Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

5 juin 2010

DSK VS Sarko : Y a pas photo…

Filed under: 13 - PS,20 - UMP — iledere @ 6:30

DSK grand favori des primaires socialistes
Le directeur général du FMI recueillerait 33% des intentions de vote si les primaires socialistes avaient lieu aujourd’hui, contre 12% à Martine Aubry et 10% à Ségolène Royal.

Dix-neuf pour cent des Français inscrits sur les listes électorales affirment qu’ils iront « certainement » voter à des primaires socialistes, dont DSK sortirait grand vainqueur si elles avaient lieu dimanche, selon un sondage CSA pour LCP présenté vendredi 4 juin.

Outre ces électeurs déterminés, 24% déclarent qu’ils iront « probablement » voter à cette consultation pré-présidentielle. Soit un total de 43%.
53% sont d’un avis inverse, déclarant qu’ils n’iront « probablement » (16%) ou « certainement » (37%) pas mettre de bulletins dans les urnes socialistes. 4% ne se prononcent pas

Si ces primaires avaient lieu dimanche prochain, le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn l’emporterait haut la main, avec 33% des préférences, devant la Première secrétaire du PS, Martine Aubry (12%), ou l’ex-candidate à l’Elysée, Ségolène Royal (10%), les députés François Hollande et Manuel Valls faisant jeu égal à 4%.
20% ne se prononcent pas, les abstentions, blancs ou nuls atteignant 17%.
Parmi les seuls sympathisants socialistes, 36% iront « certainement » voter à des primaires et 35% « probablement ». DSK est préféré par 35% (Royal et Aubry à égalité à 21%).

Sondage réalisé les 2 et 3 juin par téléphone auprès de 865 personnes inscrites sur les listes électorales, extraites d’un échantillon national de 1002 personnes (méthode des quotas).

La cote de Sarkozy à nouveau en baisse à 28%
Ce sont principalement les classes moyennes supérieures qui se détournent du chef de l’Etat, lequel retrouve son plus bas niveau atteint en mars dernier.

La cote de Nicolas Sarkozy est en baisse de deux points à 28% de bonnes opinions, après une petite embellie au mois de mai, dans un sondage TNS Sofres Logica pour Le Figaro Magazine publié vendredi 4 juin.
Le Premier ministre est également en baisse d’un point à 37% de confiance. 67% des personnes interrogées n’ont pas confiance en Nicolas Sarkozy et 57% en François Fillon.

Ce sont principalement les classes moyennes supérieures qui se détournent du chef de l’Etat, lequel retrouve son plus bas niveau atteint en mars dernier pour TNS Sofres Logica, selon l’institut de sondage.

Sondage effectué par téléphone du 28 et 31 mai auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 Français en âge de voter.

(Nouvelobs.com avec Reuters)

12 réponses à “DSK VS Sarko : Y a pas photo…”

  1. Laissons les pontes socialistes s’écharper, et les pontes de l’UMP se tirer dans les pattes et peut-être qu’on pourra enfin choisir sereinement une autre alternative. Parce qu’on a tendance à oublier qu’il y a d’autres partis en France qui sont nettement plus crédibles. Malheureusement, ils n’ont pas l’occasion de s’exprimer ou si peu. Mais rien n’empêche les futurs électeurs d’aller sur leurs sites. ça ne « mord » pas bien au contraire, c’est très instructif.

  2. babelouest dit :

    @ Joseph Grand
    QUI dit aux citoyens de baisser la tête ? Au contraire, l’heure est à la tête fière, levée, dure, l’heure est au daï monté à l’envers, à la bêche affûtée, à la fourche dressée, au poteau de caténaire transformé en bélier. L’heure est à la patrie en danger, notre Patrie étant constituée des Idées républicaines que veut abattre notre GRAND Timonier. Qui lancera la grève générale ? Qui osera bloquer les flux financiers, sang de nos oppresseurs ?

    Bien sûr, au PS on reste timoré, anodin, inefficace et consensuel. Cela n’est plus de mise, car l’heure est très grave. Même Mélenchon n’est pas encore assez mordant, je ne parle même pas de Buffet, on ne parle pas des meubles de cuisine. Même le NPA s’empépèrise. Il faut aller plus loin, rien que pour reprendre la route que nous ont fait perdre les Banksters, les rançonneurs de Grand Chemin.

    Il suffit, mais il faut reprendre à son compte pleinement les valeurs républicaines, les appliquer dans toute leur essence. Compte tenu de l’environnement mondial, se couper de la mondialisation sera nécessaire mais si cela rend certaines choses difficiles, d’autres en seront immensément facilitées. C’est urgent ? Voilà un bon moment que je le crie. Plutôt commencer hier que demain.

  3. Joseph Grand dit :

    Avec ce qui nous est arrivé dans le passé, je pense que vous êtes fous.

    Si vous ne voyez pas la manipulation sarkozienne, vous êtes cons ou aveugles, sans doute les deux.
    je suis stupéfait que le PS ne mesure pas les choix terribles que Sarko prend aujourd’hui.
    Ils vont casser la croissance et assommer les gens à qui nous (*) disons de baisser la tête.
    (*) Nous, c’est nous tous à gauche, sans restriction crédible .

    Nous laissons les cons de services (Mélenchon et Buffet) dirent que peut être…. ils ont l’habitude de dire des conneries !

    A force de laisser à la droite les postes de pilotage de l’économie mondiale, nous n’ entendons plus ceux des nôtres qui y sont (DSK ou Lamy)
    L’échappatoire, c’est de dire qu’ils ont trahi la cause, sans rien en prouver.
    Moi, je crois qu’ils n’ont pas trahis et que c’est nous qui sommes des lâches dans cette affaire que l’histoire jugera et nous tremblerons !

  4. la grignette dit :

    Entre DSK et NS tu choisis quoi ? la corde ou le couteau ? c’est blanc-bonnet et bonnet-blanc. Vu par la moyenne des plus moyens des électeurs, c’est celui qui lui aura fait le moins mal dernièrement en le blousant (hein tu croyais que j’allais dire .. ben non aujourd’hui je ne suis pas grossière, pourtant …) donc ce sera DSK, à moins que le PS, pour une fois, ayant trituré ses méninges et fait fi de ses animosités endémiques ne sorte quelqu’un d’autre de leur chapeau.
    Quant à Ségolène, elle a mis de l’eau dans son vin. Il ne lui sert à rien de déclencher les hostilités maintenant, il y a déjà assez de monde pour essayer de lui barrer la route. Alors tout le monde peut se déclarer … ce sera le dernier qui aura frappé l’imagination des électeurs qui s’en sortira, peut-être pas pour le bien de ceux-ci d’ailleurs.

  5. babelouest dit :

    @ Paneloux
    Si la piste Royal se perd, il ne restera qu’une vraie position révolutionnaire, non pas marxiste, mais égalitaire. Le centrisme, fi donc !

  6. babelouest dit :

    @ la main gauche
    Je suis désolé, mais quand pour moi il n’y avait pas photo, c’était sur la position de DSK : à droite toute.

    Concernant sa position vis-à-vis de NS, la photo sera délicate à interpréter. Nous avons là deux vrais néo-libéraux, atlantistes, soutiens indéfectibles des banques, leur plus grande différence se situant au niveau d’une diction plus maîtrisée par l’un que par l’autre, et d’une compétence financière mieux affirmée dans le même sens. Donc, les apparences vont au bénéfice du new-yorkais, pour un fond identique.

    Que Madame Royal ne le rejette pas d’emblée repose soit sur une stratégie à mon avis dangereuse, soit sur des convictions qui le rapprochent de lui, ce qui n’est pas mieux.

  7. Paneloux dit :

    DSK nous emmerde ! Jospin aussi ! Mitterrand et PMF de même !
    Et pourtant ils nous sont tellement chers !
    Trop de pirouettes, trop de regards sur les sondages dont on se fout .

    On est en 39 et personne ne prend la dimension de la situation
    Ou est la projection sur les Etats Unis d’Europe, passage obligatoire pour la survie de la petite pointe de l’Ouest de l’Asie qu’est l’UE.

    j’attends ceux qui vont se rassembler sur ces idées
    A défaut, je resterai sur mon ile bretonne prèt à rejoindre le lieu d’où reprendra la lutte pour un centrisme radical ( à défaut d’autre formulation accceptable )

  8. La main gauche dit :

    DSK vs Sarko, y a pas photo ! est une évidence qui se passe de sondage dans un contexte économique plus que difficile qui est venu balayé les thèmes d’insécurité, d’immigration etc.. dada de la droite représentée du côté éligibilito-compatible par Sarkosy et d’un côté plus cru et marginal par Le Pen… et les épouvantails, images à point nommée d’un vieillard agressé, d’un bus en feu ou d’une banlieue en furie, risquent de ne plus suffire à l’UMP et ses dirigeants de l’ombre, ceux-là même qui détiennent la plus part des Médias et entreprises sondagières du pays, conscient que tout peut se jouer à un demi point de croissance près ou à un petit milliers de chômeurs que l’on aura pas réussi à glisser à temps sous le tapis… le conditionnement du peuple n’est, malgré tous les efforts déployés, jamais une science totalement exacte, et par conséquent, il vaut mieux assurer ses arrières…

    et c’est là qu’une profonde dubitativité peut aisément s’installer au regard de sondages qui commencent à poindre, d’interview placé au bon endroit et au bon moment,.. subliminalement dire l’évidence, la ressasser, a des relents du décor que l’on installe pour une scène qui doit à tout prix se refuser à ignorer le moindre aléa, ou du moins, l’aléa doit-il ne laisser à l’improvisation que la couche externe de l’apparence, telle cette simple figure de style calculée au millimètre que s’autorisent parfois acteurs ou présentateurs pour donner une seconde vie au spectacle…et une profonde impression de déjà vu peut aisément en assaillir quelques uns, d’un gratin qui pose les armes le temps de faire oublier qu’une toute petite dose de témérité accompagner d’une lichette d’euphorie pourrait bien rappeler aux électeurs, une fois, une seule, qu’il pourrait bien exister aussi quelque part ailleurs quelque chose qui pourrait se définir comme une sorte d’exceptionnelle alternative à l’alternance….

  9. Exec T dit :

    @ babelouest,
    J’étais en mode « ironie ».

    Bon ce que montre ce sondage,c’est la perception qu’ont les français (en âge de voter) de ce qui est à gauche ou à droite.
    Aujourd’hui, le moins à gauche c’est DSK,on s’en serait douté, la plus à gauche SR, c’est dire!

    La vraie élection c’est 2012 et d’ici-là de la crise fera son chemin et des dégâts, à moins que le pouvoir actuel ne se débrouille, avec des expédients pour camoufler les effets de cette crise.

  10. babelouest dit :

    @ Exec T
    Quel scoop ? Mais c’est logique, de même qu’il est logique qu’il ne soit pas le candidat favori des gens de gauche. C’est le candidat actuel (puisqu’il n’arrive pas à s’assumer président), plus pointu, plus compétent, mais autant pétri des « valeurs » du capitalisme triomphant.

  11. Exec T dit :

    Revenons sur la méthodologie du sondage.
    Réalisé auprès d’un échantillon de français en âge de voter. Ce qui veut dire que l’on a demandé aux sondés (moi je reste toujours assis, pas de sondage) de droite comme de gauche qui serait leur candidat préféré issu du PS, and the winner is DSK. Cool!

    Dans cet échantillon il y a forcément ceux qui ont voté pour NS en 2007.
    Ce que l’on peut en déduire c’est que DSK représente un candidat et une alternative acceptable pour tout ceux qui ne supportent plus le mari de la chanteuse et qui néanmoins ont peur de la gauche.

    DSK, meilleur candidat de la droite, quel scoop!

  12. babelouest dit :

    Bouh ! Si les français préfèrent DSK, ils n’ont rien compris. Il faut dire que le battage médiatique autour de lui est effrayant. C’est le poulain du N O M, y’a pas photo effectivement. Donc cela ne peut pas être le bon choix. C’est l’horreur. Si les socialistes, manipulés eux aussi, le projettent en avant pour la présidentielle, on est cuits pour 20 ans au moins de pseudo-alternance entre la droite néolibérale et la droite néolibérale.

    Il ne nous manquera plus que le Second Amendement, pour pouvoir se suicider avec panache.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons