Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

26 août 2009

La récession bien pire en Europe qu’aux Etats-Unis

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

graphe-recession-annuelle-ue-et-usa-eurostat.1242386164.PNGLa récession est beaucoup plus grave en Europe qu’aux Etats-Unis. L’office statistique européen Eurostat vient de le confirmer. Du premier trimestre 2008 au premier trimestre 2009, le PIB s’est contracté de 2,6% aux Etats-Unis et de 4,4% dans l’Union européenne. La chute atteint 4,6% dans la zone Euro.
L’Allemagne (-6,7%) subit un véritable sinistre, de même que l’Italie. La France (-3,3%) s’en tire moins mal – il serait inconvenant de dire « mieux ».
On se demande, à lire ces chiffres, combien de temps les gouvernements européens feront-ils semblant d’avoir coordonné des plans de relance efficaces. La vérité est qu’ils n’en ont rien fait. Chacun a prêché pour sa chapelle. Beaucoup ont trainé les pieds. La plupart ont pris des mesures d’une ampleur dérisoire au regard du problème posé.
ocde-leffet-attendu-des-plans-de-relance.1242386412.PNGA l’occasion du dernier « G20 », l’OCDE publia une liste grise de paradis fiscaux qui fit très grand bruit. Le même jour, l’organisation internationale publia également un dossier sur la récession et les diverses politiques de relance. Il était éloquent. Notamment ce graphique, qui compare l’ampleur des politiques de relance et des effets attendus de celles-ci. Ce document passa quasiment inaperçu. Il est vrai qu’il se prêtait mal à l’esbroufe et aux effets de manche.
N’y cherchez pas l’Italie, absente du graphique puisque totalement privée de plan de relance. Sa dette publique fut-elle jugée trop lourde pour ça ? Gageons que demain, elle sera bien pire.

Les idées toutes faites vont bon train. On a même entendu à Dublin le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, venir prêcher la baisse des salaires des fonctionnaires dans certains pays européens. Dans le même ordre d’idée le ministre français du Budget, Eric Woerth, vient d’appeler à la réduction de la dépense publique…
Faut-il, pour garder son calme, faire semblant de n’avoir rien entendu ? On en arrive à se demander si la crise, pour certains, ne serait pas l’opportunité rêvée d’affaisser la protection sociale. Depuis le temps qu’ils l’espèrent, on comprend leur impatience. Et qu’importe si les revenus des plus pauvres en pâtissent. Les banques leur feront crédit !

Par Jean-François Couvrat pour son blog « Déchiffrages« 

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons