Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

4 juin 2010

Brice Hortefeux condamné pour injure raciale

Filed under: 10 - Chronique de la haine ordinaire,20 - UMP — iledere @ 15:50

Brice Hortefeux a été condamné, vendredi 4 juin, à 750 euros d’amende et 2 000 euros de dommages et intérêts pour injure raciale pour les propos qu’il a tenus lors d’une conversation en 2009 avec un militant UMP d’origine maghrébine.
Le tribunal correctionnel de Paris a jugé que l’injure n’était pas publique mais qu’elle stigmatisait les Arabes comme étant une source de problèmes. Le ministre va « immédiatement » faire appel, a indiqué à la sortie de l’audience l’un de ses avocats, Me Nicolas Benoît.

Les faits se sont déroulés le 5 septembre 2009 sur le campus d’été des Jeunes UMP à Seignosse (Landes), alors qu’on présentait à Brice Hortefeux un jeune militant d’origine maghrébine et membre d’une délégation de l’Auvergne. Dans la séquence diffusée par Le Monde.fr, le ministre dit à la fin d’un échange, aux côtés de Jean-François Copé, président du groupe UMP de l’Assemblée nationale : « Il ne correspond pas du tout au prototype. Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. »

Le parquet avait estimé que les propos incriminés n’étaient pas publics mais qu’ils étaient « outrageants » et « méprisants », et que le délit d’injure raciale était constitué. Le ministre de l’intérieur, absent à l’audience comme au délibéré, était cité à comparaître par le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples). « A lui maintenant d’en tirer les conséquences politiques. C’est une grande victoire contre le racisme et les expressions racistes », a déclaré l’avocat de l’association, Pierre Mairat.

La diffusion de ces propos avait provoqué un tollé, la gauche réclamant la démission du ministre. Brice Hortefeux avait donné des explications différentes, disant qu’il parlait tantôt du nombre de clichés pris avec lui dans la journée, tantôt des habitants de l’Auvergne, fief électoral du ministre.

AFP/LEMONDE.FR

4 réponses à “Brice Hortefeux condamné pour injure raciale”

  1. bader dit :

    Brice Hortefeux met aux enchères sur eBay son trophée de Y’a Bon Award, une superbe peau de banane dorée, pour régler son amende de 750€ !
    http://bit.ly/d5bPjH

  2. babelouest dit :

    Bien sûr, l’égalité est la clé de voûte de la République. C’est sur elle que s’appuie notre liberté, ce qui faisait dire à Bakounine « La liberté d’autrui, loin d’être une limite ou la négation de ma liberté, en est au contraire la condition nécessaire et la confirmation. Je ne deviens libre vraiment que par la liberté d’autres, de sorte que plus nombreux sont les hommes libres qui m’entourent et plus profonde et plus large est leur liberté, et plus étendue, plus profonde et plus large devient ma liberté. » Dans les propos de celui-ci, bien entendu pas question que certains soient plus égaux que d’autres.

    Dans le même ordre d’idées, la fraternité qui nous a permis de réaliser les vœux du CNR en 1946 s’appuie aussi de tout son poids sur la notion d’égalité, seule à même de faire fonctionner une Sécurité Sociale où chacun donne selon ses possibilités, et reçoit selon ses besoins. C’est sur le même modèle que j’aimerais voir les retraites, où chacun cotise selon ses revenus (tous les revenus) dans un grand pot commun où les caisses complémentaires ont fusionné avec la caisse principale, et où chacun reçoit ensuite non selon ce qu’il a versé, mais selon les besoins que les pénibilités de son travail auront engendré. Le tout dans une fourchette qui ne saurait dépasser un rapport de 1 à 3, avec une base nettement supérieure à ce qui existe aujourd’hui.

    Nous sommes loin, là, de la ségrégation distillée à gros bouillons par l’UMP, son grand chef en tête.

  3. surmely alain dit :

    C’est important l’esprit.Certains ont dit que ça n’était pas très bien ce que M.Brice Hortefeux disait des ….Auvergnats!Moi je n’ai rien contre les Auvergnats, en groupe ou pas en groupe!On est tous égaux en droits et en dignité non?Ce principe élémentaire de la République,cette pierre angulaire de la démocratie française figure dans tous les textes officiels que l’on peut se procurer dans toutes les mairies et les préfectures de France!L’inverse de ce principe est la discrimination(négative) et le législateur a dû élaborer des textes afin que ceux qui ne respectent pas le principe de l’égalité des individus « en droit et en dignité » soient condamnés par l’institution judiciaire.Si ce principe n’est plus respecté c’est tout l’édifice républicain et démocratique(déjà mal en point)qui menace de s’effondrer.Il faut remonter au dix-huitième siècle pour comprendre ce que les révolutionnaires entendaient par égalité des droits(imparfaite du reste puisque les femmes en furent en partie privées).Il convenait de mettre fin aux privilèges souvent liés à la naissance.Seuls les talents,les qualités personnelles,les mérites et le travail des individus devaient permettre de distinguer-et non pas discriminer-les individus.Le militant de l’UMP,visé par la finesse d’esprit de M.Brice Hortefeux,ne devait pas à sa naissance sa présence dans ce meeting rassemblant des militants mais aussi des figures importantes de ce mouvement politique comme M.Jean-François Copé,resté assez silencieux après la polémique qui s’en est suivie.Le militant devait sa présence à ses qualités propres,à son dévouement,à sa fidélité.M.Brice Hortefeux s’est empressé,avec un grand sens de l’à-propos(devant les caméras),de rappeler à ce militant sa naissance pour mieux souligner,vraisemblablement,la précarité de sa situation.M.Brice Hortefeux indiquait,par voie de conséquence, que sa propre présence,tenait,tout au contraire, à sa naissance.Après avoir ouvert les festivités de la défense et illustration de la « droite décomplexée » M.Brice Hortefeux a cédé la parole à d’autres se manifestant par une bordée d’injures franchement intolérantes.Le militant de l’Union pour un Mouvement Populaire,semblait,dans le feu de l’action et tout à sa joie sarkoziste,avoir complètement perdu de vue que l’esprit de la manifestation à laquelle il participait n’était pas franchement amical,pas vraiment républicain et encore moins démocratique.Souhaitons qu’il ne s’agisse là que d’un problème local et personnel,n’engageant en rien l’Etat !

  4. OrangeOrange dit :

    Sarkozy peut-il le conserver dans son gouvernement ? C’est la question-débat vue sur Pnyx.com La vraie question n’est pas « Devrait-il démissionner ? » mais, « Le Président de la République, garant des Institutions, peut-il compromettre l’honneur de celles-ci en conservant en leur sein un Ministre condamné en correctionnelle pour injure raciale ? »

    PS. Pour paraphraser le Ministre, les racistes, même quand il n’y en a qu’un, il y a problème !

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons