Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

10 avril 2009

Le président Wade boycotte Ségolène Royal

Filed under: 13 - PS — iledere @ 12:00

A Dakar, l’ex-candidate à la présidentielle a violemment critiqué, le 6 avril, le discours qu’avait tenu dans la même ville le président français deux ans plus tôt. Au point d’embarrasser le président sénégalais, qui a tout fait pour ne pas la rencontrer.

La bataille de Dakar a donc bien eu lieu. La capitale sénégalaise a servi de ring au président français et à sa rivale malheureuse lors de la dernière présidentielle pour jouer les prolongations. Après l’hallucinant discours de Dakar de juillet 2007, où Nicolas Sarkozy n’avait pas craint de véhiculer les pires clichés du racisme à l’encontre des Africains, l’occasion était tentante, pour l’ex-madone des sondages, de prendre son exact contre-pied.

Cependant, alors qu’il avait été prévu qu’elle répare l’offense sarkozienne sur les lieux mêmes du « crime », Ségolène Royal [surnommée la « négresse blanche » par le chef du Parti socialiste, le principal parti d’opposition] a dû se contenter de tenir son discours le 6 avril à la maison du Parti socialiste. Il faut dire qu’à l’Elysée on s’est intéressé de très près à ce déplacement de la socialiste à Dakar. A tel point qu’un intense lobbying a été mené depuis Paris pour que l’ancienne compagne de François Hollande ne rencontre pas le président Abdoulaye Wade.

La manœuvre semble avoir réussi car on a prétexté, du côté de la présidence, un problème d’agenda pour ne pas recevoir Mme Royal. Entre Ségo et Sarko, c’est un secret de Polichinelle, ce n’est pas le grand amour, et la Jeanne d’Arc du Poitou-Charentes a carrément dézingué l’omniprésident dans un livre au vitriol publié récemment et dans lequel elle a soldé pas mal de comptes. Et quand on sait que Claude Guéant, le tout-puissant bras droit de Sarkozy à l’Elysée, joue les chaperons pour Karim Wade, on comprend aisément que Ségo ne soit pas invitée à prendre un apéro avec Wade.

Alain Ndiay pour Dakar Soir

En prime un petit voyage au Sénégal avec Ismael Lo et un diaporama amateur bien sympathique…
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/x33dwn_diaporama-senegal-ismael-lo-tajabon_music&related=1]

3 réponses à “Le président Wade boycotte Ségolène Royal”

  1. la grignette dit :

    @ Exect T

    Pourrais-tu m’expliquer la deuxième phrase de ta réponse ? Tu parles pour Elle ou pour moi ? Merci

  2. Exec T dit :

    Je viens de lire son discours.

    En effet ce qu’elle dit est à mille lieues des caricatures grotesques qui en ont été faites.
    Ce qui est inquiétant, je vais me répéter, c’est la volonté de rabaisser de ridiculiser l’adversaire qui anime le clan de la droite. Je trouve que cela a une très mauvaise odeur.

  3. la grignette dit :

    Monsieur Ndiaye semble très bien, pour lui-même, tirer son épingle du jeu. Tout en reprenant des termes dignes de notre « ineffable intégriste conservateur porte parole de l’Elysée », il arrive à nous conter les ignobles manoeuvres voyousardes à la Pasqua (qui fut le mentor de notre Polichinelle 1er) afin de discréditer la Présidente de notre Région.

    J’ai lu d’ici, delà des expressions supermachistes tant à gauche qu’à droite à son encontre, quoique la palme revenant à notre « ineffable intégriste de droite, le sieur Lefebvre, je ne pense pas que la teneur de SON discours de Dakar n’ait pas été entendu et parfaitement compris parmi les sphères dirigeantes des pays africains. Ne vous en déplaise, Messieurs, Elle pense, Elle dit et ELLE PROUVE. Lisez son discours cela vous apprendra au moins quelque chose d’intelligent.

    Je dois reconnaître qu’elle n’est pas seule dans cette aventure, et que le Conseil Régional est aussi à féliciter. Mais il n’en reste pas moins qu’elle est une opposante de poids, qu’elle n’ a pas peur de nous -elle- et qu’elle n’a pas peur des mots vrais, tels RESPECT – FRATERNITE – JUSTICE, ces mots qui nous semblent si vides de sens à ce jour. Ces mots, elle va les offrir en notre nom à ceux qui comme tant d’autres (dépigmentés ceux-là) sont venus il y soixante et quelques années combattre le fascisme chez nous et à qui on a rendu comme merci que tueries et exécutions sommaires comme à Thiaroye….
    Nous devrions en être fiers.

    De toutes façons, pour vous, la seule façon de comprendre la valeur de ses mots est de bien lire son discours, il est disponible sur le site de son association.

    Il est bien entendu que j’accepte toute contradiction ou discussion pourvu qu’elle soit présentée sous une forme courtoise et de bon ton.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons