Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

27 mai 2009

La rédemption écologique de Bayrou

Filed under: 18 - UDF-MoDem-Centre — iledere @ 6:15

Le blog de l'île de RéDe quoi Bayrou-Christ est-il le nom ?

Pendant et après la campagne présidentielle 2007, Bayrou a fait l’objet de nombreuses analyses et critiques. Grillé après sa défaite dans la course à l’Elysée, Bayrou est en passe de réussir, si on en croit les sondages, à revenir dans la course grâce à l’élection européenne. Consummé aux législatives 2007 et carbonisé aux municipales 2008, l’électorat lui a montré qu’il le tenait en peu d’estime au point de ne pas lui faire confiance pour gérer une municipalité de 80.000 âmes.

Ces âmes qui se refusent à Bayrou, il veut pourtant les conquérir et son prêche ne faiblit pas. Bayrou n’a pas changé de stratégie, même si c’est précisément sa stratégie qu’a emprunté Sarkozy et celle qui a conduit sa gouvernance au fiasco. Ratisser à gauche, glaner à droite, à présent Bayrou vise moins les hommes que les idées. Parce qu’il faut le dire, Bayrou n’a pas d’idées, à part une idée fixe, être le premier en 2012. Il a tenu compte des griefs sur l’absence de programme qui avait émaillé sa campagne 2006/2007, aujourd’hui il revient avec un programme fraîchement édité, il y a à peine moins de 10 jours, et ce programme est stupéfiant. En effet, la moitié des propositions est un pur copié-collé des propositions des altermondialistes comme José Bové ou des propositions socialistes, notamment contenues dans le programme présidentiel socialiste 2007.

Opportuniste un jour, opportuniste toujours, telle est la devise des centristes. Mais sur leur compétence à gérer l’économie et les affaires, personne ne s’interroge. Or, les centristes qui ont lâché Bayrou pour s’adosser à l’UMP, ce Nouveau Centre qui n’est le nom de rien, n’ont pas démontré qu’ils étaient aussi compétents qu’ils le prétendent pour fixer un budget, le contrôler, le garantir et limiter les déficits. Bien au contraire, les centristes députés et sénateurs qui hier faisaient partie de la garde rapprochée de Bayrou ont cautionné toutes les dérives budgétaire de Woerth, de Lagarde et donc de Sarkozy.

Dans son dernier opus, Bayrou parle de tout sauf de propositions économiques. Il parle de tout, parce qu’il parle surtout de lui et de son ennemi personnel, Sarkozy.

Mais nous, est-ce que ça nous intéresse, les péripéties de Bayrou pour gagner à genoux s’il le faut, les Champs Elysées ? Non, on s’en fiche parce que nous avons compris de qui les électeurs du Modem sont le nom : contestataires d’extrême-droite autant que de gauche démocrate. Le noyau dur du Modem, 6% c’est-à-dire autant que le FN, est environné par une couronne de sympathisants non politisés, peu instruits de l’historique des diverses formations. « C’est nouveau, donc c’est intéressant ». « Ca ne me parle pas tout le temps de misère, ça me soulage ». « C’est ni de droite ni de gauche, tant mieux ça ne m’intéresse pas ». Tels sont les arguments des électeurs centristes. D’autant que Sarkozy a su semer le trouble en prétendant posséder Ze special Sarkozy’s social touch, ce qui permet à Bayrou d’opter sans vergogne pour le même profil. Puisque l’un a échoué, peut-on tenir grief à l’autre de tenter ? Sarkozy et Bayrou jouent sur le côté un peu matois d’une certaine catégorie d’électeurs, « tant que ça n’est pas interdit, ni vu ni connu j’t’embrouille, la vérité si j’mens », c’est la méthode Le Pen, c’est aussi la méthode Mélenchon aujourd’hui, celle du populisme.

Pour autant, même si Sarkozy a fait l’objet incontestable d’un culte de la personnalité dans son électorat jeune, en fuite depuis 12 mois, le culte au Bayrou est d’un autre type. Du 3è genre on va dire. Car Royal avait eu à coeur d’entretenir son propre mythe, elle aussi.

Le culte au Bayrou ne se distingue guère de la révération des apôtres pour le Christ. Cette critique qui avait fait l’objet de nombreuses interrogations de la presse complaisante peut-elle être mise sous le boisseau parce qu’à autre échéance autres arguments ? Je ne le crois pas. L’espèce de fanatisme qui accompagne les démarches politiques du Modem de Bayrou, sur le terrain, est frappant chez 90% de ses militants. Le banc sur lequel on étale savamment prospectus et ouvrages du grand maître, les regards brûlants si l’un d’entre eux se désolidarise du groupe pour engager la causette avec les militants des autres formations, surtout celles de gauche, le quant-à-soi visible en ce que le Modem affiche presque partout, ou à de très rares exceptions, un profil typiquement BBR à l’instar de l’extrême-droite, tout ça n’a pas manqué de m’inquiéter avec le recul.

Peut-on transformer un vote contestataire en vote pour le Modem si on est de gauche ? Honnêtement, les militants Modemistes et le Bayrou me font flipper. Je ne crois pas que ces gens « inspirés » soient un bon exemple de mixité sociale, d’ouverture au monde, encore moins à l’Europe et à la diversité. Ils vendent du Bayrou avec religion, comme certains vendent les prêches intégristes ou sectaires. Il est par ailleurs assez frappant, même si le dernier ouvrage de Bayrou ne fait pas partie du pack de crainte de se voir reprocher de saper la campagne européenne, de constater que les Modemistes orange ont la dévotion et le fanatisme parfois des gens intolérants, qui ne se mélangent pas, dont la science infuse reste encore à démontrer. On surnommait Bayrou « le bédouin », quelque part je dois dire qu’il y a quelque chose d’intégriste dans sa démarche et dans ses soutiens qui met particulièrement mal à l’aise.

Le sectarisme n’est pas l’ouverture. L’opportunisme n’est que le reflet de la religion de l’argent. Plus que reprocher à Bayrou et à son mouvement d’être libéral et de cautionner, d’appuyer la politique des ultra-libéraux et des conservateurs, je lui fais grief de son intolérance et de son faux intérêt pour l’Europe. Bayrou n’est pas l’héritier de Simone Veil qui défendait ardemment l’Europe comme garante de la paix contre la guerre. Bayrou n’est que l’esclave de son ambition personnelle.

La divine comédie, blog contemporain

Jacques Dutronc « l’opportuniste » avec un clip tiré de « dans la peau de Jacques Chirac »
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/xfy16_dans-la-peau-de-jacques-chirac-le-c_music&related=1]

4 réponses à “La rédemption écologique de Bayrou”

  1. JML dit :

    « L’espèce de fanatisme qui accompagne les démarches politiques du Modem de Bayrou, sur le terrain, est frappant chez 90% de ses militants. »

    Oh mon Dieu
    c’est affreux tout ce que vous nous dîtes là !
    c’est contagieux, la peste orange ?
    vous êtes sur ?
    je quitte tout de suite le MoDem moi !
    Arrrgh … trop tard… !
    ;-))
    merci pour ce moment assez rigolo
    Cordialement

    JML

    Sinon question : qui croire au sujet de Barroso ? Madame Vergnaud ou Mr Zapatero ?
    😉

  2. Intolérant et sectaire, François Bayrou?
    Dans son livre « Abus de pouvoir » à la page 85: « …depuis 18 mois que le nouveau pouvoir est installé, la République est de moins en moins démocratique, puisque tous ses principes, contre-pouvoirs et séparation des pouvoirs , sont allégrement abandonnés, sans la moindre précaution pour sauver même les apparences… Elle est de moins en moins laïque puisque tous les discours officiels sur le sujet s’aventurent en direction d’un mélange des genres, jusqu’à maintenant inimaginable en France, entre politique et religion, Etat et Eglises ou confessions. »
    Bien à vous,

  3. Je vois que parmi les articles un peu sérieux de ce blog se glissent de longues tirades bien faites pour séduire les militants du PS. Ca ne vaut rien qu’à prêcher les convaincus et ça ne gagne aucun terrain, à part donner à brouter aux vaches qu’on a déjà. Remarquez que c’est toujours ça.

  4. revizor dit :

    Pour illustrer cet article je propose la couverture de Libération d’hier 26 mai 2009 titrant :
    « BAYROU : LES SOCIALISTES NE ME SONT PAS ETRANGERS »
    et de citer la déclaration de Rachida DATI selon laquelle :
    « BAYROU EST LE MEILLEUR DES SOCIALISTES »

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons