Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

19 mars 2010

Nouveau FN

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Le redressement du Front national constitue la principale surprise du premier tour des élections régionales. Les enquêtes d’intentions de vote ont, cette fois-ci, sensiblement sous-estimé l’influence de la formation lepéniste en la situant un peu en-dessous de 10% dans la dernière ligne droite contre un résultat effectif de 11,7% des suffrages exprimés. Il convient certes de ne pas sur-interprêter ce score du FN. Le scrutin régional lui est traditionnellement plutôt profitable et le parti d’extrême droite est tout de même en recul de trois points par rapport au scrutin analogue de 2004 (14,7%).

Oui mais, entre temps, il y a eu l’élection présidentielle de 2007, en grande partie gagnée par Nicolas Sarkozy grâce à un « holp-up » réussi sur l’électorat frontiste. D’une élection à l’autre, Jean-Marie Le Pen avait perdu plus du tiers de son pourcentage de voix. La déperdition est aujourd’hui nettement moindre. Est-ce à dire que le FN, porté par une conjoncture de crise, les divagations du débat sur « l’identité nationale » et le rejet du sarkozysme, ressuscite purement et simplement ?

Sans doute pas. L’électorat frontiste d’aujourd’hui n’est pas celui d’hier. S’il est toujours plutôt ancré dans les milieux populaires, et particulièrement ouvriers, il est beaucoup plus âgé qu’à son apogée. Ce vieillissement des électeurs du FN explique d’ailleurs, en partie, son bon score dans un scrutin marqué par un haut niveau d’abstention où les personnes âgées sont proportionnellement plus nombreuses à voter. La géographie électorale est ici évocatrice. Le FN cartonne dans les Alpes-Maritimes (22%) beaucoup plus qu’en Seine-Saint-Denis (12,2%).

C’est toujours la France du Nord-Est, celle qui souffre de la désindustrialisation, qui est la terre la plus favorable au lepénisme. Mais ces résultats ne doivent pas faire oublier que les milieux populaires, un temps séduit par le volontarisme sarkozien, se sont dimanche surtout abstenus. Le FN n’en a, semble-t-il, reconquis qu’une minorité. Ce parti a aussi bénéficié du rapport d’un électorat de droite exaspéré qui n’avait pas beaucoup le choix en matière de bulletins de vote…

Par Eric Dupin pour ses « murmures« 

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons