Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 janvier 2009

Au nom de Dieu ?

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 6:15

Le blog de l'île de RéSur ma page Face Book, on peut lire à la rubrique « religion » : « athée pratiquant »…
C’est dire si l’intégrisme religieux n’est pas ma tasse de thé… Tous les intégrismes !!!

Alors qu’il est de bon ton de parler des vilains barbus qui lapident les femmes adultères, tournons nous un peu vers d’autres intégrismes qui reviennent à la mode : l’intégrisme catholique…

Un  prêtre intégriste italien vient de déclarer : les chambres à gaz ont servi « à désinfecter »

« Je sais que les chambres à gaz ont existé au moins pour désinfecter mais je ne saurais dire si elles ont causé des morts ou non car je n’ai pas approfondi la question« , a déclaré le prêtre Floriano Abrahamowicz, responsable de la communauté intégriste catholique de la Fraternité Saint Pie X pour le nord-est de l’Italie dans une interview jeudi au quotidien La Tribune de Trévise

Cette interview a été réalisée après le scandale suscité par l’évêque intégriste Richard Williamson dont l’excommunication a été levée par le pape bien qu’il ait tenu des propos négationnistes.
Dans un entretien à la télévision suédoise diffusé il y a une semaine, l’évêque intégriste avait affirmé: « je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz (…) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz« .

Le blog de l'île de Ré« Williamson a certainement été imprudent en se prononçant sur des questions techniques« , poursuit Floriano Abrahamowicz qui, mettant en avant ses origines juives, assure qu’il est « vraiment impossible pour un catholique d’être antisémite ».

Le prêtre italien voit dans cette polémique une manoeuvre « contre le Vatican ».
« La critique que l’on peut faire sur la tragédie de l’Holocauste est qu’on lui donne la suprématie par rapport aux autres génocides. Si Mgr Williamson avait nié à la télévision le génocide de 1,2 million d’Arméniens par les Turcs, je ne pense pas que les journaux auraient parlé de ses déclarations de la même manière« , a ajouté le prêtre italien.

Pour autant l’Eglise française n’est pas franchement choquée par la levée de l’excommunication des prêtres intégristes, malgré le cas Williamson. En témoigne cet éditorial de « La Croix » du 29 janvier intitulé  » le bon pasteur » :

« Allons droit au but : pour ma part, je salue la décision du pape (la levée de l’excommunication) comme une initiative authentiquement pastorale et chrétienne.
Sommes-nous prêts à accepter que sa démarche ne réponde pas à nos logiques temporelles ? L’Evangile nous dit d’aimer nos ennemis, “que si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Même les pêcheurs aiment ceux qui les aiment”.
Est-il naïf de penser que cette décision de Benoît XVI n’est pas forcément logique selon le monde, mais qu’elle l’est selon la foi ?

Certes, les intégrismes fonctionnent mieux que les dogmes plus mesurés dans des temps de détresse et de crise. Mais le pas en arrière de l’église, qui ressemble bien à un retour à l’obscurantisme est pour le moins inquiétant lorsqu’on le met en perspective de la montée des fondamentalistes aux USA et la puissance croissante des sectes partout dans le monde.

En parlant de sectes : Soutien à Daniel Groscolas
(more…)

Après l’automobile, un plan pour sauver le porno?

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 6:00

Le blog de l'île de RéLa crise touche tous les secteurs. Même celui du porno. Alors qu’en France, Patrick Devedjian est propulsé ministre de la Relance, aux États-Unis, Larry Flint imagine un plan de relance pour sauver l’industrie du X. Why not ?
Tout fout le camp, mes bons amis, tout fout le camp. Les libérolâtres monétaristes se découvrent des pulsions keynésiennes, au point de demander la becquée aux États qu’ils dézinguaient hier ; Patrick Devedjian, l’homme qui cognait le bigarré dans les années 60 avec ses petits copains d’Occident (Madelin, Longuet, Novelli), se retrouve bombardé ministre de la Relance, ce qui revient à peu près à nommer Benoît XVI à la tête du planning familial ; et voilà que le père Larry Flint, fondateur de l’excellent magazine d’informations généralistes Hustler, réclame un plan de sauvetage de cinq milliards de dollars pour l’industrie du porno.

« Les gens sont trop déprimés pour être actifs sexuellement »

La relance par le chibre, fallait y penser. Larry l’a fait pour nous : le secteur, qu’il estime à 13 milliards de dollars aux Etats-Unis, « n’est pas sur le point de s’effondrer, mais pourquoi prendre le risque ? » Raisonnement imparable : « Les gens sont trop déprimés pour être actifs sexuellement, plaide Larry Flynt. C’est très mauvais pour la santé du pays. Les Américains peuvent se débrouiller sans voitures mais pas sans sexe. »

Après les Big Three, l’heure est donc venue de soutenir la Big Trique. Et pour cette nouvelle croisade, Flint a recruté du lourd : Joe Francis, un producteur de porno qui a construit sa fortune en récupérant des vidéos de jeunes donzelles alcoolisées en train de montrer leur poitrine dans des fêtes de mardi gras. Il en avait même fait une série de DVD, intitulée Girls Gone Wild. GGW, pour les intimes, un sacré carton.

Pas un débutant de la gaudriole, le Francis. Accusé de viols, de menaces de mort, de rackets divers et variés, d’évasion fiscale, de possession de drogue, d’abus sur mineurs, le loustic s’en sort toujours ou presque sans trop de dommages, quitte à embaucher un psychiatre pour assurer au tribunal qu’il a des « problèmes psychologiques significatifs » qui entraînent « une possibilité de comportement suicidaire si son incarcération est prolongée ». Que tout cela est joliment dit.

Autant dire que l’attelage Flint-Francis n’est pas là pour rigoler. On savait déjà que le porno, par ses choix, pouvait décider de la victoire d’un format vidéo, notamment la VHS contre le Betamax. On sait désormais qu’il fait partie intégrante d’un plan de relance keynésien. Message transmis à Devedjian.

Marianne2.fr
Kim Carne, une des voix les plus sensuels que je connaisse « Bette Davis Eyes »

Kim Carnes est une chanteuse américaine née à Pasadena (Californie, États-Unis) le 20 juillet 1945.
Elle signe son premier album Rest on Me en 1972. Il est suivi de Kim Carnes et Sailin. Au début des années 1980, elle sort de l’anonymat au sein du groupe New Christy Minstrels.
Au cours des années 1980, elle sort de nombreux hits pop et entre autres les albums Voyeur (1982) et Barking at Airplanes (1985). En 1988, elle se tourne vers la country avec l’album View from the House. Dix ans plus tard, Kim Carnes revient avec Sweet Love Song of my Soul.
Son plus grand succès reste Bette Davis Eyes, sorti en 1981 sur l’album Mistaken Identity. Cette chanson a été écrite initialement en 1974 mais Kim n’en voulut pas, c’est lorsque Bill Cuomo reprit l’arrangement instrumental qu’elle accepta de l’enregistrer. Bette Davis elle-même admit qu’elle était fan de cette chanson et remercia Kim ainsi que ceux qui l’avaient écrite.

30 janvier 2009

Démocratie UMP

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:15

Après avoir longtemps rechigné, la garde des Sceaux Rachida Dati a finalement accepté de se présenter aux élections européennes de juin, ce qui amènera cette ministre emblématique de la « diversité », mais à l’action controversée, à quitter le gouvernement.
Il faut dire que , d’après « le Canard Enchaîné » de cette semaine, elle n’avait pas vraiment le choix : c’était partir pour nul part ou partir pour Bruxelles et Strasbourg. L’autre explication tiendrait peut-être dans le fais que la virer trop sèchement pourrait déclencher chez elle, non seulement un épanchement lacrymal dont elle est coutumière, mais également un épanchement verbal sur ce qu’elle sait des affaire du 9-2
Elle sera donc candidate aux européennes et ultime outrage, en numéro 2… Elle qui se voyait une toute autre carrière
Rachida Dati qui avait plusieurs fois fait savoir qu’elle ne souhaitait pas aller au combat des européennes, a donc concocté un petit discours explicatif : « Le parcours des hommes et des femmes politiques, ce n’est pas être propriétaire d’un mandat ou d’un poste. Il faut aller à chaque fois sur le terrain« …  Et au cas ou sa petite camarade Rama Yade n’ait pas bien compris, remettons en une couche : « Quand on est une femme ou un homme politique, il faut aller au combat« . Pan dans les gencives… Il faut bien se venger sur qui on peu…

Sa nomination fait quelques vagues et des mécontents dans les rangs UMP : les militants. Certains se plaignent de n’avoir pas été consultés ! Hé ben les gars, vous pensiez que votre parti était démocratique ? Réveillez-vous !!

D’autres ont regardé le rôle joué par Dati à la mairie du 7 ème arrondissement, alors qu’elle avait déclaré être « particulièrement attachée » à ce mandat : 13 minutes d’intervention en 10 mois… Qu’est ce que cela serait si elle s’en foutait…

J’écoutais ce matin un responsable politique de l’UMP expliquer que les électeur se porteraient sur la liste UMP « du fait de la compétence reconnue du N°1  Michel Barnier… »
Une élégante façon d’exprimer que Dati n’est que la caution « pipole » ou « bling bling« de la liste et qu’elle n’a aucune compétence. Une manière également de montrer qu’on se moque totalement de son attitude à Strasbourg ou son taux d’absentéïsme attendu battra des records…

(more…)

Gandrange ou l’arnaque à la française

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:11

Le plan de revitalisation du bassin de Gandrange ne répondrait pas du tout aux promesses faites par le président français. Les centrales à gaz de Poweo n’y sont même plus envisagées, le centre de formation est réduit à sa plus simple expression et le soutien à la sous-traitance sous-estime les besoins.

Le compte n’y est absolument pas. Tel est le constat que l’on peut une nouvelle fois tirer des promesses faites à la Lorraine. Effet d’annonce, illusions, vaines paroles. Les Lorrains trouvent de plus en plus de mots pour exprimer leur désarroi face au désintérêt clairement affiché par Paris et son gouvernement. Ainsi, les centrales à gaz Poweo promises pour Gandrange ont disparu du projet de revitalisation. Pire, le montant des investissements est loin d’être garanti, notamment les 1,6 millions d’euros à Florange.
Qui plus est l’impact de la crise économique actuelle n’est même pas pris en compte. Une autre question demeure : Que met-on à la place des centrales à gaz de Poweo ? Arcelor-Mittal et la France rechignent toujours à s’engager par écrit. Pour certains, c’est tout simplement une affaire bâclée. On traite vraiment les Lorrains comme des malpropres.

En témoigne, le centre de formation technique promis ne formerait que 20 sidérurgistes au lieu des 120 espérés. Quand on connaît les besoins en formation dans la sidérurgie, le compte n’y est pas estiment à juste titre les syndicats.

Le directeur général d’Arcelor-Mittal France fonde quant à lui de très gros espoirs sur le projet de haut fourneau pilote avec la technologie de captage stockage de CO2 pour les installations des aciers plats de Florange et pour lequel Arcelor-Mittal et ses partenaires doivent statuer courant 2009.

(more…)

29 janvier 2009

11.000…

Filed under: 13 - PS — iledere @ 13:50

9.000 d’après les RG, 12.000 selon les syndicats. C’est le nombre de manifestants à La Rochelle.. Une ville de 80.000. pas mal non. En tous cas c’était la plus grosse manifestation depuis très longtemps… Espérons que cela en sera de même partout ailleurs…

La lutte continue… Remuons nous…

Alain Renaldini

Ils ont peur…

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:40

Ils ont peur… « En France les choses changent. Elles changent très vite… maintenant quand il y a une grève, personne ne s’en aperçoit… »
Sarkozy, fidèle a lui-même, mais si peu dans la grandeur qui sied à un chef d’Etat, faisait rire ses partisans et se moquant des justes revendications des travailleurs touchés de plein fouet par la crise…
Les temps ont changé et le gouvernement a peur. Sarko ne se déplace plus qu’avec une armée de gardes mobiles qui établissent des dispositifs de sécurité digne de pays en guerre.
Le gouvernement essaie de museler l’opposition au travers de lois scélérates réduisant les temps de parole et la presse, pourtant à la botte, à de plus en plus de mal à chanter les louanges d’un pouvoir déliquescent.
Dans de telles conditions la grève de ce jour inquiète au plus haut point…

L’Etat a d’ailleurs tenté d’établir des contre-feux en répartissant les rôle entre trois personnage clés de l’Etat. Cela pourrait donner un remake du film « le Bon la Brute et le Truand »..

Avec dans le rôle du « bon » Xavier Bertrand,  qui a pour rôle de dédramatiser… Il comprend le mouvement de grève qu’il estime être liée à l’inquiétude des français face à la crise, plutôt que contre le gouvernement. « « Si ce mouvement de jeudi est suivi, si ce mouvement est important, c’est parce que nombres de salariés du privés veulent s’exprimer face à cette crise. Les salariés ne veulent pas être la variable d’ajustement de ce qui s’est passé« . C’est presque du « français je vous ai compris… » C’est beau, c’est grand, c’est du pipeau… les français veulent s’exprimer contre cette crise, mais aussi et surtout contre ceux qui aujourd’hui ne propose pas autre chose que d’éponger les dettes avec l’argent des contribuables et de repartir de plus belle dans les mêmes errances…

Le « truand » est tenu par Eric Woertz qui estime que les grèves et manifestations prévues jeudi à l’appel de l’ensemble des syndicats ne sont « pas adaptées » à la situation du pays et qu’il y a « d’autres moyens de se faire entendre ». On se demande bien lesquels… (more…)

Un nouveau prix Busiris pour Rachida Dati

Filed under: 07 - Justice — iledere @ 6:30

Le Garde des Sceaux a décidé de partir sur un feu d’artifice. À tel point que je la soupçonne d’avoir écrit spécialement en vue de cette récompense son discours tenu ce jour devant la Conférence des Bâtonniers, qui réunit tous les bâtonniers de France sauf celui de Paris, mais qui a son siège à Paris, ne cherchez pas à comprendre.

Voici le texte qui lui a valu cette récompense à l’unanimité des suffrages moins une voix, un des membres de l’académie Busiris s’étant évanoui de joie avant d’avoir pu exprimer son vote et les efforts pour le réanimer étant restés vains pour le moment. C’est du beau, du très beau Busiris.

Toutes les réformes conduites depuis mai 2007 ont offert une place majeure aux droits de la défense.

Bon déjà en soi ça méritait un prix, mais dans un louable effort de pédagogie, le Garde des Sceaux a voulu aller plus loin.

Permettez-moi de prendre un premier exemple concret : la loi du 10 août 2007 sur la récidive.

Oui, la loi sur les peines plancher est invoquée pour vanter son action en faveur des droits de la défense. Vous ne rêvez pas.

Depuis son entrée en vigueur, cette loi a montré son utilité : plus de 10 000 condamnations à une peine plancher ont déjà été prononcées.

Clin d’œil à un de ses précédents prix Busiris.

Ce dispositif laisse toute sa place à la défense : une fois sur deux, le juge écarte l’application de la peine minimale. C’est la preuve de l’efficacité de l’intervention de la défense.

Ou de l’inefficacité de la loi ? Mais bon, non bis in idem : le prix Busiris est déjà passé par là.

La mission de l’avocat est tout aussi fondamentale dans le cadre de l’application de la loi du 25 février 2008 sur la déclaration d’irresponsabilité pénale pour trouble mental. La mise en place d’une audience contradictoire et publique sur la question de la responsabilité pénale de l’auteur permet aux parties de s’exprimer par l’intermédiaire de leurs avocats. De même, le prononcé d’une mesure de surveillance de sûreté ou de rétention de sûreté suppose un débat contradictoire au cours duquel la personne sera obligatoirement assistée par un avocat.

Oui, mes chers confrères : les peines plancher, c’est-à-dire l’obligation de principe faite au juge de prononcer une peine minimale est un progrès des droits de la défense, car elle oblige les avocats à plaider pour l’écarter, alors qu’avant, dame ! Ils n’avaient pas à argumenter sur ce point là, au grand détriment des droits de la défense, donc. Première affirmation juridiquement aberrante.

(more…)

28 janvier 2009

Comprendre le refus d’évaluation en CM2

Filed under: 02 - Education,09 - Evènement — iledere @ 6:35

Pourquoi ces évaluations ?
Cet billet est tiré d’un diaporama dont le but est de montrer les aberrations du système d’évaluation en CM 2 décidé par le ministère.
Présentée comme un bilan, cette évaluation porte sur le contenu d’un nouveau programme pour toute l’École et qui n’a commencé à être mis en oeuvre qu’à la rentrée 2008. ce qui induit une première question : « Comment peut-on évaluer ce programme qui n’a que que 5 mois d’existence ? »

Cette évaluation programmée en janvier porte sur l’ensemble des compétences devant être acquises en juin, c’est-à-dire en fin de CM2. D’où la deuxième question : « Quelles indications pourra-t-on tirer des échecs alors même que les notions n’ont pas été étudiées »

Les éléments de l’évaluation étaient téléchargeable sur Internet ! Comment tirer des enseignements d’une évaluation si certains peuvent « bachoter » et pas d’autres…. Car l’accès à internet n’est pas égalitaire en France et la fracture numérique va induire des différences importantes de résultats.

D’autant que la difficultés de certains exercices les mets hors de portée d’enfants n’ayant pas eu le soutien en amont.
Exemple :
- Deux tiers des exercices situés dans le domaine numérique font intervenir des nombres décimaux. Or, ceux-ci ne commencent à être travaillés qu’au CM1 et ne sont souvent repris que dans la deuxième partie du CM2, après janvier donc…

- Calculer mentalement le résultat d’une opération ou d’une suite d’opérations, ou le terme manquant d’une opération » est évaluée à partir des deux exercices suivants : o,8 = 8 x … (item 69) ou 0,5 = 2 x … (item 70 ). La compétence « Multiplier un nombre par 0,1 ; 0,01 ; 0,001 » sollicitée dans l’exercice 0,8 = 8 x … est précisée comme non exigible dans le cadre du socle commun dans le programme de sixième alors même qu’elle est demandée au milieu du CM2 dans cette évaluation référée à ce même socle !!!

- Résoudre des problèmes relevant des quatre opérations » est évaluée à travers le problème suivant : Une directrice d’école achète 12 dictionnaires, pour un montant total de 186 €. Combien coûte un seul de ces dictionnaires ? Or, seule la division peut permettre de résoudre ce problème et De plus, le résultat de cette division est un nombre décimal.

D’autres notions n’ont pas encore été abordées : en Français, ex 12 : le plus-que-parfait, en Maths, ex 10 : la division des décimaux, ex 17 : le calcul d’aires complexes, ex 19 : la proportionnalité….

Si ajoutent des conditions de passation contestables !

Tous les exercices sont passés avec un temps contraint pour chaque exercice, alors que :
- certains élèves lents pourraient réussir si on leur laissait davantage de temps
- aucune adaptation n’est prévue pour les élèves dyspraxiques dont le handicap est pourtant reconnu officiellement par l’Éducation Nationale.

(more…)

Suppression de la pub : les gagnants sont… TF1, M6, Canal+ !

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 6:30

le blog de l'île de RéOnze jours après la suppression de la pub après 20 heures sur les chaînes publiques, l’Institut Yacast a publié un premier bilan de la réforme. Après des débuts difficiles pour les chaînes privées, il semble que la redistribution publicitaire leur soit désormais favorable tandis que France 2 ne bénéficie d’aucun effet d’aubaine.
Suppression de la pub : les gagnants sont… TF1, M6, Canal+!
Plutôt disert à l’habitude, voire même omniprésent, abreuvant les rédactions de ses communiqués, Frédéric Lefebvre sait aussi se faire discret. Tout n’est qu’une question de circonstances.

Ainsi le député des Hauts de Seine, dont on connaît l’engagement en faveur de la loi sur la suppression de la publicité et plus généralement son intérêt pour toutes les questions qui touchent aux médias (excepté le web 2.0… ) s’était largement répandu dans la presse après les premiers éléments révélés par l’institut Yacast sur les conséquences de la suppression de la publicité sur France Télévisions.

Quand Lefebvre se félicite de la baisse du chiffre d’affaires de TF1…
Après deux jours sans pub après 20h00, le nombre de spots diffusés par TF1 avait baissé de 19% en nombre par rapport à l’année dernière. Prenant sa plus belle plume, Frédéric Lefebvre estimait alors que l’idée, répandue par les socialistes, selon laquelle la réforme de l’audiovisuel se faisait au profit de TF1 et d’autres chaînes, était une « contre-vérité ».

Le blog de l'île de RéEndossant les habits de l’analyste-expert, il assénait même un petit coup au passage à la chaîne du groupe Bouygues : « le chiffre d’affaires brut de TF1 sur la même base de comparaison a baissé de plus de 30% ». Démolisseur opportuniste de TF1, Frédéric Lefebvre se posait alors en sauveur du service public : « Sans cette réforme qui garantit les recettes de France Télévisions, que serait-il advenu d’un service public qui, du fait de l’arrivée des nouvelles chaînes de la TNT en 2009 comme en 2008, aurait vu ses moyens de production amputés d’une baisse sans précédent de ses revenus publicitaires ? ».

TF1, M6 et Canal Plus s’en sortent plutôt bien

Nous voilà 10 jours plus tard, avec un peu plus de recul pour mesurer les conséquences de la disparition de la pub après 20 heures. Et une nouvelle étude de Yacast.
Sur TF1 on note une relative stabilité de la durée mesurée après 20h (– 1%), tendance confortée avec une variation en nombre de messages diffusés après 20h légèrement négative (– 5%), soit un signe positif dans un contexte global en journée plutôt morose (– 14 %). Côté audiences, TF1 explique n’avoir pas constaté pour l’heure d’effets négatifs et significatifs.

(more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons