Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

30 novembre 2008

Un climat délétère qui menace nos libertés publiques

Filed under: 11 - société — iledere @ 5:29

le blog de l'île de RéC’est donc en tant que directeur de journal que Vittorio de Filippis a été, vendredi matin, tiré à l’aube de son lit par trois policiers, insulté devant ses enfants – «Vous êtes pire que la racaille» –, menotté les mains dans le dos, embarqué, fouillé au corps à deux reprises, privé d’avocat, retenu dans un commissariat puis dans le dépôt du palais de justice pour se voir finalement signifié une banale mise en examen en matière de presse par une juge, qui disposait par ailleurs de toutes les coordonnées téléphoniques et postales de son journal et de ses avocats.

Deux remarques. La première est qu’au moment où se tiennent sous l’égide de l’Elysée les états généraux de la presse, cette interpellation sans précédent ne fait que s’ajouter à une longue liste d’attaques contre les journalistes. Pas seulement verbales, comme le président de la République avait déjà su le faire, face à Laurent Joffrin, lors de sa conférence de presse du 8 janvier.
Mais des attaques judiciaires également, avec des mises en garde à vue de journalistes et des offensives répétées contre le secret des sources, l’un des piliers de ce métier. Reporters sans Frontières l’a rappelé lors de notre soirée Mediapart/RSF, lundi, intitulée le «Off des états généraux»: la France est en la matière à la traîne par rapport aux autres grands pays européens.

(more…)

Avec les sans-abri du bois de Vincennes : « On vous fait peur »

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 5:19

le blog de l'île de RéDans le parc parisien où trois SDF sont morts ces dernières semaines, rencontre avec les deux occupants d’un abri de fortune.

Trois SDF sont morts dans le bois de Vincennes depuis le début du mois d’octobre. Ils sont plus 200 à vivre cachés. Certains sont là depuis plusieurs années. Il y a trois semaines, j’ai rencontré Stéphane et Fabien.
On arrête les coureurs: « Les tentes des SDF, c’est par où? » C’était le début de l’après-midi, Didier était décédé la semaine précédente, l’information s’étalait partout: « Premier mort de froid, au bois de Vincennes. »

Dans la cabane de Francis
Il y a quelques mois, Six35 avait suivi des « habitants » du bois de Vincennes et ceux qui leurs viennent en aide, dans un documentaire en trois volets, présenté sur Nuesblog. Parmi eux, Francis, mort le 22 novembre.
Il faut d’abord trouver les tentes. Le bois de Vincennes, le plus grande espace vert de Paris, regorge de petites allées, de sentiers à l’écart, d’embranchements isolés.
(more…)

Formation: « le démantèlement de l’Afpa se poursuit », selon FO

Filed under: 04 - Emploi formation — iledere @ 3:49

le blog de l'île de RéForce Ouvrière a jugé mercredi que « le démantèlement de l’Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes) « se poursuit », après la confirmation que le service d’orientation « quitterait l’association » pour être « très certainement » intégré à Pôle emploi.
« Une délégation de la confédération et de FO-AFPA a été reçue ce jour par des membres du cabinet de Laurent Wauquiez (secrétaire d’Etat à l’Emploi
ndlr). Le cabinet a confirmé que l’activité d’orientation, donc les psychologues de l’Afpa (environ 750 salariés), quitterait l’association pour, très certainement, rejoindre dans un futur proche (2010 ?) Pôle emploi », l’organisme issu de la fusion entre l’ANPE et l’Unedic, selon un communiqué.
Lors de ce rendez-vous, FO a « réaffirmé son opposition au transfert de cette activité et de ses personnels » et « posé la question de l’avenir de l’Afpa en tant qu’association nationale de formation, car c’est bien la conception même de l’association dans le cadre d’une offre globale (orientation-formation-hébergement-restauration) qui est mise en danger », estime le syndicat.
Des salariés de l’Afap avaient fait grève et s’étaient rassemblés le 13 novembre devant l’Assemblée nationale, pour protester contre le « démantèlement » de l’organisme public de formation.
Géré paritairement par les syndicats et le patronat, l’Afpa, qui emploie 12.000 personnes dans toute la France, est l’organisme public qui s’occupe de la formation qualifiante des adultes, les deux tiers des stages (65%) bénéficiant à des chômeurs.

Merci à J. L. Besnard
Conseiller national de l’UNSA

Durant le Congrés de Reims j’ai eu une discussion avec notre députée  Catherine Quéré, preuve que même de motions différentes on peut quand même se parler ( 😉 )
Cette discussion portait sur le chant Bella Ciao, souvent entendu dans les meeting mais dont l’histoire n’est pas connue de tous. (more…)

29 novembre 2008

La carte de la crise…

Filed under: 03 - Economie,12 - Brèves — iledere @ 9:46

Depuis trois semaines, Mediapart tient à jour la carte de la crise sociale.
Elle recense les licenciements collectifs, les défaillances d’entreprises et les arrêts de travail forcés, annoncés depuis le début du mois de septembre. Automobile, industrie, transports, agroalimentaires : tous les secteurs sont touchés.
Nous recensons environ 120 entreprises. C’est une estimation basse : toutes les entreprises qui licencient ne sont pas connues. Les PME en grande difficulté à cause de problème de trésorerie encore moins…

Cliquer sur le lien pour voir la carte….

Merci Mediapart

Les SDF victimes d’une vaste attaque terroriste

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 5:38

le blog de l'île de RéLa région parisienne a connu cette nuit sa sixième victime en une semaine. Après les morts du bois de Vincennes et de Gennevilliers, c’est cette fois en plein coeur de Paris que l’irréparable a été commis. L’homme a été retrouvé sur le trottoir, inerte. Mort de froid. Comme les précédentes victimes. La brigade criminelle a été chargée de l’enquête, et ses investigations mènent tout droit à la piste terroriste. « Même s’il faut rester très prudent, on s’oriente vers la thèse du terrorisme. On a d’abord pensé à un tueur en série, mais l’opération semble trop vaste pour ne pas y voir la marque d’une puissante organisation » affirmait ce matin le juge d’instruction.

Toujours aucune revendication
Les autorités, fidèlement relayés par les médias avaient d’abord accusé l’hiver précoce, le froid, la fatalité. Mais l’argumentation semble bien légère aux yeux des experts : « Le froid c’est clairement l’arme du crime. C’est comme si vous tiriez au pistolet sur quelqu’un et qu’on accusait la balle. Ce raisonnement est inepte ». Il semble en effet que les sans-abris aient d’abord été victimes de la misère. Une misère dans laquelle ils ont été sciemment plongés. « La thèse du terrorisme issu de la mouvance libérale est bien sûr la plus évidente. Ils n’en sont pas à leur coup d’essai ». Ces terroristes libéraux utilisent des techniques d’infiltration et sont présents à tous les niveaux de l’Etat. En cas d’attaques concertées, ils sont capables de réveiller une multitude d’agents dormants. « Leur force est de diluer leurs actions dans un fonctionnment dit normal de la société. On se laisse facilement abuser. Un coup c’est le froid, un autre c’est la crise financière. Difficile de distinguer le vrai du faux ». Mais sans tomber dans la théorie du complot, il convient de rappeler que c’est près de 265 morts de SDF que l’on doit déplorer en 2008. Plus qu’un hasard.

(more…)

Misérable

Filed under: 07 - Justice — iledere @ 5:09

le blog de l'île de RéElle est l’une des neuf détenus qui comparaissent ce jour là devant la Cour d’Appel.

Elle est assise avec les autres sur son banc, prostrée, le regard vide et la bouche ouverte, son vêtement de pluie jaune vif et trop grand pour elle boutonné jusqu’au cou, tâche de couleur dans l’océan de bleu des gendarmes des escortes, qui attire immédiatement le regard; elle est beaucoup trop frêle, beaucoup trop jeune, beaucoup trop “absente”, beaucoup trop menottée, on se dit d’emblée qu’elle ne devrait pas être ici.

L’avocat d’une autre affaire s’assied à côté de “son” gendarme de droite, sur les petits bancs de cette petite Cour, et lui fait un sourire auquel elle ne répond pas, le regardant sans comprendre, et comme sans le voir : il s’aperçoit de suite que cette fille, qui serait jolie si une lumière quelconque mettait son visage en mouvement, n’est pas “normale”, comme on dit… Mais, si c’est vrai, que fait-elle là ?

Cette présidente n’est pas réputée pour être tendre, qu’elle le soit ou pas, mais quand cette jeune femme s’avance, minuscule entre ses deux gardes, son ciré jaune trop grand boutonné jusqu’en haut malgré la chaleur moite répandue par la salle pleine, un pantalon bleu dégueulasse et trop large lui pendant de la taille, elle ne peut s’empêcher de la regarder approcher de la barre en fronçant les sourcils…

(more…)

28 novembre 2008

Bon anniversaire Monsieur.

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 19:43

« Je hais les voyages et les explorateurs ». C’est ainsi que Claude Lévi-Strauss débute Tristes tropiques, ouvrage publié en 1955 dans la célèbre collection « Terre humaine » dirigée par Jean Malaurie. Cet incipit, dont la concision fait la force, résume en partie la substance du livre. Il exprime la contradiction du monde contemporain que Claude Lévi-Strauss a comprise et disséquée bien avant d’autres.

« Aujourd’hui où des îles polynésiennes noyées de béton sont transformées en porte-avions pesamment ancrés au fond des mers du Sud, où l’Asie toute entière prend le visage d’une zone maladive, où les bidonvilles rongent l’Afrique, où l’aviation commerciale et militaire flétrit la candeur de la forêt américaine ou mélanésienne avant même d’en pouvoir détruire la virginité, comment la prétendue évasion du voyage pourrait-elle réussir autre chose que nous confronter aux formes les plus malheureuses de notre existence historique ? Cette grande civilisation occidentale, créatrice des merveilles dont nous jouissons, elle n’a certes pas réussi à les produire sans contrepartie (…) l’ordre et l’harmonie de l’Occident exigent l’élimination d’une masse prodigieuse de sous-produits maléfiques dont la terre est aujourd’hui infectée. Ce que d’abord vous nous montrez, voyages, c’est notre ordure lancée au visage de l’humanité ».

Claude Levi Strauss a aujourd’hui 100 ans. « Les mythes se pensent en nous » écrivait-il. Et son âge est désormais constitutif de son mythe. Claude Levy-Strauss vit cloitré chez lui depuis un an, ne recevant plus, ne répondant plus qu’à ses proches.

(more…)

Kouchner tresse des lauriers à Hortefeux sur l’immigration

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 5:09

le blog de l'île de RéIl est loin le temps où Bernard Kouchner concédait qu’il avait songé à démissionner du gouvernement à cause des tests ADN inscrits dans la loi de novembre 2007 sur l’immigration. À l’occasion de la deuxième conférence euro-africaine sur la migration et le développement organisée mardi 25 novembre à Paris, le fondateur de Médecins sans frontière et Médecins du monde n’a pas tari d’éloges à propos de la politique de Brice Hortefeux, son «ami»:

«C’était inimaginable pour moi il y a deux ans de penser à une telle conférence. Il était difficile d’imaginer que la politique française d’immigration aurait recueilli mon assentiment (…). Pour moi, l’immigration, c’était le partage du monde. J’ai vu Brice travailler. Il installe un dialogue permanent [avec ses interlocuteurs africains] (…). C’est une vraie réussite de confronter politique d’immigration et politique de développement (…). Le pacte européen a été la première réussite consensuelle de la présidence française. C’est l’ensemble de l’Europe qui marche ensemble.»

Tout aussi enthousiaste à l’égard du texte adopté dans l’après-midi par les délégations africaines et européennes, Bernard Kouchner a évoqué «un début pour plus d’harmonie dans le monde», ni plus ni moins.
(more…)

Sarkozy et ce «massacre humain» qu’est le chômage

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 5:05

le blog de l'île de Ré En déplacement à Valenciennes, le chef de l’Etat s’est apitoyé sur le sort des futurs chômeurs que la crise financière est en train de vomir sur le marché du travail, alors qu’il passe habituellement son temps à les traiter de «fainéants», d’«assistés», de «profiteurs» et de «fraudeurs».

Justifiant la nécessité de développer rapidement le contrat de transition professionnelle, il a déclaré dans un français toujours aussi pur : «A ceux qui me disent que ça coûte cher, moi je veux dire que ce qui coûte cher, c’est le massacre humain de laisser des gens totalement démunis devant le chômage» !

Or, qui soutient avec ferveur un système économique qui a besoin du chômage et de la précarité pour prospérer et s’enrichir ?
Qui, verbalement, a «massacré» les chômeurs pour se faire élire ?
Qui, depuis qu’il s’est hissé à la fonction présidentielle, a continué à les massacrer non seulement par ses mots, mais par ses actes politiques ?
Qui les suspecte de fraude et accentue leur contrôle social au nom d’une certaine justice, tandis que les délits financiers sont de moins en moins réprimés et que le nombre de contribuables très aisés qui échappent à l’impôt ne cesse d’augmenter ?
(more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons