Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

3 mars 2008

Conneries : mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?

Anastasie, le surnom de la censure… Un gars, bloggeur politique de gauche, est poursuivi par Yves Jego, le Député-Maire de Montereau et accessoirement porte parole quasi inconnu de l’UM, pour diffamation… Jusque là, nous ne sommes pas dans le scoop encore que ce genre de poursuite soit rarissime… Où cela se corse ce sont les motifs de la-dite diffamation : Yves Poey, notre bloggeur, a comparé Jego (j’ai pas écrit Monsieur, j’espère ne pas finir devant les tribunaux…) à un de ces adversaire politique et voici le libellé de la plainte…
Sur la diffamation :
1. « En écrivant : « il n’a jamais grenouillé dans les diverses officines, cabinets et autres distributeurs d’emplois publics réservés. Lui. », Monsieur Yves POEY a imputé à Monsieur Yves JEGO des faits portant atteinte à son honneur et à sa considération. »
2. « En écrivant « Laurent n’est pas un apparatchik de parti, comme notre porte-parole-député-maire-ump », Monsieur Yves POEY a également porté atteinte à l’honneur et à la considération de Monsieur Yves JEGO, en assimilant implicitement, par l’emploi du terme péjoratif « apparatchik » le résultat de son parcours d’homme public et de parlementaire au simple résultat de son militantisme au sein d’un parti politique. »
Sur l’injure :
« En écrivant « Laurent est un fonceur connaissant à la fois le tissu social et économique local, se montrant très en prise avec la réalité du terrain. Lui », Monsieur Yves POEY a commis le délit d’injure envers Monsieur Yves JEGO. »

Dire que Jego n’est pas un fonceur est donc une injure. Heureusement que Poey ne lui a pas dit « casse toi pauvre con !!!« .
Il est à noter que Môssieur Jego le chatouilleux, qui défendait en son temps le loyer modéré de Mr Bolufer, l’ancien chez de cabinet de Christine Boutin, est également celui qui a déclaré récemment : « Contrairement au PS, nous ne voulons pas que des prédateurs sexuels […] menacent nos enfants« . C’est pas de la diffamation ça, monsieur Jego ?

Mais la lutte pour une censure efficace continue….
Deux jeunes militants, (encore socialistes cela ne peut être qu’une coïncidence…) ont également été poursuivis par un illustre inconnu mais néanmoins Député, Jean Auclair, pour diffamation…
Dans cas… « L’affaire » d’Etat a déjà passé une marche supplémentaire puisque nos dangereux terroristes (Cédric et Marie) vont devoir comparaître devant le tribunal correctionnel…

On est vraiment dans un chouette pays avec une démocratie qui tourne à plein ; une justice qui n’a que ça à faire (on en est où sur Lagardère et EADS, Clearstream, le compte japonais de Chirac…)… et désormais on peut presque considérer que la liberté d’expression est réservé à ceux qui détiennent le pouvoir…
Rama Yade va-t-elle être poursuivie pour ses propos à l’égard de la presse et la gauche raciste, Lellouche pour ceux d’hier sur la Stasi…

Les exemples s’accumulent et l’inquiétude monte.
Il ne s’agit pas seulement, hélas, de la santé économique de notre pays qui soumise aux errances d’un pouvoir irresponsables et qui n’a jamais été aussi mauvaise.
Non il y a pire et cela justifie les nombreux appels à la vigilance : le pouvoir détruit les droits sociaux et s’attaque maintenant à tous les d’autres droits fondamentaux d’une démocratie digne de ce nom:

  • la justice mise à mal par Dati qui crée des déserts judiciaires et le président qui remet en cause les décisions du Conseil constitutionnel.
  • L’identité française par la remise en cause du Droit du sol par Mr Lellouche
  • La démocratie par des manipulations honteuses dont le but est de placer la famille où les amis dont l’affaire de Neuilly est un exemple tout comme l’affaire missoffe le frère de Panafieu et bien d’autres encore..
  • La laïcité sous les coup de boutoir du chanoine de Latran et de sa conseillère Mignon qui aime la scientologie…

Les exemple se déclinent jusqu’à la nausée…

A coté de cela, les milliards donnés aux plus riches, les augmentations insensées de salaires du Président et des rois du CAC font presque figure de rigolade. La pipolisation du pouvoir, les exhibitions indécentes de signes extérieurs de richesse (la Pateck du Président coûte 35 mois de smic, où 5 de ses Rolex) pourrait même être considérées comme d’aimables facécies, des gamineries faisant fonction de coûteux rideaux de fumée destinés à cacher la destruction des valeurs qui fondent notre république…

Et maintenant, logiquement, la liberté d’expression, déjà mise à mal par l’autocensure des propriétaires de journaux, ces miliardaires amis du Président, est dans le collimateur…

Alors oui, je suis inquiet et comme certains notamment François Léotard dans son dernier livre : Tout cela va mal finir

Alain Renaldini
Merci à marc Vasseur « Jeune élu en retraite » pour les info et les lignes que je lui aie empruntées

Amis bloggeurs, faites tourner l’info tant que vous êtes libres…

Note : je sais que parmi mes lecteurs certains ont ce pouvoir : « Pouvez vous me réserver au pénitencier de St Martin une cellule avec vue sur la mer et connexion internet ? » Comme je ne vais pas stopper ce blog, il vaut mieux prévenir que guérir….

Et allez donc, ça continue :
Une bonne tête de vainqueur…Le coup est d’autant plus rude qu’il viendrait d’une journaliste, Sylvie Noachovitch. Vous la connaissez peut-être si vous êtes insomniaques le vendredi soir : c’est une des avocates qui officie sur le plateau de l’émission de Julien Courbet ou des gens se font crier dessus au téléphone pendant qu’une vieille dame pleure en gros plan.
Cette journaliste, outre sa carrière d’avocate et d’animatrice télé souhaite embrasser une carrière politique. Candidate malheureuse aux élections générales contre Dominique Strauss Khan dans la 8e circonscription du Val d’Oise (Cantons de Garges-lès-Gonesse Est, Garges-lès-Gonesse Ouest, Sarcelles Nord-Est, Villiers-le-Bel) en juin 2007 et à nouveau lors des élections partielles de décembre 2007 face à François Pupponi, à la suite de la démission du député élu, nommé à la présidence du FMI, elle brigue à présent la mairie de Villiers-le-Bel.
Et à l’occasion de la campagne qui s’annonce, elle semble avoir décidé de faire un grand ménage sur internet, pour ôter des billets qui ne lui étaient pas favorables. C’est ainsi que deux blogueurs au moins, Luc Mandret et Florian du blog RagZag, ont reçu un courrier électronique de mise en demeure d’avoir à retirer deux billets remontant à juin 2007 et faisant état de propos qualifiés de racistes qui auraient été tenus par ma consœur lors de la réunion d’un jury littéraire auquel elle participait.

Retrouvant une âme d’enfant face aux saloperies que nous préparent les politiquards tocards

Louise Attaque « viens je t »amène au vent » avec des images Disney : Peter Pan
[youtube=http://www.youtube.com/v/zvbKKKADN3g]

Une réponse à “Conneries : mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?”

  1. marc dit :

    je t’en prie.
    et je mets ton article de coté pour ma revue de web… on ne peut baisser la garde…

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons