Section socialiste de l'île de Ré
Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire. Jean Jaures – Psiledere@aol.com

15 septembre 2010

ROMS – « La France ne doit pas mettre en pièces les valeurs fondamentales de l’UE »

Filed under: 20 - UMP,21 - Mensonges de Sarko — iledere @ 6:30

Viviane Reding voit rouge. Dans une démarche rare, en utilisant des mots durs, loin de la retenue avec laquelle un commissaire européen s’exprime habituellement, celle qui est chargée de la Justice et des Droits fondamentaux a attaqué sans détour la France pour son traitement du dossier des Roms.

« J’ai été interpellée par des circonstances qui donnent l’impression que des personnes sont renvoyées d’un État membre juste parce qu’elles appartiennent à une certaine minorité ethnique. Je pensais que l’Europe ne serait plus le témoin de ce genre de situation après la Seconde Guerre mondiale. C’est une honte« , a-t-elle martelé, en tapant du poing sur le pupitre. « Je suis en colère« , explique-t-elle au Point.fr, en marge d’une conférence de presse. « Il s’agit des valeurs fondamentales sur lesquelles on a fondé l’Union européenne : plus de déportations en masse, plus de gens stigmatisés pour leur appartenance à un groupe ethnique. Il ne faut pas mettre ça en pièces. »

Du message politique à la Cour de justice
Mais ce n’est pas tout. Viviane Reding et son président, José Manuel Barroso, s’estiment trahis par la France. « Gardienne des traités européens« , chargée de faire respecter le droit communautaire, la Commission avait jusqu’à présent donné le bénéfice du doute à Paris, allant jusqu’à défendre son approche modérée devant un Parlement européen très remonté contre Paris, au point de voter, la semaine dernière, une motion condamnant la France. « Fillon a téléphoné à Barroso pour lui assurer que son gouvernement agissait conformément au droit, sans discriminer quiconque. Puis Besson et Lellouche sont venus le dire à Reding à Bruxelles. On a demandé des documents prouvant les dires de la France et on a fait preuve de patience. Enfin, le 6 septembre, Barroso a vu Sarkozy à Paris. Ils ont conclu un pacte de non-agression, en s’engageant à ne pas faire monter la polémique. Et puis patatras, on apprend qu’il existe une circulaire qui pointe nommément les Roms. On remplace Roms par juifs, et c’est Vichy. Politiquement et juridiquement, on devait bouger« , explique un proche du président de la Commission.

Le message politique est exprimé. Reste le juridique : Viviane Reding veut ouvrir une procédure d’infraction contre la France pour application discriminatoire de la directive sur la libre circulation et pour manque de transposition dans le droit français de cette directive. « Reding aura le soutien nécessaire », estime-t-on dans l’entourage de José Manuel Barroso. En théorie, Paris risque d’être poursuivi à la Cour de justice. Dans les faits, l’annulation de la circulaire incriminée par Brice Hortefeux réduit les risques de voir la procédure aller à son terme. « Mais, au-delà des mots, c’est le comportement de la France qui doit changer« , prévient Viviane Reding.

En attendant, le coup de gueule de la commissaire, soutenue par le Parlement européen, pourrait écorner l’image de la France dans l’Union, au moment où Nicolas Sarkozy doit chercher le soutien de ses partenaires en vue de sa présidence du G20.

Le Point.fr

4 réponses à “ROMS – « La France ne doit pas mettre en pièces les valeurs fondamentales de l’UE »”

  1. La main gauche dit :

    @jane 21… vous amalgamez grossièrement…bien au contraire, les mots de Vivian Reding sont pesés, ils ne font pas mention de camp de concentration, mais font simplement mention des valeurs fondamentales qui sont les nôtres depuis la dernière guerre… il n’y a rien à redire … mais bon, Sarkosy est content, il vendrait son pays (qui a accueilli ses ancêtres) pour flatter quelques électeurs du front national !

  2. babelouest dit :

    @ Jane21
    ….. et de l’argent qui part dans les poches des amis du président : cela doit faire encore bien plus. Mais je suppose que vous n’êtes pas assez à gauche pour vous en soucier.

  3. jane 21 dit :

    viane reding n’a pas connu les camps de concentration, sinon elle n’emploierait pas les même termes. Les déportés de l’époque auraient bien aimés qu’on les renvoient dans leur pays. Alors arrêtez, de donner des les leçons a la France et occupez-vous de l’argent qui est parti en Roumanie lors de leur adhésion a l’union européenne……

  4. Anonyme dit :

    « Dans les faits, l’annulation de la circulaire incriminée par Brice Hortefeux réduit les risques de voir la procédure aller à son terme. »

    Est-ce bien sûr ? Sous la pression, la formulation a été changée, mais de nombreuses copies de l’original contesté subsistent, et la nouvelle formulation n’a changé que quelques mots, pas le fond. La France, ou du moins son gouvernement, continue à être punissable. Ce serait le moment de se soulever, pour balayer cette meute de vautours qui ont rendu complètement illégitime leur place.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons