Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

29 mars 2008

Français serrez-vous la ceinture, pendant que nous, on flambe…

Filed under: 20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 3:07

Dati en Dior, avec John GallianoArrivé au pouvoir Sarkozy appelait de ses voeux un gouvernement resserré, modeste et travailleur : le gouvernement Fillon 1 est constitué de quinze ministres, quatre secrétaires d’État et un haut-commissaire.
Le gouvernement Fillon 3 est composé, lui,10 mois plus tard, de 15 ministres, 21 secrétaires d’Etat et 1 haut-commissaire.

Le président s’est augmenté de 206 % (et non 172 comme cela a trop souvent été dit !), alors, pourquoi se gêner ? ça flambe de partout…

Estrosi, le motodidacte, alors qu’il était ministre, avait défrayé la chronique avec sa coupe de champagne à 138.000 €... Mais il n’est pas le seul a faire dans le luxe et le faste au frais des contribuables… Dati n’est pas mal non plus coté petits fours… Et cela nous rappelle un précédent fâcheux : l’installation fastueuse de Sarkozy au ministère des finances en 2004 (voir plus bas)… Les caisses sont vides avez-vous dit ?

Rachida Dati a déjà épuisé deux tiers de ses frais de réception pour 2008

(more…)

Les socialistes à l’offensive : par Thomas Colognac

Filed under: 13 - PS — iledere @ 2:24

vote8ma.jpgLe 16 mars, les Français ont adressé un message clair. Par-delà les enjeux locaux, nos concitoyens ont sanctionné la politique conduite par Nicolas Sarkozy depuis 10 mois. La réponse du pouvoir est stupéfiante. L’entrée de quelques proches du Président au gouvernement et l’exil de David Martinon aux États-Unis tiennent pour le moment de viatique au Président.
François Fillon et ses ministres entonnent un couplet étonnant : la crise financière s’est arrêtée aux frontières de la France comme hier les nuages radioactifs venus de Tchernobyl contournèrent opportunément la France. L’Insee, le FMI, la Commission européenne, la plupart des économistes ont beau alerter sur la situation du pays, Madame Lagarde le répète à l’envi : tout va très bien. Les Français ont voté, mais le Premier ministre croit pouvoir rester droit dans ses bottes. Il faut « tenir le cap », dit-il. Il se refuse à tout changement qu’il assimile à une forme de « pilotage à vue ». En bref, le mur a beau se préciser, François Fillon ne veut pas dévier de la route que la droite s’est fixée. Seule concession à la critique, il suggère du bout des lèvres que les Français seraient impatients. Sous-entendu, leur vote n’exprime qu’une volonté d’aller plus vite…
(more…)

Pouvoir d’achat, vous avez dit pouvoir d’achat ?

Filed under: 06 - Travail-Entreprises — iledere @ 2:03

michele-delaunay.jpgSelon l’étude annuelle de Hay Group, publiée par « La Tribune », puis ensuite dans « Le Monde », les grands patrons français sont aujourd’hui les mieux payés d’Europe. C’est sans doute d’ailleurs le seul indicateur international où nous sommes placés en tête.

En 2007, 70% des PDG des entreprises du CAC 40 ont vu leur rémunération augmenter de 40%. Leur rémunération médiane est de 6,175 millions d’euros (les centimes ne sont pas précisés). Le même patron s’il est britannique ne touche que 5,85 millions en moyenne, et s’il est Allemand, 3,94 millions d’euros. C’est mal payer les excédents de toutes sortes (et en premier lieu du commerce extérieur) de l’économie allemande.

Pourquoi cette augmentation ? Ce ne sont pas tant les salaires de base qui ont cru, mais ce qui vient en extra, bonus et stock options. Les stock options en particulier ont augmenté de 48% pour 58% des 135 entreprises étudiées. Rappelons qu’au regard de la situation difficile de ces grands patrons, ces stock options ne sont soumises qu’à de très modestes contributions sociales : 10% sur 25% de leur valeur (manque à gagner pour l’assurance sociale relativement à une cotisation normale : 3 milliards d’euros).

Dernier point : la distribution des stock options ne sont pas conditionnées à la performance des dirigeants, et 60% d’entre eux bénéficient d’un « matelas de sécurité » pour leurs vieux jours, alors qu’ils n’étaient que 40% l’année d’avant.

L’argent va à l’argent, le pouvoir au pouvoir, rien n’inverse jamais la roue.

Par Michèle Delaunay
Michèle Delaunay est une cancérologue et femme politique française, membre du Parti socialiste, élue députée de la 2e circonscription de Gironde le 17 juin 2007.

28 mars 2008

Liberté, liberté chérie…

zip-bouchecousuepm.jpgNous le savons, les blogs sont dans le collimateur. Nous avions évoqué les blogeurs poursuivis par des personnalités, curieusement toutes membres de l’UMP, une coïncidence certainement, sous des prétextes aussi variés qu’inconsistants.
Récemment le gouvernement a nommé en toute discrétion, Nicolas Princen en charge de la surveillance des blogs (principalement de gauche) afin de réagir le plus rapidement possible aux attaques contre le chef de l’Etat ! Comment ? On verra bien : censure, actions en justice ou tracasseries administratives, le pouvoir possède de puissants leviers propres à décourager l’exercice de la libre expression.

Et puis vient de tomber l’affaire Martinez. Le patron de fuzz.fr , Eric Dupin, est condamné. Sa faute ? Sur fuzz.fr, un lien vers un site qui aurait annoncé le mariage de Martinez et de Kelly Minogue…
Le problème est que Fuzz est un agrégateur, c’est a dire un lieu qui compile des liens vers des blogs, comme « les vigilants » dont notre blog fait partie de même que « a gauche toute« .

Ceci veut dire que l’agrégateur est non seulement responsable de ce qu’il dit, ce qui est normal, mais de ce que disent les blogs en lien avec lui !!! Etes-vous responsables des propos de vos amis ?
C’est Versac, émérite blogeur qui résume le mieux cette situation grave pour la liberté d’expression et je partage totalement son analyse.

(more…)

Un gros bobard de Devedjian

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 5:54

Gros menteur…Plus c’est gros, mieux ça passe.

Lundi 17 mars 2008, Patrick Devedjian, secrétaire général de l’UMP, reçoit la presse au siège du parti, rue de la Boétie, pour tirer les leçons des élections municipales de la veille.

Il veut démontrer que la défaite n’est que « toute relative » .
« Dans les villes de plus de 30 000 habitants, la gauche avait perdu 39 villes en 2001, la droite n’en a perdu que 38 pour ce nouveau scrutin. Il est, par ailleurs, à noter que 18 des 22 ministres ont été élus ou réélus, alors qu’en 2001, l’ensemble des ministres du gouvernement Jospin avait été battu. »

C’est faux ! Plusieurs ministres de Jospin ont été élus maire en 2001.

Mais les journalistes présents —nous sommes une bonne trentaine— ne réagissent pas. Devedjian est tellement péremptoire qu’on se dit qu’il doit dire à peu près la vérité. On l’avait d’ailleurs entendu la veille sortir impunément le même bobard sur les plateaux de télévision.

En réalité, sur les 33 membres du gouvernement de Lionel Jospin, 18 étaient têtes de liste aux municipales: 13 ont été élus ; et cinq battus (Guigou à Avignon, Moscovici à Montbéliard, Lang à Blois, Gayssot à Béziers et Voynet à Dole).

Parler tant qu’on a la parole, contrer l’adversaire à tous prix, sans craindre de dire tout et son contraire: c’est une habitude chez les politiques. Et en période électorale, les mensonges, petits et gros se ramassent à la pelle.

par Alain Auffray, journaliste à Libération pour son blog « Coups droits« 

Le nom de Sarkozy serait cité dans l’affaire Hamon

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 4:28

medium_medium_0606080938183vmxh3510_le-ministre-de-l-interieur-nicolas-sarkozy-le-7-jub2.jpegDETOURNEMENT DE FONDS

Une lettre signée par Nicolas Sarkozy, lorsqu’il était président du conseil général des Hauts-de-Seine, est apparue dans le dossier judiciaire de l’affaire Hamon, qui porte sur des détournements de fonds publics, révèle Le Monde jeudi 27 mars. Me Philippe Gumery, le conseil du collectionneur d’art Jean Hamon, s’est appuyé sur cette lettre pour demander à la juge d’instruction Nathalie Andreassian d’enquêter sur les flux financiers autorisés par Nicolas Sarkozy.
Selon Me Philippe Gumery, la lettre signée par le chef de l’Etat le 13 octobre 2004, à l’époque où il était à la tête du conseil général des Hauts-de-Seine, atteste de sa connaissance du dossier Hamon.

Mise en examen de Santini
André Santini, le secrétaire d’Etat à la fonction publique, est mis en examen pour « prise illégale d’intérêt », « faux et usage de faux » et « détournement de fonds publics » à l’occasion de la création avortée en 2004 de la fondation d’art contemporain Hamon.
Pour Me Philippe Gumery, les faits reprochés à André Santini pourraient aussi concerner Nicolas Sarkozy.
L’avocat demande, en outre, l’audition de la garde des sceaux, Rachida Dati, qui fut directrice générale adjointe des services du conseil général des Hauts-de-Seine.
La cour d’appel de Versailles devrait se prononcer, vendredi 28 mars, sur un complément d’information réclamé par Me Philippe Gumery.

Nouvel Obs.com

Foire d’empoigne pour la Villa Médicis

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 2:29

la villa, objet de tant de convoitises…Les nominations imposées, le « fait du prince », le doigt du monarque qui s’attarde sur un courtisant pour lui offrir honneurs et prébendes, on commence à en prendre l’habitude en Sarkozie… Etonnant que certains encore surpris de se faire passer devant par les intimes du pouvoir…

Foire d’empoigne pour la Villa Médicis

Alors qu’une quinzaine de nouveaux pensionnaires se préparent à investir la Villa Médicis, à Rome, la polémique sur la nomination de George-Marc Benhamou, conseiller de Sarkozy, comme prochain directeur, fait rage. La Villa, il est vrai, est un sanctuaire convoité et les candidats étaient légion, menant une rude bagarre de dagues en coulisses, comme le révèle « Bakchich ».

L’un des plus beaux palais romains, la Villa Médicis, fait rêver esthètes et petits protégés du pouvoir. L’Académie de France à Rome qui y est installée a en effet pour vocation de servir depuis le XIXème siècle de résidence à des artistes ou historiens d’art français (sélectionnés sur un projet par un jury, pour une durée allant de 6 à 24 mois), et de servir de refuge à ceux que l’Elysée veut recaser, comme Georges-Marc Benhamou, conseiller culturel de Nicolas Sarkozy.

(more…)

27 mars 2008

Gloire aux petits, aux sans-grades…

Filed under: 11 - société — iledere @ 5:35

electionsgare002.jpgLe canton

Nous avons entendu les principaux ténors de la politique française s’exprimer sur tous les médias, avant, pendant et après les campagnes cantonales et municipales. Nous avons vu leurs déplacements pour aller soutenir un ami célèbre en difficulté sur son territoire…
Je voudrais, moi, rendre hommage à ceux dont on n’a pas parlé : les petits, les inconnus, les sans-grades.
Rendre l’hommage qu’ils méritent à ceux qui vont au combat sans espoir de gagner, juste pour exprimer haut et fort leurs convictions, profitant de ces élections pour avoir une petite tribune qu’ils mettent au service de leurs idées.
Je voudrais rendre hommage à ces militants, quelque soit leurs opinions politiques, qui sacrifient leur temps, leur argent et leur énergie pour se lancer dans l’aventure d’une campagne. Ceux là ne sont soutenus que par une poignée de fidèles en plus de leur famille (et encore). Mais qui sont surtout soutenus par des valeurs qu’ils portent profondément ancrées en eux, sans autres ambition que de les faire partager.
(more…)

Ca se passe chez nous… En Sarkozie…

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 2:57

le lion apprend à rugir en chinois…Un délégué syndical qui se bat contre la fermeture de son usine est ainsi en cours de licenciement pour n’avoir, officiellement, pas salué son patron.

A l’heure où le deux roues se développe , où l’on parle de Vélib’, de Vélove , de protection de l’environnement, de préservation des ressources naturelles, de développement durable, Peugeot Motocycle (Mandeure – Montbéliard) délocalise une partie de sa production en Chine. En plus de mettre des personnes sur le carreau et de vouloir remettre en cause les 35 heures au sein de l’entreprise, la guerre contre les syndicats est lancée. Un délégué syndical qui se bat contre la fermeture de son usine est ainsi en cours de licenciement pour n’avoir, officiellement, pas salué son patron. Quand on voit notre président au salon de l’agriculture la chose est d’autant plus consternante :

Convoqué hier matin à 10 h à la direction des Relations et Ressources humaines, Emmanuel Guillet, assisté de Didier Salvador, a été informé qu’il était licencié pour faute. Comme l’avait laissé entendre la Direction lors de la mise à pied d’Emmanuel Guillet le jeudi 28 février 2008, le licenciement sanctionne « un comportement » jugé inadmissible.

(more…)

« Page précédentePage suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons