Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

28 janvier 2010

Clearstream : Villepin salue « le courage du tribunal »

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 16:20

Dominique de Villepin a salué, juste après avoir eu connaissance de sa relaxe dans le procès Clearstream,  le « courage » du tribunal correctionnel de Paris. Dans une courte déclaration à la presse à sa sortie de la salle d’audience, l’ancien premier ministre a expliqué qu’il souhaitait désormais se « tourner vers l’avenir pour servir les Français ».

« Après plusieurs années d’épreuve, mon innocence a été reconnue », s’est réjoui M. de Villepin, qui était accusé de complicité de dénonciation calomnieuse. « Je salue le courage du tribunal, qui a su faire triompher la justice et le droit sur la politique. Je suis fier d’être le citoyen d’un pays, la France, où l’esprit d’indépendance reste vivant. Je n’ai aucune rancœur, aucune rancune« , a-t-il dit devant les caméras. « J’ai été blessé par l’image que l’on a voulu donner de la politique, de l’engagement qui a été le mien pendant trente ans, et c’est vers l’avenir que je veux me tourner pour servir les Français et contribuer, dans un esprit de rassemblement, au redressement de la France », a ajouté l’ex-chef de gouvernement, qui depuis quelques mois ne cache plus ses ambitions présidentielles pour 2012.

Son avocat, Me Olivier Metzner, a déclaré à l’issue de la relaxe de son client : « Je me réjouis que la justice l’ait emporté, qu’on ait enfin reconnu l’innocence de Dominique de Villepin, innocence longtemps bafouée par la plus haute autorité de l’Etat. Ce jugement a démonté toute hypothèse possible, il a tout envisagé et, à l’issue de cette longue démonstration, le tribunal reconnaît qu’il n’existe aucun élément, quel qu’il soit, contre Dominique de Villepin, que Dominique de Villepin a rempli la mission qui lui était alors confiée comme ministre. Voilà un homme qui, malheureusement, a été précondamné, pour être aujourd’hui innocenté. Je ne redoute rien dans la mesure où le jugement qui a été rendu est un jugement extrêmement clair, extrêmement limpide et écarte toute hypothèse de culpabilité quelle qu’elle soit et donc la Cour d’appel ne pourrait faire que la même chose que le tribunal, donc peut importe un appel éventuel. »

Nicolas Sarkozy s’est refusé à commenter la relaxe de Dominique de Villepin par le tribunal correctionnel de Paris, estimant qu’il fallait « attendre les éléments avant de les commenter ». « Je pensais que vous preniez la parole pour me souhaiter un bon anniversaire, ça ne m’étonne pas de vous, je vous en remercie infiniment », a répondu M. Sarkozy à l’interpellation d’un journaliste après son allocution concluant la conférence sur les déficits. « Pour le reste, attendons de connaître les éléments avant de les commenter. Merci », a ajouté le chef de l’Etat, qui fête, jeudi, ses 55 ans. Nicolas Sarkozy était partie civile dans ce procès.

Jean-Louis Gergorin, condamné à quinze mois de prison ferme, notamment pour dénonciation calomnieuse, a annoncé qu’il faisait appel de sa condamnation, ouvrant la voie à un second procès. « J’ai décidé de faire appel car je suis innocent et me battrai de toutes mes forces pour que mon innocence soit reconnue », a déclaré l’ancien vice-président exécutif d’EADS, considéré par le tribunal correctionnel de Paris comme le « cerveau » de la manipulation visant à faire croire que des personnalités, dont Nicolas Sarkozy, détenaient des comptes occultes à l’étranger. « J’ai servi mon pays pendant trente-quatre ans, douze ans au service de l’Etat et vingt-deux ans au développement de son industrie aéronautique et aérospatiale. Je ne suis pas le personnage qui est décrit par ce jugement », a affirmé M. Gergorin. « J’ai cru à l’authenticitié des listings Clearstream transmis en 2003 et 2004, je n’ai pas commis les délits qui me sont reprochés », a-t-il martelé.

Me Paul-Albert Iweins, son avocat s’est déclaré « surpris par la sévérité de cette décision, le tribunal considère, contrairement à ce que pensait le parquet, que M. Gergorin n’est pas le manipulateur de M. Lahoud, mais qu’au contraire M. Gergorin a été manipulé par M. Lahoud et le tribunal n’en tire pas toutes les conséquences, même si la peine qu’il inflige à M. Gergorin est inférieure à celle qu’il inflige à M. Lahoud. Bien que le tribunal dise lui-même que M. Gergorin s’est peut-être laissé aveugler par certaines obsessions, je pense que le tribunal a considéré qu’il est trop intelligent pour ne pas avoir su. Etre condamné pour être trop intelligent, c’est le genre de compliment dont on peut se passer ».

L’avocat du journaliste Denis Robert, Me Hervé Témime, s’est félicité de la relaxe de son client : « Denis Robert n’a agi qu’en qualité de journaliste. C’est une très bonne décision, en particulier du fait que le tribunal a considéré que Denis Robert était protégé par des principes supérieurs, qui sont ceux de la liberté de la presse, de la liberté d’information, de la liberté d’expression. Dans ce cadre, il ne pouvait être condamné. »

Me Olivier Pardo, avocat d’Imad Lahoud, a déclaré au sujet du jugement de son client : « On s’attendait à beaucoup de choses, on avait même préparé le pire, le risque de mandat d’arrêt à l’audience, car on connaît la tradition judiciaire qui est vieille comme la République où, dans des affaires de ce type, ce sont souvent les lampistes, les plus faibles, qui ont les peines les plus fortes. »

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters

14 réponses à “Clearstream : Villepin salue « le courage du tribunal »”

  1. Entièrement d’accord avec Revizor et « La main gauche »
    Que l’on publie sur un blog socialiste les mesaventures et la guéguerre Sarko-Villepin ne présage en rien que l’on prenne parti pour l’un ou pour l’autre… Mais la droite s’est tellement gaussé des divisions internes au PS qu’il n’est pas désagréable de jouir du pitoyable spectacle de la haine farouche que se portent deux représentants de la droite.
    Personnellement mon aversion pour Sarkozy est bien connue mais je n’ai aucune sympathie pour un Galouzeau de Villepin. Tous deux a mettre dans le même sac avec Bayrou en prime…

  2. La main gauche dit :

    Révizor a raison, certes Villepin est plus proche du cabinet (ministériel ou présidentiel) que du caniveau, il a plus de l’homme de pouvoir que du chef de gang, ça reste néanmoins de la vrai droite classique pure et dure.. (souvenons nous entre autre du CPE et du CNE..).

    Quant à Frêche, je ne connais pas l’histoire complète, et, telle que rapportée par La Grignette, ça laisse suggérer que tout n’est pas si simple, toutefois d’une manière générale, ça doit justement renforcer l’idée que la compatibilité « socialiste » de tel ou tel doit se traiter sans ambiguïté aucune et sans laisser trace au doute au niveau des commissions faites pour cela au sein du parti, ceci évitera qu’on s’enlisent ad vitam de laisser ce genre de question se traiter dans des débats et oppositions sans fin entre militants locaux et nationaux !!

  3. traviata dit :

    politique ma chère La grignette, mais j’attendrai les programmes avant de prendre une décision, quoiqu’il en soit, je ne voterai pas ump c’est certain, j’aime l’harmonie certainement pas la guerre entre parti pour des votes. Seul les propositions comptent

  4. la grignette dit :

    @ traviata – opinion féminine ou politique ?

  5. traviata dit :

    lorsque l’on est un homme politique il faut savoir controler ses paroles. Qu’il s’agisse de Mr. Frêche ou de l’actuel président c’est pareil.
    Je ne doute pas qu’il (Mr. Frêche) est fait de bonnes choses dans sa région à un moment donné mais il y a des ecarts de langages qui font doute.
    Pour revenir à Mme Royale, il est inadmisible qu’elle sème la discorde au sein d’un parti, il est certain qu’elle a fait de bonnes choses en Poitou Charente, mais sa soif de pouvoir ne devrait pas lui faire faire n’importe quoi.
    Je dirai la même chose de ceux qui ont si facilement ceder aux sirènes du pouvoir, cela prouve qu’ils sont prêts à trahir pour le pouvoir eux aussi. Tout cela est nauséabond.
    Mr. De Villepin c’est autre chose, il est victime d’une injustice qu’il faut dénoncer à tout prix. Je ne soutien pas sa politique, pas plus que celle que nous proposerait Mr. Strauus Kahn.
    Nous avons vécu ce qui s’est passé en Angleterre, avec T. Blair qui devait réparer les ravages de Mrs T. et là je ne vous dit pas la deception.
    OUI, au risque de déplaire je soutien Mr. Bayrou, il me semble qu’il est le seul aujourd’hui qui ne change pas son discours en fonction des opportunités, ce n’est pourtant pas le chemin le plus facile.
    Je voterai PS si le candidat m’inspire confiance autrement j’irai voir du coté du MODEM, ou EUROPE ECOLOGIQUE

  6. revizor dit :

    Attention à ce Monsieur De Villepin.
    Le fait qu’il a des ennuis judiciaires, notamment avec le Président de la République, ne doit pas en faire le héros des socialistes, voire le candidat du Parti Socialiste ou le candidat unique de la gauche en 2012.
    Il faut savoir raison garder.

  7. la grignette dit :

    @ Traviata – toute m… est nauséabonde, je vous accordre que celle là est particulièrement odorante, on est vraiment loin de « la force de tranquille du Père François », et on n’a pas encore tout vu, reste quelque chose comme 860 jours …
    Je ne suis pas d’accord avec vous en ce qui concerne Ségolène Royal et vous serais reconnaissante de bien vouloir prendre connaissance des résultats de la gestion effectuées par son équipe et elle dans la règion. Elle ne se mèle pas de la direction du PS, et se contente de répondre avec dignité lorsqu’on l’attaque. Que ce soit Peillon qui fasse un accés de délirium ou d’autres qui lui glissent des vacheries en douce. Il ne faut pas subir l’influence des médias, qui tronquent les interwievs pour mieux les détourner ou qui inventent sur les ordres du nain. Il faut garder la tête froide.

    Il y a des régionales à gagner et c’est tout.

    Maintenant si vous voulez évoquer le cas de Georges Frêche et de sa soit-disant xénophobie (1ere affaire médiatisée) je devrais vous indiquer que Montpellier a reçu et intégré une grande population de rapatriés « pieds-noirs » et de musulmans « harki » en 1962 et que ceux-ci se sont intégrés à la cité, avec l’aide du Maire Frêche. Lors de cet incident, le 11 février 2006, à l’occasion d’un dépôt de gerbe sur la tombe d’un « pied-noir » assassiné,
    il est pris à partie par un groupe de harkis RECEMMENT PASSE A L’UMP et répond à ce groupe (bande audio-vidéo) :

     » Vous êtes vraiment d’une incurie incroyable. Vous ne connaissez pas l’histoire. Ah vous êtes allés avec les gaullistes… Vous faites partie des harkis qui ont vocation à être cocus toute leur vie …Faut-il vous rappeler que 80000 harkis se sont fait égorger comme des porcs parce que l’armée française les a laissés ? Moi qui vous ai trouvé un toit et je suis bien remercié. Arrêtez-vous ! Arrêtez-vous ! Allez avec les gaullistes ! Allez avec les gaullistes de Palavas. Vous y serez très bien ! Ils ont massacré les vôtres en Algérie et vous allez leur lècher les bottes ! Mais vous n’avez rien du tout ! Vous êtes des sous-hommes ! Rien du tout ! Il faut que quelqu’un vous le dise ! Vous êtes sans honneur. Vous n’êtes pas capable de défendre les vôtres ! Voilà, voilà… Allez dégagez ! »

    A signaler que le Maire UMP de Palavas a de gros problèmes avec la justice pour des histoires de marchés publics truqués, comme pratiquement tous les maires de la côte de Nice à Monaco et en plus a fait des misères à Frêche lors d’un agrandissement de communauté de communes … Pas un ami.

    La réaction de Georges Frêche, certes d’une volubilité toute méridionale, n’était pas xénophobe mais faisait plutôt reproche du manque d’honneur des dits harkis. Ce qu’il cite concernant les leurs en Algérie est vrai, le chiffre étant néanmoins plus important d’après mes sources ALN de 1963, mais avant de se faire égorger ils ont goûté à tous les raffinement de tortures importés par les anciens d’Indochine, certains près de chez moi ont mis quatre jours à mourir.

    Mon discours est cru mais vrai, et je ne suis pas seule pour le raconter.

    Alors maintenant laissez les médias médire et faites confiance aux camarades, c’est mieux.

  8. traviata dit :

    si tout les politiques hommes où femmes avait la stature et la force tranquille, cela ferait une politique beaucoup plus humaine. c’est pour moi le but de la politique, peut être suis je trop naïve, mais les bassesses auquelles nous venons d’assiter hier de la part d’un pouvoir qui se racroche à tout pour se sortir de cette ….nauséabonde me dégoutte.
    Je soutiens je l’ai déjà dit Mr. De Villepin, même si il n’est pas de gauche, sa droite est certainement meilleure que celle de ce que nous avons en ce moment.
    N’oubliez pas que Mr. Strauss Kahn est soutenue par la droite plus que par la gauche, que Mme Royale s’occupe à diviser plutôt qu’a rassembler. Je ne pense pas qu’il y ait de quoi se réjouir.
    A quand un candidat qui nous donne envie de voter pour lui où elle? certainement pas les deux que je viens de citer.
    Comme beaucoup de gens je suis déçue du spectacle qui nous est donné en ce moment.
    L’espoir fait vivre dieu merci.

  9. Serge dit :

    Avons nous affaire à un parquet « ciré à la brosse à reluire », «  »vitrifié » ou « flottant », il ne faut surtout pas parler de la « sous-couche » qui doit être particulièrement « feutrée et épaisse » ?

  10. la grignette dit :

    Cà va nous coûter combien cette pantalonnade ? Car la justice, même réduite à peau de chagrin chiffre haut… Il est payé combien Marin ? Peut-être qu’il est soumis lui aussi au système « chiffre-résultats » comme les flics.

  11. nouvel obs dit :

    Effectivement, le parquet fait appel… Voici l’analyse du Nouvel Obs.fr

    « Tout n’a pas été dit dans cette affaire », estime le procureur de Paris Jean-Claude Marin. Nicolas Sarkozy « a menti dans ce dossier », accuse de son côté l’ex-Premier ministre.

    Alors que Jean-Claude Marin a annoncé son intention de faire appel de la relaxe de Dominique de Villepin, ce dernier a vivement réagi vendredi 29 janvier sur RMC. L’ancien Premier ministre a accusé Nicolas Sarkozy d’avoir « menti » dans l’affaire Clearstream, notamment « sur la date à laquelle il été informé » de l’existence d’une opération contre lui.
    « Nicolas Sarkozy a menti dans ce dossier, les éléments sont là, il a menti sur la date à laquelle il a été informé de ces opérations », a-t-il déclaré.
    Le chef de l’Etat « a poussé lors du procès, dans la bouche de son avocat, tellement loin qu’il a été amené à utiliser des documents à qui il a donné une interprétation fausse », a accusé Dominique de Villepin.
    « Il a été amené à s’appuyer sur l’un de ceux qui a été reconnu coupable en donnant du crédit à la thèse défendue par Imad Lahoud » selon laquelle l’informaticien connaissait bien l’ancien Premier ministre.
    Imad Lahoud, condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir falsifié des fichiers issus de la société Clearstream, a fait appel de sa condamnation jeudi.
    « Trop loin, c’est trop loin et c’est surtout trop loin quand on est président de la République », a aussi déclaré Dominique de Villepin.

    « On ne comprendrait pas que je n’interjette pas appel »

    Le procureur de la République de Paris Jean-Claude Marin avait déclaré sur Europe 1 son intention de faire appel de la relaxe de l’ex-Premier ministre Dominique de Villepin. Jean-Claude Marin avait expliqué : « Tout n’a pas été dit dans cette affaire. Il y a place encore pour faire émerger une part de vérité (…) J’ai décidé d’interjeter appel de cette décision ». Le procureur trouve « surprenant » le jugement rendu par le tribunal. « Je n’ai pas requis autrement qu’en conviction. La culpabilité de Dominique de Villepin je l’ai dite à l’audience par conviction. On ne comprendrait pas que je n’interjette pas appel », a-t-il lancé. « Il faut que la cour d’appel ait tous les éléments (…) Fin 2010 ou début 2011, on pourrait avoir un second procès », a ajouté le magistrat, qui avait requis 18 mois de prison avec sursis et 45.000 euros d’amende à l’encontre de l’ancien Premier ministre pour « complicité de dénonciation calomnieuse ».

    Une décision « politique », selon Villepin

    Dominique de Villepin a réagi vivement à cette annonce, estimant que « Nicolas Sarkozy poursuit dans son acharnement ».
    Dominique de Villepin a réagi vivement à cette annonce, estimant sur RMC que l’appel du Parquet était une décision « politique », montrant qu' »un homme, le président de la République Nicolas Sarkozy » a choisi de « persévérer dans son acharnement, dans sa haine ».
    « Le président de la République préfère persévérer dans sa haine qu’être le garant des institutions », a-t-il dit .
    « Arrêtez monsieur le président cette haine qui ne peut vous faire que du tort », a-t-il lancé. « C’est un triste spectacle, ce n’est pas un grand jour pour la politique ».
    Le procureur de Paris Jean-Claude Marin est « sous l’autorité hiérarchique du Garde des Sceaux et du président de la République », a-t-il relevé, ajoutant: « il savait qu’il n’y avait rien dans ce dossier à me reprocher ».
    L’ancien Premier ministre a évoqué « un détournement de la fonction présidentielle, un détournement du pouvoir ». « Je regrette que ce spectacle pitoyable soit donné aux Français, je regrette que la justice soit instrumentalisée ».

    « le double degré de juridiction »

    Me Olivier Metzner, l’avocat de l’ex-Premier ministre, a lui aussi dénoncé sur France Info un « acharnement » et une « décision politique prise au plus haut niveau ». « Je n’ai pas besoin de recevoir d’instructions de quiconque pour faire appel (…) La décision de faire appel est ma décision », a assuré vendredi matin Jean-Claude Marin.
    Interrogé jeudi soir sur un éventuel appel, Dominique de Villepin avait indiqué au journal de 20 heures de France 2 qu’il « n’imaginait pas un instant » que le parquet fasse appel d’un jugement qui ne laissait selon lui « aucun doute » sur son innocence.
    « A partir du moment où le Procureur considère qu’il faut à nouveau que la justice se prononce, c’est sa responsabilité », a réagi le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre sur France-Info.
    « De toute toute façon, à partir du moment où il y avait deux condamnés qui faisaient appel ça veut dire qu’il y avait un nouveau procès », a-t-il relevé soulignant que « ce n’est quand même pas parce que c’est Dominique de Villepin qui est en cause aujourd’hui qu’on va remettre en cause un des principes de notre droit : le double degré de juridiction ».

    « Un règlement de compte »

    « Le président de la République, en quelques heures, a un peu changé d’avis : hier (jeudi) il ne faisait pas appel, d’ailleurs il n’en avait pas le droit (…), et puis maintenant on sent bien, en réalité, qu’ils ont décidé de poursuivre cette vendetta » et « le parquet vient se joindre à ça », a de son côté déclaré le député PS du Doubs Pierre Moscovici. « Nous avons une espèce de règlement de comptes qui ira jusqu’au dernier sang entre deux hommes qui ont dirigé la France ensemble à l’époque où Jacques Chirac était président de la République », a-il ajouté y voyant « quelque chose d’extraordinairement malsain ».

  12. revizor dit :

    J’apprends à l’instant que le Parquet vient d’interjeter appel.
    Je pense que c’est une bonne chose car il me semble que l’on a fait simplement payer les lampistes .

  13. Exec T dit :

    Le costume gris, la chemise bleu très pâle et la cravate à rayures ton sur ton de bleu sont du meilleur effet.
    Cela fait chic, de bon goût et s’harmonise parfaitement avec les cheveux argentés.

    C’est dire ce que peut m’inspirer cette joute entre le PR et un ancien PM.

    Quant à Denis Robert, les BDs qui traitent de la question sont simplement indispensable à l’édification du citoyen.

  14. Bois bande dit :

    villepin un destin ? malgre la relaxe il existera toujours un doute sur la responsabilite suppose de mr de villepin.Le temps des discours pompeux pompier et pompant a un temps maintenant ça sera la sanction des urnes qui
    permettra de dire si mr de villepin peut aspirer a un destin de grande responsabilite politique.Challenge d’autant plus important qu’il n’a jamais ete elu

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons