Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

29 août 2010

Mettons le Chômage et l’Emploi au cœur des débats de 2012

Filed under: 09 - Evènement — iledere @ 6:22

Parce que près de 5 millions de nos Concitoyennes et Concitoyens, inscrits à Pôle Emploi dans les catégories A, B, C, D et E, sont au Chômage ou dans une situation de grande Précarité (soit près de 20% de la population active).

Parce que plusieurs autres millions travaillent dans des conditions souvent pénibles et indignes qui ne leur permettent pas de vivre (temps partiels subis).

Parce que la Précarité des parcours professionnels s’intensifie (plus encore depuis 2007).

Parce que l’État institutionnalise cette précarisation (par, entre autres, la mise en œuvre du rSa) tout en exonérant massivement les entreprises de cotisations sociales, et en leur accordant d’énormes allégements fiscaux (baisse de la TVA dans la restauration).

Parce que les inégalités ne cessent de se creuser, et plus encore depuis «la crise». Que les riches sont toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres.

Parce que le Chômage est instrumentalisé aux fins de peser sur les salaires et les conditions de travail de celles et ceux qui en ont.

Parce que, SURTOUT, AVANT TOUT, le Chômage massif et la Précarité croissante sont le principal facteur d’Insécurité Sociale qui conditionne la plupart des grands sujets de société (économie parallèle, travail dissimulé, délinquance, financement des Retraites, de l’Assurance-maladie, de l’Éducation, perception et acceptation de l’immigration…).

Parce que les grandes formations politiques occulteront, une fois de plus, la question prioritaire du Chômage et de l’Emploi derrière des écrans de fumée dont on connaît d’avance les foyers : Insécurité, Immigration, Identité nationale, Europe, Mondialisation, et même Écologie (une cause à laquelle nous sommes sensibles mais qui ne doit pas reléguer nos problèmes au second plan)…

Parce que, au final, les millions de Concitoyennes et Concitoyens touchés par le Chômage, la Précarité et la dégradation des conditions de travail et de rémunération seront, une fois de plus, les grands oubliés et les laissés-pour-compte des débats politiques et sociaux de 2012.

Notre association se doit de prendre l’initiative.

Pourquoi maintenant ?

Parce que nous n’aurons sans doute déjà pas assez de 16 mois (de septembre 2010 à décembre 2011) pour tenter de mobiliser l’énorme Force politique et sociale que représentent ces millions de Concitoyennes et Concitoyens aux parcours professionnels précarisés, voire anéantis par de longues périodes de Chômage.

Si nous arrivions à convaincre 1% de ces Privés d’emploi et Précaires à s’engager à nos côtés, nous constituerions alors la Troisième Force Politique du pays, avec 50.000 Partisans, derrière l’UMP et le PS.

Nous en sommes loin, très loin évidemment. On peut même dire que nos capacités à mobiliser sont aujourd’hui quasiment insignifiantes.

Pour autant…

Quand il a fallu mobiliser les «Recalculés de l’Assedic» en 2003 et 2004 (plus d’un million de personnes concernées), les organisations de Chômeurs et Précaires (dont nous étions) l’ont fait avec succès. Les «Recalculés» ont été rétablis dans leurs Droits et l’État a débloqué 2 milliards d’euros.

Quand il a fallu mobiliser les «Travailleurs expérimentés» (improprement dénommés «Seniors») contre les discriminations à l’embauche dont ils étaient victimes, nous l’avons fait, ici sur Actuchomage, et nous avons gagné 4 procès en 2007.

Quand il a fallu mobiliser (et communiquer activement) contre le 3949 surtaxé de Pôle Emploi, nous l’avons fait et obtenu gain de cause.

Et nous avons bataillé sur bien d’autres sujets, obtenant à chaque fois des résultats significatifs et une large couverture de nos initiatives par les grands médias (télés, radios, quotidiens…) et par les réseaux Internet.

Quand nous voulons faire entendre notre voix, nous savons comment le faire !

Mais avant de se faire entendre, il convient d’initier une vraie dynamique collective. Et c’est à cette initiative que nous vous invitons à participer.

Dans quels buts ?

Le principal est, avant tout, de nous faire voir et entendre quand les thèmes du Chômage et de l’Emploi seront abordés lors de la campagne 2012.

Dans le but aussi de poser 10 Grandes Propositions que nous tenterons d’imposer aux candidats en lice, et de faire appliquer.

Inutile aujourd’hui de nous attarder plus avant sur ces aspects tant que nous n’aurons pas réuni un premier noyau de «supporters».

Mais comment s’y prendre ?

D’abord, convaincre les 300 adhérents/donateurs (et les 1.500 autres personnes qui nous ont déjà soutenus financièrement depuis 2004) de l’impérieuse nécessité pour notre association de s’engager ouvertement dans le débat.

Nous n’allons pas éternellement nous contenter d’éditer un site (même s’il est très utile et pertinent) et de dénoncer les mauvais traitements qu’on nous inflige.

Il est temps de passer à l’offensive !

Puis, d’élargir aux 4.000 personnes (que nous appelons nos «sympathisants») qui sont inscrites comme «utilisateurs du site» (et reçoivent ainsi notre Newsletter).

Nous leur demanderons de bien vouloir s’engager moralement à nos côtés et financièrement aussi, à hauteur de 10 €, pour nous donner les moyens d’amplifier la mobilisation.

Si nous réussissons à réunir entre 15.000 et 25.000 €, ce serait une première victoire qui nous permettrait de mener d’autres actions (réunions d’information, édition de documents, distributions de tracts, réalisation de reportages vidéo mis en ligne sur les sites de partage Dailymotion, YouTube…).

Il conviendra alors d’amplifier notre campagne de sensibilisation aux 1.500 à 2.500 personnes qui fréquentent chaque jour Actuchomage et ses forums, de sensibiliser à notre démarche les réseaux et les sites militants, pour élargir encore le cercle.

Puis les grands médias. Et ainsi de suite…

Ne rêvons pas ! Ne nous projetons pas ! Le chemin est long…

Pour autant, tous les espoirs sont permis. Et nous en sommes ici le meilleur exemple.

Cela fait 6 ans qu’Actuchomage (un «petit site de Chômeurs et Précaires») vit et se développe grâce au soutien de ses lecteurs. Ils nous ont toujours donné les moyens d’exister et de mener des actions parfois retentissantes.

Voici, grosso modo, le programme :

D’ici la fin de l’année 2010, nous saurons si nos adhérents, nos donateurs et nos sympathisants, soit plus de 4.300 personnes, sont prêts à nous suivre dans cette initiative.

Si la réponse est «Oui» et si notre marge de manœuvre financière est significative, il sera alors temps de passer à la deuxième étape au début de l’année 2011.

Mais, justement, ne les brûlons pas… les étapes. Et commençons par le commencement.

D’ici le mois d’octobre, Actuchomage réalisera un petit clip de 4 à 5 minutes, mettant en scène une dizaine de nos adhérent-E-s représentatifs des populations qui nous suivent : Privés d’emploi relevant des minima sociaux, Chômeurs indemnisés et non indemnisés, Travailleurs précaires, Salariés solidaires…

L’objectif est simple : Chacun partagera ses convictions (en 30 secondes à une minute) sur la nécessité de s’engager, faute de quoi, une fois encore, les Privés d’emploi et les Précaires seront les grands absents des débats de 2012 alors qu’ils représentent aujourd’hui une Force potentiellement considérable, unie autour d’une même préoccupation.

Ce Clip, nous le diffuserons le plus largement possible pour inciter nos sympathisant-E-s à rejoindre cette première mobilisation.

Que vous habitiez sur Paris/RP ou en Province, si vous souhaitez exprimer votre engagement, contactez-nous :

// <![CDATA[
var prefix = ‘ma’ + ‘il’ + ‘to’;
var path = ‘hr’ + ‘ef’ + ‘=’;
var addy76297 = ‘contact’ + ‘@’;
addy76297 = addy76297 + ‘actuchomage’ + ‘.’ + ‘org’;
document.write( ‘‘ );
document.write( addy76297 );
document.write(  » );
//\n
// –>
// ]]>
contact@actuchomage.org

// Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

// <![CDATA[
document.write(  » );
// ]]>

Celles et ceux qui craignent d’apparaître à visage découvert doivent savoir que, en 6 ans d’activités militantes (et donc d’expositions médiatiques, y compris dans les JT de TF1 vus par 7 millions de téléspectateurs), jamais un membre de notre association n’a eu à en supporter des conséquences néfastes. Jamais !

Au contraire, même !

On s’attaque rarement à quelqu’un qui participe à une action collective citoyenne, non violente, constructive, soutenue par une association qui a pignon sur rue.

Et je suis bien placé pour vous l’assurer, moi qui affiche et assume depuis 7 ans cet engagement devant les tribunaux (contre l’UNEDIC en 2003/2004, contre des entreprises pratiquant la discrimination à l’embauche lors de 4 procès gagnés en 2007), devant le Conseil d’État (contre le Gouvernement en 2004) et même devant de Tribunal correctionnel de Saint-Nazaire qui m’a poursuivi en 2007.

Je ne suis pas un Robin des Bois, un vengeur masqué ! Je suis juste un militant qui assume des engagements qui ne m’ont, jusqu’à présent, jamais porté préjudice.

Au contraire, on s’en trouve grandi.

Je vous encourage donc, Toutes et Tous, à vivre cette expérience enthousiasmante.

Et si nous sommes plusieurs milliers à la porter, je vous garantis une aventure qui peut bouleverser notre vie, dans le bon sens.

Nous ne manquerons pas de vous tenir régulièrement informés du déroulement de nos projets.

@Bientôt

Yves Barraud – Président d’Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l’Emploi (APNÉE)
qui édite www.actuchomage.org et www.inter-emploi.net

3 réponses à “Mettons le Chômage et l’Emploi au cœur des débats de 2012”

  1. La main gauche dit :

    N’est-ce pas une affaire qui a été réglée en 2005 en 100 jours tout pile par l’UMP (époque De Villepin) ?
    N’est-ce pas une affaire qui a été réglée une deuxième fois en 2007 par l’UMP et la promesse (époque Sarkosy) de ramener le chômage sous la barre des 5% vers le plein emploi ?..
    N’est-ce pas un débat qui perdure depuis plus de 30 ans ?..

    @notre webmestre qui nous a encore diffusé un très bon article, que dirais-tu de ma modeste suggestion de modification du titre :
    « En 2012, mettons fin au débat sur le chômage et l’emploi »

  2. Belgo6.0 dit :

    merci IleDeRé pour ce lien informatif et constructif (en termes politiques). Je m’en vais m’affilier de ce pas.
    « le Belge »

  3. babelouest dit :

    Au boulot les enfants ! Mais déjà, il faudrait que des grandes formations comme le PS se saisissent vraiment de ce genre de cause : jusqu’à présent, on n’a pas vu grand-chose. Frilosité, paresse, ou complicité ? C’est pourtant primordial, bien plus important que la course à l’investiture : d’autant que celui qui risque de gagner haut la main celle-ci n’est certainement pas l’un des piliers de ce combat pour un travail décent auquel une fraction de plus en plus importante de la population est attelée quotidiennement, mais en ordre dispersé le plus souvent.

    Ave, emploi ! Ceux qui vont mourir de ton absence te saluent.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons