Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 octobre 2009

La taxe professionnelle a le dos large

Filed under: 03 - Economie,12 - Brèves,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 12:00

Cherchant à justifier la suppression de la taxe professionnelle, mardi à Saint-Dizier (Haute-Marne), Nicolas Sarkozy a une fois encore malmené les statistiques. « 500.000 emplois industriels détruits en France depuis quinze ans, s’est-il écrié, voilà le beau bilan de la taxe professionnelle ! »

Le diagnostic est un peu court et la période nettement trop longue.

Peut-on imputer la désindustrialisation du pays à la seule existence de « ce système absurde unique en Europe », comme l’a affirmé le Président ? Si c’était le cas, les effectifs salariés de l’industrie n’auraient pas diminué dans la plupart des pays de l’Union, parfois beaucoup plus rapidement qu’en France.

Mais pourquoi « depuis quinze ans » ? La taxe professionnelle est en vigueur depuis 1975. On peine à croire qu’il ait fallu attendre 1994 avant d’en percevoir les effets pervers sur l’industrie.

Regardons d’un peu plus près les statistiques de l’emploi industriel français. Les effectifs salariés de l’industrie ont diminué de 574.500 depuis leur pic du printemps 2001. Cela fait huit ans, et non pas quinze. Et cette déperdition d’emplois s’est accélérée depuis le printemps 2007 : en deux ans, l’industrie a perdu 200.000 emplois.

Ce n’est certes pas là un « beau bilan ». Mais le bilan de qui, le bilan de quoi ? En montrant du doigt la taxe professionnelle, l’Elysée exonère la politique du Président. « J’ai été élu pour agir », répète Nicolas Sarkozy. Il semble que personne, dans son entourage, ne songe à consacrer une pause à la réflexion.

Lu sur le blog « DeChiffrages »

Nomination au mérite : C’est en sarkozie…

Filed under: 09 - Evènement,20 - UMP — iledere @ 6:44

Quand on pense que des jeunes persistent à faire des études pour se lancer en politique ! Affligeant quand il suffit d’avoir son papa président. Ou une médaille sportive. Chanteur ça marche aussi. Bon à rien également…  Laporte par exemple… Ou alors être présentatrice à Fort Boyard. 
Comment, vous ne le saviez pas ? C’est vrai qu’une fois de plus, dans les rédactions, on s’est fait très discrets sur l’info. Et pourtant, elle vaut son pesant de cacahuètes ! Mais heureusement l’ami Slovar était là….

C’est tout neuf et ça semble officiel depuis le 21 octobre 2009 : « … / … Cendrine Dominguez est ravie : à 47 ans, elle a été faite chevalier de l’ordre national du mérite par Benoist Apparu, secrétaire d’Etat en charge du logement et de l’urbanisme. Son action dans la décoration et son affinité pour l’écologie l’ont amenée à recevoir cette distinction. Elle a d’ailleurs précisé, lors de son discours d’acceptation de la distinction, que son investissement avait payé puisqu’elle a été nommée chargée de mission à l’habitat durable auprès du ministère de l’Ecologie tenu par Jean-Louis Borloo … / … » – Source Pure People

Cette annonce est d’autant plus étonnante que nous n’en avons trouvé aucune trace sur le site du Gouvernement ni sur celui du ministère de l’écologie du développement et de l’aménagement durables. Un oubli, sans doute !

La vidéo exclusive, a été mise en ligne par le site TV Mag (Groupe Le Figaro) Il est à noter que les premières secondes de la vidéo ne sont pas sonorisées et qu’on n’entend rien du discours de Cendrine Dominguez, mais seulement Benoit Apparu qui annonce : « Au nom du Président de la République nous vous faisons Chevalier de l’ordre du mérite » puis des applaudissements.
Sur quels critères de compétence ? « Son action dans la décoration et son affinité pour l’écologie » ? Cendrine est une habituée des décorations puisque comme nous vous l’apprenions dans Slovar les Nouvelles du 19 mai 2009 : « Cendrine Dominguez : le Chef de l’état a pris sur sa réserve personnelle de médailles pour honorer l’animatrice télé du titre de Chevalier de l’Ordre national du mérite pour récompenser sa passion pour la décoration …  »

Mais, pour faire taire les jaloux , il est bon de rappeler que Cendrine, n’est pas seulement animatrice et productrice : Parallèlement à sa carrière audiovisuelle, Cendrine Dominguez a créé en 2003 D’Home Productions, une société de production spécialisée dans la maison et la décoration, qui intervient lors de salon et d’événements liés à la décoration domestique. – Source Tele Premiere

C’est aussi une élue qui s’investit ! (more…)

30 octobre 2009

Présidence française de l’UE: la douche du président tourne à l’affaire d’Etat!

Filed under: 20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 16:00

Piqué au vif, le gouvernement a enfin réagi, mercredi 28 octobre, aux critiques de la Cour des comptes sur la très chère présidence française de l’Union européenne, formulées dans un rapport remis à la commission des finances du Sénat et dévoilé par Mediapart. Alors que l’institution financière souligne «le coût parfois élevé des opérations» (menées du 1er juillet au 31 décembre 2008), leur «utilité publique variable», et le caractère «parfois dérogatoire, voire irrégulier, des procédures suivies», le ministre du budget, Eric Woerth, a répliqué sur RMC: «On n’a pas à rougir!», assumant les 170 millions d’euros déboursés en six mois – environ un million par jour.

Si l’exécutif a été contraint de réagir, c’est que l’opposition s’est emparée mercredi du sujet. Tout en admettant que «la France doit s’affirmer» et «que cela coûte de l’argent», le député socialiste Pierre Moscovici a déclaré: «Le budget de la présidence française de l’UE était beaucoup trop élevé.» «Un million d’euros par jour, cela n’a pas grand sens, a ajouté l’ancien ministre délégué aux affaires européennes de Lionel Jospin. Cette présidence s’annonçait comme un Sarko-show; c’est ce qui s’est passé. Les Français paient pour le Sarkoshow.»

René Dosière (apparenté socialiste), qui s’est fait une spécialité de décortiquer le budget de l’Elysée, s’est également indigné «de tels gaspillages», insistant sur les 16,6 millions d’euros dépensés pour le sommet de l’Union pour la Méditerranée (UPM) du 13 juillet 2008, qui avait nécessité un aménagement faramineux du Grand Palais (91.000 euros de moquette, 650.000 euros de climatisation, etc.).

Revoir la facture de cette manifestation:

Le coût du dîner offert aux 43 chefs d’Etat étrangers (venus avec leurs invités) lui est resté en travers de la gorge: «1.010.256 euros, soit 5.050 euros par personne!», a-t-il calculé. «Alors que tous les Français doivent se serrer la ceinture, apprendre que le chef de l’Etat organise, avec l’argent des Français, un repas qui coûte 5 fois le Smic par personne, c’est inimaginable et intolérable! On se dit que le président de la République a perdu pied avec la réalité. Il doit arrêter de dépenser sans compter.»

Au fond, la gauche répète avec des mots plus durs ce que le centriste Jean Arthuis, président de la commission des finances du Sénat (membre de la majorité), avait exprimé en termes plus policés dès sa réception du rapport: «Toutes [les manifestations] n’étaient pas indispensables», avait-il glissé, jugeant que certaines d’entre elles (à l’image de la réunion de lancement de l’UPM) avaient «entraîné des dépenses importantes», sans que leur nombre ait «contribué au succès de la France, qui se juge sur deux ou trois événements, comme la gestion de la crise ou de la guerre en Géorgie»…

Mercredi, même Jérôme Chartier (député UMP) semblait gêné: «L’exemple doit venir tant de l’exécutif que du Parlement», a-t-il soufflé à l’AFP, dans les couloirs de l’Assemblée. «En période de crise, on doit faire attention aux dépenses», a aussi relayé Maurice Leroy, son collègue du Nouveau centre…

Devant cette avalanche de critiques, le gouvernement et l’UMP ont donc tenté de réfuter toute largesse – sans convaincre. Voici un décryptage, point par point, de leurs réponses. (more…)

Le champ du cygne de la chiraquie triomphante.

Filed under: 07 - Justice — iledere @ 12:00

Douillet a eu le nez creux : l’ancien meilleur ami de Bernadette Chirac a su se rallier à Sarkozy au bon moment… Car les chiraquiens sont dans la tourmente…

Villepin, ancien premier ministre de Chirac a été poussé devant les tribunaux par Sarkozy, Pasqua, ancien ministre de Chirac a été condamné dans l’Angolagate, Pandraud ancien ministre et Flosse le seigneur tahitien ont quelques soucis avec la justice…. Les anciens barons du RPR ont connus des temps meilleurs.  Et ne parlons pas de Juppé également ancien premier ministre qui lui a déjà été condamné.
Maintenant, c’est leur ancien chef, Jacques Chirac lui même qui est envoyé en correctionnelle pour détournement de fonds… Une première sous la Ve République !

Maire de Paris de 1977 à 1995, il bénéficie toutefois d’un non-lieu pour le chef d’accusation de «faux en écriture publique», mais devra répondre de «21 supposés emplois fictifs»

Protégé pendant 12 ans par sa fonction à la tête de l’Etat puis redevenu justiciable ordinaire, il avait été mis en examen, sept mois après son départ de l’Elysée, le 21 novembre 2007, pour «détournement de fonds publics» dans ce dossier d’emplois de complaisance présumés payés par le cabinet du maire de Paris.

L’instruction menée par la magistrate Xavière Simeoni vise 35 emplois présumés fictifs sur la période 1983-1998, soit du début du deuxième mandat de Chirac à la mairie aux trois premières années de son successeur Jean Tiberi, qui lui aussi a connu les bancs des palais de justice et a été condamné.

Parmi les bénéficiaires présumés de ces emplois figure un ancien préfet, soupçonné d’avoir bénéficié d’un chauffeur payé par le cabinet du maire de Paris. Il s’agit du seul contrat signé de la main de Jacques Chirac.

La juge a également renvoyé devant la justice l’ancien patron du syndicat Force ouvrière Marc Blondel et l’ancien député Jean de Gaulle. Neuf autres personnes ont bénéficié d’un non-lieu dont Bernard Bled, ancien secrétaire général de la mairie, a-t-on précisé de source judiciaire. La juge a considéré que les faits étaient prescrits pour au moins deux anciens directeurs de cabinet de M. Chirac, Robert Pandraud et Daniel Naftalski, a-t-on ajouté de même source.

Quand on voit la belle brochette d’ancien barons du Chiraquisme et leur ex patron, en difficulté devant la justice, on se demande pourquoi la juge Xavière Simeoni n’a pas retenu une présomption « d’escroquerie en bande organisée » et « une association de malfaiteurs »

Alain Renaldini

Ca tangue à l’UMP

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:00

Certains ministres respirent mieux : ils viennent d’échapper à une chasse aux sorcières.
En effet lors de l’affaire Jean Sarkozy, de nombreuses personnalités, députés et ministres sont venus devant les caméras ânonner laborieusement leurs explications avec une conviction modérée alors qu’en privé ils n’avaient pas de mots assez durs pour fustiger la dérive népotiste… Dur travail que de devoir justifier l’injustifiable! Heureusement que c’est bien payé…
Mais surtout, dans ce concours d’argument imbéciles, certains ont eu un silence assourdissant qui a attiré l’attention des courtisans qui n’ont pas manquer de cafter en dénonçant les copains qui ne montaient pas au créneau, comme Yade ou Borloo…
L’affaire est passée, les Sarkozy ont reculé et maintenant les thuriféraires d’hier sont condamnés à retourner devant les mêmes caméras pour expliquer combien le prince Jean a eu raison de renoncer… Et les discrets d’hier rigolent…

Maintenant ce sont les députés UMP qui multiplient les signes de mauvaise humeur, lassés qu’ils sont de donner des gages à Sarkozy dans l’hémicycle en se comportant en parfait godillot et en maniant vigoureusement la brosse à reluire, pour se faire ensuite étriller par leurs électeurs lorsqu’ils retournent dans leurs fiefs…
Pas facile en effet d’expliquer sur le terrain à des chômeurs de fraiche date que, d’une part il ne faut pas taxer les banques quand elles font des bénéfices alors que c’est l’Etat qui leur en a fourni les moyens, et que, d’autre part, les caisses étant vides, on ne peut venir en aide à ceux qui souffrent le plus.
Il va y avoir des réélections délicates lorsque les électeurs de droite se rendront compte qu’on les prend pour des ânes…

Et justement cela commence à tanguer dans les rangs des militants… (more…)

29 octobre 2009

bis repetita placent

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 16:00

Mais perseverare diabolicum….
L’art de se foutre de la gueule du peuple. En virtuose…

[youtube=http://www.youtube.com/v/RYnGnn9uKU8&hl=fr&fs=1&]

Vidéo censurée ? Pas grave en voici une autre version
[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/xaz6g5&related=0]

Appel pour les Services Sociaux d’intérêt Général

Filed under: 08 - Santé-Services publics — iledere @ 12:06

Avec l’Europe nous appelons à sécuriser les Services Sociaux. Cela dépend du vote du Parlement Français.

Les Services à la personne, l’enfance, personnes âgées (APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie), le secteur social et médico-social, les services d’aide et d’accompagnement des publics les plus fragiles ou encore le secteur de l’insertion par l’activité économique sont des services essentiels aux yeux de nos concitoyens et nous ne pouvons les soumettre aux seules lois du marché.

Pour cela, l’Europe doit donner aux Services Sociaux d’intérêt Général et aux Collectivités Territoriales qui les organisent, un espace de sécurité pour leurs propres déploiements.

C’est d’autant plus urgent, compte-tenu des positions gouvernementales avec la loi Borloo qui ouvre la concurrence en cette matière, et le retard apporté par ce même gouvernement à l’établissement d’un rapport sur les Services Sociaux à la personne, véritable exception française.
En effet, nous avons fondé notre cohésion sociale sur les Services Publics et en particulier sur les Services Sociaux, pour construire une société solidaire à l’égard des plus fragiles. Ceux-ci sont les piliers essentiels de cette société que nous avons voulu moins individualiste que d’autres voisins européens. Nous avons développé des politiques sociales fortes, que le contexte économique nous impose de renforcer.

D’ici décembre 2009, les parlements nationaux devront intégrer en droit français cette directive.

La nouvelle rapporteuse, députée socialiste allemande, Evelyne GEBHARDT, propose à chaque état membre de se prévaloir d’un certain nombre de principes et de dispositions en vue d’améliorer l’état du droit actuel. C’est la porte ouverte à l’intégration des services d’aide à la personne dans le champ des services d’intérêt général, c’est à dire des « services publics ».

A chacun conscient de l’enjeu de la décision qui sera prise par le parlement, d’intervenir auprès des parlementaires pour souhaiter qu’ils votent en faveur de cette proposition, qui seule peut garantir la cohésion sociale, la solidarité et l’équité. (more…)

C’est fini: l’Allemagne ne peut plus donner de leçons de rigueur

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 6:32

La nouvelle coalition allemande entre CSU et FDP prévoit une baisse des impôts et une hausse des cotisations. Pour Gilbert Casasus, cela signifie une chose: moins exiger des riches pour plus demander aux autres.

Baisse des impôts, économies budgétaires, augmentation des cotisations sociales et de santé, la litanie est connue. Cela ressemble à tous les programmes élaborés par la droite depuis les années quatre-vingt-dix ; cela rappelle aussi l’ensemble des promesses formulées par les conservateurs et les libéraux à travers toute l’Europe.

Le contrat de gouvernement, signé le 24 octobre dernier, par la CDU/CSU et le FDP n’a rien de très original. Il est à la hauteur de ce que l’on attendait, il est au niveau de ce que l’on devinait : un catalogue de mesures où quelques réformes plus sociales, destinées en priorité aux familles, ne sauraient faire oublier le caractère néolibéral d’une feuille de route gouvernementale, notamment favorable aux catégories aisées et surtout aux entreprises.
Quant à la question du financement, la réponse ne s’est pas fait attendre. Le nouveau gouvernement mise sur la croissance et sur la diminution des dépenses publiques. Quelle croissance ? Quelles dépenses ? Esprits curieux s’abstenir, on en saura, paraît-il, un peu plus d’ici la fin 2010 !

L’observateur attitré reste sur sa faim, tandis que le citoyen allemand n’obtient que ce qu’il a souhaité, ayant choisi de porter une nouvelle majorité au pouvoir.
Il se félicitera certes de la baisse de certains de ses impôts, d’un montant global de vingt-quatre milliards d’euros, mais s’émouvra de l’augmentation prévisible de ses cotisations sociales et de ses frais d’assurance-maladie que, bien entendu, on avait bien pris soin de lui dissimuler durant la campagne électorale. Bref, on lui donnera d’une main, ce qu’on lui reprendra de l’autre. La méthode est connue, mais elle n’honore jamais celui qui l’instaure. (more…)

28 octobre 2009

Poligny, 5000 habitants, 800 militaires pour protéger Sarkozy en visite

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 19:34

Toupti 1er a compris la détresse des agriculteurs (qui semble lui importer bien plus que celle d’autres composantes de la société) et en Jésus talonetté et rolexé moderne, notre mètre on ne sait pas au juste combien, a décidé de rendre visite à ce que certains nomment la France profonde, que l’on peut apercevoir, à chaque JT de 13 h, traitée le plus folkloriquement possible chez Pernault.

Sarkozy (ou son staff) a donc choisi la ville de Poligny pour rassurer la FNSEA, organisation pourvoyeuse en nombre de voix umpistes.

Mais même en visite dans cette « France profonde », Toupti 1er redoute la populace, un village de 5000 habitants (environ) nécessite donc d’être sécurisé, verrouillé, coupé du monde. Pour la tranquilité d’esprit de notre agité national, on déploie 800 militaires, soit un peu plus d’un pour 6 habitants.

Se sait-il notre gloire nationale, ou se sent-il, mal aimé à ce point ? Est-il parano ou comprend-il l’impopularité de sa politique et de sa personne ?

Comme à chaque déplacement présidentiel, tout est bouclé, cette visite à de « vrais gens » est en fait une visite dans une bulle, où rien d’imprévu, de non contrôlé ne doit se produire.Rien ne doit troubler le discours, gâcher les belles images que l’on verra au 20h.

Surtout pas de nouveau « cass’toi pov’con », même si pour cela on doit bloquer quelques agriculteurs un peu agacés (et pourtant membres de la si amicale FNSEA) ayant reproduit la phrase célèbre et la renvoyant à son auteur.

La visite en elle même n’est qu’un exercice de com, on annonce des exonérations, faisant pleuvoir les euros comme par magie, fustigeant, comme une figure imposée,les 35h sans que l’on comprenne nécessairement leur évocation.

La méthode Sarko en action, un problème : boum, je subventionne, enfin à condition de faire partie des coteries sur lesquelles s’appuie traditionnellement la droite ; le tout en balançant un discours creux et démago.

Rebus pour son Blog

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons