Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

17 mars 2010

Quand Sarkozy voulait construire en zones inondables

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 6:30

Nicolas Sarkozy défendait en avril dernier la construction dans les zones inondables.

Entre temps, il y a eu Xynthia… Preuve en images, le président de la République risque une fois de plus d’être attaqué pour ses contradictions. Alors qu’il a exigé en début de semaine des explications sur la catastrophe de ce week-end, il devra faire face à un autre discours prononcé il y a tout juste un an où il défendait les constructions en zone inondable.
Au lendemain de la tempête qui a fait 52 morts, Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’Ecologie appelait, elle, « à durcir les règles« . « Il y a des zones où on ne peut pas construire« , estimait-elle. Pour comprendre le débat, cliquez sur notre interview : Faut-il changer les règles de construction sur le littoral ?

Le 20 avril 2009, à la Cité de l’architecture et du patrimoine, dans un discours sur le Grand Paris , Nicolas Sarkozy expliquait qu’en matière d’urbanisme, « le problème c’est la réglementation ». Et d’ajouter: il faut « rendre constructible les zones inondables« . L’ancien avocat spécialisé en droit immobilier expliquait: « Pour libérer l’offre il faut déréglementer, élever les coefficients d’occupation des sols et rétablir la continuité du bâti dans les zones denses, permettre à chaque propriétaire d’une maison individuelle de s’agrandir, d’ajouter une pièce ou un étage, rendre constructible les zones inondables pour des bâtiments adaptés à l’environnement et au risque, utiliser les interstices, les délaissés d’infrastructures… »

[dailymotion=http://www.dailymotion.com/swf/video/xcfsh4]

L’expansion

Pour le plaisir un petit Djando de 10 ans

[youtube=http://www.youtube.com/v/y4JlsncEwXI&hl=fr_FR&fs=1&]

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons