Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

19 décembre 2009

Eric Besson porte plainte contre jean-Christophe Cambadélis

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Nous apprenons ce soir qu’Eric Besson porte plainte contre Jean-Christophe Cambadélis , un député PS de l’opposition. J’ai déjà dit de long en large ce que je pensais d’Eric Besson, mais quelques piqûres de rappels ne peuvent pas faire de mal, en ce qui le concerne.

Nous apprenons également que l’homme serait blessé par la levée de boucliers qu’il provoque volontairement à droite comme à gauche. Il n’a pourtant aucunes raisons pour cela, puisque si je m’oppose à ces idées, comme beaucoup d’autres, il n’est en rien visé par des attaques personnelles. Comme le dit la maxime populaire: l’homme est respectable, seule ces idées et engagements peuvent être abominables.

Et je le déclare ici, les idées et les engagements d’Eric Besson font penser effectivement à d’autres engagements illégitimes qui ont marqués la France par le sceau de l’infamie et de la trahison de son idéal démocratique et républicain.

La déclaration et la réaction de Jean-Christophe Cambadélis

Celui-ci a déclaré le premier décembre :

  • « Pour moi, c’est Pierre Laval. A gauche, il n’a jamais été reconnu. Mais comme il s’estime plus intelligent que les autres, il finit par démontrer qu’il peut l’être à gauche comme à droite. Sans aucun état d’âme. »

Ce soir sur son blog, jean-Christophe Cambadélis vient de réagir à cette plainte: « je me réjouis de pouvoir faire la démonstration publique que le ressort de l’évolution de Besson est le même que celui qui anima Laval »

Le débat sur l’identité nationale va donc se déplacer au tribunal.

Quelle merveilleuse idée que de voir ce sublime accusé venir démonter la rhétorique dangereuse de ce ministre dont la traitrise est avéré, et dont l’ambition dévorante n’est pas si éloignée que cela d’un Laval en exercice.

Par Christophepour « Peuple.net« 

3 réponses à “Eric Besson porte plainte contre jean-Christophe Cambadélis”

  1. la grignette dit :

    @ tzatza
    Un traitre est une homme politique qui quitte son parti.
    Par contre, un con-verti est un homme politique qui quitte son parti pour s’inscrire au vôtre.
    Georges Clémenceau.

  2. tzatza dit :

    Besson, lui, n’a jamais été condamné pour recel d’abus de confiance.

  3. Exec T dit :

    Il porte des lunettes maintenant Besson?

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons