Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

30 juin 2008

Un week-end chargé

Filed under: 13 - PS — iledere @ 5:12

logor.pngLes socialistes n’ont pas chômé ce week-end. Après Ségolène Royal, c’était au tour de
Benoît Hamon et Henri Emmanuelli, samedi 28 juin, puis des strauss-kahniens et des amis d’Arnaud Montebourg, dimanche, de présenter leurs contributions en vue du congrès de Reims, en novembre.

Emmené par Pierre Moscovici, ces derniers ont présenté un texte qui se veut « une vraie force », « un discours de la méthode » pour « proposer un chemin pour gagner en 2012 » en évitant trois « écueils » : « présidentialisation du parti, (…) immobilisme et combinaisons ». Cette contribution, intitulée « besoin de gauche », se veut un « premier rassemblement » et non un « catalogue », « pas le pré-programme d’un présidentiable », mais veut « proposer une cohérence », a souligné M. Moscovici. Pour le député Arnaud Montebourg, elle est « la feuille de route de la mutation du Parti socialiste ».

M. Moscovici, candidat au poste de premier secrétaire, a estimé que le parti devait s’appuyer sur un « triptyque » : la « déclaration de principes », récemment adoptée, une série de « conventions » pour « trancher les grande orientations » et enfin une « primaire » pour choisir le candidat à la présidentielle. Le président francilien Jean-Paul Huchon, les députés Jean-Marie Le Guen, François Pupponi, Gilbert Le Bris ou encore l’eurodéputé Catherine Trautmann ont notamment signé cette contribution.

« RETROUVER LE VOTE DES CLASSES POPULAIRES »
Samedi, c’est l’aile gauche du parti, avec Benoît Hamon et Henri Emmanuelli, qui a appelé à Paris au « rassemblement » de la gauche pour mener d’ici à 2012 « le combat » contre « tout le travail de casse du modèle social et des libertés mis en œuvre par la droite » et pour « la reconquête du pouvoir ». Les deux chefs de file du Nouveau parti socialiste (NPS) ont présenté leur contribution afin de « reprendre le terrain abandonné à la droite, et revenir sur le cycle le plus important, depuis longtemps, de régression sociale et démocratique », selon Benoît Hamon.

Citant la réduction du temps de travail, les retraites, le droit de grève, la rétention de sûreté, la « mise au pas des médias » et le retour dans le commandement intégré de l’OTAN « sans débat parlementaire », le jeune eurodéputé a fustigé la politique de Nicolas Sarkozy. « L’objectif n’est pas d’être à l’aile gauche du parti socialiste, l’objectif c’est que le parti socialiste reste un parti de gauche », a déclaré M. Emmanuelli lors de cette réunion publique à laquelle participaient Laurent Fabius, Marylise Lebranchu et le politologue Emmanuel Todd. Appelant à un « changement de stratégie » pour le parti, M. Hamon a insisté sur l’objectif de « retrouver le vote des classes populaires qui se sont détournées des socialistes provoquant 13 défaites en 15 élections nationales depuis juin 2006 en Europe et trois défaites successives aux élections présidentielles » en France.

Le Monde.fr

3 réponses à “Un week-end chargé”

  1. Serge dit :

    T’as raison la main gauche, toute comparaison avec cet individu ne peut-être que vexatoire.

  2. La main gauche dit :

    Le respectable syndicat des mouches à m…. s’oppose fermement à toute comparaison, car même si elles vivent à longueur de temps dans la m.. il n’y a encore jamais eu un seul de leurs adhérents pour avoir envoyé tout un pays dans la m…

  3. Serge dit :

    « retrouver le vote des classes populaires » sans oublier ceux qui ne votent plus parce qu’ils ne croient plus à nos politiques de « gauche », doit effectivement le leitmotiv unique de notre mouvement, en proposant un projet vraiment de « gauche » sans chercher à raccoler certains dirigeants qui changent de camp comme de chemise.

    Un bon projet de « gauche » ramenerait vers nous des électeurs de « gauche » qui ont tendance à se détourner du PS.

    Un projet sera compris que si effectivement il a pour objet de battre en brèche et sans concession les idées plus que nauséabondes de » l »homme aux six cerveaux » (cela doit être des cerveaux de mouche à … on a du respect que pour les personnes qu’ils le méritent !)

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons