Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

30 avril 2009

Bonne nouvelle pour affronter de la crise : On peut faire disparaître la famille Sarkozy de son navigateur

Filed under: 05 - Presse, média, Internet — iledere @ 6:00

Le blog de l'île de RéTout le monde en France le sait : Nicolas Sarkozy est obsédé par les media.

Attention, media ne veut pas dire journalistes. Le Canard Enchaîné dans sa dernière livraison l’explique : « Les journalistes sont des nullards, il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser, ce sont des bandits et encore les bandits ont une morale »

Ce qui prouve au moins, si cela était nécessaire, que la « démocratie irreprochable  » qu’il annonçait en cas d’élection à la Présidence de la République n’incluait pas les « nullards » et les « bandits » qui ne respectent pas son code de morale présidentiel.

Si vous êtes un habitué des portails d’actualité, vous avez du remarquer que la présence du Chef de l’Etat frise le marketing viral au point de se demander comment s’en débarrasser.

Il semblerait qu’un internaute soit dans ce domaine, une sorte de bienfaiteur de l’humanité France puisqu’il a mis au point une extension pour votre navigateur qui fait disparaître toute mention du Président de la République ou de son épouse !!! (more…)

29 avril 2009

Propagande dans les établissements scolaires…

Filed under: 02 - Education,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:00

Le Bog de l'île de RéEurope : une grossière campagne de propagande dans les établissements scolaires

Il y a quelques jours, dans tous les établissements de l’enseignement secondaire, les professeurs d’histoire et géographie ont reçu dans leur casier une grosse enveloppe. A l’intérieur, d’étonnants documents pédagogiques élaborés par le Ministère de l’Education Nationale et deux associations, « Les Euronautes » et « Toute l’Europe ».

Dans l’enveloppe : une carte de l’Union Européenne et une frise historique de la construction européenne depuis 1945. Curieusement, aucune circulaire d’accompagnement… donc aucune explication sur ce qui justifie – à deux mois des élections européennes – l’envoi de ce matériel. Le professeur – confiant dans son Institution – en déduit donc qu’il s’agit d’une initiative s’inscrivant dans une pure démarche d’instruction civique, l’incitant à afficher sur les murs de sa classe ces documents pour provoquer auprès des jeunes citoyens en formation une séance de sensibilisation sur les enjeux européens. Quoi de plus louable ?

Sauf qu’à y regarder de plus près, on s’aperçoit qu’il s’agit en fait d’une stupéfiante campagne de propagande.

Un matériel « pédagogique » très orienté
Sur la carte, pas grand-chose à dire : on y retrouve les 27 pays membres de l’UE, leur date d’adhésion et quelques informations géographiques… En revanche, c’est en découvrant la frise chronologique que n’importe quel professeur un tant soit peu attentif en réalise rapidement le caractère très orienté.

Dès le premier coup d’œil, on peut facilement discerner la tonalité très atlantiste de l’ensemble du document qui présente la construction européenne, depuis la conférence de La Haye en 1948, dans le cadre d’une alliance avec les Etats-Unis face à l’Union Soviétique, et en constant parallèle avec l’Otan. Malheureusement, on retrouve cette tonalité générale dans la quasi-totalité des manuels d’histoire… (more…)

28 avril 2009

Biographie non autorisée et gratuite

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:15

Lefebvre, la crapuleBiographie non autorisée et gratuite du Saigneur des Carpates, Frédéric Lefebvre

Il arrive ainsi qu’il y ait des coïncidences. J’avais prévu cette mini-biographie depuis quelques semaines et je la terminais au moment où cette vidéo des Anonymous français sortait (la vidéo est visible en bas de l’article avec son texte complet… Note du Webmestre). Ce n’est pas plus mal. Cela ne veut pas dire que les grands esprits se rencontrent mais que la lassitude de l’intolérance, de l’arrogance, des mensonges du nuisible de la République pousse à réagir. Les Anonymous se sont décidés, je suppose, à la suite de la loi Hadopi, et des saillies indécentes du porte-flingue du château. Quant à moi il ne s’agit que de l’effet naturel du défense d’un cops contre un virus malfaisant. C’est la réaction de la matière contre l’anti matière de la démocratie.
Si Sarkozy, comme le disent les journaux étrangers s’est surpassé lors de son fameux banquet où les leaders d’autres pays ont été à la fête, Monsaigneur c’est chaque jour qu’il se surpasse. Ses « bons mots » font se gondoler toute la Venise huppée du Neuillyois et toutes les salles de garde et d’arrière garde de l’United Money Profit, mais elles fatiguent à la longue. Ses attaques permanentes outrées et insultantes ad hominen ne grandissent pas le débat démocratique. Mais, comme dirait l’autre, quand les bornes sont dépassées il n’y a plus de limites. Ses attaques contre Internet ont déclenché des anti-corps comme cette vidéo d’Anonymous. Certaines des saillies verbales du Rocco Siffredi du verbe passent mal comme celles des « procureurs staliniens », des « tontons macoutes », l’état de santé mentale de Ségolène.

Pour Frédéric Hennisseur de la Bute, l’OSS 117 genre Dujardin de la nation, les idées s’arrêtent à des slogans et à des outils pour tuer son ennemi. Il le dit lui-même aussi fier qu’un bar tabac : mes balles sont des idées. Voilà donc ce qu’il dit de sa propre logorrhée. Le pitbull du château défend son maître avec sa gueule, juste sa gueule, par réflexe pavlovien. Sans doute a-t-il fait du close combat où l’on dit que l’attaque est la meilleure défense. Il attaque la jour et la nuit, le matin, midi et soir, trois obus à chaque repas. Ses diatribes sont lourdes et indigestes. (more…)

La croissance chinoise tourne au ralenti

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 6:00

Le blog de l'île de RéLa reprise chinoise? Une blague !
Le site Aujourd’hui la Chine tord le cou à la rumeur — entretenue par des officiels chinois — selon laquelle la croissance chinoise montrerait des signes de reprise. Au contraire, la Chine est plus que jamais touchée par la crise.

Pas de signe de reprise pour la croissance chinoise: contrairement à certaines prédictions optimistes d’officiels chinois, les derniers chiffres montrent que l’économie du pays est fortement touchée par la crise mondiale.

La croissance chinoise a continué de ralentir au premier trimestre, avec une hausse du produit intérieur brut de 6,1% sur un an, après +6,8% au dernier trimestre 2008, a annoncé jeudi le Bureau national des statistiques (BNS).

L’agence Chine Nouvelle a souligné qu’il s’agissait de la plus faible croissance trimestrielle depuis dix ans.

Sur les trois premiers mois de l’année 2008, l’économie chinoise avait augmenté de 10,6% en glissement annuel. Mais elle a par la suite fortement décéléré, atteinte par la crise financière et économique internationale.

« L’économie nationale est confrontée aux pressions du ralentissement », a souligné Li Xiaochao, porte-parole du BNS lors d’une conférence de presse. (more…)

27 avril 2009

Sarkozy, chef de la majorité présidentielle.

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:15

Le blog de l'île de RéIl y a trois ans encore, les Français se demandaient comment des Italiens avaient pu voter pour un homme d’extrême-droite – Berlusconi – alors qu’il avait traité de « couillons » les électeurs de gauche. Aujourd’hui, l’extrême-droite s’est installée à la tête du parti majoritaire en France, l’UMP. Hier, le député de Paris Lellouche indiquait lors d’un débat sur l’Afghanistan face au Sénateur Mélenchon que si l’on était au XIXe siècle, il le « flinguerait ». Aujourd’hui, après les excuses de Ségolène Royal à Zapatero suite aux propos de Sarkozy qualifiant de « pas très intelligent » le Premier Ministre Espagnol, des remarques scandaleuses et extrémistes ont ressurgis. Quand le porte-parole du parti majoritaire déclare que la dernière candidate socialiste à l’élection présidentielle a « besoin de soins psychologiques », quand il présente comme un « tract » qui « déshonore la France » un journal qui a simplement relater des propos tenus devant plus de vingt députés (qui les confirment), on se demande si l’influence d’Occident ne revient pas en force à l’UMP.

Les propos de Ségolène Royal à Dakar et la lettre envoyée à Zapatero ont été parfois critiqués car il n’est pas dans la tradition française de discuter la politique étrangère du chef de l’Etat. En outre, seul le Président parle au nom des Français nous dit-on. Revenons sur ces deux points.

Selon la tradition, le chef de l’Etat est le seul apte à guider la politique étrangère de la France. En période de cohabitation, les équilibres avaient été trouvés, le gouvernement s’occupait de politique domestique tandis que le Président recentrait ses activités autour des questions de défense et de politique étrangère. Cette situation semblait convenable car la politique étrangère n’était « ni de gauche, ni de droite ». Elle était dans la continuité de la politique étrangère de la France. (more…)

le triste bilan de Bolloré au Cameroun

Filed under: 01 - Etudes et analyses,06 - Travail-Entreprises — iledere @ 6:00

Le Blog de l'île de RéPort, rail, plantations : un bien triste bilan de Bolloré au Cameroun

« Il est difficile de regarder en conscience
les gens et les choses des Tropiques
à cause des couleurs qui en émanent. »

Louis-Ferdinand Céline (1)

Grâce au rachat de vieilles entreprises coloniales françaises et à la privatisation d’une part importante du patrimoine économique national, le groupe Bolloré est devenu un acteur incontournable dans le tissu économique comme dans la vie politique du Cameroun.

Concessionnaire de la société de chemin de fer Camrail depuis 1999 (jusqu’en 2034), il a obtenu la concession du terminal à conteneurs du port de Douala en 2005 (jusqu’en 2020). Ses diverses agences, regroupées sous la marque corporate Bolloré Africa Logistics depuis septembre 2008, sont présentes dans la capitale économique, Douala, dans la capitale politique, Yaoundé et dans le nord du pays, à Garoua (2). La gestion de l’ensemble des flux de production d’aluminium produit à l’usine d’Edéa, gérée par le géant canadien Rio Tinto-Alcan, la logistique de la construction du pipeline Tchad-Cameroun, opéré par Exxon-Mobil, et la logistique « door to door » pour le compte de Total font partie des « références » camerounaises dont se flatte le groupe sur son site internet. S’il a abandonné les chantiers forestiers après avoir participé, selon certaines ONG, au « pillage » de la forêt camerounaise (3), le groupe gère toujours un parc à bois, grâce à sa Société d’Exploitation des Parcs à Bois du Cameroun (SEPBC). Il contrôle par ailleurs d’immenses plantations, soit directement, via Safacam qui exploite 8 400 hectares de palmiers à huile et d’hévéas, soit indirectement, via la société belge Socfinal qui gère 31 000 hectares de palmiers à huile dans le pays (4). Les responsables du groupe Bolloré jurent ne pas « contrôler » les plantations de Socfinal. Ce que contestent la plupart des observateurs (5).

La mainmise progressive du groupe Bolloré sur ce vaste patrimoine et la « rationalisation » à marche forcée de ces « actifs » ne sont pas sans poser d’importants problèmes. Le premier d’entre eux est d’ordre symbolique et politique. L’accaparement d’entreprises coloniales par de lointains jeux financiers et la cession de secteurs stratégiques des économies nationales africaines par le biais des privatisations, ne peut qu’inciter une partie des Camerounais à considérer l’intrusion de Bolloré comme une forme de néo-colonialisme. Et cela d’autant plus que le Cameroun, ancien territoire sous tutelle française pendant la période coloniale, reste géré par une élite locale qui, héritière d’une indépendance dessinée par les Français eux-mêmes, agit plus en fonction de ses intérêts propres que de l’intérêt général. Alors que les dirigeants du groupe Bolloré s’affichent fréquemment avec le président Biya, sa femme Chantal ou certains autres hauts responsables du régime, beaucoup de Camerounais se demandent jusqu’où va l’ingérence de Bolloré dans les affaires intérieures de leur pays. (more…)

26 avril 2009

Et si on reparlait de l’appartement de Nicolas Sarkozy ?

Filed under: 07 - Justice,20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:15

Le Blog de l'île de RéDans le titre du livre « La France est-elle une république bananière ? » (*), il y a un point d’interrogation. Mais dans le contenu de l’ouvrage, ce point d’interrogation tombe très vite.

On se souvient pendant la dernière campagne des élections présidentielles des révélations du Canard enchaîné sur l’appartement de Nicolas Sarkozy à Neuilly. L’actuel chef de l’Etat aurait bénéficié d’une ristourne anormale accordée par le principal promoteur immobilier de la ville pour acquérir ses 216 m2 sur l’île de la Jatte. Sans compter les travaux de décoration pharaonique « offerts » par le promoteur avant son installation.

Le journaliste Olivier Toscer, chargé de la rubrique « investigation » au Nouvel Observateur , et auteur de « La France est-elle une république bananière ? », souligne que « le soupçon de favoritisme est d’autant plus légitime qu’en tant que maire de Neuilly, Nicolas Sarkozy avait accordé auparavant, à son promoteur immobilier, une place prépondérante dans le projet d’aménagement immobilier qu’il présidait ».

Or, fort curieusement, non seulement les journaux, les radios et les télés ne se sont pas précipités pour relayer cette information, mais aucun candidat de la campagne présidentielle n’exigera que la lumière soit faite sur cette histoire qui sent bon le favoritisme. Les partisans de Ségolène Royale ont beaucoup parlé… mais jamais agi. « Il était très facile pour un élu socialiste local de déposer une plainte en bonne et due forme pour forcer ainsi la justice à se pencher sur le dossier afin de gêner le candidat UMP », écrit l’auteur.

La fausse enquête du juge Courroye

En clair, la règle dans la classe politique tricolore c’est : « Je te tiens, tu me tiens par la barbichette ». Et la justice ? Elle a fait semblant de chercher. Olivier Toscer en profite pour tailler un costard à un magistrat habituellement montré en exemple et considéré comme incorruptible : Philippe Courroye, le “tombeur“ de deux poids lourds du mouvement gaulliste, Michel Noir à Lyon et Alain Carignon à Grenoble. Philippe Courroye est justement procureur de Nanterre. (more…)

Le déclin économique de l’Europe s’accélère, les exportations allemandes en chute libre

Filed under: 01 - Etudes et analyses,03 - Economie — iledere @ 6:00

Le blog de l'île de RéLe déclin économique de l’Europe s’accélère, les exportations allemandes en chute libre

Les chiffres les plus récents d’Eurostat, l’Office des publications officielles des Communautés européennes, révèlent l’ampleur du déclin de l’économie européenne en raison de la crise économique et financière.

Selon les chiffres publiés par Eurostat au début du mois d’avril, l’économie des 16 pays européens faisant partie de la zone euro a rétréci de 1,6 pour cent au cours des trois derniers mois de 2008 par rapport au trimestre précédent. En comparaison avec la période de 2007, le PIB de la zone euro s’est contracté de 1,5 pour cent.

Les économies combinées de l’ensemble des 27 pays de l’Union européenne se sont aussi contractées, accusant une baisse de 1,5 pour cent à la fin de 2008 par rapport au trimestre précédent, et de 1,4 pour cent rapport aux trois derniers mois de 2007.

La principale raison de ce déclin des économies de la zone euro en 2008 fut une grosse chute des recettes d’exportation des principaux exportateurs européens. De par la zone euro, les exportations ont baissé de 6,7 pour cent alors que les investissements des entreprises ont baissé de 4.0 pour cent. L’Allemagne tout particulièrement a connu un déclin économique supérieur à la moyenne au cours du dernier trimestre de 2008, de 2,1 pour cent.

Les exportations allemandes en chute libre

Les chiffres les plus récents de l’Allemagne, le premier exportateur européen et de loin l’économie la plus importante du continent, révèlent que son déclin est en train de s’accélérer au moment où un nombre de rapports constatent que les exportations du pays se trouvent « en chute libre ».

Les chiffres publiés mardi par l’Office fédéral allemand de la statistique révèlent que les exportations ont reculé de 23 pour cent en février par rapport à l’année précédente. Les exportations à destination des pays communautaires (deux tiers des exportations totales) ont baissé de 24,4 pour cent, contre un recul de 20,6 pour cent des exportations vers des pays non communautaires. La baisse brutale des exportations allemandes durant les deux premiers mois de 2009 représente la baisse la plus spectaculaire depuis les années 1950.

En raison de la chute des exportations, la balance extérieure de l’Allemagne a presque été réduite de moitié en passant de 17,1 milliards d’euros il y a un an à 8,9 milliards d’euros en février 2009. (more…)

25 avril 2009

Les raisons de la colère

Filed under: 01 - Etudes et analyses,13 - PS — iledere @ 6:15

Le blog de l'île de RéL’absence de dialogue social et l’affaiblissement du syndicalisme expliquent en grande partie les manifestations du désespoir des salariés.Séquestration de cadres dirigeants, saccages de lieux officiels, occupations d’usines…

Chacun trouvera matière à commentaires. Inexcusable, compréhensible, attendue, espérée ou redoutée, cette violence sociale est surtout révélatrice d’un échec national. Tous les pays développés, et notamment nos plus proches voisins, sont touchés par la crise. Et celle-ci est dure, implacable, cynique… Le chômage croît vertigineusement, les entreprises se restructurent hâtivement pour retrouver, dès demain, leurs profits d’hier, les patrons continuent de se rémunérer par tous moyens, comme si de rien n’était, les délocalisations s’accélèrent toujours plus loin. Et les gouvernements, au-delà des proclamations officielles, laissent filer leurs déficits comme pour mieux dissimuler leur impuissance. Oui, il y a partout des raisons de la colère.

Et pourtant, c’est en France qu’elle est susceptible de dégénérer le plus vite. Déjà qu’en temps de relative prospérité, la grève, le blocage, le conflit sont les formes les plus courantes — alors qu’elles devraient être les recours ultimes — de la confrontation sociale, en période de crise, tout est à craindre. Non pas l’émeute ou la révolution — laissons cela aux spécialistes du XIXe siècle — mais les manifestations du désespoir. Celles des travailleurs sans travail, des ouvriers sans ouvrage, des employés sans emploi. Celles des «rien à perdre», cette cohorte humaine à qui l’on a ôté bien plus que le travail, mais le statut, l’identité et la dignité.

Voilà ce qu’il en coûte à un pays comme le nôtre d’avoir autant affaibli le syndicalisme, d’avoir réduit la négociation sociale à une peau de chagrin, d’avoir méconnu la légitimité de l’action collective, d’avoir laissé les délégués du personnel sous la menace de la sanction ou de la mise à l’écart. D’avoir aussi permis que la moitié des entreprises ne compte pas de représentation syndicale, d’avoir refusé tout financement public des grandes confédérations, d’avoir amoindri la portée des élections prudhommales, espérant la désuétude de l’institution. D’avoir confiné le paritarisme à un partage des places plutôt que des responsabilités, d’avoir nié le fait majoritaire, de crainte de recomposer le paysage syndical français autour des plus grandes centrales. Bref, d’avoir fait le pari de l’individualisation des rapports sociaux atténuée par la sainte alliance du paternalisme et de l’étatisme. (more…)

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons