Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

17 octobre 2008

Un prévisionniste bien Allègre

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 5:39

JPG - 176.5 koClaude Allègre, revient, dans « Le Parisien », sur la crise économique. Avec tout son bon sens pratique et bardé de ses vérités scientifiques. Éruptif.

À l’heure où Super Sarko se révèle incapable de rassurer les Français sur les conséquences de la crise financière, les médias se tournent vers les experts les plus sérieux pour essayer de comprendre ce qui nous arrive. Après des esprits aussi brillants et désintéressés que Jacques Attali, bien connu pour une étude richement rétribuée sur le micro-crédit en Angola ainsi que sa maîtrise du Copier-Collé, et Alain Minc, tout aussi connu pour avoir raté toutes les OPA proposées à ses amis patrons et qui a pour titre de gloire d’avoir failli couler Le Monde (journal auto-proclamé de référence) ; c’est au tour de Claude Allègre de nous entretenir de la crise financière qui affole actuellement tout le monde, à commencer par nos dirigeants politiques.

Le grand scientifique, qui n’a pas hésité dans le passé à braver ses pairs qui osaient prétendre que l’activité humaine expliquait le réchauffement climatique, a tout compris de ce qui se passe. Et il profite des colonnes généreusement ouvertes du Parisien (7/10) pour nous asséner ses vérités. Asséner car cet Allègre, sarkozyste de gauche, n’est pas du genre à douter. Où va-t-on ? lui demande Dominique de Montvalon, l’un des responsables de la rédaction du quotidien. Réponse : « C’est une crise bancaire sérieuse. Mais l’économie réelle n’est pas menacée ». Ah bon ?

Allègre l’éruptif fait la leçon aux journaux

Si notre ami lisait les journaux qui accueillent régulièrement ses jugements sommaires, il saurait que l’Europe et les États-Unis sont entrés en récession et que le nombre de chômeurs progresse rapidement. Mais peut-être que ce n’est pas l’économie réelle. Passons sur sa dénonciation de «  l’usage des modélisations sur ordinateurs » ou sur le fait que l’on ait «  empilé (sic) « les crédits les uns sur les autres ». Cet Allègre visionnaire ne recule devant rien. Risque-t-on un drame comme la crise de 1929 ? « Franchement non ». Quel conseil donner aux épargnants ? « Ne pas bouger. Il faut être calme. Pas de panique ». Assez rigolo de la part du scientifique éruptif.

Mais ses conseils vont plus loin. Il réclame que les médias «  fassent leur métier mais n’exagèrent pas les menaces. C’est un problème de responsabilité et aussi d’éducation ». C’est bien vrai ça. On va corriger tout ça tout de suite. Contrairement à ce que vous pensez, amis lecteurs, la situation économique n’est pas du tout alarmante. Les places boursières ont certes baissé un peu mais rien de dramatique. Le chômage repart à la hausse mais rien d’inquiétant. Quelques petites banques comme Lehman Brothers ou Bear Stearns ont fait faillite mais le système bancaire est solide.

La preuve ? Les États-Unis ont nationalisé les sociétés de crédit immobilier Freddie Mac et Fannie Mae ainsi que l’assureur AIG. Les gouvernements français et belge ont dû voler au secours de Dexia et les autorités allemandes ont sauvé la quatrième banque du pays (Hypo Real Estate). Mais il ne faut pas s’affoler. D’ailleurs, Super Sarko, qu’Allègre a rejoint avec enthousiasme, ne s’affole pas. Il convoque réunion de crise sur réunion de crise. Il multiplie les déclarations pour dire aux Français que l’État protègera leur épargne. Donc tout va bien. Allègre a bien raison. Nous attendons maintenant que Le Parisien interroge Elisabeth Teissier et Madame Soleil sur ce qui nous attend.

Paul Litzer pour Bakchich-info

9 réponses à “Un prévisionniste bien Allègre”

  1. Serge dit :

    Je reconnais que je ne suis ni un scientifique ni un littéraire mais un mec du peuple qui commence à s’irriter lorsque des scientifiques commencent à se lancer dans des démonstrations magistrales qui s’adressent à leurs pairs dans un langage souvent ésotérique et « ben » j’avoue parfois que cela me casse les bur…(c’est mon côté vulgaire du mec sous-développé) tout en étant conscient du réchauffement de la terre avec les répercussions excessivement dangereuses pour la faune (je n’écris l’aphone car je serais touché!) et la flore et également pour l’Humain au sens noble du terme, car l’humain ,sous sarko, n’est qu’un ersatz de production.
    Mais il est un vrai que je suis plus soucieux de la vie quotidienne des jeunes et des moins jeunes dont leur « ADN « , comme qui dirait « toujours le même » les désignent comme faisant partie du Peuple de la « petite classe » mais qui triment pour des sommes que l’on n’ose pas appeler salaires. Sans oublier les « sales » rmistes et chômeurs qui trichent en se faisant un p’tit turbin au black qui « ruinent l’économie française » ! alors que l’on est pas capable d’accepter le retour des expatriés plein de biffetons en leur accordant l’amnistie fiscale, ce qui a déçu ce bon accoyer ! Et, pourtant on pourrait affrêter un charter pour le retour au pays des « sans papiers et sans argent » pour faire plaisir à Brice H. et, au retour vers la France faire escale pour repatrier les expatriés « avec papiers et beaucoup de pognons » ça c’est au moins ce srait une véritable politique sociale !

    Pour répondre à claude Meslier : en attendant un tsunami, il fait bon vivre sur l’ile de Ré.

  2. La main gauche dit :

    Il faut dire qu’Allègre tend facilement le bâton, ce garçon confond déjà sa droite de sa gauche et est un peu le roi de l’anti-thèse-pour-exister…. OGM, réchauffement climatique etc,etc… il est capable d’expliquer que la mer d’Aral s’est asséché de manière naturelle !!

    Alors, sur la crise, il a peut-être raison, l’épargne du quidam ne risque peut-être pas l’effondrement du système bancaire mais par contre une sacré bonne claque du fait de la récession, pour un bon nombre elle va s’évaporer en comblant les fins de mois difficiles ….

  3. Claude Meslier dit :

    il ne s’agit pas pour moi de généraliser et il m’arrive parfois d’être séduit par la qualité et la pertinence de certains articles de ce blog que je lis assez régulièrement ( et pas forcement par masochisme!)

    Mais souvent les points de vue sont prévisibles et les bouc émissaires faciles tel Claude Allègre , allègrement brocardé avec le petit « prêt à penser » de la gauche radicale et bien pensante .

    Dommage que le PS dénigre à ce point certain de ses éléments( Allégre, Attali….) . Une attitude plus tolérante pourrait permettre un vrai débat où l’intelligence pourrait remplacer l’invective… On peut toujours rêver…

  4. La main gauche dit :

    « conventionisme ambiant auquel participe souvent les articles de votre blog . »

    C’est assez peu conventionnel d’être un fervent lecteur d’articles d’un conventionisme ambiant…. Soit c’est un passionné d’ennui soit un passionné qui s’ignore…

    généralement, je ne dépasse pas la 2ème ligne sur ce que je considère du conventionisme ambiant!!

  5. nono dit :

    Ah, ces Claudes, que de talents ils ont ! Et quel beau prénom, qui s’ouvre.
    Alors que Nicolas, pouah! Merci de relever le niveau de ce blog bassement socialiste et prochainement englouti (heureusement), par des commentaires rigoureux et scientifiquement prouvés et des arguments aussi imparables qu’originaux. On est rassurés, merci.

  6. Claude Meslier dit :

    La propension, très occidentale, à tout dramatiser est une constante dans notre histoire récente et l’ouverture toujours plus grande de l’entonnoir médiatique ne fait que l’amplifier . Souvenons nous il y a quelques années nous avions la grippe aviaire et une prévision épidémique épouvantable; régulièrement des scientifiques patentés et labellisés « plus vert que vert  » nous prédisent les pires catastrophes climatiques… Cet été nous avons eu le retour de la guerre froide avec les événements de Géorgie et maintenant c’est  » la crise de 1929  » qui ressurgit …. Heureusement que le Président du Sénégal est là pour compatir…!
    Que des esprits plus libres , tel Cl Allégre ait la volonté de faire entendre une musique un peu différente et il se trouve aussitôt cloué au pilori du conventionisme ambiant auquel participe souvent les articles de votre blog .
    Il est vrai que nous sommes issus d’une culture Judéo Chrétienne et que le poids de » la faute » et la nécessité continuelle d’une expiation toute théorique est sans doute inscrite dans les gènes de la majorité d’entre nous. La « mauvaise conscience  » d’un confort auquel peu d’occidentaux sont capables de renoncer est sans doute à l’origine de ce comportement hésitant entre plaintes, contritions, psalmodie de toutes sortes et report de la faute sur « l’autre » . Le blog de la section socialiste de L’ile de Ré ( une ile surement vouée à la disparition pour cause de réchauffement …! c’est normal un paradis terrestre ne doit pas durer ! ) n’échappe pas à cette posture tellement réductrice .

  7. Serge dit :

    Ce n’est pas très grave qu’il pérore à la télé. En effet tout le monde se fout de ce que peut dire ce « poussif ».
    Qu’il se tourne définitivement vers Sarko, c’est une très bonne chose pour la gauche, et entre guignols ils peuvent peut-être bien s’entendre.

  8. revizor dit :

    Je ne partage pas bien sûr l’orientation politique de Monsieur Allègre, ne sachant pas d’ailleurs où il se situe (socialiste, social-démocrate, centriste ou droite libérale?).

    Toutefois je suis très curieux de ce qu’il écrit au plan scientifique, notamment sur le Grenelle de l’environnement et sur l’environnement et la science en général.

    J’estime en effet qu’on exagère les menaces pesant sur la terre, la planéte le réchauffement climatique, la fonte des glaces et qu’on exagère aussi le rôle de l’homme dans cette histoire tout autant que les possibilités qu’il aurait d’y remédier, sachant que nous ne sommes pas la seule planéte dans l’univers sans oublier le rôle du soleil.

    Je pense que toutes ces campagnes alarmistes, ressuscitant les vieilles peurs millénaires, n’ont pour but que de nous faire accepter des réformes réactionnaires ( exemple: tous ces nouveaux impôts et taxes « écologiques ») pour faire payer la crise aux travailleurs.

    Cela fait des mois, et pas seulement en France, qu’on entretient un climat de « guerre économique » ou plutôt d’économie de guerre et qui n’a pas peu à voir avec d’autres guerres qui elles sont réelles.

    Car les pouvoirs de tous les grands pays capitalistes ne pouvaient ne pas savoir la réalité des choses qu’ils nous ont cachée ou masquée sous des rideaux de fumée divers( JO de Chine et dalai lama, Russie, Ossétie, affaire Bétancourt etc…) pour annihiler ou tout au moins réduire notre volonté et notre capacité de révolte contre le système, voire même nous enrôler pour la défense de ce système.

    Mais est-ce que cela marchera longtemps?

  9. louis dit :

    Allègre avait en son temps montré toute son (in)compétence , lui le géologue de renom international, dans la gestion de la menace que faisait planer le volcan La Soufrière.
    Aujourd’hui, dans un des nombreux domaines où son incompétence est notoire, il assène ses affirmations comme s’il s’agissait de vérités premières.
    Alors que ce soit sur le réchauffement climatique, l’éducation, la spéculation boursière et l’économie, il est grand temps que les médias arrêtent de fournir une tribune à quelqu’un qui n’a rien de sérieux à dire.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons