Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

29 janvier 2010

Le gouvernement avoue une sous-évaluation monumentale des gardes à vue

Filed under: 09 - Evènement,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:30

L’aveu est «hénaurme». On savait déjà que la France avait battu ses propres records (578.000 gardes à vue en 2008 ; + 72% depuis 2001) sous l’effet de la «culture du résultat» imposée aux policiers par Nicolas Sarkozy. On sait désormais que les statistiques officielles étaient très largement biaisées: quelque 200.000 mesures de gardes à vue manquent à l’appel, selon l’aveu passé ce mercredi matin par le porte-parole du ministère de l’intérieur, Gérard Gachet. Il y aurait donc eu près de 900.000 mesures de gardes à vue en France, l’an passé.

Interrogé sur France Info, le représentant de la Place Beauvau a dû admettre l’évidence, après les déclarations du Contrôleur des lieux de privation de liberté, en décembre (ici sur Mediapart), et avant la parution d’un livre rédigé par l’un des journalistes de la radio, Matthieu Aron. Les chiffres avancés par le ministre de l’intérieur Brice Hortefeux, lors de sa conférence de presse du 14 janvier, étaient tout faux: 580.108 mesures de gardes à vue en 2009, indiquait alors le ministère de l’intérieur. Deux semaines plus tard, ce chiffre qui constituait déjà un record est donc revu à la hausse. Drastiquement.

Dans son ouvrage à paraître, le journaliste de France Info indique que 300.000 gardes à vue auraient été oubliées des statistiques officielles. Ce qui correspond principalement à des «GAV» pour des infractions routières et, pour une plus petite partie, aux chiffres de l’outre-mer. A l’antenne, M. Gachet a reconnu que les statistiques officielles ne prenaient pas en compte, jusqu’à aujourd’hui, les délits routiers… et que les chiffres ultramarins ne sont «pas encore connus». Avant de commenter: «Il y a deux comptabilités distinctes», dont l’une concerne les placements en GAV de personnes interpellées sur les routes, notamment en état d’ébriété.

Le liève avait donc été soulevé par le Contrôleur général des lieux de privation de libertés, Jean-Marie Delarue. «Toute privation de liberté, même de quelques heures, est une expérience traumatisante, relevait M. Delarue en décembre dans un entretien au Journal du Dimanche. Or nous avons découvert que le nombre de gardes à vue est minoré. Les 578.000 gardes à vue de 2008 ne comptabilisent pas la plupart des infractions liées au code de la route; des personnes arrêtées passent la nuit au commissariat ou dans la gendarmerie parce que la préfecture est fermée et qu’on ne sait pas combien de points vont être retirés sur leur permis. Dans les gendarmeries, ces personnes sont enregistrées dans un registre particulier. D’après nos estimations, cela peut représenter de 20 à 25%, voire 30% des effectifs des gardés à vue. On arrive à 750.000 gardes à vue, ce qui est beaucoup, d’autant que la plupart ressortent sans aucune poursuite.»

Les statistiques de la délinquance, à l’avenir, feront «mieux ressortir» l’ensemble des chiffres sur ces mesures privatives de liberté qui, décidément, concernent de plus en plus d’habitants de l’Hexagone – alors que la France est, de loin, la lanterne rouge de l’Europe en la matière.

Erich Inciyan pour Médiapart

2 réponses à “Le gouvernement avoue une sous-évaluation monumentale des gardes à vue”

  1. la grignette dit :

    Cette histoire ce « croc de boucher » me dit quelque chose…. C’était qui ?

  2. La main gauche dit :

    et pour quels résultats ?… sur le plan factuel, aucune baisse sensible des crimes et délits depuis l’arrivée de l’agité au fonction de l’intérieur puis à la tête de l’état, et sur le plan du ressenti, il ne me semble pas que les gens se sentent plus en sécurité aujourd’hui que lors du dernier gouvernement socialiste, au contraire, la dislocation du service public et l’abandon du pouvoir à des capitalistes sans nom ni visage renforce le sentiment d’insécurité par celle de la crainte du lendemain !

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons