Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

22 octobre 2009

Enfin une solution pour Royan

Filed under: 09 - Evènement,humour — iledere @ 12:00

Les royannais étaient désespérés… Leur municipalité prend l’eau et les élus de Droite se battent entre eux comme des vulgaires socialistes !
Didier Quentin, député et maire UMP de Royan, chef de file départementale du parti majoritaire, venait de se faire mettre pour la deuxième fois consécutive en minorité lors d’une séance de son Conseil Municipal. (le 08 10 2009)

Crise en mairie

Lors du Conseil du 28 septembre, déjà, il avait, déjà, été privé de ses délégations de pouvoir par les élus de sa propre famille politique. Monsieur Quentin avait immédiatement répliqué en expliquant que cette privation n’était pas légale et il en appelait au contrôle des services de l’Etat. En inventant une nouvelle règle : « ce recours serait suspensif. »
Pour ses adversaires et anciens amis, Henri Le Gueut son premier adjoint et Philippe Most son adversaire (de droite également) lors des dernières municipales, la cause est entendu : le maire n’est « plus légitime« , « sa gestion est calamiteuse« , « il a eu besoin de nous pour se faire élire et maintenant il passe son temps à nous critiquer« .
De son coté, Didier Quentin n’est pas avares de petites phrases assassines envers ceux qu’il qualifie de traîtres,  » un conglomérat hétéroclite de gens unis par le ressentiment, la haine et avant tout soucieux de pérenniser un système de petites combines et d’avantages personnels »
Pas mal pour cette petite cités balnéaires ou fleurissait sur les affiches UMP de la campagne des municipales, le slogan « Royan uni »
La droite se désespérait d’être la risée du département et de voir les explications musclées des protagonistes sur les couverture de la presse locale.

Dadou à la rescousse ?
Mais tout va bientôt changer car Dominique Bussereau, grande personnalité locale de l’UMP, Conseiller Général, Président du Conseil Général, Ministre, Conseiller municipal et tête de liste aux Régionales avait encore un peu de temps à consacrer au bon fonctionnement local de son parti. Il s’est ouvert du problème à son chef, notre bien-aimé dirigeant suprême Kim Jong Sarkozy et notre Nain Céleste a trouver la solution :
Il serait envisagé de nommer d’élire Dadou maire de Royan. Dadou, vous le savez, c’est André Sarkozy, la maman du Timonier Suprême du Royaume de France.

En fait, cette opération était prévu de longue date. Très exactement depuis que notre Excellentissime Dirigeant était venu voir sa maman en juillet alors qu’elle fêtait ses 50 ans de fidélité à la station balnéaire.
Elle avait réservé le restaurant surplombant la plage où notre Grand Homme a ses souvenirs de vacances, et où il est question de lui ériger une statue plus grande encore que celle prévue au Cap Nègre…
Près de 300 personnes attendaient le Couple Divin et Nicolas, notre Astre Resplendissant s’était offert un bain de foule auprès « des habitants du quartier huppé, informés depuis quelques jours, mais également des touristes, casquettes sur la tête, tongs aux orteils et téléphone portable à la main pour immortaliser la scène »
C’est à l’occasion de cette séance de photo que le Lion Conquérant du 9-2, s’était aperçu que Didier Quentin avait l’outrecuidance de le dominer d’une demi tête, malgré des efforts désespérés pour fléchir les genoux et disparaître parmi les figurants de petite taille qu’il avait recruté pour la circonstance.
Son sort était scellé et Nicolas 1er aurait annoncé à l’oreille de Dadou : « bientôt tu règneras ici. »
Il ne restait plus qu’à inciter quelques élus à une fronde orchestrée de main de maître par Philippe Most qui devrait bientôt, se murmure-t-il dans les couloir du « chateau » reprendre le poste de député de Quentin qu’on n’appelle plus ici que « l’effronté »

Ce projet de nomination d’élection de Dadou, en tous cas, fait des heureux dans la bonne bourgeoisie de Royan qui y voit la promesse d’un apaisement en mairie et sans doute d’un retour des fêtes fastueuses, des réceptions mondaines, de bals aujourd’hui hélas bien rares.
Il est vrai que depuis Jean de Lipkowski, issu de la noblesse de la province de Podolie, la mairie était aux mains de roturiers, de Droite certes, mais cela n’excuse pas tout !
La bourgeoisie accueillerait donc une Sarkozy de Nagy Bocsa avec soulagement…

D’inévitables critiques à gauche
Bien sûr, quelques soixantehuitarts gauchistes ne manqueraient pas d’émettre des réserves sur ce qu’ils dénonceraient comme une nouvelle marque de népotisme. Mais Frédéric Lefebvre, le porte-voix du parti aurait immédiatement su trouver les arguments justes : « Si Dadou a su mettre au monde un génie de la politique c’est qu’elle même est exceptionnelle et il serait absurde de priver Royan d’un tel talent »
Sur la question de l’age : « cela fera une moyenne avec Jean.. » Toc.. Les gauchistes en aurait eu le bec cloués…
Certes la totale méconnaissance des dossiers municipaux (fiscalité, dossier de l’eau…) pourraient gêner Dadou. Mais la principale intéressée aurait déjà peaufiner une réponse de bons sens : « je ne compte pas, à mon âge, m’ennuyer avec ces détails, il y a du personnel à la mairie pour cela » Et d’ajouter avec son franc parler : « regardez mon petit fils : il a peiné a avoir son bac et depuis il glandait en fac au désespoir de la famille. Cela ne l’empêchera pas d’être Ministre de la Défense »
Délicieuse Dadou qui confond l’EPAD et le ministère…

Quoiqu’il en soit, amis royannais, vous étiez au bord du gouffre, comptez sur notre bon président pour vous faire faire un grand pas en avant….

Alain Renaldini

10 réponses à “Enfin une solution pour Royan”

  1. Roselyne dit :

    Carla à la Culture et Frédéric Lefèvre, Président de France-Télévision, vous vous souvenez de la chanson de Gérard Lenorman : « Si j’étais Président … » eh bien, « il » l’applique ….

  2. Serge dit :

    à la main gauche
    Je crois que Carla c’est le PAF qui l’intéresse, ce qui a toujours été le cas !

  3. Françoise B dit :

    à Remi86 et Chantal Wright…
    Pour le surf en 17, il y a Oleron quand même!…

  4. La main gauche dit :

    Carla ?.. non, elle se réserve pour être élue à l’EPACV (Etablissement Public pour l’Aménagement du Chateau de Versailles) .. Il faut bien commencer à préparer le prochain nid !!

  5. la grignette dit :

    Loupé « la main gauche » c’est en «  »TROISIEME ANNEE » » de deuxième année de fac de droit ! (ref rue 89 dossier jean sarkosy)
    C’est à dire : 2006 – 1 ere année de droit – reçu – elle aurait eu 80 ans aux prunes
    2007 – 2 eme année  » – recalé –  » 81
    2008 – 2 eme 2 eme année – pschitt –  » 82 et à suivre…
    2009 – 3 eme 2 eme année – là c’est mieux, car on ne peut normalement pas re-redoubler une année de droit, çà ne c’est jamais vu, c’est même interdit par tous les règlements intérieurs et extérieurs des facs de droit, mais quand on se nomme Sarkosy, on change de fac , on rallie Paris et personne n’y voit que du feu on fait une re-2 eme année ! Même qu’il a réussi trois matières, dans les moins importantes et encore en se trompant dans l’intitulé de l’une d’elle (droits des affaires au lieu et place de droit des biens), il lui reste quelque chose comme six ou sept matières à faire valider et les plus importantes !
    Quand à la classe de prépa k et son autre année de prepa à je ne sais plus trop bien quoi cà a été loupé aussi.
    En somme, AVEC UN BAC LITTERAIRE, on peut devenir quand même quelqu’un, c’est bien ce qu’a dit son père en lançant sa réforme du secondaire !

    Je fais ici mon méa culpa, je suis une vieille c…., j’ai poussé mes enfants à passer des bacs S, et ils n’ont que BAC + 5 et ne sont que des petits professeurs des petites écoles ! Erreur, ma fille et mon fils savent calculer le béton, peut-être pourront-ils penser à une reconversion chez les Bouygues, car au train où filent les Kim Jong actuels on n’a pas fini d’en baver ….

  6. deniel anne dit :

    Qui va prendre la mairie de Saint Georges de Didonne, le remplaçant de Bussereau ayant démissionné si Dadou prend Royan ? Carla ?

  7. La main gauche dit :

    Une question me taraude, et je ne vais dormir si vous ne me trouvez la réponse… est-elle en 52 ou en 53 ème année de 2ème année de fac de droit ???

  8. j’allais très souvent à Royan, mais si cette femme de quelle age? (passée 80) et mère de qui l’on sait devait devenir Maire de Royan je ne mettrai plus les pieds dans cette ville. Un coup de chance, nous envisagions d’acheter une maison là bas. Cela ne s’est pas fait OUF…..

  9. remi86 dit :

    Trop trop marrant ! j’ai fais suivre le lien sur des groupes d infos web ! La tete des gens a la lecture quelques peu detourné ! et des reactions ! quoique ! il reste le petit louis ! ( ah ca ! ca me rapelle quelque chose ) en tous cas royan merite mieux ! ca fais 3 ans que je n’y retourne plus ! Des que tu as ta planche de surf sur Pontailliac ! ta une armé de flic pour te surveiller ! on a rever mieux comme lifeguard ! Mais bon faut pas deranger labas !

  10. louis dit :

    Merci Alain pour cette suggestion qui a le mérite de la clarté et de la simplicité. mais il est bien regrettable que Dadou se cantonne à la seule ville de Royan. Ses gènes doivent à coup sûr lui permettent également de briguer la présidence du Poitou-Charentes, surtout s’il est unifié avec l’Aquitaine.
    Quant à M. Quentin, ses problèmes n’auraient jamais vu le jour s’il n’était pas cumulard.
    Qu’il abandonne illico un de ses deux mandats et le voilà tranquille (sauf s’il reste Maire, mais j’en doute).
    Comme quoi le cumul des mandats, c’est pas une bonne idée.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons