Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

1 janvier 2010

L’eau redevient municipale à Paris

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 12:00

Bernard Maris, économiste et chroniqueur à France Inter, revient sur la récente décision de la municipalité parisienne de revenir à la régie municipale de l’eau. Un exemple pour tous les pouvoirs publics locaux?

Nous avons bu beaucoup pour fêter la nouvelle année, et il va être ici question de l’eau à Paris. Aujourd’hui, les Parisiens vont se réveiller avec une eau municipale.

Autrefois l’eau était distribuée par trois sociétés, dont deux grandes et très célèbres sociétés privées, qui se partageaient la rive droite et la rive gauche de la capitale, Vivendi et Suez. Vivendi et Suez, les deux grandes rivales de la distribution et du traitement de l’eau en France dans le monde. Depuis la Libération il y eu un « phénomène de privatisation de l’eau » : la distribution de l’eau, autrefois confiée majoritairement à des régies municipales a été confiée à des sociétés privées, avec de longs contrats d’affermage, de 20 à trente ans, qui garantissaient à ces sociétés, une rente, la rente de l’eau.

Bien entendu ces sociétés devaient assurer la distribution dans de bonnes conditions, entretenir les canalisations – pour lutter contre les fuites, la déperdition d’eau – réaliser les investissements nécessaires pour le filtrage et la dépollution. Ces sociétés étant privées, elles réalisent des profits. Et parfois, on leur a reproché – c’est ce qu’on reproché à Jean-Marie Messier du temps où il dirigeait la Générale des Eaux future Vivendi – d’utiliser la manne de l’eau, la rente de l’eau, pour d’autre investissements qui ne concernaient pas l’eau, plus hasardeux, dans le cinéma et la musique par exemple.

Le principe de la municipalisation est de restituer les profits engendrés par la vente de l’eau à la gestion de l’eau. Autrement dit, l’exploitation de l’eau est analysée comme un cycle : l’argent engendré par l’eau est restituée à l’eau, sous forme d’entretien ou de dépollution (à Paris, il y encore des problèmes de saturnisme, à cause des tuyaux en plomb).

A la comparaison entre les deux types de système, on se rend compte que l’eau des régies municipales est moins chère. Et l’eau de Paris est particulièrement peu onéreuse : 2.89 euros le m3 en 2009, surtout, elle est deux cents fois moins chère que son équivalent en bouteille, à pureté égale, et sans emballage.

En ce jour de champagne, vive le champagne et vive la Marne, d’où vient en partie l’eau du robinet de Paris.

Le proverbe du jour, un proverbe indien : « La soif du cœur ne s’apaise pas avec une goutte d’eau ».

Bernard Maris pour Marianne2.fr

2 réponses à “L’eau redevient municipale à Paris”

  1. PIANFETTI dit :

    3 janvier 2010

    le 31 décembre 2009, par lettre non rar, nous avons reçu une mise en demeure de la SDEI filiale de la Lyonnaise des Eaux groupe SUEZ pour payer une fausse facture d’eau que nous avons constesté par RAR du 9 décembre 2009.
    Ces menaces écrites répétitive vont faire l’objet d’un plainte pénale pour escroquerie (art. 313-1 du code pénal)
    Nous sommes à disposition de Marianne 2 pour tous les éléments écrits et probants.
    le Hérisson

  2. Belgo5.0 dit :

    enfin une bonne nouvelle…politiquement s’entend…

    Une question en complément : la compétence qui consiste à rapatrier l’eau dans le giron public peut elle etre « partagée » avec d’autres municipalités et selon quels canaux ?

    « Le Belge »

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons