Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

26 novembre 2009

La tournée de Nicolas Sarkozy en banlieue ne fait pas recette

Filed under: 21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 12:00

 Pensant que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes le président de la république a tenté de rejouer les shérifs en banlieue . Raté. Le PS dénonce une ficelle un peu grosse à quelques encablures des élections régionales et surtout pointe l’échec de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité.

Le thème de la table ronde à laquelle assistait Nicolas Sarkozy au Perreux est à lui seul parlant : “Agir pour la sécurité des Français”.

De nombreux observateurs voient là une entrée en campagne basée sur la sainte trinité “identité, immigration, insécurité” qui avait largement contribué à la victoire présidentielle de l’ancien ministre de l’intérieur.

C’est justement sur ce dernier point que le bât blesse. Le bilan de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité n’est pas bon alors qu’il est en charge du dossier depuis 2002. Dans certains domaines, les atteintes aux personnes entre autres, la situation s’est même dégradée et ce malgré la mobilisation générale du gouvernement décrétée en septembre pour tenter d’enrayer la détérioration des statistiques de la criminalité.

Dés lors, la seule solution pour cantonner le FN dans la perspective des régionales consiste, au-delà de la simple agitation, à des effets d’annonce : triplement du nombre de caméras de surveillance, mesures fiscales pour débusquer les dealers et, à défaut de plombier polonais, stigmatisation de l’immigré et du clandestin. “Tant que je serai président de la République, je n’accepterai pas une régularisation globale de ceux qui n’ont pas de papiers parce que c’est contraire aux idées que je me fais des valeurs de la République.”

Chez Sarko ya tout ce qu’il faut. Habile président qui souffle le chaud et le froid capable dans le même déplacement d’ajouter “Toute forme d’amalgame entre la délinquance et l’immigration serait particulièrement odieux, et la France doit rester un pays d’ouverture.

Le président veut ratisser large. Sur Canal+, Dominique Paillé,  porte-parole adjoint de l’UMP a sans pudeur dévoilé la stratégie de l’Elysée: “Tout cela participe de l’idée qui est la nôtre : expliquer aux électeurs potentiels du Front national qu’ils ne doivent pas se tromper. Nous, nous n’éludons aucun des problèmes, aucun des sujets et nous leur apportons des solutions, ce qui n’est pas le cas du Front national.”

Les idées reçues justement, Alain Duhamel leur met un vieux coup de pied. Dans Le Point daté du 19 novembre, le journaliste bât en brèche certains fantasmes dans un éditorial au titre évocateur “Et si l’intégration réussissait ?“.

Alain Duhamel s’appuie sur une étude “Le destin des enfants immigrés” (Stock) réalisée par des spécialistes reconnus, qui prend le contre-pied de l’opinion dominante en affirmant que malgré les apparences, l’intégration des enfants d’immigrés est en train de réussir. S’il faut bien évidemment se garder de tout angélisme cette étude doit nous interroger sur la réalité du visage de la France qu’on essaye de nous imposer.

Le seul fait générationnel n’explique pas à lui tout seul qu’une partie de la classe politique de droite hystérise la situation en refusant petite phrase par petite phrase, jeux de mots ou plaisanteries douteuses l’un après l’autre, une intégration de fait. Au moment où les USA se sont donnés leur premier président de couleur, en France on en est encore à douter de l’appartenance à la communauté nationale d’individus à la seule vue de leur couleur de peau.

Loin d’apporter de la sérénité dans cette approche trouble notre Chef de l’Etat à des fins électoralistes en rajoute. Incompréhensible Sarkozy tout à la fois capable d’ouvrir le gouvernement à des personnalités issues de l’immigration et de l’autre, de souffler sur les braises du racisme ordinaire .

Henty Moreigne pour « La Mouette »

Une réponse à “La tournée de Nicolas Sarkozy en banlieue ne fait pas recette”

  1. Belgo5.0 dit :

    ce type est le populiste total.

    A comparer avec la situation de la France en 1848, avec la tentation actuelle du coup de force politique, un régime National (antiRépublicain), les scandales financiers, la répression policière, les médias sous la houlette, etc.

    Les réseaux de Sarkozy, c’est la machine à remonter le temps. Relire « le coup d’Etat du 18 Brumaire de Louis Napoleon Bonaparte »

    « le Belge »

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons