Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

6 septembre 2010

Devedjian dézingue Bertrand, «gentil organisateur du Club Med»

Filed under: 20 - UMP — iledere @ 12:00

Pour le ministre de la Relance et ancien secrétaire général du parti présidentiel, qui déplore le manque de débats, «ça ne va pas très fort» à l’UMP.

Le ministre de la Relance et ex-secrétaire général de l’UMP, Patrick Devedjian, tire à boulets rouges sur son successeur à la tête du parti, Xavier Bertrand, qu’il taxe, dans une interview dimanche au Parisien, de «gentil organisateur du Club Med» dans une interview au Parisien.

«Je n’ai pas le sentiment que ça aille très fort en ce moment. Mettre l’UMP à la remorque du gouvernement, c’est l’éteindre. L’UMP doit être devant, même si cela comporte des risques», déplore Devedjian. Qui brosse le portrait type du bon secrétaire général de parti: «un agitateur d’idées qui sait s’entourer d’une équipe diverse et arrive à rassembler la diversité en se projetant vers l’avenir». «Un parti politique, ce n’est pas le Club Med. On n’a pas besoin de gentils organisateurs!», balance-t-il.

Et comme on l’interroge sur la possibilité d’un départ de Xavier Bertrand de son poste, il ironise franchement: «Ce serait tout de même dommage qu’il quitte l’UMP avant d’avoir atteint l’objectif des 500.000 adhérents qu’il s’est fixé. Je n’imagine pas cela! Or, il semblerait qu’on en soit encore loin.»

«Copé a su occuper le terrain»

Selon lui, Nicolas Sarkozy n’attend pas de l’UMP qu’il soit un parti docile. Souvenir ému du temps où il travaillait rue de la Boétie: «Quand j’étais secrétaire général, il y avait des confrontations, voire des polémiques. (…) Je me suis parfois fait tirer les bretelles, ce n’était pas toujours confortable, mais au moins il y avait des débats. Il n’y en a plus.»

«Du coup, on a vu monter en puissance le groupe parlementaire. L’UMP ayant créé une sorte de dépression, Jean-François Copé a su occuper le terrain», ajoute le ministre, estimant que ce dernier a «montré son savoir-faire à la tête du groupe parlementaire». «Pour qu’un parti soit attractif, il doit être vivant. Sur la sécurité, si l’UMP avait organisé le débat, on aurait sans doute évité ces excès verbaux des uns ou des autres qui ont porté tort au gouvernement et à la majorité. C’est dommage», assène-t-il encore.

(Source AFP)

3 réponses à “Devedjian dézingue Bertrand, «gentil organisateur du Club Med»”

  1. La main gauche dit :

    C’est le camenbert qui dit au roquefort « tu pues » !… la fameuse relance de Devedjan, l’a pas les pieds en éventail elle aussi p’tèt !?!

  2. la pecnaude dit :

    C’est pas Sarkosy qui avait déjà fait allusion au Club Med avec… les flics de proximité ? Vil copieur ce Devedjan ! ou lèche-cul c’est selon.

  3. A2N dit :

    Bonjour !

    En quelques mots, on pourrait dire  » ça sent trop la testostérone à l’UMP », histoire de bien résumer le déluge de feu et le concours de croque-en jambes qui se déroule dans ce parti d’extrême droite. Rien de bien étonnant lorsque l’on sait que le patron, le dealer de légion d’honneur, dixit la Dame du Poitou, s’est hissé au sommet de l’Etat en surjouant la  » virilité ».

    A+

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons