Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

5 octobre 2009

Corbeil-Essonne pour 404 voix …

Filed under: 09 - Evènement,20 - UMP — iledere @ 5:11

Il semble qu’un peu plus de 50% des habitants de cette charmante ville veulent perdurer dans la voie d’un système clientéliste pour ne pas dire mafieux mis en place par Serge Dassault.

Au fond, si le résultat me choque, il ne m’étonne pas.

Notre pays semble confirmer au fil des ans une certaine adoration face à un système politique qui ressemble plus à une monarchie en fin de règne qu’à une démocratie exigeante. Ce n’est d’ailleurs pas tant du fait de l’étiquette hélas à ce jeu, gauche et droite font pratiquement jeu égal.

C’est juste désespérant mais  c’est  juste le résultat des règles en vigueur … cumul des mandats, cumul dans le temps…

Il n’est d’ailleurs pas anodin que pour avoir la meilleure chance d’accéder à la fonction suprême, il faille passer par le ministère de l’intérieur…

Populiste, démagogique… oui peut-être… enfin je n’oublie pas que dans certains pays, des ministres démissionnent pour une paire de pompes achetée par la Carte Bleue du ministère bien qu’elle ait été remboursée avant que l’affaire ne sorte dans …. la presse… mais ça aussi… Connivence et petits arrangements entre gens d’un même monde.

Par Marc Vasseur pour son blog
PS : au départ, il était annoncé 26 voix… au final c’est encore pire

2 réponses à “Corbeil-Essonne pour 404 voix …”

  1. marc vasseur dit :

    au fait vous ne deviez pas porter plainte contre moi ?

  2. Belgo5.0 dit :

    Marc Vasseur donne toujours dans le superficiel. Ce n’est pas une approche suffisante pour vaincre la droite.
    On sent dans les écrits de MV une même violence que celle générée par le systeme économico-politique qui opprime la France depuis l’époque napoléonienne. Il n’est pas possible de générer une société nouvelle à l’intérieur d’un cadre de réflexion assourdi par les échos historiques de ces violences. C’est ainsi que de nos jours nous devons hélas nous appuyer sur les violences dissimulées des militants LCR (masques associatifs, propos à l’emporte-pièce) pour arriver à générer un débat sur le service public, La Poste.

    Ces violences sont générées par le caractère National, antiRépublicain, des classes dominantes en France.

    Marc Vasseur vient de signifier son abandon du PS, dans un contexte de violences politiques tout à fait explicables dans une réflexion autour de la culture Nationale.

    Je passerai aussi sur les nombreuses fautes d’orthographe et de style de Mr Vasseur, car en vérité, n’ayant JAMAIS fondé ses analyses sur l’économique, mais surtout sur un prurit d’analyses politiciennes interpersonnelles, il n’est pas socialiste. Il semble donc que MV et le peuple des nationaux veuILLENT perdurer dans leurs analyses superficielle autour de Corbeil-EssonneS, ça reste leur droit, ça ne m’intéresse pas.

    Ce qui me gene dans les analyse autour de Corbeil Essonne, c’est le risque profond d’antisémitisme latent.
    Car en effet, le Nationalisme articule les communautarismes, et le danger d’une approche Vasseur sur l’affaire Corbeil, c’est le danger de reproduire la violence avec d’autres mots, en cachant une attitude Nationale de violences qui n’aboutira qu’à reproduire un même cadre.
    C’est ainsi que Manuel Valls, militant National, se fait élire à Corbeil : encore une fois, il s’agit d’une articulation de communautarismes, ou l’éternel va et vient entre une  »gauche » et une  »droite » qui n’ont pour seul effet que de reproduire la situation, à travers les années.

    Un tiers des habitants a moins de 20 ans et un sixieme des ménages est constitué par des familles monoparentales. L’emploi ? 20% de chomage.
    Le probleme de Corbeil, comme de toutes les violences autour de Paris, c’est une démographie inverse à la l’évolution de l’emploi.
    Il est donc facile d’y mener une politique articulant les communautarismes, associatifs, religieux, de quartier, etc.

    Corbeil-Essonnes constitue donc normalement la réserve de chasse du Tribunal d’Evry, et, faute de perspectives économiques, faute d’une projet économique alternatif, il est donc parfaitement LOGIQUE qu’un conglomérat de politiques nationaux, même ou surtout menés par le PCF, un appareil qui a prouvé historiquement sa collusion avec les Nationaux, la droite, il est donc LOGIQUE qu’un tel ramassis échoue face à un politicien populiste. C’est le schéma de toute les villes de France, et il est organisé par les institutions Nationales, mode de scrutin et organes de controle compris.

    Ce n’est donc pas le probleme d’avoir Dassault.
    Tant que nous nous boufferons le nez, ou tant que nous travaillerons dans un cadre de fonctionnement National (antirépublicain, violent), les salauds auront pignon sur rue.

    Bonnne réflexion,
    Pierre Larcin dit « le Belge » de Lille

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons