Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

26 juin 2010

Parisot ne fait pas appel de sa condamnation aux prud’hommes

Filed under: 06 - Travail-Entreprises — iledere @ 12:00

Laurence Parisot aurait-elle toute sa tête occupée à penser à son immanquable reconduction aux commandes du Medef ? Pourtant, faute d’autre candidature, le trône du mouvement patronal lui est acquis. Alors, quand le Medef laisse passer la date butoir du 11 juin pour faire appel de sa condamnation face à Jacques Creyssel, ex-directeur général du syndicat patronnal, peut-on considérer ça comme un oubli?
En réalité, selon nos informations, Laurence Parisot aurait préféré se contenter de ce jugement assez défavorable plutôt que se risquer à interjeter appel à seulement quelques jours du Congrès du mouvement patronal.
En mars dernier, les prud’hommes avaient reconnu que le licenciement de Jacques Creyssel était « sans cause réelle et sérieuse », permettant à l’ex-directeur général du Medef d’obtenir la coquette somme de 736 438 euros, soit davantage que ce que coûte au Medef la baisse des cotisations obtenue par ses adhérents en 2010.
Licencié en juillet 2008 pour «fautes graves», Jacques Creyssel se voyait reprocher par la présidente du Medef, de l’avoir laissée dans l’ignorance de certains errements de la gestion du 1% Logement, gestion à laquelle le Medef est associé. Au centre de la dispute entre les deux poids lourds de l’organisation patronale : le financement de l’association Entreprise et logement (AEL). L’ex-délégué général soutenait que sa patronne était «parfaitement au courant» du financement d’AEL par le Medef dès l’automne 2007.

Emmanuel Lévy pour Marianne2.fr

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons