Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

19 janvier 2009

Incroyable démesure sarkozyste

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:20

c24575e.jpgComment une République peut-elle accepter une telle démesure digne des Républiques bananières ?

Mardi, le chef de l’État est passé 1h05 sur Nîmes (après avoir atterri à l’aéroport avec les deux avions de la République) pour présenter ses vœux au monde de la culture.

Conséquences… :

Plus de 1 000 CRS et gardes mobiles (sans compter l’importante garde rapprochée du président de la République) ont bouclé l’ensemble du centre-ville (interdiction aux voitures, vélos, etc. et même de marcher à pied) de 6h à 14h15 (pour à peine plus d’une heure de venue de Nicolas Sarkozy dans un secteur très restreint du centre-ville).

Toutes les rues (même piétonnes et celles à l’opposé du « parcours présidentiel ») ont été bouclées par des véhicules anti-émeutes et des policiers qui ressemblaient plutôt à des « Robocops ».

Les infirmières et autres professionnels à domicile ont été interdits de se rendre chez leurs patients (parfois sérieusement malades) ou clients.

Les commerces ont eu l’obligation de fermer et les professions libérales n’ont pas eu l’autorisation d’accéder à leur bureaux.

Les rares ayant pu accéder à leurs bureaux en centre-ville ne pouvaient plus en sortir, ce jusqu’à une heure après le départ du chef de l’État.

Les riverains ont été cantonnés chez eux et ceux qui voulaient y rentrer n’ont pas pu.

30 agents des Renseignements Généraux (venant du Gard, des Bouches-du-Rhône et de l’Hérault) ont été mobilisés.

Les 1 200 personnes (intermittents, étudiants, militants PS et PC, syndicalistes, associations culturelles, mais aussi policiers, etc.) qui ont manifesté ont été cantonnés sur le parvis des Arènes, à 250 mètres minimum de là où se trouvait Nicolas Sarkozy (au musée Carré d’Art, face au monument romain de la Maison Carrée). Il y a eu des heurts (notamment coups de matraques et jets de gaz lacrymogène sur les manifestants) qui n’ont étonnement eu aucun écho dans les médias français (à tel point que les photos qui illustrent cet article viennent de médias suisses)

Des tireurs d’élites ont été placé sur les toits du Carré d’Art et des bâtiments alentours.

de16acd.jpg Seule une vingtaine de Nîmois ont été autorisés à rester derrière les barrières de sécurité lors de l’entrée du chef de l’État dans le Carré d’Art par la sortie de secours. Ce sont les seuls habitants qu’il a bien voulu voir…

Pour la petite histoire, Nicolas Sarkozy a visité la collection permanente du musée d’art contemporain (une des plus importantes de France) en… 11 minutes (remise des présents et saluts aux élus nîmois compris), en compagnie des maires UMP de Nîmes et d’Avignon ; des parlementaires du grand Sud Est ; et du président de la région Languedoc-Roussillon, avant de faire son discours devant les près de 300 invités.

Notons que le chef de l’État a annulé son passage à la Mairie de Nîmes (à 200 mètres du Carré d’Art) « pour des raisons de sécurité » alors même que les rues du centre étaient désertes (si l’on ne prend pas en compte les policiers et CRS).

Évidemment, les Nîmois ont été scandalisés par une telle opération et ont souvent rappelé que « lorsque François Mitterrand ou Jacques Chirac venaient, eux, on pouvait les croiser dans les rues pour leur serrer la main »… Le quotidien local Midi Libre, plutôt classé à droite, et certains élus de la majorité ont trouvé eux-mêmes ces mesures totalement disproportionnées.

Tout cela a un coût exorbitant que nous ne connaissons pas. Tout cela a aussi un impact économique négatif pour de nombreuses personnes. Tout cela a des relents d’autoritarisme…

Mais surtout, on peut s’interroger sur cet homme, notre président de la République, qui développe depuis qu’il est ministre une peur panique de ses concitoyens,  et sur ce que cela dit sur son engagement…

Nicolas Cadène pour « Débats Socialistes »

Pour calmer notre légitime indignation, le duo infernal, j’ai nommé : Al DiMeola John McLaughlin dans « Tales of the Black Forest live«  L’image est mauvaise mais le son est bon…Bientôt je vous les proposerai avec leur ami Paco de Lucia…
[youtube=http://www.youtube.com/v/rOVWqhGXVNA&hl=fr&fs=1]

8 réponses à “Incroyable démesure sarkozyste”

  1. la france a une mentalité de flics, quoi d’étonnant.

  2. bibi dit :

    la france a une mentalité de flics, quoi d’étonnant..

  3. @Dr T
    Attend demain ou après demain… Si tu aimes la guitare tu ne vas être déçu…

  4. Dr T dit :

    C’est sûr qu’entre une nuit à San Francisco avec un trio d’enfer et une journée en enfer à Vesoul avec Talonnette 1er, il n’y a pas photo …

    PS: Egyptian Dance est pas mal non plus …

  5. La Grignette dit :

    Soit il s’agissait d’une descente de police ou d’une opération de maintien de l’ordre ( à la suite de quel évènement ? une manifestation sur la voie publique par quelques trublions qui auraient pu déclencher des désagréments aux riverains ? une possibilité d’attentat d’une nouvelle fraction anti-lampadaires éteints le jour? )
    NON, ce n’était que le passage du joueur de flûte de nos contes d’enfants, celui qui enchantait les rats et jouait, jouait , jouait entraînant tous les rats à sa suite vers de plus lointaines contrées …. dépèchez vous de la payer et cher car si vous ne le faites pas il reviendra et jouera pour entrainer tous vos petits enfants au son de sa flûte empoisonnée……

  6. Jean-Yves dit :

    « Des tireurs d’élites ont été placé sur les toits du Carré d’Art et des bâtiments alentours ». Et on les a laissé faire! Il faut dénoncer cela. A l’époque, ils avaient loupé De Gaulle. Vraiment, nos présidents sont mal protégés

  7. Exec T dit :

    On ne peut être qu’interrogatif devant une telle débauche de moyens sécuritaires.

    De deux choses l’une :
    – il existe un réel risque pour le PR compte tenu du contexte et là il faut essayer de creuser. J’ai plutôt l’impression que la population est résignée et pas vraiment dans l’idée de le renverser brutalement.

    – Il (le PR) se la joue, et là on atteint le comble du ridicule. Le déploiement de force servirait à compenser une indifférence envers le monarque élu. Pathétique.

  8. bonjour, tout cela n’a rien de surprenant,le drame c’est que l’on en parle seulement sur les blogs qui denoncent ce système mais très peu comme vous le dites sur la plupart des médias français que cet homme là est entrain de mettre au pas avec un certain succés malheureusement.

    PS pourquoi dites vous submit comment et non envoyez qui est plus français?

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons