Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 décembre 2008

The Perfect Moment

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

le blog de l'île de RéJe ne pouvais pas laisser passer cette fin d’année sans vous trousser un dernier petit billet. J’aime bien trousser des billets. Pas que des billets d’ailleurs, car ce verbe évoque plutôt des étreintes passionnées dans des meules de foin , images qui n’ont plus leur place dans les pensées de nos concitoyens englués dans le béton de nos cités tentaculaires ou, reconnaissons-le, les halls d’immeuble n’ont pas la poésie de nos portes cochères d’antan, complices d’activités fornicatrices bien plus poétiques que la plus conviviale des tournantes improvisée dans les caves de nos immeubles.

Pourtant c’est de bonheur dont je voulais vous entretenir car, pour ceux que la langue de Georges Bush répugne, tout le monde n’appréciant pas la langue de veau, « the Perfect Moment » est un moment de pur bonheur, d’extase parfaite, aussi pur que le rayon vert qui, s’élevant de l’océan au moment exact ou l’astre lumineux lance son dernier rougeoiement avant de s’engloutir dans un océan qui n’a rien à voir avec les flots grisâtres que tu contemplais lors des congés payés familiaux à Fort-Mahon-Plage (1).

Hé oui, avant que la France ne devienne Sarkosie, il existait un court moment dans l’année ou l’on pouvait ne rien faire tout en touchant son salaire. Étonnant non ? d’aucuns assurent également que certains jours de la semaine étaient consacrés au repos ce qui me semble bien improbable et en tous cas totalement incohérent en regard d’un fonctionnement entrepreneurial harmonieux.
Mais notre époque ne manque pas de menteurs, de radoteurs et de propagandistes de billevesées… Enfin, Dieu me tripote, il n’y a plus de socialistes…

(more…)

Dieudonné est un sale con…

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 7:13

le blog de l'île de RéDieudonné aime la controverse… Sans doute parce qu’il n’y a plus que ça pour faire parler de lui…

Vendredi soir, pour la dernière représentation de son spectacle « J’ai fait le con » au Zénith à Paris, il n’a rien trouvé de mieux que d’inviter sur scène le révisionniste Robert Faurisson, condamné à plusieurs reprises pour avoir contesté l’Holocauste, afin de lui remettre “le prix de l’infréquentabilité et de l’insolence”, prix remis par son technicien Jacky dans “son habit de lumière”, à savoir vêtu en déporté juif… Le bon goût dans toute sa splendeur en somme…

Dieudonné a invité le public où se trouvait le leader du Front National Jean Marie Lepen et sa famille, à applaudir Robert Faurisson, qu’il avait fait monter sur la scène.

Pour mémoire, Robert Faurisson est un ancien maître de conférence de l’université Lyon-II. Il avait été condamné, à plusieurs reprises, pour négationnisme («les prétendues chambres à gaz hitlériennes et le prétendu génocide des juifs forment un seul et même mensonge historique»).

Dans la salle, il y avait plusieurs militants et personnalités frontistes ou d’extrême droite et d’autres comme Kémi Seba, le leader de l’ex Tribu Ka.

Dieudonné, interrogé par le JDD, a déclaré “Je ne suis pas d’accord avec toutes ses thèses. Il nie par exemple la traite des esclaves organisée depuis l’île de Gorée, au large de Dakar. Mais pour moi, c’est la liberté d’expression qui compte.

La mise en scène macabre du Zénith  n’est nullement un « dérapage » , comme semblent vouloir l’indiquer les titres du Monde et de Libération.
La vidéo de l’événement et le récit des festivités de  l’après-meeting (voir ci-dessous)  montrent à quel point  l’événement à été pensé et planifié pour obtenir…

[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/k10QiggIvGMLphTr0Y&related=1]

(more…)

Hôpital, le Parti socialiste réitère trois demandes à Mme Bachelot

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 5:53

le blog de l'île de RéLe 20 décembre dernier, le Parti socialiste a interpellé le gouvernement sur la situation de saturation des urgences à la veille des fêtes. Les services d’urgence des hôpitaux étaient en ébullition, avec une saturation pouvant atteindre 200 % de leur capacité. Le Parti socialiste demandait au gouvernement de prendre la mesure de la situation s’il ne voulait pas ajouter une crise sanitaire à la crise économique et sociale. Un homme vient de décéder la nuit dernière, faute de place, d’après la Porte-parole de l’APHP dans un délai suffisamment rapide, dans un service de réanimation pouvant réaliser une coronarographie.

Les personnels hospitaliers n’ont pas besoin de la compassion de leur ministre ou de ses seules visites de courtoisie dans les hôpitaux les jours de fête. Ils ont besoin de moyens leur permettant d’exercer leur mission avec la qualité et la réactivité nécessaires, là où des vies sont en jeu.
Face à cette situation, le Parti socialiste réitère trois demandes à Mme Bachelot : apporter une réponse immédiate à la situation des services d’urgence en période de fêtes, faire en sorte que toute la lumière soit faite sur les événements tragiques qui viennent de se dérouler dans le cadre de l’hôpital, reprendre à la rentrée une concertation approfondie avec les personnels et tous les acteurs concernés afin de revoir ses projets en cours.

de Mireille LE CORRE,
Secrétaire nationale du PS en charge de la santé et de la sécurité sociale
Merci à « la lettre de jaures« 

Un autre regard sur le chômage…

Filed under: 06 - Travail-Entreprises — iledere @ 5:01

le blog de l'île de RéLe chômage continue de s’étendre en France. Au mois de novembre, la situation s’est encore dégradée par rapport à un mois d’octobre qui avait déjà été mauvais. Le nombre de demandeurs d’emploi supplémentaires aurait ainsi dépassé les 60 000, selon des chiffres de l’ANPE dont Le Monde.fr a eu connaissance. 64.000 selon le gouvernement ce mercredi matin…

Le blues du chômeur…
Un jour, vous recevez votre lettre de licenciement, et tout bascule. Pour certains, c’est la fin de la torture après des mois et des mois de galère au boulot, vécue dans une atmosphère intenable. Pour d’autres, c’est un terrible coup de massue asséné du jour au lendemain. Injustice ou soulagement, la chose vous arrive et la question reste la même : Vais-je retrouver du travail ? Dans combien de temps ?

…Quoi et quand, voilà le problème. Car au début on ne s’imagine pas à quel point cela va être long et difficile.

Il faut d’abord “faire son deuil”, “tourner la page”. Pas si évident de digérer ce qu’on a subi quand le préjudice est lourd. Beaucoup ont été contraints de quitter leur emploi dans des circonstances extrêmement pénibles (conditions de travail dégradées, pressions diverses, harcèlement moral, déprime, etc) et ont peut-être entamé une procédure judiciaire. Tout licenciement est humiliant, traumatisant, et reprendre du poil de la bête quand on est épuisé & meurtri n’est pas simple ; pourtant, il faudrait remettre le pied à l’étrier comme si de rien n’était, avoir l’air rassurant pour son entourage et afficher le panache de celui/celle qui va convaincre un recruteur !

Il y a ceux qui décident de souffler et se disent « J’ai le temps… » (même si parfois il a fallu se justifier). Si on le peut, on va utiliser ses indemnités pour faire un break profitable. La perspective d’une période de chômage peut être euphorisante : tout ce temps libre, ces vacances à prendre, ces projets à réaliser…! Et c’est le leurre, car souvent la culpabilité nous rattrape et nous gâche le plaisir nécessaire à une bonne reconstruction personnelle.

(more…)

30 décembre 2008

Gaza, après deux jours de guerre…

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 5:37

«J’étais dans le souk quand les frappes ont commencé, écrit le père. J’ai vu les missiles tomber et j’ai prié. La terre dansait, la fumée s’est élevée. Les ambulances hurlaient.» Sur le «blog d’une mère de Gaza», la journaliste palestinienne Laila El-Haddad retranscrit avec angoisse le récit de ses parents. «Ma mère était dans la clinique de Société de Croissant Rouge près des universités au moment de la vague initiale d’attaques. Elle y travaille à temps partiel comme un pédiatre. Derrière la clinique, il y avait un des centres de police qui a été détruit. Elle s’est d’abord écroulée, la proximité des attaques l’ayant fortement secouée. Elle a ensuite passé une tenue, puis ils se sont mis à traiter les victimes de l’attaque, avant de le transférer vers l’hôpital Shifa. Là, me dit-elle, les médicaments étaient rares: masques, gants chirurgicaux… On manquait de tout… »

Dimanche 28 décembre, le bilan des raids aériens israléiens sur la bande de Gaza était d’environ 300 morts, dont de nombreux civils, et plus de 640 blessés, selon les sources médicales palestiniennes. Sur ces images, on distingue bien l’ampleur des dégâts matériel à la suite de l’un des raids déclenché dimanche par l’armé israléienne sur le centre ville de Gaza:

[youtube=http://www.youtube.com/v/fJ_8Q_npxjc&hl=fr&fs=1]

(more…)

Les vacances de luxe du couple Sarkozy

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 5:00

le blog de l'île de RéLa France est en crise, les français cherchent toujours leur pouvoir d’achat et plus de 330 SDF morts depuis le début de l’hiver, ben
qu’importe pour le président, Sarkozy profite de vacances luxueuses au Brésil.

Le couple présidentiel qui passe les fêtes de Noël dans un hôtel de luxe le Resort Twai, sur une plage isolée d’Itacaré, une petite ville à 430 km au sud de Salvador de Bahia, dans le nord-est du Brésil. La délégation française occupe une dizaine de bungalows, à plus de 800 euros la nuit, dans cet hôtel isolé de la côte brésilienne.

Selon le journal brésilien O Globo, Nicolas Sarkozy aurait d’ailleurs téléphoné au président Lula pour se plaindre d’être traqué par la presse, menaçant de s’en aller si cela continuait dans les prochains jours.
Pour assurer la protection de la délégation française, un navire de la Marine nationale brésilienne interdit aux bateaux d’approcher.

D’ailleurs la présence du président français dérangerait quelques indigènes locaux. Le pêcheur Rosenilton Pinto Freitas a notamment protesté parce que ces derniers deux jours il n’a pas pu travailler dans les environs de l’hôtel. Selon l’agence de presse brésilienne A tarde, son bateau aurait été intercepté par la frégate de la Marine brésilienne qui patrouille devant la plage de l’hôtel.

Au pouvoir de la France Sarko et Fillon eux ne connaissent pas la crise et montre l’exemple, des vacances payés par les français, le rêve !

 Par « La gauche  » blog d’expression  de la gauche écologiste,républicaine et antilibérale

Claude Nougaro « bidonville«  (more…)

29 décembre 2008

Sauver les banques ou couvrir un système absurde ?

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 5:46

le blog de l'île de RéDécidément, la crise est une bonne école pour comprendre comment l’économie marche. Beaucoup s’étonnaient ces derniers mois quand nous étions quelques-uns à dire qu’il fallait rester prudent devant l’annonce des pertes des banques et autres institutions spéculatrices : les 4,9 milliards d’euros de pertes de la Société générale par ci, les 751 millions des Caisses d’épargne par là devaient être regardés avec circonspection. Même étonnement quand on évoquait Marx et Keynes qui avaient parfaitement compris la nature fictive de la capitalisation boursière et donc que le krach boursier ne faisait s’évanouir que la fiction et non pas une richesse réelle.

Avec l’approfondissement de la crise, ce sont les banquiers eux-mêmes qui se lâchent et finissent par reconnaître ce que, bien sûr, pas un livre de théorie financière ni aucun livre d’économie bien-pensant n’envisage. Ainsi, une semaine après que la Caisse des dépôts et consignations (CDC) a annoncé avoir subi des pertes en 2008, Augustin de Romanet, son directeur général, déclare dans un entretien au Monde (19 décembre 2008) : « Nos résultats sont bons. Ils traduisent une bonne gestion et des choix pertinents. Mais, à cause des règles comptables, la baisse de la Bourse – notamment celle de l’action Dexia – devrait affecter nos comptes alors même que nous n’avons pas vendu nos titres. »

Cette phrase devrait figurer en tête de tous les cours de finance savante enseignée dans toutes les universités et grandes écoles pépinières de spéculateurs qui ne savent pas ce qu’ils font. Comment le sauraient-ils puisque les normes comptables inventées pour faire apparaître plus de profit qu’il ne peut en exister sont absurdes ? Je me trompe, ce ne sont pas les normes qui sont absurdes, c’est le système qu’elles servent.

Jean-Marie Harribey « la bourse ou la vie« 

Marchiani grâcié : Sarkozy a encore menti..

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 5:24

le blog de l'île de RéNous l’annoncions dés le 13 Décembre, dans un article titré « la grâce à géométrie variable« . La conclusion de l’article était la suivante : »Bref, on peut dire sans risque de se tromper que le profil de Marchiani est assez loin des critères exigés pour justifier sa présence dans les 40 détenus qui doivent être graciés…
Mais dans la ploutocratie Sarkozyenne, tout est possible….
« .

Hélas, nous ne nous étions pas trompés puisque c’est fait, Marchiani, condamné à un total de trois ans de prison dans des affaires de corruption et écroué depuis six mois, vient d’être gracié… Elle n’est pas belle la vie ?

Et nous ne sommes pas les seuls à nous émouvoir de ce nouveau fait du prince : sur Agoravox, Henry Moreigne, l’animateur de l’excellent « La Mouette » a la dent dure :

« Contredisant ses promesses de campagne, Nicolas Sarkozy a décidé, mardi 23 décembre, d’accorder une grâce partielle à l’ancien préfet du Var Jean-Charles Marchiani.
Une vive polémique a suivi cette annonce, la gauche parlant de « dérive monarchiste ». Selon Benoît Hamon, porte-parole du PS, Marchiani « a la particularité d’être le meilleur ami de M. Pasqua« , que l’eurodéputé qualifie de « parrain politique » du président de la République.

La polémique est d’autant plus vive que cette grâce intervient le jour où la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris s’est prononcée pour le maintien en détention de Julien Coupat, incarcéré depuis la mi-novembre, dans l’enquête sur des dégradations contre des lignes SNCF.
(more…)

27 décembre 2008

Quand un «saoul»-préfet aux champs rencontre un platane… dans l’Ariège

Filed under: 11 - société — iledere @ 5:55

le blog de l'île de RéEn ce moment, peu d’infos donnent vraiment envie de rigoler… Profitons de celle-ci ! Je me suis littéralement esclaffée, ne serait que le titre bien ironique de Libé-Toulouse ! Un arbre se jette sur la voiture du sous-préfet alcoolisé de l’Ariège: sa carrière est indemne… qui ne pouvait que m’inviter à l’aller lire… Impossible également de ne pas penser au «Sous-préfet aux champs» d’Alphonse Daudet – «Lettres de mon moulin» – mais c’est nettement moins bucolique et charmant !

L’affaire tient en peu de mots : les gendarmes ont trouvé à Pamiers le 17 octobre 2008 un automobiliste qui avait malencontreusement rencontré un platane… Or le quidam était plus qu’alcoolisé : 2 grammes dans le sang.

Et s’est révélé n’être rien moins que le sous-prefet, faisant fonction de secrétaire général de la préfecture de l’Ariège…

On retire le permis pour beaucoup moins que ça ! Avec inscription sur le casier judiciaire, ce qui a déjà valu à des fonctionnaires d’être évincés de la fonction publique : leur casier doit être vierge.

Vous pensez bien que Monsieur le Sous-préfet n’a pas été déféré à un juge ni moins encore gardé à vue comme un vulgaire pékin… “Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir” !

La «grande muette» eût bien volontiers gardé l’affaire secrète («secret défense» ?) mais la rumeur l’a propagée.

Monsieur le sous-préfet de l’Ariège a bénéficié de la clémence de sa hiérarchie : le ministère de l’Intérieur s’étant seulement empressé de le mettre «hois cadre» pour raison de santé… Ce qui veut dire qu’il continuera à percevoir son traitement sans travailler.

Il aura ainsi assez d’argent et de temps pour continuer à «lever le coude»…

Mémé kamizole pour « lait d’beu« 

J’avais promis à Serge une semaine de musique africaine… Promesse tenue… Spéciale dédicace au Reichsführer Hortefeux

Tiken Jah Fakoly « Ouvrez les frontières » avec la participation de Soprano
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/k2mZvfep6BBv92kzw4&related=0]

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons