Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

20 août 2010

Energies renouvelables : promouvoir une économie écologiquement et socialement intégrée.

Filed under: 03 - Economie — iledere @ 12:01

Comment promouvoir une économie écologiquement et socialement responsable ?
Le défi posé aux secteurs économiques est de concilier l’économie(s), l’écologie et l’environnement, ceci notamment dans le domaine de l’énergie. Sans attendre l’émergence d’un «  secteur vert viable  », la transformation de certains modes de production et de consommation sont sources de créations d’emplois et de croissance. Le bâtiment et le secteur de l’énergie sont deux champs d’expérimentation qui peuvent en France prouver que l’écologie au service de l’emploi et de l’économie sont porteurs d’avenir. En France le modèle d’éolienne le plus couramment installé à une capacité de 2 mégawatts : avec une hélice de 90 mètres d’envergure, l’éolienne peut répondre à la consommation domestique de 2.000 personnes. La plus grosse éolienne d’une puissance de 6 mégawatts possède un retord de 126 mètres de diamètre non plus à 90 mètres de hauteur comme celle de 2 mégawatts mais à 131 mètres de hauteur : à elle seule elle peut fournir l’électricité domestique nécessaire à 4.500 ménages. En 2006, Une éolienne horizontale, la première en France, a été installée sur le toit d’un immeuble HLM d’Equihen-Plage (Pas-de-Calais). Elle avait une puissance de 9.000 kW/h et produit l’équivalent de la consommation nécessaire pour les parties communes des deux immeubles (de 20 habitations chacun) situés en-dessous. L’éolienne, qui évoque un fouet de pâtisserie couché sur le côté, a été érigée dans la résidence du Grand Air par la société néerlandaise Windwall, à l’origine de l’innovation, et est raccordée au réseau EDF. Le projet a coûté au total 70.000 euros, et a été financé pour moitié par Pas-de-Calais Habitat, qui gère l’immeuble HLM sur lequel l’éolienne est installée, et pour moitié par l’Agence de développement et de maîtrise de l’énergie (Ademe) et le conseil régional. (A lire : http://codev.pays-des-paillons.fr/eolien_exemples.php#collectif).

Exemple :

Une éolienne sur le toit des immeubles.
Un inventeur français, Hugues Boyenval a mis au point une éolienne à axe vertical. Cette éolienne peut être placée indifféremment sur un toit d’immeuble ou sur un bateau. L’inventeur est expert naval, et la vidéo indique notamment comment pourraient être placées les éoliennes, dans le cas d’une installation en nombre. Sur le toit d’un immeuble, l’éolienne peut-être empilée en plusieurs exemplaires. L’éolienne BSB est constituée de 4 pales disposées autour de l’axe vertical. Elle peut générer une puissance de 15 KWh d’électricité ou 216 litres d’air comprimé à 30 bars. Reste à savoir quelle est la véritable pertinence de l’invention, mais la question mérite d’être posée.

Dans le secteur de l’énergie, l’eau est une ressource pour de nouvelles sources d’énergies non polluantes, mais avec des impacts possibles sur la nature à approfondir :

– l’énergie hydraulique (celle-ci n’est pas habituellement considérée comme une énergie marine mais c’est une forme d’énergie renouvelable dont l’exploitation repose sur des technologies éprouvées et qui bénéficie d’une longue expérience qui  » crédibilise  » la valeur estimée de son potentiel techniquement exploitable) ;

l’énergie thermique (la différence des températures entre l’eau de surface et l’eau profonde à quelques centaines de mètres de profondeur) est supérieure à 20°C. Ce phénomène naturel peut-être exploité selon le procédé dit Énergie Thermique des Mers – ETM. La ressource est largement accessible, stable et disponible 24 heures sur 24) ;

l’énergie marémotrice (le phénomène de marée est scientifiquement bien connu, et il est prévisible avec une grande précision dans le temps et l’espace. Les zones privilégiées pour son exploitation sont les régions côtières là où la marée est à la fois de grande amplitude et aussi, selon les sites, propices à l’installation soit d’usines du type  » la Rance », soit de parc d’hydroliennes là où les  » courants de marée  » sont intenses )

et les énergies de la houle et éolienne.
Le premier parc hydrolien de France, implanté au large de l’île de Bréhat (Côtes d’Armor), sera mis en service en 2012. Des précisions ont été apportées la semaine dernière par EDF et les élus concernés. Le site d’implantation du futur parc hydrolien a été choisi : il s’agit du site de la Horaine, à 8 km au nord de l’île de Bréhat. 3 hectares seront consacrés au projet. A cet endroit, des courants de 3 mètres par seconde en moyenne ont été mesurés, parmi les plus puissants d’Europe. Les hydroliennes seront fournies par le constructeur irlandais OpenHydro. D’une puissance unitaire de 500 kW, les 4 turbines de 16 m de diamètre seront fixées sur des tripodes métalliques par 35 mètres de fond. Pour EDF, l’objectif de ce projet pilote est avant tout de mesurer les impacts sur l’environnement, et notamment sur l’importante population de homards. Le projet représente un investissement de 24 millions d’euros. Le permis de construire sera déposé dans le courant du mois de mars. Il faudra encore attendre deux ans de procédures, dont 8 mois d’enquête publique, avant de voir la première machine tourner, au printemps 2011. Les trois autres devraient la rejoindre un an plus tard.

Une réponse à “Energies renouvelables : promouvoir une économie écologiquement et socialement intégrée.”

  1. la pecnaude dit :

    Le parc hydrolien de l’île de Bréhat va déclencher des émeutes parmi les populations qui déjà vont être privées d’huitres puisque … pollutions … algues toxiques …toxines les détruisent, en plus ils seraient privés de leur nourriture de base : le homard ! broyés par des hachoirs sous-marins ! quand aux poissons, ne révons pas, à moins d’installer une usine de fabrication de « rouille » (sauce accompagnant la soupe de poissons) à proximité pour rentabiliser au max les turbines … vous me direz qu’avec un SMIC, un RMI, une AH on n’en mange pas à tous les repas, mais il va y avoir de la famine parmi la « hight society » !

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons