Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

3 novembre 2009

Vers la fin des congés maladies ?

Frédéric Lefebvre
Dominique Tian, le député UMP des Bouches-du-Rhône a déposé aujourd’hui un amendement visant à faire travailler les salariés en arrêt maladie depuis leur domicile via Internet, cet amendement est en fait une reprise de celui déposé en Mai dernier par Frédéric Lefebvre.

Le porte parole de l’UMP est décidément le porte parole des idées foireuses.
« C’est un roc!… C’est un pic!… C’est un cap!… Que dis-je, c’est un cap?… C’est une péninsule! », cette citation de Cyrano de Bergerac s’applique parfaitement à l’immense amas de connerie qui s’est développé dans le cerveau de monsieur Lefebvre, une connerie qui devient contagieuse étant donné que Dominique Tian, qui en Mai dernier avait déjà fortement soutenu l’amendement de Frédéric Lefebre est allé plus loin dans le léchage d’anus en reproposant un amendement similaire, vu que le porte parole de l’UMP avait retiré le sien après les nombreuses critiques venu de l’opposition comme de la majorité.

Pour le député des Bouches-du-Rhône, cet amendement est « de bon sens » :
« Certains salariés se trouvant en arrêt de travail demeurent en effet pleinement en mesure d’effectuer certains types de travaux », il a également ajouté que ce seraient « des économies que peut réaliser facilement l’assurance maladie ».
Comme d’habitude, l’argent passe avant la santé du salarié, c’est d’ailleurs ce qu’a dénoncé Roselyne Bachelot, la ministre de la santé :
« Ce qui compte c’est la protection du salarié ».

Le proposition commence donc déjà a être critiqué dans le clan UMP, en tout cas une chose est sure, si l’amendement est adopté (on en est pas encore là), il sera toujours possible pour les employés victimes de l’esclavage moderne d’échapper au télé-travail en téléchargent illégalement des films sur eMule et de se voir ainsi suspendre leur abonnement Internet, une technique certes un peu radicale, mais les employés en arrêt maladie seront bien obligés de se défendre face aux députés qui n’ont pas pris de congés malgré leur maladie mentale…

Glané sur CAC 69
Source : Nouvelobs.com

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons