Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

15 septembre 2009

Miviludes : une modification de loi empêche de dissoudre une secte pour escroquerie

Filed under: 07 - Justice,10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 17:15

Sans sombrer dans la paranoïa, il est entendu depuis longtemps que des sectes ont largement infiltré les services de l’Etat au plus haut niveau… Et pas seulement puisqu’il n’y a pas à se forcer pour se souvenir des complicités étranges avec le CNPF, ancêtre du MEDEF…

Le dernier scandale montre que tout cela n’est pas que billevesées : la Mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a affirmé lundi qu’une modification de la loi, intervenue le 12 mai, ne permet plus à un magistrat de dissoudre une secte pour escroquerie, ce qui lèverait, comme par hasard, le risque de dissolution de la Scientologie, poursuivie pour de tels faits à Paris.

Dans un communiqué diffusé à l’AFP, la Miviludes écrit avoir « découvert avec consternation la suppression de la peine de dissolution d’une personne morale en matière d’escroquerie, votée le 12 mai 2009« , et promulguée le 13 mai, « dans le cadre d’une loi de simplification du droit« .  Elle dit en avoir « informé les pouvoirs publics compétents« .
Concrètement, elle craint que cette modification législative, « intervenue sans débat« , rende « inopérantes les réquisitions du Parquet de Paris contre des structures de l’Eglise de Scientologie« .

Le 15 juin, le ministère public avait en effet requis devant le tribunal correctionnel de Paris la dissolution des deux principales structures françaises de la Scientologie, dans une affaire d’escroquerie en bande organisée.

« Face à des organisations à caractère sectaire présentant un réel danger pour l’ordre public et la santé publique, la justice doit toujours pouvoir disposer d’une telle mesure« , avertit le président de la Miviludes Georges Fenech.
Pour conclure, la Miviludes « émet le voeu qu?un nouveau texte de loi comble dans les meilleurs délais cette lacune préjudiciable à l?action déterminée des pouvoirs publics, notamment en matière de lutte contre les dérives sectaires ».

De son côté, l’avocat des parties civiles au procès parisien de la Scientologie, Me Olivier Morice, a écrit un courrier à la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie pour dénoncer cette « modification législative ».

« Nous n’avons trouvé, à ce jour, aucune motivation légitime à la suppression de ce texte intervenu en catimini et d’application immédiate« , argue l’avocat, « scandalisé« .

L’adversaire de la Scientologie a donc demandé à la garde des Sceaux « de bien vouloir (lui) fournir toute explication sur les raisons ayant conduit (ses) services à proposer une modification de la loi à quelques jours de l’ouverture de ce procès dont les enjeux étaient largement connus de tous« .

Trois ans après avoir requis un non-lieu général dans le même dossier, le procureur Maud Morel-Coujard avait créé la surprise, au mois de juin, en requérant la dissolution des deux principales structures françaises de l’Eglise de Scientologie (ASES-CC et SEL), une amende totale de 4 millions d’euros et des peines de prison avec sursis contre les principaux prévenus.

Considéré comme une religion aux Etats-Unis, le mouvement fondé en 1954 par l’écrivain américain de science-fiction Ron Hubbard a été classé parmi les sectes en France dans un rapport parlementaire de 1995. L’organisation, qui revendique 12 millions d’adeptes dans le monde et 45.000 dans l’Hexagone, fonde son action sur la dianétique, une science qui permettrait d’accéder au bonheur en se purifiant des éléments mentaux négatifs, notamment grâce à un appareil électrique appelé électromètre.

Reste a établir les relations entre la scientologie et les rédacteurs du texte qui a permis à cette secte de s’exonérer de tous soucis quelques soit les conclusions du procès…

Alain Renaldini

(Source La Tribune.fr et l’ AFP..)

4 réponses à “Miviludes : une modification de loi empêche de dissoudre une secte pour escroquerie”

  1. babelouest dit :

    Tant que l’Élysée sera tenu par l’individu actuel, je crains que toute contestation ne soit vaine, tant il tient justement à ce que perdure ce groupement encore pire que les « sectes traditionnelles ». Il pèsera de tout son poids sur les législateurs, les magistrats du Parquet, pour faire perdurer cette iniquité.

  2. J ai 63ans je connais cette secte dangereuse que j ai visitée donc que les Américains la considérent comme une religion JE DIS NON NON NON…cela n a rien à voir il n y a pas dans les religions une manipulation et une exploitation financière comme dans les sectes ou l inscription ne se fait qu en échange de profits divers et ou on est sous la menace quand on veut en sortir ou on est coupé de sa famille et sans arrét harcelé par le groupe et jugé par lui.Cependant je ne veux pas jeter la pierre car il y a des manipulations sectaires mais il y en a aussi des politiques qui sont tout aussi graves…

  3. Françoise B dit :

    C’est épouvantablement scandaleux…épouvantable au sens littéral…

  4. La main gauche dit :

    ça m’a fait bondir quand j’ai entendu ça… et l’intro de l’article « sans sombrer dans la paranoïa » n’est pas à prendre au sérieux, si, si, sombrons-y plutôt 2 fois qu’une !!
    de la graine d’un scandale qui doit enfler jusqu’à ce que les noms sortent, vu tout ce que ça peut suggèrer de nauséeux…

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons