Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

17 mars 2009

Michel Rocard : Dieu, que la vieillesse politique est un naufrage !!!

Filed under: 13 - PS — iledere @ 6:15

le blog de l'île de RéPeut-on être et avoir été ?

Certains de nous à la fin d’une vie de combats peuvent s’égarer sans explication, si ce n’est de faire, aux yeux des autres, une connerie.

Brassens chantait :

Le temps ne fait rien à l’affaire
Quand on est con, on est con
Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père
Quand on est con, on est con

Ce texte, qui avait l’avantage d’être intergénérationnel au niveau de la connerie, n’abordait pourtant pas le sujet de la responsabilité et des idéaux qu’une femme ou un homme politique peuvent faire varier au cours de leur vie.

Nous prendrons pour exemple Michel Rocard

Michel Rocard adhère en 1949 aux Jeunesses socialistes. Entre 1953 et 1955, il est responsable des étudiants socialistes. Alors que se déclare la guerre d’Algérie, il rejoint les socialistes en rupture avec Guy Mollet à propos de la politique algérienne. Il adhère au Parti socialiste autonome (PSA) dès sa création.

– En 1960, il participe à la fondation du Parti socialiste unifié, fusion du PSA et de l’UGS (Chrétiens de gauche). Pierre Mendès France y adhère en 1961. Le PSU rassemble aussi d’anciens communistes.
– En mai 1968, le PSU soutenait les étudiants et prônait l’autogestion.
– En 1972, le PSU ne signa pas le programme commun de la gauche. Avec l’argument que ce programme n’était pas assez autogestionnaire
– En 1993, il devient Premier secrétaire du Parti socialiste
– En 1988 Il est nommé Premier ministre

Jusque là nous dirons que la trajectoire de l’homme est conforme à l’engagement de départ même si son ralliement au Parti Socialiste se fit en oubliant une grande partie des thèses qu’il défendait au PSU.

Puis vint l’époque de l’Europe où il s’investit totalement tout en gardant un oeil sur la rue de Solférino en se disant qu’il est toujours un recours.

En 2007 pendant la campagne présidentielle, après avoir suggéré à Ségolène Royal de lui laisser la place, 9 jours seulement avant le premier tour, il se prononce dans Le Monde pour un accord Royal-Bayrou afin de battre Nicolas Sarkozy sans pour cela formuler une esquisse de programme même minimum.

Un tout petit peu plus confus …

A 78 ans, le 29 octobre 2008, il annonce qu’il ne se représentera pas aux élections européennes du 7 juin 2009, mettant ainsi un point final à sa carrière d’élu politique après 15 années au parlement européen et 40 ans après son premier mandat d’élu (député des Yvelines). Le 15 janvier 2009, il est salué par une ovation des députés du parlement européen.

Fin de rideau sur un parcours presque exemplaire ?

Beaucoup pensaient qu’il se serait contenté de continuer de diriger le think tank socio démocrate Terra Nova ce qui sommes toutes représentait une fin de carrière de vieux sage blanchit sous le harnois.

Et bien non !!! Michel Rocard en redemande et c’est auprès de Nicolas Sarkozy qu’il va obtenir une nouvelle mission. Déja sollicité au début du mandat de notre actuel Président, Rocard avait refusé pour … mieux accepter aujourd’hui.

Là ou ce ralliement est pathétique, c’est que Michel Rocard pourrait dit-on devenir ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique.
le blog de l'île de RéFin 2008, il a expliqué qu’un traité serait nécessaire pour l’Arctique afin d’assurer la sécurité de la navigation et de préserver l’équilibre thermique de la calotte glaciaire.

« Depuis peu, l’Arctique est passé de la stabilité multimillénaire à un cumul d’inquiétudes« , affirme-t-il jeudi dans un entretien à l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur .

Il cite la libération de « deux routes navigables autour du pôle Nord du fait de la fonte des glaces », par lesquelles « toutes les marines du monde vont vouloir passer », avec des risques de marées noires et la nécessité de construire des ports. Il évoque aussi la « menace de forages à tout-va » avec un sous-sol très convoité qui « recèlerait un quart des réserves d’hydrocarbures mondiales« – Source Le Point

Même si on ne peut mettre en doute la sincérité de l’engagement, on ne peut que constater que cette annonce est faite avant le scrutin européen et dans un contexte ou le Parti Socialiste est toujours sous tension. On pourra ensuite regretter qu’à 78 ans, « papy fasse de la résistance » et continue à avoir des ambitions de jeune politicien. Après Jack Lang nommé émissaire spécial à Cuba, Nicolas Sarkozy continue à chercher à gauche qui pourra bien déstabiliser un peu les socialistes.

Dites Monsieur Rocard, peut-on sur simple envie ou dernière ambition, oublier un passé autogestionnaire et clairement socialiste pour coopérer avec celui qui représente l’opposé de votre parcours et de vos engagements ?

C’est au moment où on ferme les entreprises, on licencie à tour de bras et que le mouvement social est des plus importants que vous allez apporter votre soutien à l’homme du « pouvoir d’achat » et du « laisser faire » économique ?

Il n’y a pas à dire : Dieu que la vieillesse politique est un naufrage …
Par Slovar

Alain Bashung : « Gaby« 

[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/k1gcDA5WVsqzdC3ERu&related=1]

14 réponses à “Michel Rocard : Dieu, que la vieillesse politique est un naufrage !!!”

  1. Exec T dit :

    Ah, ah, Nicolas Sarkozy ne manque pas d’humour. Je ne suis pas sur d’ailleurs que cette idée de Rocard comme ambassadeurs des terres glacées soit de lui. Enfin…

    Pour M. Rocard, disons qu’il s’agit d’une prise de contact avec un environnement qui est froid, voire très froid (antartique), un espace de relégation en somme.

    De telles conditions climatiques me font penser immanquablement à un autre endroit frais, très frais, où il y a soit une grande obscurité, soit une lumière très crue.

    Hélas aucun de ceux qui ont pu tester un séjour en tant que client d’une morgue n’a pu remplir le questionnaire de satisfaction.

  2. j’avais oublié , avec tout cela il n’est pas étonnant que beaucoup ne se déplacent même plus pour voter. Rassurez moi d’un doute ne serait-ce pas une manoeuvre de certains politiques pour décourager et glisser doucement vers une petite dictature?
    Sarkosy qui ne devait faire qu’un mandat a maintenant décidé de se représenter…..surprise surprise ; si rien n’est fait par les partis de l’opposition il va repasser car il a surement des mauvais coup sous sa manche pour retourner l’opinion. Là je vous laisse immaginer, on peu l’entendre déjà…mais là, on ne pourra pas dire que l’on ne savait pas. Enfin espérons que demain sera une très grande journée.

  3. C’est plutot étrange que l’on puisse considérer que travailler avec quelqu’un comme Sarkosy n’est pas aussi grave, qu’il peut à nouveau retourner sa veste au gré de son plaisir ou de son déplaisir. NON décidement on ne s’associe pas avec le diable.
    Le résultat de tout ceci c’est que l’on est plus crédible ensuite. L’UMP se moque du PS, il n’y a qu’a écouter tout les programmes politiques.
    Jusqu’aux dernières élections je n’avais jamais été inscrite dans aucun parti, mais avec Segolène, j’ai voulu jouer le jeu complètement, à fond ; que s’est -il passé Un certain Rocard et d’autres ont tout fait pour la faire perdre. Ce n’est pas le militant de base qui lui est honnête dans ses idées et y croit, non ; ce sont ceux qui veulent garder le pouvoir à n’importe quel prix.
    Je suis désolée mais je ne rentrerai pas dans ce jeu, ce qui ne m’empêchera pas de participer à toutes les luttes et manifestations et rappelez vous qu’en acceptant que des gens comme Rocard et les autres aillent se compromettre comme cela, c’est tout les honnêtes militants qui trinquent.
    Enfin pour moi il n’y a pas de demi mesure A gauche je suis à gauche je reste entièrement et sans compromis.

  4. Maraîchin dit :

    Il y a des réactions qui m’étonneront toujours :
    1. Celle qui consiste à assimiler une fonction d’ambassadeur dans une négociation internationale à un poste de « pouvoir » ;
    2. Celle qui donne à penser que représenter son pays, c’est nécessairement soutenir le Gouvernement ;
    3. Celle qui souligne, comme Slovar, auteur de l’article, la « sincérité de l’engagement » mais qui se récrie que « ce n’était pas le moment » …

    Certains ne se rendent pas compte qu’avec ce type de réactions, ils en disent davantage sur eux-mêmes que sur ceux qu’ils croient dénoncer…

    D’autant que Michel Rocard a déjà prouvé que s’il ne refusait pas de participer à des réflexions d’intérêt général, il savait aussi en démissionner quand il considérait que ces travaux n’allaient pas dans le sens des valeurs qu’il défend (comme par exemple de la commission Pochard sur le métier d’enseignant, en 2008…).

    Allez, camarades, levons bien haut le poing avec les manchots empereurs et Olivier Besancenot, pour un Antarctique révolutionnaire !

  5. Serge dit :

    Rocard qui était le chantre de l »autogestion » va vers un camp où leur chef prône « l’auto-suffisance ».

  6. la grignette dit :

    Rocard est un vieux filou, qui reste tout de même avec ses acquis, je ne doute pas des arrières pensées de Sarko en lui demandant d’accepter ces responsabilités, mais il faut bien se rendre compte qu’il n’a personne dans ses affidés capable de ce tour de force !
    Quant à toi, wright chantal, ne perds pas courage et dis toi bien que le PS n’est fait que d’une multitude de petites personnes qui se soudent et forment un tout, si tu attends le résultat de la bataille pour prendre camp tu seras comme ces anciens combattants glorieux « de l’arrière ».

  7. La main gauche dit :

    mais non, mais non… saluons plutôt L’UMP, unique retraite complémentaire où vous n’avez pas besoin de cotiser pour percevoir une rente… j’en vois déjà qui hurle à l’assistanat… mais pas du tout… compétence, compétence et rien que de la compétence… à tel point qu’en 2012, année qui signera 10 ans d’incompétence de la droite (vous savez..insécurité, économie, social, déficits, réformes, etc, etc…, un fameux pack « bordel plus » Sarko après le pack « bordel » Chirac), en toute logique Sarko proposera un socialiste comme candidat pour l’UMP au présidentielle… ça nous laisse une chance de plus pour le PS !!

  8. en ce qui me concerne je pense que travailler pour sarkosy est une traitrise impardonnable lorsque l’on se dit de gauche. Je dit cela pour n’importe lequel. Il est certain qu’a un certain age, pour ne pas dire un age certain il est préferable de laisser la place aux jeunes.
    Les Lang, Rocard et autres Kouchner ne sont pas respectables, pas plus que Besson, mais la liste est un peu trop longue à mon avis.
    Voilà ce qui empêche des gens comme moi de revenir, où d’autres de venir.
    Sarkosy c’est le pire de la droite.

  9. louis dit :

    Accepter une mission, ce n’est pas accorder un blanc seing au gouvernement. J’ose espérer que Michel Rocard gardera son libre arbitre pour tout le reste, et qu’il est assez intelligent pour ne pas se laisser manipuler comme un Kouchner (par exemple). On peut également lui faire crédit qu’il ne cherche pas le mandat de trop.
    Et pour dire vrai, je préfère que ce soit lui qu’un vrai politicien de droite qui représente la France dans cette négociation. Il a la stature internationale pour cela, et quoique disent certains, je ne doute pas de ses convictions socialistes.

  10. Françoise, l’erreur de frappe n’était pas intentionnelle, dans l’aggacement et la précipatation on fait des fautes. Néanmoins je n’associe pas tous les vieux à ceux qui jouent les traites, mais juste ceux qui ont l’honneur des médias et qui salissent tous les autres. Merci pour ton humour décappant. Amitiés et à jeudi Chantal

  11. Roselyne dit :

    C’est vrai que tous ces « ex » socialistes passés sur l’autre rive, ne redorent pas le blason du P.S !!! Comment voulez-vous que l’on recrute des jeunes avec de tels exemples !!! Bien sûr qu’ils se tournent vers O. Besancenot, même s’il ne me semble pas très « fiable », mais cela n’est que mon opinion ….

  12. revizor dit :

    Oui il est loin le ROCARD militant du PSU, le ROCARD qui écrivait  » le PSU et l’avenir socialiste de la France »(Collection Points du Seuil) et dont j’ai gardé un exemplaire.
    Plutôt que de dire qu’il est passé à droite je dirai qu’il est devenu d’un conformisme banal et banalisé, comme tant d’autres hélas à gauche et qui n’ont comme excuse à présenter que le fait que le mur de Berlin s ‘est effondré et qu’il faut tenir compte des réalités.

  13. Françoise Bonnin dit :

    Chantal,

    Je ne suis pas surprise par ton commentaire…C’est vrai que c’est démobilisant pour de nombreux militants…Mais excuse-moi pourquoi assimiler l’ensemble des militants du PS à ces revirements (ou pire, trahisons… )

    Quand tu écris « tous ces vieux qui savent qu’ils sont finis sont prêts à TOUS , avec un S, même à baisser leur pantalon…, c’est plus terrible encore que d’avoir écrit TOUT avec un T….

    A Jeudi donc…

  14. bonjour, il n’y a pas de quoi être surpris, tous ces vieux qui savent qu’ils sont finis sont prêts à tous (même à baisser leur pantalon) pour encore un peu de pouvoir. Il faut croire que la soupe y est bonne pour renier tout son idéal et rester dans la lumière.
    Je suis tellement écoeurée que je ne sais pas si je vais pas finir par suivre O. Besancenot. Lui au moins il ne se prostituera pas pour un peu de pouvoir.
    Bien sûr jeudi je serai à la manifestation et espère qu’il y aura encore plus de monde que la dernière fois car il n’a vraiment que le peuple qui pourra finalement faire bouger les choses. Malheureusement cela risque d’être sanglant car S. n’hésitera pas intervenir l’armée, on a bien vu en Guadeloupe.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons