Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

12 octobre 2009

Obama, prix Nobel du chic type

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:30

C’est la surprise du chef : le Président Obama vient d’être consacré Prix Nobel de la Paix. Il ne lui reste plus qu’à le mériter…
And the winner is… Barack Obama. Encore. Un an après son élection, le président américain vient de se voir décerner le prix Nobel de la Paix.
Mine de rien, c’est la première fois que ce prix est attribué au dirigeant d’un état qui occupe militairement (avec d’autres nations) deux pays — l’Irak et l’Afghanistan.
On a la paix qu’on peut, certes, mais il y avait d’autres prétendants. Il y en avait même trop. Hu Jia, le dissident chinois emprisonné. Sima Samar, la militante féministe afghane. Morgan Tsvangirai, le Premier ministre zimbabwéen qui a fait la nique à Mugabe. Ces trois-là faisaient partie des favoris. Pas Obama. Son nom n’était même pas évoqué. Logique : il n’est que depuis dix mois à la tête des Etats-Unis. Alors que s’est-il passé pendant les délibérations du jury?

«Il y a beaucoup de bons candidats», déclarait déjà Geir Lundestad, le secrétaire du comité Nobel, la semaine dernière. Une façon de signifier que ses membres auraient du mal à se mettre d’accord sur un lauréat. C’est apparemment ce qui s’est produit. Du coup, le comité a choisi un plus petit dénominateur commun. Un homme qui certes n’a pas beaucoup oeuvré pour la paix, mais qui n’a pas non plus déclaré une guerre (il s’est juste contenté de les poursuivre). Un lauréat dont personne n’aurait l’idée de contester la victoire parce que décidément il est vraiment trop sympa. Un chic type, quoi.

Or qui est le plus chic type de la planète, le plus cool, le plus souriant, le plus beau? Barack, évidemment.
Le Nobel de la paix a donc été, cette année, décerné via un sondage planétaire de popularité. D’ailleurs, sur le site de la fondation Nobel, il y a bien un sondage : «Connaissiez-vous les efforts d’Obama en faveur d’un monde sans armes nucléaires?», demande-t-on candidement aux internautes. Imaginez la tête des membres du comité si une majorité répondait «Non. En revanche je connais le montant du budget de la Défense américaine, voté la veille de l’attribution du Nobel : 680 milliards de dollars».

Bref, si Obama est prix Nobel 2009, il garde toutes ses chances pour 2011 ou 2012 : s’il réussit la paix au Proche Orient, s’il ferme Guantanamo comme il l’a promis, s’il retire les troupes US d’Irak, alors il a toutes les chances d’être lauréat une seconde fois. Yes he can!

Bénédicte Charles pour Marianne2

3 réponses à “Obama, prix Nobel du chic type”

  1. revizor dit :

    Ils avaient déjà décerné le Nobel à Kissinger, l’homme qui installa Pinochet au Chili et qui écrasa le Viêtnam sous le napalm.
    Et en cherchant bien, à quelques exceptions près, ils ont attribué leur prix de moins en moins valorisant aux pires faucons du monde contemporain: quand il est au service du capital, le boucher devient colombe, quand il sert le communisme ou l’émancipation des peuples comme Chavez , Morales etc…, le plus grand humaniste devient un “nouvel Hitler”…

    Et voilà que l’élite de la grande bourgeoisie suédoise, celle-là même qui à travers le rapport Lindblad a pris l’initiative de la criminalisation pan-européenne du communisme, attribue cette récompense déshonorante à Obama.
    Et cela, au moment même où celui-ci s’efforce de mobiliser l’opinion pour une guerre totale en Afghanistan.

    A la décharge d’Obama, notons que celui-ci a eu l’honnêteté d’afficher sa surprise car il sait très bien qu’il n’a, et pour cause, pas fait grand chose pour la paix: prisonnier du complexe militaro-médiatico-industriel dont les campagnes de presse font l’opinion aux Etats-Unis d’Amérique, Obama n’a cessé de reculer devant les maffias capitalistes. Il a maintenu le criminel blocus contre le peuple cubain et il n’a pas bougé un doigt pour faire rejuger les Cinq Cubains de Miami ou Mumia Abu Jamal.

    Si Obama annonce un retrait d’Irak, c’est avant tout parce que l’armée US ne parvient pas à “tenir” le pays.
    Certes il a semblé avoir une politique plus prudente à l’égard de l’Iran et de la RPD Corée; certes, il a provisoirement mis un terme au projet de bouclier antimissile permettant d’attaquer atomiquement la Russie en évitant la riposte et il ne donne pas a priori son blanc-seing à toutes les exactions du gouvernement semi-fasciste d’Israël contre les Palestiniens: qu’importe puisque le gouvernement israélien poursuit sereinement sa politique génocidaire… en se passant de la bénédiction de Washington, du moment que celui-ci continue d’armer Tsahal et de “couvrir” les violations sans nombre du droit international par le fascisant pouvoir israélien.

    Mais cette politique de la “main tendue” à l’Iran n’est jamais très éloignée de celle du gros bâton et l’on a vu récemment le trio impérialiste Sarkozy, Obama et Gordon Brown menacer en choeur l’Iran d’une intervention militaire…

    Si bien qu’en attribuant le Nobel à Obama au moment même où des dizaines de milliers de soldats américains s’apprêtent à partir pour Kaboul et où la pression sur Téhéran s’accroît, les “Nobel” s’engagent d’avance dans les prochaines “croisades de la paix” que l’impérialisme US va mener pour “défendre les droits de l’homme”… et poursuivre par d’autres voies la recolonisation du “grand Proche Orient” voulue par Bush…

    Si l’on ajoute à cela que les Nobel de science récompensent de moins en moins des travaux de recherche fondamentale, qu’ils favorisent systématiquement les labos US et que le tout récent Nobel de littérature vient de récompenser, à quelques semaines du 20ème anniversaire de l’implosion de la RDA, un auteur roumain violemment anticommuniste émigré en Allemagne, on voit à quoi sert en réalité, sauf exceptions qui confirment la règle, l’Académie Nobel qui est à la culture et à la paix ce que le G8 est à l’économie et ce que l’OTAN est à la paix:

    un pur repaire de l’impérialisme euro-atlantique usurpant le titre de “communauté internationale”.

  2. Serge dit :

    @ à la main gauche
    « notre solide » candidat a plutôt fait la paix avec des « gens de biens »!
    C’est dommage que Nobel n’est plus, il aurait pû lui offrir un bâton de dynamite !

  3. La main gauche dit :

    C’est un peu le prix nobel façon Ultra-brigth … dommage nous avions dans l’hexagone un solide candidat qui sait faire la paix avec des gens biens, Hu jin tao, Kadhafi…, mais aussi avec les ministres qui aime les arabes à condition qu’ils ne soient pas plusieurs, mais aussi avec les porteurs de rolex et les propriétaires de yachts, les banquiers et les directeurs d’entreprises de production de suicides, mais aussi et surtout qui sait si bien faire la paix avec sa propre conscience après avoir endetté et enchômagé le pays comme jamais et foutu par terre 50 ans de développement social !!…

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons