Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

27 décembre 2008

Quand un «saoul»-préfet aux champs rencontre un platane… dans l’Ariège

Filed under: 11 - société — iledere @ 5:55

le blog de l'île de RéEn ce moment, peu d’infos donnent vraiment envie de rigoler… Profitons de celle-ci ! Je me suis littéralement esclaffée, ne serait que le titre bien ironique de Libé-Toulouse ! Un arbre se jette sur la voiture du sous-préfet alcoolisé de l’Ariège: sa carrière est indemne… qui ne pouvait que m’inviter à l’aller lire… Impossible également de ne pas penser au «Sous-préfet aux champs» d’Alphonse Daudet – «Lettres de mon moulin» – mais c’est nettement moins bucolique et charmant !

L’affaire tient en peu de mots : les gendarmes ont trouvé à Pamiers le 17 octobre 2008 un automobiliste qui avait malencontreusement rencontré un platane… Or le quidam était plus qu’alcoolisé : 2 grammes dans le sang.

Et s’est révélé n’être rien moins que le sous-prefet, faisant fonction de secrétaire général de la préfecture de l’Ariège…

On retire le permis pour beaucoup moins que ça ! Avec inscription sur le casier judiciaire, ce qui a déjà valu à des fonctionnaires d’être évincés de la fonction publique : leur casier doit être vierge.

Vous pensez bien que Monsieur le Sous-préfet n’a pas été déféré à un juge ni moins encore gardé à vue comme un vulgaire pékin… “Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir” !

La «grande muette» eût bien volontiers gardé l’affaire secrète («secret défense» ?) mais la rumeur l’a propagée.

Monsieur le sous-préfet de l’Ariège a bénéficié de la clémence de sa hiérarchie : le ministère de l’Intérieur s’étant seulement empressé de le mettre «hois cadre» pour raison de santé… Ce qui veut dire qu’il continuera à percevoir son traitement sans travailler.

Il aura ainsi assez d’argent et de temps pour continuer à «lever le coude»…

Mémé kamizole pour « lait d’beu« 

J’avais promis à Serge une semaine de musique africaine… Promesse tenue… Spéciale dédicace au Reichsführer Hortefeux

Tiken Jah Fakoly « Ouvrez les frontières » avec la participation de Soprano
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/k2mZvfep6BBv92kzw4&related=0]

6 réponses à “Quand un «saoul»-préfet aux champs rencontre un platane… dans l’Ariège”

  1. Serge dit :

    Excuse-moi « la main gauche », mais je viens d’avoir des nouvelles du « pochetron »de sous-préfet, depuis qu’il a rencontré son fameux platane sa voiture est un « un peuplier ».

    Bonnes fêtes de fin d’année.

  2. La main gauche dit :

    Bon, alors, c’était seulement les amours platanique d’un saoul préfet.

  3. Serge dit :

    Si c’était Hortefeux ce n’est sur un platane qu’il se serait emplafonné mais plutôt un ébéne !

  4. La main gauche dit :

    Une essence de naissance pas très catholique, ce platane… espèce hybride entre un platane d’orient et un platane d’occident apparu au cours du XIII e siècle en Europe (source honteusement prise sur Wiki !!)… Hortefeux vous dira que ce sous-préfet était en simple mission officielle d’étêtage pour le bien commun !!

  5. Serge dit :

    Quelle idée d’avoir planté un platane à l’endroit même où le préfet se déplaçait en voiture !

  6. La main gauche dit :

    Le sous-préfet et l’alcool ne pouvaient être mis en cause car 100% d’origine France… Les soupçons se sont donc naturellement portés sur le platane.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons