Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

9 février 2009

Zemmour ? Just ridiculous…

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 6:00

C’est Guy Birenbaum sur le blog Le Post qui nous montre ce savoureux montage de  Salam93 montrant le grand imprécateur Zemmour, pourfendeur des services publics, de l’Education et de tout ce qui fait le monde moderne en train de se planter dans les grandes largeurs.

Ce réac qui se situe entre le vicomte Joli De Villiers et le négationniste Le Pen n’a de cesse d’étaller sa hargne, sa haine et sa frustration. Fort de sa participation à l’écriture du Figaro l’un des seuls journaux encore existant qui ne se soit pas opposé à la peine de mort dans les années 80 il jouit lorsqu’il peut déstabiliser un invité et fait son miel de tout embryon d’information apportant de l’eau à son combat contre les « rouges » qui tiennent notre beau pays… C’est le cas dans cette vidéo..

[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/k12jSEbqLd4aiKWt4a&related=1]

Du « Pol-Potisme » ! Un « véritable scandale » ! « C’est ça aussi, l’école, c’est ça aussi, le corps enseignant… »

« Errare humanum est » et le bonhomme s’est excusé. En mettant bien sûr la faute sur le dos de l’expéditeur de son poulet, et en reconnaissant implicitement qu’il ne contrôle pas ses sources dés lors qu’elles vont dans son sens.
Il a également montrer son niveau de réflexion. Qui peut en effet imaginer qu’un enseignant puisse emmener sa classe de CM1 à une manifestation ?

Il faut réellement vivre dans un monde de haine et de détestation de l’école et de ses serviteurs pour croire de telles fariboles. Cela relève de l’auto-persuasion hystérique à tendance délire paranoïde… Il faut consulter monsieur Zemmour. A moins que la petite lucarne soit votre thérapie et que les téléspectateurs soient les cobayes d’une expérience psychiatrique. Auquel cas ce sont eux qu’il faut payer et non vous….

Excuses disais-je? Mais des excuses bien rapides en comparaison de la charge outrageusement violente qu’il avait menée et surtout des excuses qui ne peuvent être entendu que par les auditeurs fidèles… Pour les autres qui ont eu son « info » par un passage occasionnel devant l’écran, tant pis. C’est ça l’info, Coco… « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ! » disait Beaumarchais

Mais je m’énerve et je ne voudrais pas paraître vieux jeu ni encore moins grossier. Le marin Rétais, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à le dire : Zemmour et ses amis commence à me les briser menu !

Il est donc préférable que je passe le micro à Guy Birembaum qui, lui, a le sens de la mesure :

…/… Cette ridicule confusion entre lutte (sociale, politique) et lutte (gréco-romaine) Bouche cousue a une double vertu.
Nous avons, d’abord, là, tout chaud, devant nos yeux, un magnifique raccourci de la vacuité/vanité du dispositif télévisuel (ou radiophonique) « moderne ».
Un chroniqueur (ah la belle engeance…) qui a le micro. Qui va trop vite. Et qui raconte absolument n’importe quoi, devant des dizaines de milliers de téléspectateurs. C’est comme cela tous les jours, sur toutes les chaînes et il a pu m’arriver d’y contribuer à ma place Bouche cousue.
Mais qui est intéressant, c’est que là, le bug frappe, salement et sous la ceinture, celui qui a, justement, fait de la dénonciation quotidienne de ce genre de faiblesses – chez les autres – son fonds de commerce.
L’imprécateur qui foudroie, le regard noir. Celui qui fustige, qui vitupère… Une société trop rapide, trop émotionnelle, où l’on oublie de penser ; dans laquelle on profère des énormités par manque de vérifications, mais, surtout, de bases fondamentales, de culture générale, etc.
Combien de fois Éric Zemmour a-t-il fait la leçon, sur tous les plateaux où il a son rond de serviette, à tous ceux qui vont trop vite et oublient – selon lui – de réfléchir ? De vérifier ?
 Ahhhhhhhhhhh ses charges, aussi mémorables que puissantes, sur ces mauvais papiers de journalistes bidons (généralement de gauche), ces écrivains sans talent, ces chanteurs sans voix, sans textes, ces mauvais politiques, ces salauds de petits juges, ces vilains syndicalistes, ces sales profs…

J’en oublie. Qu’ils m’excusent. Ils me pardonneront tous en se repassant la foirade en boucle, le soir, une bière à la main Pied de nez.
La séquence initiale offre, aussi, une magistrale démonstration de ce que l’aveuglement « idéologique » le plus total peut produire chez un sujet que j’ai pourtant connu intelligent.
Zemmour a tellement envie que les enseignants (et les parents d’élèves) soient tels qu’il les vo(m)it, qu’il ne se rend même pas compte de l’énormité de son propos. Et pourtant – regardez de nouveau le début – Victor Robert a bien compris, lui, qu’il s’agit de la lutte, le sport.

Mais il est trop tard.

Le taurillon du PAF s’est déjà pris, tout seul, ses petites cornes dans la muleta.
N’ayez crainte ! Zemmour s’en est déjà remis.
Parce que la télévision c’est aussi con que l’équitation ou la bicyclette… Quand on tombe de sa selle, il suffit de remonter tout de suite !

Ben oui, Guy, la télévision c’est con. Vous devriez l’éteindre et vous mettre à l’écriture… Ça mettra Zemmour au chômage… Le voir pointer à l’ANPE et défendre son statut d’ex intermittent de la télé, quel pied….

Alain Renaldini
Honte, honte, honte… Cher & Tina Turner « Shame, shame, shame« 
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/k7mKr6pUmWV6h398Mq&related=1]

3 réponses à “Zemmour ? Just ridiculous…”

  1. @exec T
    ben oui, Zemmour me fait penser à Lefebvre dans la scène d’anthologie, avec son idée fixe autour de la pomme… sauf que Zemmour n’est pas drôle, lui…
    d’ou le petit clin d’œil à Audiard…

  2. Exec T dit :

    Ah, « Les tontons flingueurs », inoubliable Lino Ventura, les autre aussi sont très bons.
    Quant aux dialogues…

  3. La main gauche dit :

    Je m’demandais quand est-ce que tu irais nous plonger les mains dans le plus profond du purin pour nous faire une bafouille sur le bonhomme..
    Ben c’est fait !! ça pas dû être facile de r’tirer l’odeur !!

    Zemmour, la voie du conformisme déchetatoire, parfaitement conforme aux attendus de ses patrons directs ou indirects.. l’effet est attendu et la chute sans surprise..

    Il sévit chez son ami Ruquier, devenu une espèce d’automate du « bon mot » ou de la pirouette au rire imbécile totalement dénué de sens, au même tître que la caissière passe le code barre sous le lecteur optique, à la différence près que la caissière n’a pas le choix…

    Enfin, l’avantage avec la télé d’aujourd’hui , c’est qu’en regardant seulement 1 ou 2% de quelques émissions, une fois de temps en temps, vous avez un aperçu à la fois global et extrêmement précis du contenu total de la boîte, tel un Haïku du tréfond, ce p’tit coup d’oeil synthétique et tellement complet suffit à vous confirmer que rien ne change.. ça laisse du temps pour aller sur internet !!

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons