Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

30 janvier 2010

Bienvenue dans le monde libéral

Filed under: 09 - Evènement,10 - Chronique de la haine ordinaire — iledere @ 12:30

D’après le « Canard enchaîné, Sarkozy était tout heureux de faire dire à Kouchner, lors du dernier conseil des ministres que le nouveau président chilien était son ami et que Sarkozy était son modèle… En effet, l’élève est au niveau du maître quand il s’agit de se goinfrer avec l’argent du contribuable !
Ainsi, à peine élu, Sarko avait plus que doublé son salaire de président, touchait ancien salaire de ministre de l’intérieur, tout en étant intéressé aux résultats du cabinet d’avocat où il était associé.
L’élève et admirateur (dixit Sarko) Piñera, marche sur ses brisées comme le signale l’hebdomadaire « The Clinic » repris par Courrier International :

Le milliardaire Sébastián Piñera, élu président du Chili le 10 janvier dernier, vient, lui, de relancer la polémique sur le conflit d’intérêts entre ses activités d’homme d’affaires et ses nouvelles responsabilités de chef d’Etat en déclarant : « J’ai des engagements financiers, je dois rembourser les crédits avec lesquels j’ai financé ma campagne, je dois payer les frais de fondations comme Futuro, Mujer Emprende, Tantauco. Tout cela nécessite de gros  moyens. Il y a beaucoup de projets, et le salaire de président n’y suffit pas« ,  rapporte l’hebdo satirique chilien The Clinic.

Avec ces déclarations, Piñera « prépare le terrain pour annoncer qu’il ne tiendra pas entièrement sa promesse, toujours repoussée, de se défaire du portefeuille de participations qui reste en sa possession« ,  commente The Clinic.

Un président milliardaire
Certes, le président à quelques crédit sur le dos car une campagne, même au Chili, cela coûte cher. Il n’en n’est pas réduit pourtant à toquer à la porte de des resto du coeur…
Sebastian Piñera figure au classement de la revue Forbes des personnes les plus riches du monde. Sa fortune, estimée à 1,2 milliard de dollars, est pour moitié composée d’actions de grandes entreprises chiliennes cotées en Bourse. Le cours des actions de son groupe Axxion s’est envolé depuis sa victoire à l’élection présidentielle. Les déclarations de Piñera surviennent au moment où le président de la Chambre nationale de commerce (CNC) appelle à réviser le salaire minimum à la baisse, note, perfide, The Clinic.

Un salaire de président, même doublé ne constituerait donc, au mieux qu’un peu d’argent depoche… Mais à l’instar de nos gros bourgeois franchouillards qui se gavent en se plaignant, le nouveau président chilien n’a aucune vergogne à plonger les mains dans la caisse tout en imposant une régime sévère aux travailleurs de son pays…
Bienvenue dans le beau monde libéral…

Alain Renaldini

3 réponses à “Bienvenue dans le monde libéral”

  1. Mazures dit :

    C’est vrai, mais notons que, question richesse, l’ancienne Présidente n’était pas un lavandière de pulls en laine de guanaco non plus ! Avez-vous été à Santiago ? La Défense, à Paris, c’est ringard à côté, la City de londres, c’est plus petit. Il faut vivre avec sont temps, malheureusement, mais réalistement.

  2. la grignette dit :

    Ils vont bientôt recommencer à créer des « vestiges souvenirs » pour les générations à venir, quand ils ouvriront les charniers.

  3. Exec T dit :

    Bienvenue dans l’Âge des ténèbres plutôt.

    Bon enfin dernier jour pour te souhaiter une très, très bonne année.

    Continue de maintenir ton blog.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons