Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

19 septembre 2009

Hôpital Paul-Brousse : simple déplacement présidentiel ou barnum indécent ?

Filed under: 08 - Santé-Services publics,20 - UMP — iledere @ 12:00

 Au départ il ne s’agit que d’une simple visite d’un Chef d’Etat dans un hôpital public pour saluer la 2.500 ème greffe de foie de l’établissement. On aurait pu en rester là mais les conditions d’organisation de cette visite à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif suscitent une vive polémique.

Le syndicat Sud-santé évoque un coût de 200 000 € et la quasi fermeture de l’établissement pour l’occasion. Luc Chatel porte-parole du gouvernement a beau démentir les français ne sont pas dupes.

Depuis le raidissement des relations entre le Président de la République et ses concitoyens, les déplacements élyséens manquent singulièrement de décontraction. A chaque pas du président c’est la vie des lieux visités qui se trouve soudainement figée. Périmètres de sécurité excessifs, villes vidées de leurs habitants … le Roi soleil n’aime pas croiser des sujets dont le pédigree n’a pas préalablement été soigneusement verifié.

Alors que Luc Chatel évoque “des mesures de sécurité classiques pour la venue du président de la République ” le syndicat Sud-santé, deuxième syndicat à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), parle d’état de siège et évalue la coût de la célébration à 200 000 €. La mise en place d’un chapiteau destiné à accueillir les 2 000 invités pour un coût de location de 70.000 euros, l’annulation des consultations du jour et, la mise en congés des personnels sont notamment évoquées.

Polémique “ridicule” comme l’affirme le porte-parole du gouvernement ou simple rappel à la décence pour un système hospitalier condamné à se serrer la ceinture, chacun choisira. Le fait que la préfecture du Val-de-Marne ait répondu en indiquant que le dispositif de sécurité retenu était “analogue” à ceux déployés dans toutes les visites du chef de l’Etat  et que la réception programmée restait “conforme à ce qui avait été prévu“, n’a rien d’apaisant mais interpelle à l’inverse sur le dimensionnement des déplacements présidentiels.

De façon ambiguë, le président de l’AP-HP, , député PS de Paris, a écrit aux syndicats que “l’expression légitime des revendications ne doit pas perturber la visite du président de la République“, notamment parce que “sa présence est une reconnaissance de l’excellence du travail quotidien” à l’hôpital. Le député socialiste ajoute “comprendre l’émotion du personnel qui vit avec beaucoup de difficultés la dégradation de ses conditions de travail“, et être “profondément préoccupé depuis des mois” par les moyens alloués à l’AP-HP.

Le problème c’est qu’il ne s’agit pas seulement de comprendre mais aussi et surtout de défendre. Un rassemblement pour la défense du service public de la santé est prévu avant la visite du chef de l’Etat, à l’appel des syndicats CGT, FO et Sud-Santé et de la fédération PS du Val-de-Marne. Nul doute que les participants seront attentifs à l’éventuelle présence de Jean-Marie Le Guen.

par Henry Moreigne pour « La Mouette »

Voir le reportage : cliquez ici

4 réponses à “Hôpital Paul-Brousse : simple déplacement présidentiel ou barnum indécent ?”

  1. Serge dit :

    C’est normal que sarko voulait une tente, il se compare à Kadafi.
    Quant aux services de Santé et plus particulièrement les hôpitaux, sa réforme consiste essentiellement à réduire les crédits et les moyens en personnel.
    Il est dommage qu’avec son p’tit malaise vagale, il n’ait pas fait la queue aux urgences!

  2. la grignette dit :

    Que dire de l’ambiguité des propos du directeur de l’AP-HP, accessoirement député PS, …Sa Présence est une reconnaissance de l’excellence du travail quotidien… Jocrisse va ! Alors que tous les services d’urgence étouffent, agonisent, que l’on supprime à tour de bras des services réanimation, vous entendez bien, si vous avez un infarctus, allez donc trouver D’ABORD un lit de réa à pétaouchnok ! ou alors crevez gentiment soit dans l’ambulance, soit dans un coin de couloir des urgences !
    Quand vous êtes vieux, on a pas de lit, la vieillesse se finirait bien plus confortablement à coup de chlorure de sodium, cela ravirait la grande Roselyne, elle qui ne rève que de chambre vides, coloirs déserts, (en spsychiatrie cela voudrait dire quoi ?)
    Ne vieillissez pas, ne grandissez pas, JOUEZ DU TAMBOUR !

  3. Roselyne dit :

    N’empêche que 70 000 euros pour une tente et 60 000 pour les petits fours, c’est scandaleux à l’heure des restrictions et du déremboursement des médicaments !!! Des économies, oui, mais pas pour tout le monde !!! Lire à ce sujet l’article du Bild Zeitung, qui ne sera pas repris par la presse française, où l’on compare Nicolas Sarkozy au Roi Soleil !!!

  4. Belgo5.0 dit :

    Paul Brousse était – de mémoire- fondateur de la SFIO, maçon membre de la « chevalerie du travail' » et chef de file de la mouvance « possibiliste », qui a pantouflé sur le tard comme médecin des maladies mentales.

    C’est un peu l’antithese maçonnique d’Alexis Carrel, le vieux copain d’un membre d’Honneur du Rotary antisémite, nommé Charles Lindbergh, lui meme maçon et homme politique pronazi.

    Dans la mesure ou Sarko est au Rotary depuis quinze ans, comme membre d’Honneur à Neuilly, et que les TROIS plus hauts personnages de l’Etat sont des Rotariens, avec comme icone internationale le Général Pinochet (sisi, vous pouvez vérifier) on parle bien d’une visite indécente.
    Mais bon le prédateur s’était déjà emparé de Jaures, de Guy Môquet… C’est une erreur antisocialiste que de laisserAubry et Jospin visiter l’Elysée…

    le Belge

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons