Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

18 mars 2010

La drôle de visite de Nicolas Sarkozy en Charente-Maritime

Filed under: 16 - Ile de Ré,20 - UMP — iledere @ 6:30

Décidément, la Charente maritime est à l’honneur. En deux semaines, deux visites de Sarkozy, et une kyrielle de ministres depuis Bussereau, le ministre candidat, jusqu’au dernier venu, hier, Hervé Morin ministre de la défense… Le tout sans aucune arrière pensée électorale, bien sûr…
Avec, c’est une habitude établie, les convois sans fin, les avions réquisitionnés et les déploiements de force de l’ordre habituels au cas ou l’autochtone mordrait. On ne sait jamais ce qui peux passer dans la tête des gueux..
Françoise Mesnard nous narre la visite de Morin…

La drôle de visite de Nicolas Sarkozy en Charente-Maritime
Invitée lundi 15 mars en fin d’après midi à accueillir le Président de la République mardi 16 mars à 10h30 sur le tarmac de l’aéroport de La Rochelle , Ségolène Royal ne pouvant se libérer m’avait demandé de représenter le Conseil Régional . Si Ségolène Royal était invitée à accueillir le Président de la République, elle n’était pas conviée à la réunion de travail prévue sur les conséquences de la Tempete Xynthia à la Préfecture de Charente-Maritime.

N’ayant pas saisi cette subtilité (mesquinerie ?) dans l’invitation, je suis allée accueillir le Président sur le tarmac de l’aéroport puis j’ai suivi le cortège jusqu’à la Préfecture de Charente-Maritime ou à l’évidence , la Région n’était pas attendue puisque je n’ai eu droit qu’à un siège de spectateur au fond de la salle.

Qu’importe me suis je dit , ce n’est pas le plus important. La réunion a alors débuté.

Un recensement chiffré sur les conséquences de la tempête a été présenté , les représentants des chambres consulaires ont fait part de la nécessité de d’accélérer les procédures d’assurance, les élus ont fait part de la nécessité d’aider les communes à reconstruire car beaucoup des ouvrages détruits n’étaient pas assurables, Maxime Bono a proposé un avenant Tempête au Contrat de projet ainsi qu’il avait été fait pour la tempête de 99, et enfin le président de la Chambre d’agriculture 17 a témoigné du désespoir de la centaine d’agriculteurs touchés et de la nécessité de leur dire rapidement la hauteur du soutien financier possible afin de savoir s’ils pouvaient continuer leur activité.

En réponse , Nicolas Sarkozy est resté très vague dans ses propositions . Il a surtout insisté sur la nécessité d’empêcher les habitants de venir reconstruire sur les zones inondables dangereuses et sur sa volonté de ne pas construire des digues « immobilières  » . Il n’a pas été possible de savoir où étaient les 3 millions d’euro promis en aide d’urgence par le Président . J’ai été un peu choquée par la réponse faite au Président de la Chambre d’Agriculture accusé d’être trop pressé. Et enfin , pas une proposition concrète sur les dispositifs d’urgence a mettre en oeuvre pour permettre aux entreprises , aux artisans , aux commerçants sinistrés de faire repartir leur activité au plus vite.

Enfin, Nicolas Sarkozy a indiqué qu’il fallait respecter les sinistrés. Si cela est vrai , pourquoi ne pas avoir attendu quelques jours pour éviter toute confusion avec les élections régionales ?

Par ailleurs, je me suis demandée combien coutait ce déplacement avec deux avions spéciaux affrétés et cet imposant cortège de voitures ministérielles . En effet, Nicolas Sarkozy étant déjà venu il y a peu de temps , ce déplacement était il vraiment indispensable ? et l’argent dépensé n’aurait il pu être plutôt utilisé à aider ces agriculteurs désespérés?

Pour couronner le tout , en sortant de la réunion , quelle ne fut pas ma surprise d’apprendre que Dominique Bussereau, Ministre de la république, avait déjà commencé à communiquer sur le thème  » Ségolène Royal n’est même pas venue à la réunion !! elle est mal élevée, elle ne s’intéresse pas aux sinistrés » . Heureusement , les journalistes présents ont rectifié l’information en indiquant que la Région Poitou-Charentes était bien représentée à cette réunion. Merci à eux . Quant à Ségolène Royal, elle n’a pas voulu polémiquer sur le fait de ne pas avoir été invitée à la réunion de travail, préférant en toute discrétion, aller à la rencontre des sinistrés de l’île de Ré.

Françoise Mesnard

Bon, c’est connu, j’ai un petit faible pour Vanessa Paradis… Voici son dernier clip..


3 réponses à “La drôle de visite de Nicolas Sarkozy en Charente-Maritime”

  1. babelouest dit :

    @ arnold
    Le mot sinistré subit une connotation négative bien mal à propos. On devrait vocaliser « droitifié » pour ce genre de désagrément (le mot est faible). C’est la droite qui a favorisé au maximum le court terme, les services aux amis même s’ils causaient des risques pour d’autres. Car le court terme est une constante de la droite qui vit au rythme échevelé de la Bourse, à la milliseconde. Bien sûr, quelques élus dits de gauche, mais surtout opportunistes, ont enfourché le même dada, à leurs risques et périls judiciaires.

    La gauche tente de répondre aux besoins (je n’ai pas dit les demandes) d’un maximum de gens, donc elle se doit de penser à long terme. C’est sa grande différence avec une droite qui réagit à des objurgations de ses électeurs les plus véhéments, qui sont souvent les plus riches.

  2. arnold dit :

    cher monsieur,je suis etonne que personne ne parle des sinistres de l’ile de re en ce qui concerne les residents secondaires(depuis 1952) eux aussi ont eu a connaitre leur maison detruite et ont tout perdu meme en centre ville de la flotte.il semble que cela n’interresse personne meme pas la mairie et pourtant nous vivons 8mois de l’annee dans cette maison mais!!!!!!!!nous ne votons pas a la flotte,il y a peut-etre un rapport?non ? deux poids,deux mesures cordialement

  3. Exec T dit :

    Je ne peux m’empêcher de commenter le « il faut respecter les sinistrés ».

    Le mot « sinistre » vient de la racine latine qui veut dire « gauche ».
    Entend-t-il, l’Innommable (Celui-Dont-On -Ne-Peut-Prononcer-Le Nom), que vous seriez atteint par la gauche?
    Et si oui, que penser, avez vous droit au respect pour vos opinions? Etes vous des victimes de la gauche?

    Ah, il ne voulait pas dire cela?
    Il n’est pas toujours simple de suivre le fil de la pensée de cet homme, la lecture de ses discours en est la preuve.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons