Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

13 août 2010

Racisme : l’ONU s’inquiète du « discours politique » français

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

A Genève, depuis deux jours, le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale (CEDR) examine la situation de la France, qui a ratifié la convention correspondante en 1973. Face aux délégués français, les experts s’inquiètent de la recrudescence du racisme « dans le discours politique ». Le carnet de circulation des gens du voyage « rappelle l’époque de Pétain », a déclaré l’un d’eux.

C’est Waliakoye Saidou, le représentant du Niger, qui a fait cette dernière déclaration, en ajoutant que ce carnet de circulation « effraie » les membres du CEDR. Il s’est aussi étonné « des déclarations politiques récentes », et que « les politiques en France maltraitent à ce point le droit français et notamment la Constitution ».

Les 18 membres du CEDR s’expriment en qualité d’experts, et pas au nom de leur pays. L’expert français, l’ancien premier avocat général à la Cour de cassation Régis de Gouttes, n’a pas le droit de prendre la parole pendant l’examen de la situation de son pays.

L’expert togolais, Dieudonné Ewomsan, a évoqué les déclarations de Nicolas Sarkozy, le 30 juillet :

« Le discours du chef de l’Etat n’est pas seulement discriminant, c’est aussi une incitation à la haine. »

Le Turc Gün Kut s’est dit « inquiet du racisme dans le discours politique ». Lui aussi s’est demandé si le retrait de la nationalité pour certains délinquants d’origine étrangère était « compatible avec la Constitution ».

Le rapport du CEDR est attendu dans dix jours
Selon Julie Gromellon, la représentante permanente de la Fédération internationale des Ligues de droits de l’Homme (FIDH) à Genève, qui assiste aux débats, ces questionnements sur le respect de la constitution d’un pays sont « assez rares » :

« D’habitude, les experts s’interrogent sur la conformité d’une politique nationale par rapport à la convention. Mais là, les membres du comité ont été choqués par les récentes déclarations au plus haut niveau de l’Etat.

Ils critiquent l’attitude générale de la France, qui non seulement ne reconnaît pas les discriminations raciales, mais en nie aussi l’existence. Ils reprochent à la France de se retrancher derrière les principes de “liberté, égalité, fraternité” pour dire que “tout va bien”. »

Par ailleurs, selon l’AFP, les experts ont salué l’annonce « inattendue » faite par la délégation française de la préparation d’un plan national de lutte contre le racisme. Les envoyés du Quai d’Orsay ont présenté un rapport de 90 pages résumant les mesures prises en France depuis 2005, date du dernier examen par le comité.

Le CEDR rendra son rapport sur la situation française dans une dizaine de jours. Même si la France a signé la convention de l’ONU, rien ne l’oblige à mettre en oeuvre les recommandations du CEDR.

Julie Gromellon considère que « seule la pression des ONG » pourra amener la France à appliquer ces mesures. « On attend plus de la France, patrie des droits de l’Homme, que d’autres pays », note-t-elle.

Par Par Augustin Scalbert pour « Rue 89 »

9 réponses à “Racisme : l’ONU s’inquiète du « discours politique » français”

  1. la pecnaude dit :

    Sont pas tous pareils !

  2. hpai dit :

    D ‘accord pour l ‘utilisation du charabia qui ne se présentait pas comme un argument mais plutot
    destiné à mettre en évidence le dérisoire de certaines attitudes, nuisibles à l ‘unité de la gauche.
    Ce n’est pas avec de l ‘idéologie datées que l ‘on permettra le retour vers la gauche de l ‘électorat populaire.
    La compréhension des problemes de sécurité et la participation aux difficultés réelles ne doit pas être assimilée à de la complaisance ou de la complicité.

  3. La main gauche dit :

    .. et question guillotine.. il y en a qui se satisferont des vases communicants droite/extrême droite, quelque soit le résultat personnel de Sarkosy d’ailleurs, tant qu’ils tiennent un électorat populaire éloigné de la gauche, un électorat qui, une fois bien mûr, bien ancré dans une ambiance fascisante, soupçonneuse, et, par conséquent, insécuritaire à souhait, pourrait bien un jour réclamer qu’on la sorte du placard !..pour ces gens là, il n’y a pas deux stratégies UMP / Le Pen, il n’y en a qu’une !

  4. La main gauche dit :

    Dire de celui qui énonce que certains socialistes ne sont pas totalement débarrassés de certains complexes et hésitations, du moins dans le discours, qu’ils attendent le grand soir, la guillotine et le collectivisme, n’est-ce pas une peu tenir aussi du plus bas niveau de l’analyse ou du charabia ??

  5. hpai dit :

    Si la Gauche peut se glorifier de quelques actions et de résultats significatifs pour les Français c ‘est grace à des hommes comme Pierre Mendes-France, François Mitterrand, Michel Rocard, Jacques Delors et Lionel Jospin.
    Et pourtant j ‘en ais entendu proclamer que ce n ‘etait pas des hommes de gauche….!
    ( Certe ils en ont le droit mais chacun pourra apprécier le bien fondé de ces affirmations)
    Ils y en a meme qui ont ouvertement contribué à l ‘échec de 2002. (ils ont du se réjouir de voter J.Chirac au second tour).
    Je regrette beaucoup que le ver soit toujours présent.
    Quelle est l ‘idée ? attendre le grand soir….prendre des piques et des fourches et remonter la guillotine. qu’est ce que la démocratie a à voir avec ce charabia ?

  6. babelouest dit :

    @ hpai
    Ah bon, le PS (du moins ses hautes branches) est à gauche ?

  7. hpai dit :

    Prendre en compte certaines réalités et les dire est un devoir pour les politiques.
    Brocarder celui qui déclare que Sarkozy flirte avec l ‘extreme droite et qu ‘il s ‘agit d ‘une stratégie
    releve du plus bas niveau de l ‘analyse politique.
    Dire que Sarkozy n ‘est pas un Nazy n ‘est pas une tare de la gauche qui réfléchit un peu.
    Mais visiblement cela dérange les nostalgiques du collectivisme ( qui a trés bien réussi comme chacun a pu le constater, a condition de porter un interet à l ‘histoire de la gauche)
    Je souhaite vivement que la gauche surtout socialiste se débarrasse au plus vite de ce complexe :
    Plus à gauche que moi tu meures.

  8. La main gauche dit :

    La remarque d’A2N me semble en partie fondée, du moins pour ce qui est du discours, Moscovici me semble être dans cette mouvance « participative » au sens ou « aller dans le sens du vent » est l’axe de priorité principal qui balaye tout exposé de réelles convictions claires et affirmées (ça n’est pas comme ça que nous aurions pu abolir la peine de mort, et, c’est aussi ça qui nous a fait renvoyer aux calendes grecques tout débat sur l’école privé !).

    En aparté, je suis de plus en plus dubitatif sur la « démocratie participative », je crains que ceci nous conduise à des politiques ondulatoires de poules mouillées. Nos élus doivent pouvoir mener à bien leur politique et assumer pleinement leur rôle de mandataires. Par contre, le mandat de l’élu, dans une démocratie, est d’agir pour le peuple, et un contrôle direct participatif citoyen pour garantir ce principe me semble être une réflexion qui devrait être mise en oeuvre.. les affaires Bettancourt, le bouclier fiscal, etc.. sont autant de démonstrations de l’existence d’une carence à ce niveau.

    Pour en revenir au discours PS sur la sécurité, d’une part, rappeler la distinction entre insécurité réelle et sentiment d’insécurité est importante. Ensuite, reprendre à son compte certaines promesses de Sarkosy ne mangerait pas de pain, notamment, la France de propriétaire (entendre au sens large, le plein logement), le plein emploi, le désenclavement des banlieues (le plein transport collectif), trois promesses qui, si elles avaient été tenues, auraient fait chuté le sentiment d’insécurité généré essentiellement par la peur du lendemain et l’aspect sclérosé de certains quartiers.
    De même, sur l’insécurité réelle… des armes dans les banlieues ?.. (mais où sont les fabricants d’armes qui ne regardent pas trop à la clientèle ?)… le blanchiment d’argent ?.. qui a assoupli les règles de contrôle bancaire des retraits d’espèces, qu’est devenue la promesse d’en finir avec les paradis fiscaux (pépinières de l’argent sale).. qu’est devenue aussi la lutte contre le travail au noir sous payé qui grève les budgets de l’état et engendre des situations d’insécurités réelles de toutes sortes ?…..

  9. A2N dit :

    Bonjour le PS !

    Plutôt que de constater ce qui se passe, commencez par faire le manage dans vos rangs. A défaut, le petit agité prolongera son bail à l’Elysée. Tenez, lisez ce que j’en pense de la posture d’un Pierre Moscovici, l’homme qui parle du racisme light pour dénoncer Nicolas Sarkozy. Foutage de gueule, dites vous ? Plus que ça.

    http://www.alert2neg.com/article-pierre-moscovici-ou-la-face-visible-de-la-politique-light-et-de-la-gauche-caviar-55247820.html

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons