Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

31 juillet 2010

Quand les vieux beaux regrettent le temps d’avant. Michel Sardou inside

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 12:00

Il  avait déja donné sa vision de la femme dans les années 80 , aujourd’hui il reprend le même thème et commence sa chanson de la même façon .

Dans un voyage en absurdie
que je fais lorsque je m’ennuie
j’ai imaginé sans complexe
qu’un matin je changeais de sexe
que je vivais l’étrange drame
d’être une femme.

Notons déja que pour lui être une femme est un drame.

Inversons pour voir ce que ça fait  « j’ai imaginé sans complexe qu’un matin je changeais de sexe, que je vivais l’étrange drame d’être un homme ». Moins crédible non ?

La suite est un vibrant plaidoyer contre les femmes qui font carrières et pour leur retour  dans le giron des hommes.

Le clip suffit d’ailleurs à comprendre ce qu’est une femme pour Michel Sardou :  Jeunes, jolies, assez peu vêtues elles se déhanchent et minaudent. Et visiblement il regrette bien que nous ne soyons pas toutes comme ça.

Depuis les années 80
Les femmes sont des hommes à temps plein
fini les revendication
ce qu’elles ont voulu maintenant elles l’ont
ce sont toutes des femmes accomplies
sans vraiment besoin d’un mari
femmes capitaines de sociétés
elles ont d’autres chats à fouetter
de conseil d’administrations, de longs diners en réunions
passer en coup de vent chez le coiffeur
se maquiller dans l’ascenseur

Parceque travailler à l’extérieur c’est être un homme ?

Et puis il s’agit d’une contre vérité, les femmes ne sont pas des hommes à temps plein. Elles le sont au boulot lorsqu’elles ont la chance d’avoir effectivement un temps plein (puisque le temps partiel est surtout réservé aux femmes) et surtout elles sont 4 fois plus à temps plein que les hommes lorsqu’il s’agit du travail domestique.

Quand aux femmes dans les conseils d’administration et les longs diners elles existent bien heureusement, mais elles y sont très minoritaires comme chacun sait.

Inversons : les hommes sont des femmes à temps plein. Moi je vous dis, ils seront obligés de se raser dans l’ascenseur parce qu’ils ne sont pas habitués.

Mais le plus pernicieux dans ce couplet est le « ce qu’elles ont voulu maintenant elles l’ont » parceque ce leitmotiv est l’une des raisons qui font que les jeunes générations se détournent du féminisme. Comme si l’égalité était acquise. Comme si ils suffisait d’avoir le droit d’exercer tous les métiers pour que ça se passe en réalité.

Elles rentrent épuisées tous les soirs,
la télé elles veulent plus la voir
à peine la couv d’un magazine
et un cachet qui les assassine

Il faut le reconnaitre le travail ça fatigue, mais ça ne fatigue que les femmes ? Sinon il semble que s’affaler avec une bière devant la télé soit un idéal de vie.

quand à l’amour elles n’y pensent plus
juste un amant qu’elles revoient plus
d’ailleurs c’est un acte manqué
quand leur portable se met à vibrer

Rappelons que le taux de natalité  en France est le second plus élevé d’Europe. Des bébés qui ne se font généralement pas par l’opération du Saint Esprit .

Pour la nostalgie d’autrefois
faudrait du temps elles n’en ont pas
elles y reviendrons évidemment
avec les premiers cheveux blancs

Inversons : « faudrait du temps ils n’en ont pas, ils y reviendrons évidemment avec les premiers cheveux blancs » ce couplet s’applique tout aussi bien aux hommes, mais il n’envisage pas bien sur de remettre en cause le fait que les hommes investissent du temps et de l’énergie dans leur travail parceque ça c’est normal.
30 années se sont écoulées
ont elles perdues ce qu’elles ont gagné
Elles étaient femmes en 80
et femmes jusqu’au bout des seins

Encore un poncif, » femme qui travaille femme imbaisable » ?

Question salaire ça ne va pas mieux
celui d’un homme coupé en 2

Ah ! il a remarqué (le vrai chiffre est – 27%)

On les enfume de parité
mais qui promet l’égalité ?

Réponse : tout le monde promet l’égalité, surtout les Présidents en campagne et les ministres en exercice.

Je sais que beaucoup en ont marre
il n’est pas encore trop tard
il suffit de retrouver l’adresse
du type caché dans leur jeunesse
un homme gentil, qu’elles ont laissé
au bord des occassions manquées

refaire sa vie
et pourquoi pas être une femme
et belle à la foi
l’amour d’automne c’est encore mieux
laisser un homme faire ce qu’il veux (voila donc où il voulait en venir !)
et puis s’endormir contre lui
jeter les dossiers aux orties

Se dire qu’au fond
ce sont des femmes et mon Dieu
ce n’est pas un drame
Femme de n’importe quelle année
femme pour se faire aimer d’être une femme

Tout ça pour ça !
Par Olympe pour son blog « Olympe et le plafond de verre » Blog féministe

20 réponses à “Quand les vieux beaux regrettent le temps d’avant. Michel Sardou inside”

  1. femme2010 dit :

    euterpe : tu as d autres reponses a donner aussi intelligents que  » beaucoup de monde sont la depuis 40 ans ….
    mais pourquoi je reponds d abord a des gens aussi bornés … m en vais me faire peter les oreilles sur etre une femme tiens !
    michel je t aime !

  2. Euterpe dit :

    Il y a beaucoup de gens qui « sont là depuis 40 ans » qu’est ce que ca prouve ? Le Pen est là depuis bien plus de 40 ans, même. Quel argument ! Un argument de fan de Sardouille, quoi. C’est du même niveau.

  3. fan2Sardou dit :

    Tout est dans mon pseudo .

    Sardou est là depuis 40 ans , ce n’est pas un hasard .
    Sardou dérange , ce n’est pas un hasard non plus
    Sardou aime les femmes ( il n’est pas le seul ) et les femmes aiment qu’on les aime

    Alors continuez à parler de lui , moi ça me fait plaisir de parler de l’homme que j’aime depuis 40 ans .

  4. ps dit :

    Chers camarades,

    Membre du PS depuis 4 ans, je suis effaré de lire qu’un parti qui prône des valeurs de tolérance, d’ouverture, soit, par l’intermédiaire de quelques-uns (j’espère) de ses membres aussi sectaire, rétrograde, et si primaire dans ses « analyses ». Je suis socialiste et j’aime Sardou. Pour les 2 ou 3 chansons que vous citez, les plus caricaturées, il en a fait des centaines empreintes d’humanité voire d’humanisme, valuer dont le PS doit être le garant.

    Continuons, surtout en ce moment, à nous opposer à la politique gouvernementale, à ses dérives, mais de grâce, ne perdons pas notre temps à nous caricaturer en faisant preuve de plus de sectarisme que le camp que nous critiquons.

  5. Euterpe dit :

    tiens on dirait du Le Pen…ben, c’est normal.

  6. VIDYDO dit :

    Houla doit y avoir un problème, je suis une femme et pourtant je suis fan de Sardou?? Chercher l' »erreur…..L’avantage c’est que Michel peut traiter n’importe quel sujet, il se fera lyncher…Pourquoi ? juste parce qu’il s’appelle Sardou et que ça dérange….qu’il dise tout haut ce que pensent les autres tout bas…..Alors bravo Mr Sardou continuer à nous enchanter très longtemps…..

  7. Anonyme dit :

    Houla doit y avoir un problème, je suis une femme et pourtant je suis fan de Sardou?? Chercher l' »erreur…..L’avantage c’est que Michel peut traiter n’importe quel sujet, il se fera lyncher…Pourquoi ? juste parce qu’il s’appelle Sardou et que ça dérange….qu’il dise tout haut ce que pensent les autres tout bas…..Alors bravo Mr Sardou continuer à nous enchanter très longtemps…..

  8. cyra seruaj dit :

    C’est vrai que le facho de service porte même la chemise noire et d’ailleurs, avec sa puissance vocale, il miaule pas, il rugit. C’est vrai aussi que sa
    vision des femmes est complètment ringarde. Il ne s’est même pas rendu compte qu’aujourd’hui les femmes elles sortent en pantalon à aération ventrale et
    stringale et il y a belle lurette qu’elles ne portent plus de tailleur. Elles hantent plus les caisse des hypermarchés que les conseils d’administration et pour les jeunes
    femmes on est parvenu à la parfaite égalité devant les assedic. Alors il faudrait qu’il cesse de nous rabattre les oreilles de femmes directeurs de machins celui
    qui n’est même pas capable de sourire béatement devant une caméra de tv. Et dans son clip, le vieux (très ?) beau il nous présente des femmes avec des
    formes et de la poitrine, décidément il retarde d’un siècle.
    J’ose quand même vous faire remarquer qu’il se modernise un peu avec cette chansonnette de rien, il y fait enfin intervenir des rythmiques boum boum très
    actuelles. Il serait temps en 2010 qu’il se mette à un tempo dans le vent. D’ailleurs si vous écoutez son album précédent, il n’y a pratiquement que des mélodies
    et en plus il abordait déjà des sujets complètement dépassés et hYpEr ringards : le concorde, un vieux compositeur autrichien, les cités, les pauvres, la mort de lui et de
    son père, la St Valentin et même la maladie d’Heizelmer…là je pouffe ! En plus, il est bien connu que c’était lui le rédacteur masqué du programme du chef
    Nicolas S. Il est également bien connu, que c’est ce chanteur de la droite extrème qu’avait orchestré tout le show de campagne électoral du candidas NS, on l’a
    bien vu monopolisant la scène de la Concorde le soir des élections avec ses chansons de droite. Il parait même, qu’à la demande du ministre du dedans, c’est le chanteur avec sa guitare qui accompagne les
    sans-papiers dans leur charter gratuit, afin d’éviter les remontrances des associations de défense des droits de l’homme. Il paraîtrait aussi, que le vieux chanteur
    vient de faire un enfant à Marine Le Pen et que, tous les soirs, il lui lit « Mein Kampf » pour endormir le chérubin dans ses draps tricolores.
    Oui alors je suis de tout choeur avec vous : Sus au chanteur de droite ! Courons lyncher Sardou !

  9. Anaïs Misfits dit :

    Tout à fait d’accord avec cet article! Je trouve d’ailleurs tous les media très complaisants à l’égard de ce remis dont je ne suis vraiment vraiment pas fan. Le texte est amer. On dirait que Sardou a eu quelques difficultés à digérer le MLF, la pilule, le droit à l’avortement. Il voulait frapper fort, ca tombe à plat. Plus sur : http://anaismisfits.canalblog.com/archives/2010/08/02/18724984.html Anaïs Misfits

  10. La main gauche dit :

    Hum.. tentons une petite analyse de cette chansonnette d’école primaire « tout en clichés »…à moins que ça ne soit du vécu, alors, en ce cas,
    l’auteur devrait commencer par se poser des questions sur lui-même, parce que si sa jolie donzelle trouve le temps, même très court, de s’offrir un amant d’un instant, et quand elle rentre à la maison se jette sur la boîte de cachet et prétexte un mal de tête ou autre fatigue soudaine…n’en rajoutons pas, jetons un voile pudique sur la scène et laissons l’auteur à sa propre introspection^^…

    Ensuite, en effet, parité n’est pas égalité, parité n’est qu’un moyen qui devrait, dans une république qui aspire à la civilisation, laisser naturellement place à la fin, l’égalité..

    Ensuite, il fait une remarque très juste mais ne va pas au bout de l’analyse.. les salaires sont coupés en deux.. en effet, en profiteur invétéré, le grand capital a perverti une des plus belles avancées de notre temps en la transformant en inégalité pour tirer les salaires vers le bas (pour les femmes, dans un premier temps, mais, ne soyons pas naïf, pour tout le monde est l’objectif visé) et faire baisser (pour tout le monde aussi) les allocations familiales !!! .. mais l’amalgame est si facile, si populiste, de joindre une conséquence d’un acte délibéré de forfaiture de quelques brigands avides (encaisser toujours plus de dividendes) à une cause qui n’en est pas une (hommes et femmes libres et égaux)…

    Enfin, dans son petit monde de chansonnier, sa nostalgie de l’ancien temps est plutôt risible, sauf à ce qu’il ne se considère pas lui-même comme travailleur exerçant un vrai métier, les femmes travaillent depuis belle lurette.. rapide, pour ne citer qu’un ou deux exemples qui datent bien avant les années 80… La môme… ou encore bien plus loin… un certain « air de la Reine » par Josepha Weber…

    Bref.. tout ça..de la chansonnette de bistrot tout au plus, après la tournée du patron, presque tout devient supportable…

  11. babelouest dit :

    Même si leur contenu sentait la naphtaline et la fleur d’oranger, ses chansons étaient parfois agréables autrefois. Elle ne sont plus que des manifestes d’une politique de mort, de dictature, de racisme et de xénophobie.

  12. Euterpe dit :

    Que le facho de service revienne miauler ces rengaines sexistes n’est pas bon signe pour la société. Quand les femmes sont traitées comme une espèce à part, politiquement nous glissons vers l’extrême-droite. Pour les hommes cela veut aussi dire une réduction de l’horizon. Travail, famille, patrie : travail et patrie pour l’homme, famille pour la femme.
    Sardou ramène ses couplets à chaque époque charnière. Sa femme des années 80 est arrivée avec l’enterrement des revendications écologistes, féministes, anticonsumméristes des années 70. Voilà le zombie qui revient pour taper sur les femmes qui travaillent pour qu’elles rentrent tête basse au bercail. Ce type est un instrument du pouvoir. Ne pas l’oublier.

  13. la pecnaude dit :

    femme 2010 : sans vouloir vous stigmatiser, mais envoyer quelqu’un apprendre à écrire correctement demande, de votre part, une orthographe correcte !

  14. femme2010 dit :

    cher anonyme : tu parles pour saulet et moi ?? Apprends deja a faire des phrases correctes avant de nous insulter gratuitement ….. tu as bien raison de rester anonyme …….

  15. Anonyme dit :

    MESDAME,
    JE PENSE QUE VOUS N’AVEZ PAS EVOLUER ET QUE VOUS RESTER CONNE
    AMITIE
    M.S

  16. Anonyme dit :

    quand on est conne on est conne

  17. femme2010 dit :

    carla bruni (involontaire ) alors la j explose de rire !!!!
    toutes les filles brunes aux yeux bleus ressemblent a carla bruni ????

  18. femme2010 dit :

    « du type gaché dans leur jeunesse  » ….

    « c est femme pour aimer , se faire aimer » …………

    votre description de la chanson est une anerie tout simplement ….
    votre critique est bien facile , mais qu importe au fond …..
    lui a 40 ans de carriere , des millions d albums vendus , des salles de concert remplis , un nouvel album tres attendu etc….
    et cette chanson que vous aimé tant passe en boite , et toutes les filles dansent dessus et en redemandent ……
    vive sardou …………………………

  19. Exec T dit :

    Cher Saulet,

    Michel Sardou chante une chanson de sa prodction. Il la propose donc au jugement critique d’un public.
    J’ai pris la peine de suivre le lien vers le « clip » de la dite chanson.
    Je me dois d’être franc. C’est nul a chier. Le seul truc rigolo c’est que les femmes du clip ont un petit côté Carla Bruni (involontaire sans doute).

    Ok c’est de l’anti Sardou primaire, mais j’assume.

  20. saulet dit :

    encore de l’anti-Sardou primaire. vous faites une analyse premier degré pathétique.
    autre chose, il a publié les paroles de sa chanson SANS FAUTE d’orthographe, ce qui n’est pas votre cas.
    Vous voulez critiquer, balayez devant votre porte.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons