… tant de qualité sont rares par les temps qui courent. Ainsi madame la reine se  » sarkozyze »… est ce donc si compliqué de rester démocrate en ce moment ? est ce donc à ce point risqué de laisser la parole à autrui ? décidément ces gens qui veulent le pouvoir se sentent investis d’un pouvoir qui va bien au delà de celui que nous leur confions .
    Attention cette femme va vampiriser le ps et c’est sans doute ce que nous devons le plus redouter .Le débat sera t-il confisquer ? Va t-elle se » poutiniser »
    Au secours j’ai mal au PS

  32. salut à Marie,

    Je ne suis pas au PS mais je vote à gauche.

    Et j’ai envie de répondre, pas à Marie, que vous,vous, êtes de bons bureaucrates pour penser une seule seconde, qu’une annonce de hausse du taux d’imposition fusse-t-elle dans votre méta langage TIPP indolore est une proposition recevable quand les prix flambent!

    A moins d’avoir engagé avec son électorat mais plus que ça, le peuple (cessons de n’y voir que des sommes d’électeurs) une didactique de longue date, d’avoir développé une pédagogie sur la ponction et la redistribution de l’imposition dans le système keynsésien, et tout éclairé au salaire unique le peuple opinerait du chef, je ne vois aucun intérêt, ni en terme économique puisque toute imposition dans ce type de « système-là » qui nous expose , repose sur le NOMBRE cad la population en général,et qu’à terme vous continuez à faire baisser le sacro-saint pouvoir d’achat des français,soit MAIS des plus DEMUNIS, d’abord à tous les niveaux, emplois,salaires socialisés et réels,par effet immédiat ou par rebond; et je n’acquieserais pas non plus ,votre proposition, en terme politique puisque c’est avouer un échec terrible en terme de financement publique et de projet pour l’après-sarkozy qui se prépare maintenant.
    Cette annonce étourdie ,quasi autiste ,de la part d’un responsable politique,élu,provoquerait un choc psychologique etrrible,incompéhensible dans l’état actuel des choses,là où les gens d’en -bas ont besoin de solidarité effective ,de soutien financier ,économique ,social .De liens construits et durables pour le faire vivre ensemble .
    Proposons ,pourquoi ne pas de batailler sur une taxe obligatoire sur les «  »plus-values «  »foncières,immobilières,mobilières du global au local.Et pourquoi pas dans vos régions.? Pourquoi Tobin ne peut imaginer que de taxer la capital mondial ? Et pas le local ?
    Porposition qui serait ,ayons le courage de taxer le capital,on ne peut plus satisfaisante quand on songe, mais on a l’air de sortir des gros mots au PS,
    que le capital se goinfre sur notre dos,et se rit de nos gestions de gauche,prise entre deux feux,celui d’apparaître comme de bon gestionnaire de leurs intérêts capitalistes parce que l’on n’y touche pas, et
    de brosser le poil de la  » classe  » en donnant quelques miettes dans les aides sociales et, tout abattue, elle dit encore merci et pardon d’être pauvre et exploitée.

    Non,décidément, non.

  33. Une critique pertinente Marie.

    Mais si tu lis un peu notre blog, tu verras que nous ne pratiquons que très rarement dans ces colonnes la critique envers nos camarades quelque soit leur courant.

    Sauf lorsqu’il est nécessaire de siffler une faute. Ici, c’est un carton jaune…
    S’égarer et faire des erreur est humain. Il faut simplement de temps en temps pointer l’erreur pour éviter de la reproduire. C’est le sens de cet article.

    Préparer la suite, nous y travaillons et tu as du lire de nombreuses analyses dans nos colonnes.
    Quant à accueillir les adhérents, nouveaux ou pas, les réunions de sections mensuelles et les débats que nous organisons y contribuent.

    Mais l’apport de nouvelles idées n’est pas pour nous déplaire…

    Bienvenue Marie…

  34. marie dit :

    sympa ce blog… ça donne vraiment envie de voter socialiste! Rien de mieux à faire en ce moment que de régler encore de vieux comptes?
    Accueillir les nouveaux adhérents par exemple? et vite préparer la suite,non?

  35. @ Nadia du Blog de Utopiens

    « Peut-être,eut-il fallu réfléchir avant cette calamiteuse réunion aux ressources à prélever  »
    Ainsi que je l’ai expliqué, cela avait été débattu et Jean François Fountaine avait voté le budget tel que souhaité par la Présidente. Ce qui rend encore plus incompréhensible cette crise d’autoritarisme déplacé, et dans le temps et dans l’espace.

    Concernant le débat sur la fiscalité régionale et son impact sur le pouvoir d’achat des français, il faut savoir que la fiscalité régionale n’intervient que sur la taxe foncière, pas sur la taxe d’habitation (que vous appelez « impôts locaux »).
    Le poids de la Région sur la taxe foncière est de 3,32 % du montant total de l’impôt en Région Poitou-Charentes (en 2007, en 2006 et en 2005…).
    Une légère hausse aurait été indolore quoique impopulaire certes.
    Le recours à l’emprunt est transparent. Mais il revient toujours à laisser au futur le soin de régler nos dettes. A terme, nous laissons à nos enfants le soin de payer nos excès. Au grand bonheur des banquiers, bien sûr.

  36. Merci André de ces précisions sur la TIPP.
    Je rappelle que depuis les nouvelles lois de décentralisation mises en place par Jean-Pierre Raffarin lorsqu’il était 1er Ministre, les régions sont autorisées à lever un impôt sur la TIPP. Il s’agit de la Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers, dont la région Poitou-Charentes pouvait espérer tirer de 25 à 30 millions d’ € en 2008.
    A mettre en face d’un budget total de 500 millions d’euros. La ressource via la TIPP représenterait dont 5% du budget.

  37. André Giraudeau dit :

    Sur 22 régions en France métropolitaine (y compris la Corse) 21 sont dirigées par la gauche. Une seule, à ma connaissance n’a pas utilisé la TIPP. Donc 20 Présidents socialistes n’auraient rien compris ! En outre ne pas utiliser une des rares ressources transmises par l’Etat aux régions, c’est donner raison au gouvernement Raffarin de l’époque, c’est désavouer tous ceux qui argumentent contre la manière dont s’était fait le transfert des charges et des ressources. De plus, diminuer (ou ne pas augmenter la TIPP) profite d’abord aux propriétaires de 4X4 et de grosses cylindrées ; il y avait d’autres moyens d’aider les plus démunis sans favoriser ceux-là. Enfin, et j’arrête là, avoir recours à la dette ne diminue en rien les impôts, cela ne fait que reporter le problème sur les générations à venir.
    Je ne comprends vraiment pas la position prise par notre Présidente de région et je désapprouve pleinement sa manière de réagir.

  38. ok sur la forme.Ségolène Royal manque de tact,fait preuve d’autoritarisme,et manque à tous ses devoirs de rassembler la grande famille socialiste disloquée même en son sein.
    Attitude cassante et hiératique.OK

    Mais sur le fond: Quand une challenger, que d’aucun s’accorde à présenter comme le seule opposante valable à gauche annonce que l’une des trois résolutions pour juguler la crise morale,politique et sociale c’est justement de ne pas toucher au pouvoir d’achat des français,et donc,par conséquent,si cela n’est pas assez clair,ça veut dire pas de hausse des impôts a fortiori ceux larvés et injustes ( les impôts locaux etc,merci la décentralisation) ,je vois pas comment un autre dirigeant du PS, si ce n’est qu’il est étourdi, et sourd et aveugle puisse se permettre de proposer justement le contraire dans le budget de la région Poitou-Charente!!!

    Ca manque de débat de fond,je suis bien OK ,sur les ressources budgétaires chez les réformistes du PS ,keynésiens au sein même du PS.Ca manque de cohérence d’ensemble et de dialogue.
    Mais Ségolène Royal n’a pas vraiment tort dans une période électorale ,les décisions de mâitrise de budget aussi coûteuse soit-elle ,ne passe pas par une augmentation de l’imposition!

    Peut-être,eut-il fallu réflechir avant cette calamiteuse réunion aux ressources à prélever …
    Mais pour ce que j’en dis,moi, qui ne suis pas au PS…

  39. jdg17 dit :

    post scriptum :

    tous mes voeux, toutes mes félicitations et tous mes encouragements vont à :
    Jean-François Fountaine

    Ainsi qu’ à Maxime Bono, qui DOIT être réélu Maire.

  40. Christian dit :

    comment peut on prétendre aux plus hautes responsabilités nationales lorsque l’on n’arrive pas à gèrer les problèmes internes entre membres du PS de surcroit et sans les divulguer aux médias qui en font leurs « choux gras »!! ne parlont pas de la droite revancharde !!!
    En tant que militant je suis désorienté de tout cela , d’autant plus durant ces campagnes électorales. nous n’avons pas besoin de mettre la » franconnerie » (sport national) en marche !!!

  41. jdg17 dit :

    Encore une énorme déception. Mme Royal n’est pas loyale. Elle me déçoit énormément.
    Elle ressemble au « mec » de droite qu’elle combat tous les jours.
    Franchement, elle a trouvé le moyen de nous annoncer sa séparation d’avec François, le soir de la défaite de notre parti aux Présidentielles.
    Hier, elle casse, Jean-François Fountaine en pleine période d’élections municipales.
    Nous avions une petite chance de sortir la tête de l’eau.
    Par son attitude , elle risque de nous porter préjudice.
    Franchement, si, j’ai voté pour elle, et que je la pensais capable de prendre la tête de notre parti, aujourd’hui, je dis ASSEZ !
    Elle doit laisser la place à quelqu’un de beaucoup plus calme, cohérent, et efficace.
    Je ne citerai aucun nom, mais j’ai déjà ma petite idée.
    A suivre …
    jdg17

  42. Raoul dit :

    Ségolène a très mal joué.
    En Charente Maritime il y aura bien plus de socialistes à soutenir Fountaine qu’à baisser la tête devant son autoritarisme de dame patronnesse outragée.
    Elle a intérêt a faire amende honorable. Mais je la crois tellement imbue d’elle même qu’elle en sera incapable…

  43. J’ai organisé les débats entre les représentants des 3 candidats dans le cadre de la primaire socialiste sur l’île de Ré.
    Jean-François représentait DSK, Maxime Bono représentait Ségolène. J.Y. Cerfontaine devrait représenter Laurent Fabius mais avait eu un empêchement professionnel.

    Ce furent des débats appréciés par les militants : pugnaces et courtois. Et surtout respectueux et intelligents.

    Ségolène a gagné la primaire. Jean-François Fountaine a fait son devoir. Il a soutenu la candidate et a mené campagne.
    Personne en Charentes Maritimes n’aurait pu émettre la moindre critique. Loyauté absolue.
    Une loyauté bien mal récompensée. Ségolène qui a souffert de la traîtrise de Besson aurait du être la première à s’en souvenir.

  44. Jean-François Merle dit :

    Trois brefs commentaires seulement :
    1. Au regard de la loyauté exemplaire de Jean-François Fountaine, comment justifier un tel règlement de compte ?
    2. En matière de démocratie et de respect, les actes en disent plus long que les discours.
    3. Chassez le naturel, il revient au galop.

  45. Françoise dit :

    Ce qui s’est passé Lundi au Conseil Régional devant public, caméras et micros n’est-il pas aussi un énorme dérapage en pleine campagne électorale?

    Jean-François Fountaine, qui s’est montré d’une loyauté exemplaire lors de la campagne présidentielle, ne méritait pas je crois, d’être mis au piquet la semaine dernière, ni qu’on l’empêche d’exprimer son point de vue de façon humiliante.

    Nous sommes nombreux à avoir été très gênés …Françoise

  46. Merci Karim pour ce commentaire.
    Je précise que Karim est l’animateur du blog Socialiste Engagé, en lien avec notre blog…

  47. Karim Aou dit :

    Bon courage à Jean-Fançois Fountaine et aux socialistes soucieux de la Démocratie.

    Il y a des socialistes solidaires hors Poitou-Charentes.

    Amitiés socialistes,

    Karim AOU
    Conseiller municipal PS de Villeurbanne

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons