Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

6 juin 2009

Marchaisien Bayrou

Filed under: 18 - UDF-MoDem-Centre — iledere @ 12:00

Le blog de l'île de RéFrançois Bayrou serait-il en voie de communisation mentale ? On ne fait pas ici allusion à sa subite, et inexpliquée à ce jour, découverte des méfaits du libre-échange. C’est sa manière de pratiquer le débat politique qui rappelle étrangement Georges Marchais. L’ancien secrétaire général du PCF cognait avec une mauvaise foi égale à son culot d’acier. Le président du MoDem est à la même école. Il faut une bonne dose de malhonnêteté intellectuelle pour accuser Daniel Cohn-Bendit de connivence avec Nicolas Sarkozy en s’appuyant sur des propos du président de la République qui n’ont pas cette signification.

Bayrou rappelle encore Marchais par cette façon de s’en prendre aux médias et aux sondages comme bouc-émissaires de ses prévisibles difficultés électorales. Hier soir, sur France 2, l’ancien ministre centriste s’est toutefois distingué de l’ancien dirigeant communiste par une attaque en-dessous de la ceinture contre son concurrent ex-soixantuitard. Un manque de sang-froid étonnant pour un homme qui aspire obsessionnellement à la plus haute fonction de l’Etat. Les sondages décevants de fin de campagne pour le MoDem ont visiblement usé les nerfs de Bayrou. Mais cette manière de combattre lui coûtera certainement des suffrages. L’électorat de centre-gauche, plutôt éduqué, qui hésite entre Europe-Ecologie et le MoDem ne se laissera pas facilement convaincre par les grosses ficelles et les basses attaques de Bayrou.

Les chances d’Europe-Ecologie de dépasser le MoDem ont sans doute été renforcées par ce débat télévisé où Cohn-Bendit a été le participant le plus vif. Jean-Luc Mélenchon a également marqué des points par sa capacité à argumenter précisément. Pour le reste, chacun est resté fidèle à son image pour ne pas dire à sa caricature. Xavier Bertrand a fait preuve d’une louable placidité en répétant tranquillement deux ou trois formules. Martine Aubry s’est accrochée à un discours un tantinet abstrait. Olivier Besancenot a réitéré, avec un débit de mitraillette, son habituel propos. Marine Le Pen a manifesté, une fois de plus, son incompétence braillarde tandis que Philippe de Villiers semblait imiter sa propre marionnette.

Par Eric Dupin pour « les murmures d’Eric Dupin »

Une réponse à “Marchaisien Bayrou”

  1. la grignette dit :

    Bayrou : exemple du sale gosse qui veut dénocer mais qui a peur de prendre une torniole en retour §

    Lamentable émission, avec quelques pointes où on a entendu parler de deux ou trois points du programme commun à tous (à gauche), à savoir : finances, délocalisations, immigration, on ne fait pas une Europe avec çà.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons