Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

15 juillet 2009

La valls hésitation

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire,13 - PS — iledere @ 12:00

«Tu donnes l’impression d’attendre, voire d’espérer la fin du Parti socialiste. Mon cher Manuel, s’il s’agit pour toi de tirer la sonnette d’alarme par rapport à un parti auquel tu tiens, alors tu dois cesser ces propos publics, et apporter en notre sein tes idées et ton engagement. Mais si les propos que tu exprimes reflètent profondément ta pensée, alors tu dois en tirer pleinement les conséquences, et quitter le PS. (…) C’est le moment de vérité. Je te demande me faire part de ton choix dans les jours qui viennent. On n’appartient pas à un parti pour s’en servir, mais pour le servir.»

Lassée des déclarations intempestives de Valls à la presse, Martine Aubry a décidé de siffler la fin de la récréation. Et c’est tant mieux.
Je crois pouvoir dire que tous les secrétaires de section en ont assez d’entendre les militants critiquer, à juste titre, les déclarations intempestives des éléphants et éléphanteaux qui se sont appropriés le PS et l’utilisent à des fins exclusives de promotion personnelle et de carriérisme indécent. Valls fait partie de ceux-la. Et il n’est pas le seul. Hélas…
Il fallait un certain courage à la première secrétaire pour monter le ton, tant depuis longtemps, c’est devenu un rituel : le PS décide, initie une réflexion, propose un projet, définie une stratégie et immédiatement un soit-disant « ténor » se précipite devant caméras et micros pour contester, critiquer, démolir en public ce que les instances de direction lui auraient permis d’infléchir, de modifier voire de bloquer, de manière plus efficaces mais tellement moins médiatique…

Nous, militants de base, en avons raz-le-bol de ces dirigeants pour lesquels ne compte que la façon de cumuler mandats, salaires, indemnités et autre prébendes pour se construire des citadelles qui serviront de tremplin à des hypothétiques carrières, nationales, forcément nationales, que certains ne conçoivent que sous le feux des sunlights, sur les plateaux de télé où des journalistes serviles brosseront leurs revers et feront reluire leurs escarpins.

« Ne gauta la nata »
C’est, il me semble, une locution du dialecte piémontais qui peut se traduire par « enlève le bouchon ». Une vieille sagesse populaire qui pense que lorsqu’un homme est trop gonflé de son importance (souvent supposée) il aurait tout intérêt à retirer le bouchon qu’il aurait là où je pense. Cela lui permettrait, telle une baudruche surgonflée enfin libérée, de retrouver sa taille normale. Laquelle est souvent plus réduite que ce qu’il croit !
« Retire le bouchon » est un conseil à donner à beaucoup de nos dirigeants, qui tout à leur suffisance ne se rendent même plus compte à quel point, en se haussant sans cesse du col, ils nuisent à leur propre parti, dégoutent leurs militants et amusent leurs opposants qui attendent avec gourmandise leurs déclarations ou leur ralliement à des lieux où la soupe est bonne et les micros nombreux.

Pauvres benêts ! Ne vous rendez vous pas compte que vous creusez ainsi le gouffre qui vous sépare toujours plus des électeurs et pire de vos supporters qui, lassés de vos rodomontades, fatigués de n’être pas entendus, usés de n’être considérés que lors des campagnes, préfèrent aller à la pêche les jours des élections.

Bien sûr la réponse de Manuel Valls a été à la hauteur de son indomptable courage :«Je ne quitterai pas le PS, pas plus que je ne vais me taire».
Traduction : « Je n’ai pas assez de couilles pour aller ailleurs car j’ai besoin du PS et de ses militants pour me faire élire, mais je ne ferais pas preuve de discipline car la discipline de parti c’est pour ces pauvres couillons de colleurs d’affiche qui me feront roi, mais ne s’applique pas aux notables, aux barons, aux seigneurs. Il ne manquerait plus que cela  »

Certes, Valls n’est hélas pas le seul dans ce cas. Mais il est l’exemple type de l’arriviste prétentieux qui estime que le parti lui doit tout quand c’est lui qui sans le PS serait envoyé à un anonymat pour lui mortifère.

Martine Aubry a décidé d’assainir le système PS qui ressemble de plus en plus à la défunte SFIO. Cela ne se fera pas dans la joie et la bonne humeur. Mais c’est nécessaire. Que dis-je ? Vital autant que urgent !

Pour ma part, vis à vis de Martine, je ne me risquerais qu’à une seule recommandation : Frapper fort et vite.
Bakounine l’a dit : « la passion de destruction est une passion créatrice« .
Plus modérément, on ne rénove rien sans un minimum de nettoyage et de déconstruction.

On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.
Qu’en pensent les militants ?

Écrit sous le coup de la colère par Alain Renaldini

12 réponses à “La valls hésitation”

  1. @ Louis
    Pas mieux….
    Amitiés Louis…

  2. Roselyne dit :

    Tout à fait d’accord avec Louis, nous sommes lassés par tous ces « égo », ces « barons » !!! Mes enfants, aussi, sont allés voir ailleurs, aux dernières élections !!! ( parti de gauche, écolo ) : plus à gauche, le P.S disent-ils !!! J’ai beaucoup de mal à répondre ….

  3. louis dit :

    Être calife à la place du calife, en BD c’est très drôle, mais quand il s’agit de nos dirigeants, c’est à pleurer.
    Qu’ils aillent dans nos sections. On dirait des clubs de bridge, en moins sympathique mais avec ma même moyenne d’âge.
    Soyons honnêtes : combien parmi nos enfants ont voté PS aux dernières élections ? Les miens ont été voir ailleurs.
    L’UMP se gausse du PS et le présente comme un parti ringard.
    Mais les idées entendues dans les sections ne le sont pas! Ce sont nos dirigeants qui le sont.
    Et nous avec puisque nous continuons à voter pour eux.
    Je commence à être très fatigué de cette situation. Pas vous ?

  4. Anni et Johnny dit :

    Nous partageons pleinement le point de vue d’Alain. La complicité de Valls avec la majeure partie des média, au détriment d’une représentation
    démocratiquement validée du point de vue du PS, est scandaleuse et décourageante.
    Nous espérons que Martine et la direction continueront à faire respecter la discipline de parti sans laquelle la cohésion et l’image du PS sont prisonnières
    de ces multiples commentaires de leaders autoproclamés.
    Amitiés

  5. Anni et Johnny dit :

    Bravo Alain, Bravo Martine !

    C’est en effet écoeurant de voir des personnes s’autodésigner comme porte parole du PS, monopoliser la présence de l’opposition dans les média et
    cela pour dégueuler sur le Parti.
    Nous espérons que la direction du parti fera bloc derrière Martine.

    Anni et Johnny

  6. Raoul dit :

    Ca n’a pas manqué : plutôt que de parler du problème en interne, il a fallu que Pierre Moscovici expose ses états d’âmes vis à vis de valls et de Martine Aubry vienne faire une démonstration de langue de bois au micro de France Info. Avec en conclusion : on ne gagnera pas en étalant nos division, ce qu’il a fait pendant 5 bonnes minutes !!!

  7. Serge dit :

    Roselyne a parfaitement exposé ce que de très nombreux militants de notre parti ressentent .
    C’est à cause des comportements comme Valls que nous sommes entrain de nous faire chambrer auprès de sympathisants de gauche qui se détournent de notre mouvement à cause de nos luttes intestines.
    Sans oublier que de tels « couacs » font jubiler « l’occupant du palais ».
    Nous attendons de notre parti et de ses dirigeants que tout soit mis en oeuvre pour ne pas subir en 2012 et pour 5 ans les coups les plus pervers de l’occupant précité.
    Sa réélection verrait notre mouvement très très … mal en point !

  8. David dit :

    Bonjour :
    J’ai quitté le « PS », aux dernières élections ( 20 ans de vote PS), je ne suis pas militant ou adhérent, déçu sans aucun doute de ce PS pas assez à ‘gauche’. Valls, j’étais ouvert sur le discours, puis un jour sur une radio quelconque, il ne parlait que de sécurité, ordre, …en évoquant ne pas vouloir laisser cette place à la seule droite . Pourquoi pas, bien joué même ..exact sur le fond, la « Patrie » ( je parlerai plus de valeurs pour ma part Universelles) n’est pas la propriété de M Sarkozy..mais , il aurait fallu alors qu’il parle pendant cette heure là de ses propositions de gauche… Aucune, le vide !
    Depuis ce jour, Valls est de Centre droit pour moi..Je me trompe ?
    Je n’a rien entendu d’autre que ce discours ‘Modémisé’…
    Oui, je suis en plein accord avec Mme Aubry.. sur cette position là.

  9. Roselyne dit :

    Il est plus que temps de faire « un grand ménage », les militants de base que nous sommes n’en peuvent plus d’attendre !!! Il y a de nombreux « abandons », déçus qu’ils sont devant une telle situation !!! Il faut « sortir » tous ces personnages qui « dégradent » l’image du Parti !!! Ce « monsieur » a eu le toupet d’assister à la garden-party organisé pour un 14 juillet « impérial » !!! Quoi, vous avez dit la Crise ??? hélas , elle ne concerne que la France d’en-bas ….

  10. La main gauche dit :

    probablement froide, la colère, depuis le temps que ça dur et que ça détruit à petit feu… Un Sarkosiste déguisé en Socialiste pour le laminer de l’intérieur n’agirait pas autrement que la manière dont agit Valls… je vote pour le goudron et les plumes !!

  11. revizor dit :

    Bravo, il faut un peu de discipline dans ce parti même si certains n’hésiteront pas à parler de centralisme démocratique et de stalinisme.

  12. Monique dit :

    Bonjour,
    Bravo,nous sommes une section rebelle ,tout cela me plait
    Le texte est à la hauteur de la gravité, je partage
    Amitiés socialistes

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons